Evaluation sur tablette tactile : une première en France à la fac de médecine de Nice

Pour la première fois en France, des étudiants d’une université niçoise ont passé un de leurs examens sur une tablette tactile.

[quote align= »right » color= »#DE8B35″]

Un dispositif déployé en France dès 2016

La totalité de l’examen « classant » national (ECN) des facultés de médecine s’effectuera sur tablettes tactiles en 2016. Le rang dans le classement obtenu par l’étudiant dans cette épreuve conditionne le choix de sa spécialité médicale. L’ECN concerne 7 500 étudiants de sixième année, de sept inter-régions. Cette modernisation leur permettra de passer l’examen dans  leur propre faculté, sans avoir à se déplacer comme c’est à présent le cas.

[/quote]
Les tablettes s’imposent de plus en plus dans nos vies, et c’est de la même façon qu’elles offrent des évolutions dans notre quotidien.

Ce n’est pas les étudiants de la faculté de médecine de Nice qui pourront nous dire le contraire. 145 étudiants de 4ème année de cette fac ont eu le privilège d’être les premiers étudiants français à passer un de leurs examens sur une tablette tactile.

tablette-examen

Conscient que taper sur le clavier tactile d’une tablette n’était peut-être pas le moyen le plus rapide de répondre aux questions d’un examen, la faculté de médecine avait privilégié le choix d’un test QCM.

Chacun à son propre avis:

  • Marine, l’une des étudiants de cette classe, rapporte que  « C’est très déstabilisant, on est obligés de répondre pour voir la suite »
  • Le Professeur Fournier pense, quant à lui, qu’« on se rapproche de la vraie vie. Quand vous voyez un patient et que vous lui administrez un médicament, s’il fait une réaction imprévue, vous ne pouvez pas revenir en arrière »
  • Enfin, Grégoire, un autre étudiant, reconnait que « c’est plus intelligent comme méthode d’évaluation, c’est pas du bachotage »

En outre, la tablette qui a été retenu pour cet examen est un iPad d’Apple, et il uniquement raccordé au réseau de l’épreuve, ce qui éliminerait toutes tentatives de triches de la part des élèves. Enfin, et parce que par les temps qui courent, les économies sont de mises, un test QCM effectué sur un iPad se corrige automatiquement, et cela permettrait à ce système, selon l’Université, de faire près de 2 millions d’euros d’économies par an.

C’est donc là, la première expérimentation du genre en France, mais ce n’est pas tout ! Ce système devrait se généraliser en 2016 pour l’ECN des facultés de médecine.

le 3 57
-

3 Comments

  1. C’est une application web sécurisée entièrement conçue et développée par la faculté de médecine de Grenoble (Pr Daniel Pagonis). Chaque faculté de médecine disposera à terme de son serveur pour construire les cas cliniques, les QCM etc. selon une logique Cloud.

    1. Aucune idée, malheureusement…

      Il est possible qu’une application ait été développé pour l’occasion, mais il est aussi possible que cela ne soit qu’une webapps : une page internet avec le QCM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *