iPad Mini : récapitulatif des dernières rumeurs

Depuis les débuts de l’iPad en 2010 les rumeurs font l’état de débats houleux au sein de l’équipe dirigeante d’Apple opposant les partisans d’un format intermédiaire entre iPhone et iPad et les autres. Evidemment, quand on sait que Steve Jobs lui même était dans le camp des seconds, on comprend que l’iPad n’ait pas eu de petit frère : les choses sont-elles en train de changer ? Analyse.

20121007-195714.jpg

Steve Jobs avait le dernier mot sur tout et tout le temps. Beaucoup lui ont reproché son tempérament dictatorial, à tel point qu’on se demandait qui pourrait lui succéder à la tête d’Apple tant son contrôle sur la société ne laissait pas vraiment de la place à ses directeurs en dehors de leurs seuls domaines de compétences. Néanmoins, Apple « fête » en ce moment le premier anniversaire de la mort de son fondateur, ce fut le 5 octobre 2011 : le moment du changement aurait-il sonné ? Tim Cook doit encore s’imposer non pas comme le suiveur de Steve mais un innovateur, qualité indispensable cela va s’en dire.

Dans le même temps, le procès opposant Apple et Samsung aux Etats-Unis a levé le voile sur bien des secrets jalousement cachés par la firme de Cupertino, notamment des mails provenant de ses directeurs dont Scott Forstall, senior vice president en charge d’iOS : il aurait ainsi testé à plusieurs reprises des tablettes concurrentes au format 7 pouces, tout comme Jony Ive, et leurs avis auraient à l’époque fait douter Steve Jobs vis à vis de son refus catégorique de lancer un appareil de moins de 10 pouces.

Le format de l’écran est en effet le facteur déterminant la taille de la tablette. Un format de 10 pouces rend l’appareil évidemment moins portable que ce que voudrait bien faire croire les Genius.
Une chose semble certaine : les tablettes ont un bel avenir devant elles. Il est clair que lorsque la puissance de ces petites bêtes prendra son envol comme le suggèrent ARM, Nvidia et Intel (les plus grands concepteurs de puces du moment), les tâches qu’on pourra leur allouer se multiplieront, tout en gardant la dimension tactile que l’on peut avoir avec une tablette.

Mais pour le moment, en dehors de lire des pdfs pour le boulot ou écrire des mémos sur une suite bureautique, les tablettes sont particulièrement utilisées pour de petites tâches quotidiennes : gérer son agenda, ses contacts, prendre et regarder des photos, lire ses mails (perso ou pro d’ailleurs), regarder des vidéos etc. On peut évidemment synchroniser le tout automatiquement sur tout autre appareil connecté via iCloud, OutLook, Google Drive etc. Et pour cela, pas besoin d’un écran trop grand d’après Samsung, Motorola, Archos et dernièrement Google qui a sorti sa Nexus 7 dont le rapport qualité prix ferait rougir l’iPad Mini.

Mais justement, va-t-il arriver ce mini appareil Apple ? Le magazine Fortune a annoncé de source sûre que l’iPad Mini fera son arrivée en grande pompe lors d’une keynote le 17 octobre prochain, les traditionnelles invitations devant être envoyées le 10. L’appareil pommé serait par ailleurs dans les magasins le 2 novembre soit deux mois avant les fêtes de fin d’année, de quoi passer la première vague de vente et recréer des stocks en vue des fêtes. Et puis, ce pourrait bien être la fin du monde, faites des folies ;)

Alors, me direz-vous, les usines ont déjà du produire plusieurs milliers d’unités, mais aucune fuite de pièce n’est venue corroborer cette probable annonce, attendue par les professionnels comme par les aficionados de la marque depuis plusieurs mois. A cela nous avons une réponse quasi imparable : il faut regarder du côté du Brésil ! Eh oui, c’est là bas qu’Apple a choisi d’implanter de nouvelles usines Foxconn pour passer outre les taxes douanières très élevées du pays et s’ouvrir ainsi un nouveau marché. Et les recrutements ont été nombreux ces derniers mois, tout comme en Asie où les usines marchent à plein régime pour l’iPhone 5 et le Nouvel iPad (= iPad 3).

Dernièrement, le site japonais Macotakara annonçait le début de la production dans les usines brésiliennes. Un développeur a également vu passer un iPad 3.6 dans les données d’utilisation de son application, ce nom de code étant proche de celui du Nouvel iPad. Il semblerait donc que l’iPad Mini se destine à être « simplement » une version plus petite de ce que l’on connait, un iPad de 7,85 pouces pour être précis, comme en témoignent les nombreux contrats passés par LG et Sharp.

Que pouvons nous attendre si le 10 octobre au soir les cartons d’invitation sont bels et bien expédiés ? Nous avons vu dernièrement qu’Apple met de la couleur dans ses lignes produits avec une déclinaison en couleurs de son dernier iPod Touch. L’iPad Mini pourrait donc être pourvu d’un dos en aluminium brossé coloré, bombé comme sur les iPad actuels, mais bien plus petit notamment dans les bords de l’écran. On s’attend à l’utilisation d’une batterie très importante de 8000mAh avec un processeur A5X gravé cette fois en 32 nm pour une autonomie de 10 heures. Seul l’iPad 4 devrait apporter l’A6 de l’iPhone 5, en janvier. Connecteur Lightning et nouveaux hauts parleurs seraient de la partie.

20121007-195717.jpg

Question prix, Apple devrait diminuer sa célèbre marge de 50% pour proposer un appareil autour des 300$. Il faut rappeler également que cet appareil est très attendu car il sera le premier lancement d’une nouvelle ligne de produits pommés sans Steve Jobs, le dernier remontant à 1994. A moins qu’Apple ne l’annonce en fait qu’en janvier avec l’iPad 4 ?

Meilleurs Prix Apple iPad 4 (écran Retina)

le 0 30
Tablette(s) - Marque(s) / Os :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *