Windows 8 sur tablette : les constructeurs devront se plier aux exigences techniques de Microsoft

Microsoft continue de détailler sa stratégie de conquête pour le marché des tablettes; cette fois-ci, les constructeurs voulant commercialiser des tablettes avec Windows 8 devront intégrer une liste de composants techniques.

Pour installer le nouveau système d’exploitation du géant de Redmond, les constructeurs (OEM) sont obligés de respecter les spécifications techniques listées par Microsoft, pour bénéficier d’une certification Windows 8. Par cette exigence, Microsoft veut homogénéiser l’expérience utilisateur quelque soit la marque de la tablette achetée.

En d’autres termes, Microsoft établie la même stratégie pour le marché des tablettes, qu’il ne l’avait fait pour le marché des smartphones avec son OS (( système d’exploitation )) mobile WP7 (( Windows Phone 7 )) .

Voici la fameuse liste des composants à intégrer  :

Les tablettes sous Windows 8 devront posséder

  • 5 boutons physiques : Power (marche/arrêt), lock de la rotation de l’écran, une touche Windows, et le volume + et volume –
  • le wifi
  • le bluetooth 4.0
  • un firmware UEFI à la place du BIOS actuel
  • 10 Go minimum de stockage interne
  • un caméra capable de filmer en 720p
  • un capteur de luminosité
  • un accéléromètre
  • un gyroscope
  • un magnétomètre
  • des hauts-parleurs externes
  • au minimum un port USB
  • un écran ayant une résolution minimum de 1366×768
  • l’écran tactile devra accepter 5 points de contacts minimum (pour assurer le multitouch)

En outre, par ce même document, on apprend que le CTLR+ALT+SUP (ou DEL) sera remplacé par la combinaison : touche Windows+bouton Power (marche/arrêt).

Enfin, si le PC ou la tablette possède la technologie NFC, Microsoft requiera que le point de contact, permettant l’échange de données, soient signalés par un marqueur (sticker ou quelque chose du genre).

 

Source : WithinWindows

le 5 53
- Marque(s) / Os :

5 Comments

  1. Dans le prolongement de l’article de Windows 8 sur tablette, que Windows soit éventuellement moins populaire qu’Androïd sur le marché des tablettes tactiles n’empêchera pas le marché de carburer. La preuve ? Voici les prévisions publiées il y a quelques minutes sur un fil de presse : http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/technologie/201201/17/01-4486702-plus-dune-tablette-numerique-par-menage.php?utm_source=bulletinLPA&utm_medium=email&utm_campaign=retention visant 2012. Alors, quel que soit le système d’exploitation, la progression en popularité et, surtout, en utilisation courante des tablettes tactiles, sera quasi exponentielle…

    1. Je trouve qu’exiger un minimum est plutôt une bonne idée pour les consommateurs, par contre je suis aussi assez surpris qu’il n’y ait rien concernant le processeur et la RAM.

  2. Bah j’ai envi de dire pourquoi pas, c’est même mieux, parce qu’au vu de la demande que fait Microsoft aux constructeurs, y’a rien de sorcier au niveau des composants. Et du coup on reste  dans l’esprit de Windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *