La lumière, future remplaçante du Wi-Fi?

Le Wi-Fi n’est pas une finalité en soi, même si cette technologie est très pratique, elle a ses limites: portée, facilité d’intrusion, accumulation d’ondes (dont on ne connait pas encore les conséquences sur le long terme)… Il se pourrait qu’un chercheur Ecossais ai trouvé de quoi réduire (de beaucoup) ces défauts, ça s’appelle le Li-Fi…

paris illuminé
Et si les lumières de paris permettaient de transférer des données?

C’est quoi au juste le Li-Fi?

La lumière on en a partout, il n’y a qu’à voir des photos nocturnes de paris (voir photo ci-dessus), elle nous sert à décorer et biensûr à éclairer. Mais saviez vous qu’elle permet aussi de transférer des données informatiques, de manière invisible à l’homme et surtout sans fil?
Effectivement, lors de la conférence TED du 15 juillet 2011, Harald Haas, professeur d’un Institut à Edimbourg (Ecosse), a présenté au public ce qu’était la Li-Fi (pour Light-Fidelity) et surtout en quoi la technologie est plus intéressante que la Wifi et autres protocoles de communication sans-fil. C’est en modulant l’intensité lumineuse qu’on arrive à transmettre des données, et le meilleur c’est que c’est invisible à l’oeil nu.

Meilleur que le Wi-Fi, j’en doute!

Tout d’abord, il faut savoir que le spectre du visible est 10 000 fois plus important que le sprectre des radios, en d’autres termes, tous les problèmes de fréquences (et donc d’interférences) sont à mettre au placard pour le Li-Fi!
Ensuite, le coût d’installation serait pratiquement nul puisqu’avec 14 milliards de lampes déjà en place à travers le monde, il ne suffirait que de changer les ampoules (les nouvelles comporteraient un microprocesseur capable de modifier l’amplitude du rayon lumineux).
Mais Haas va encore plus loin en ajoutant qu’il espère utiliser tout simplement les APN (( APN : Appareil photo numérique )) de nos appareils comme récepteurs, les constructeurs de nos appareils mobiles n’auraient alors pas à ajouter un élément supplémentaire.
D’un point de vue médical, même si on ne connait pas l’impact des ondes radios sur notre corps sur le long terme, on sait que les ondes de la lumières visibles ne sont pas nuisibles à notre organisme, et c’est un argument important pour nombre d’entre nous!
Dis comme ça, cette technologie paraît tout bonnement parfaite, si on omet que lorsque nous dormons ou que la luminosité est suffisante (grace au soleil), nos systèmes d’éclairages sont éteints. Haas nous rassure sur ce point en annonçant qu’il est possible d’abaisser la lumière au point qu’on ne la voit plus (en journée ça nous semble possible, mais lorsqu’il fait nuit noir, on a du mal à croire que ce soit aussi efficace qu’il le dit, on attendra donc une preuve en condition réelles).

Le public ne fait pas un bruit, tous le monde écoute attentivement Haas.

Et la vitesse de transfert?

La vitesse qu’on peut attendre du Li-Fi est bien meilleure que le Wi-Fi puisque des chercheurs berlinois on déjà réussi à transférer des données à une vitesse de 800Mbit par secondes, et ce n’est que le début de la technologie, c’est donc tout simplement énorme!

Pour regarder la présentation TED ci-dessous :

%CODE1%

le 6 33
-

6 Comments

  1. La lampe émet ok donc on réceptionne, mais dans le sens inverse quand on émet nous, comment la lampe réceptionne t’elle nos infos?
    Merci

    1. Evidemment, comme dit plus bas il faut une lumière dans chaque pièce, mais rien n’empêche d’avoir un « hub » centralisant toutes les lumières. Et même, l’avantage face au wifi, c’est qu’on peut dire que les lumières de la chambre de jean ne transmettent pas les informations provenant de la chambre de marie, c’est une sécurité supplémentaire (outre le fait que les voisins ne peuvent se connecter au réseau).

      1. Dans beaucoup de pays (hors Europe occidentale et Amérique du nord en fait), le wi-fi est vu comme un moyen de partager l’accès au réseau (sans compter le principe de hot-spot, ni les réseaux alternatifs sans fils). La mobilité nous pousse à envisager de plus en plus ce partage des points d’accès au réseau. Le li-fi est donc une régression sur certains points, pas un gage de sécurité supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *