(à relire) Test de l’ HP Envy X2 : un hybride sous processeur Intel Atom

– Test initialement publié le 17 janvier 2013 que l’on vous invite à relire dans le cadre de notre opération « A ne pas oublier » qui vise à remettre en avant d’anciens articles toujours d’actualité –

HP tente de rester à la tête du classement des constructeurs de PCs avec ces nouveaux produits dont l’Envy X2, un hybride sous Intel Atom.

La route est encore longue pour que HP (aussi connu comme Hewlett-Packard), le constructeur N°1 mondial d’ordinateurs, retrouve une stabilité financière. En 7 ans, HP a connu plusieurs problèmes financiers, et l’entreprise américaine a aussi du se séparer de plusieurs milliers d’employés ! Aujourd’hui, après 5 changements de CEO qui ont vu passé Carly Fiorina, Mark Hurd, Cathie Lesjack (intérim), Léo Apotheker, et Meg Whitman, HP tente de refaire surface face à un marché de l’informatique domestique en décroissance.

Meilleurs Prix HP Envy x2

Pourtant, sur le marché des tablettes, il ne s’en est fallu de peu pour voir une vraie réussite avec le rachat de Palm, pour 1,2 milliard de dollars, qui commercialisait la TouchPad et son système d’exploitation novateur WebOS.

Et c’est près d’un an et demi après, que HP décide d’une nouvelle approche du marché de l’informatique avec la commercialisation de son premier hybride mobile : l’Envy X2.

Design

L’Envy X2 s’inspire de la gamme d’ordinateurs portables et ultrabooks de HP. Il en reprend la finition en aluminium du chassis et de la coque, le clavier chiclet noir et son pavé tactile et le système audio Beats.

Cependant, HP a ajouté un écran tactile détachable de 11,6 pouces en résolution 1366×768 (135 ppp), qui fait office de tablette lorsque vous le déclipser de son dock clavier.

Asus Vivotab RT à gauche, HP Envy X2 à droite

Comme pour l’Asus Vivotab RT ou la Microsoft Surface RT, la partie “écran” de l’ HP Envy X2 concentre tous les composants. C’est la raison pour laquelle l’écran peut être détaché et agir comme une tablette tactile plus conventionnelle.

Bref, pour revenir à l’écran en lui-même, il s’agit d’un écran LCD IPS qui offre une bonne luminosité et de bons angles de vues. Sur le reste de cette face, on retrouve un habituel appareil photo de 2 mégapixels et une LED entouré de deux micros.

Sous l’écran, HP a placé une touche Windows tactile rétro-éclairée.

Au dos de la partie tablette, on trouve un appareil photo de 8 mégapixels assisté par un flash LED, et plus étrangement, les boutons Marche/Arrêt et Volume +/-.

Ces deux boutons chromés sont plus agréables à utiliser que ceux placés sur les tranches des autres hybrides ou tablettes. Ils sont plus grands que ceux-ci et se trouvent rapidement grâce à une texture différente de la coque (différence métal / plastique).

Le reste de la tablette est vierge, exceptée la tranche basse qui comporte la connectique pour le rechargement de la tablette, qui fait aussi office de connexion avec le clavier, le port audio et deux fentes qui accueillent les attaches métalliques du clavier et les hauts-parleurs stéréo.

Il y a aussi une trappe pour ajouter une carte microSD pour gagner de l’espace de stockage ou faire des transferts.

Il est à noter qu’il n’y a pas de grille de ventilation pour refroidir le processeur Intel Atom double coeur et les autres composants de cet hybride.

Le clavier

Donc, on retrouve un clavier aux touches séparées (chiclet) non rétro-éclairées (dommage) et un pavé tactile multipoint.

Personnellement, je n’ai pas vraiment aimé le pavé tactile, il a un touché vraiment dérangeant (proche d’un disque vinyle en métal à la gravure ultra fine), mais c’est subjectif. Vous pourrez y effectuer des gestes pour naviguer sur l’interface de Windows 8 (faire apparaître les différents menus par exemple) ou sur une page internet en scrollant avec deux doigts.

Concernant le clavier en particulier, la flèche haute et basse du clavier sont trop petites à mon sens, et les touches manquent de répondant : plusieurs fois, il m’est arrivé d’avoir un espace en trop ou d’avoir une lettre qui disparaît ou apparaît (ex: “bonjur” ou “cee qui…”) dans un mot, ce qui oblige à recorriger les erreurs induites.

Au niveau de la connectique physique, le clavier rajoute plusieurs possibilités à l’ HP Envy X2 :

  • sur la tranche droite : un port USB 2.0, le port de recharge de l’hybride, et un port à carte SD

  • sur la tranche gauche : un port USB 2.0, un port HDMI et un port audio.

Concernant la charnière, c’est toujours là où le bas blesse chez les hybrides, mais encore une fois, comme avec l’Asus Vivotab RT, la charnière du Envy X2 est robuste et renvoie une impression de solidité et de qualité de fabrication.

Globalement, l’Envy X2 est une belle machine, on voit l’expertise de HP à l’oeuvre dans la finition de son hybride. Néanmoins, dans le design global de son hybride, on peut déceler un léger problème d’équilibre entre le poids de la tablette et le poids du clavier : lorsque les deux sont connectés et que l’écran est déployé au maximum, si vous appuyez trop franchement sur l’écran, l’hybride aura tendance à vaciller légèrement. Les autres points de mécontentement concerne le clavier et le pavé tactile.

Au coeur de l’Envy X2 de HP :

  • Ecran LCD IPS de 11.6 pouces – résolution de 1366 x 768 pixels – densité de 135 ppp
  • Processeur Intel Atom Z2760 double coeur cadencé à 1,8 GHz
  • Processeur graphique PowerVR SGX545
  • 2 Go de RAM
  • 64 Go de disque dur (SSD) dont 27 Go vraiment exploitable par l’utilisateur
  • 2 appareils photo/vidéo de 8 mégapixels à l’arrière et 2 mégapixels à l’avant
  • Connectique sans fil : Wifi a/b/g/n, bluetooth 4.0, NFC
  • Ports : 2 USB 2.0, port audio jack 3.5mm, port HDMI, port à carte SD, port à carte microSD
  • Autonomie annoncée de 14 heures avec la tablette dockée sur le clavier – deux batteries de 2 cellules
  • Windows 8 Pro (32 bits)
  • Dimensions & Poids :  303 x 206 x 19 mm – 1.41 kg (dont 710 grammes pour la tablette seule)

 

Interface & Ergonomie

C’est Windows 8 et son interface tactile qui sont à bords de l’Envy X2; donc pas de Windows RT et c’est un très bon point ! Vous pourrez donc y installer les programmes que vous souhaitez, comme sur votre ordinateur actuel.

On retrouve toujours l’interface décrite dans nos précédents tests (1 , 2) avec ces tuiles interactives et ces gestes à maîtriser pour parfaire votre utilisation d’une telle machine et de Windows 8.

Performances & autonomie

Performances

L’Envy X2 est équipé d’un processeur Intel Atom Z2760 (Clover Trail) double coeur HyperThreading (4 coeurs logiques pour deux coeurs physiques) cadencé à 1,80 GHz et assisté par 2 Go de RAM.

Évidemment, il ne vous faudra pas vous attendre à des performances extraordinaires, le processeur Atom ne délivre pas la même fluidité qu’un Intel Core i3/i5/i7 (il est trois fois moins puissant que l’Intel Core I3 testé sur le Sony VAIO Duo 11), mais il permet, en théorie, aussi à HP de proposer un appareil moins cher. Cependant, et même s’il s’en tire plutôt bien dans les tâches courantes comme le visionnage d’une vidéo haute définition, ou de la navigation internet chargée de plusieurs onglets, il n’est pas rare de sentir un léger lag ((un moment de pause)) de temps en temps ou carrément dans certains cas un freeze ((un blocage)) du PC. C’est une conclusion prévisible car les hybrides fonctionnant sous les processeurs Intel Atom n’ont dans la plupart des cas, aucune aération du processeur, ainsi celui-ci chauffe plus vite.

De plus, vous ne pourrez pas changer la taille de la RAM comme sur un ordinateur classique (notebook/ultrabook), et les 2 Go paraîtront vite insuffisant pour les utilisateurs les plus acharnés.

Enfin, concernant la partie graphique, il s’agit d’un GPU PowerVR SGX545, et même si c’est suffisant pour décoder une vidéo HD, vous ne pourrez pas lancer des jeux trop lourds ((trop gourmands)), mais ce n’est évidemment pas le but du Envy X2.

C’est pour toutes ces raisons que ce Envy X2 ne devrait pas intéresser les amateurs de tâches lourdes. Ces derniers devront se tourner vers des hybrides plus puissants.

J’ai effectué quelques tests de performances comme sur le Sony VAIO Duo 11, mais n’ayant pas de base de comparaison (d’autres modèles d’hybrides équipés du même matériel), il ne m’a pas paru judicieux de faire apparaître les résultats de ces tests. Vous pourrez les retrouver dans notre galerie photo.

Autonomie

Si un écran tactile détachable n’est pas la raison pour laquelle vous vous intéressez à cet Envy X2, et si le processeur Intel Atom ne vous dérange pas, alors c’est peut-être la double batterie de cet hybride qui va vous convaincre !

Effectivement, l’ HP Envy X2 est équipée d’une batterie dans l’écran (pour l’autonomie de la tablette seule) et d’une batterie dans le clavier. HP annonce donc une autonomie de 14 heures lorsque la tablette et le clavier sont connectés et que votre utilisation concerne de la navigation sur internet, de l’écriture de mail, etc. Et dans les faits, je ne peux qu’aller dans leur sens : l’Envy X2 est l’ordinateur portable a la meilleure autonomie que j’ai pu testé ces dernières années. J’approuve totalement la banalisation des doubles batteries dans ces hybrides.

Évidemment, dans notre test “maison” ((lecture d’une vidéo 1080p High Profile en boucle avec la luminosité de l’écran réglée sur 50%, le wifi allumé, et les notifications de mails et de réseaux sociaux activées – mesure du temps pour passer de 100% de batterie à 10% )), vous ne verrez pas ce genre de chiffres.

Avec la tablette seule, l’ HP Envy X2 réalise un temps de 4h30 et avec la combinaison tablette+clavier, on atteint une autonomie de 8h15.

Conclusion du test HP Envy X2

Noté par Tablette-Tactile.net: 3.0 étoiles
****

Au final, en quoi cet Envy X2 est intéressant ?

Il offre un compromis entre une bonne finition, une grande connectique physique et sans fil, une autonomie importante et une certaine polyvalence amenée par son expérience “Windows 8” complète.

Si vous n’avez pas besoin d’un processeur puissant (Intel Core iX) et que vous souhaitez un combiné tablette+clavier sur lequel vous pourrez installer vos programmes Windows favoris, l’Envy X2 vous satisfera.

Au prix de 850€, cet Envy X2 entre aussi en conflit avec les tablettes traditionnelles ! Une majorité de l’utilisation que vous aurez de cet hybride pourrait se faire sur une tablette de type iPad ou une tablette Android. Et si vous souhaitiez travailler un peu sous Microsoft Office, une Surface RT serait suffisante.

Son principal avantage, en dehors de son autonomie, vient de son système d’exploitation; en effet, Windows 8 rend cet hybride plus intéressant pour un étudiant, un journaliste ou autres, qu’une tablette. Il permet d’accéder à la totalité des applications dédiées à Windows; et c’est dans ce sens qu’il devrait intéresser beaucoup de personnes.

Enfin, si on se penche sur l’aspect strictement “tablette”, à mon sens, les 11,6 pouces de l’Envy X2 et ses 700 grammes en font un objet un peu bancal : on l’utilisera en mode “tablette” au maximum ⅓ du temps, car sa taille et son poids le rendent peu pratique dans cette utilisation. Il est plus simple d’utiliser une tablette aux dimensions inférieures (avec un écran de 10,1 pouces généralement)  mais l’écran détachable reste un atout indéniable du HP.

 

Les +Les –
  • Qualité de fabrication de la tablette
  • Ecran IPS
  • Grande connectivité (wifi, bluetooth, NFC, HDMI, carte microSD et carte SD…)
  • Grande autonomie
  • Dispose du Windows Store et d’une compatibilité avec tout le catalogue d’applications Windows (comme tous les PCs Windows 8)
  • Les quelques lags et freezes
  • Le pavé tactile
  • Le clavier un peu cheap
  • Le prix assez élevé pour une configuration « netbook »

[acc_item title= »Cacher la galerie d’images »] [/acc_item]
[acc_item title= »Afficher la galerie d’images »]

[/acc_item]

 

 

Meilleurs Prix HP Envy x2

le 9 66
Tablette(s) - Marque(s) / Os : ,

9 Comments

  1. je n arrive pas a connecter mon clavier (avec le pad) sur son écran tactile je ne donc me servir que du clavier tactile de la tablette j arrive a le cliquer sur la parti basse mais elle ne fonctionne pas y a t il une fonction a activer pour que la tablette fonctionne avec le clavier classique Merci

  2. Bonjour j’ai une petite question , est ce que nous pouvons télécharger des logiciels Windows sans passer par le Windows Market Place , comme par exemple le logiciel Sublime Text (car la Surface RT ne le fais pas)

  3. Intéressant, je l’ai déjà testé à la FNAC

    En revanche dommage de l’avoir comparé avec le Vivo Tab RT qui est en 10 pouces alors que je suis intéressé par le Asus – Vivo Tab TF810C qui est également sous windows 8 en 12 pouces et au même tarif, un comparatif entre ces deux modèles serait très interessant…

  4. HP ? plus jamais !!!!!

    Messieurs de chez HP ont décidés que leurs Pc et hybride sous Windows 8 resterais sur Windows 8 avec l’impossibilité de revenir sous 7. Pourquoi ? Parce qu’ils ne veulent pas créer les pilotes pour 7.

    Bas moi j’ai plus envie de voir HP! :)

    (ps: venez pas me dire « mais c’est fait pour windows8 », non dsl, windows 8 est une merde infâme)

    1. Je ne vois pas pourquoi tu voudrais revenir à Windows 7.

      Les applications W7 sont compatibles avec W8, et tu peux installer un programme qui rétablira le menu Démarrer => tu te retrouveras comme sur W7

  5. salut,

    J’ai lu avec intérêt cet article.
    Cet hybride est en effet intéressant.
    Pour ma part, j’apprécie le refroidissement passif du processeur qui limite le bruit et la durée d’utilisation de la batterie.
    Côté performance par contre je pense qu’on risque vite la déception.
    Surtout si on regarde le prix et ce que propose d’autres constructeurs.

    @+
    HA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *