Apple présente iOS 8 : domotique, santé et nouveau langage de développement

Par ,

Un an après la présentation d’iOS 7 qui a marqué une véritable rupture pour Apple avec les précédents OS pour appareils mobiles, Apple a levé le voile ce soir sur son successeur, le bien nommé iOS 8. Conservant la charte graphique mise en place et les fonctionnalités de base, ce nouvel OS pousse encore un peu plus loin l’expérience vers la santé, la domotique, mais aussi vers un usage partagé, entre appareils ou dans la famille.

C’est vers 19 h 05 que Tim Cook est monté sur scène, donnant le coup d’envoi de cette 25e WWDC, conférences qui s’étalent sur 4 jours et réservées aux développeurs. Cette Keynote d’ouverture était surtout l’occasion de découvrir les deux nouveaux systèmes d’exploitation, iOS 8 et OS X 10 Yosemite. Après avoir passé 45 minutes sur le nouveau système d’exploitation pour Mac, ce fut ensuite au tour d’iOS 8 d’être présenté en détail.

Au programme, quelques bonnes surprises, des confirmations de ce que l’on avait annoncé ces dernières semaines, mais surtout un iOS 8 qui affine le précédent iOS 7 en y apportant de nouvelles fonctionnalités que l’on aurait pu retrouver dès l’an dernier, mais qu’Apple n’avait peut-être pas eu le temps de développer. Au final, de nombreuses nouveautés bienvenues qui permettent d’avoir le meilleur iOS que l’on ait vu sur iPad et iPhone… en attendant iOS 9.

Santé, domotique, ouverture de Touch ID, un iCloud plus large, interaction entre Mac et iPad/iPhone, voilà quelques-unes des nouveautés que l’on vous propose de détailler sans forcément entrer dans le détail, puisque nous aurons l’occasion d’y revenir dans les semaines et les mois à venir.

S’informer, Communiquer.

Très souvent demandées, nous allons enfin pouvoir bénéficier sur iPad de notifications auxquelles on peut répondre directement. Il sera donc possible de rester sur l’application qui est ouverte tout en répondant à un SMS ou à une invitation. Le centre de notifications aussi évolue, en plus d’être capable d’accueillir de nouveaux widgets que les développeurs pourront créer, il perd un volet et gagne en lisibilité.

centre de notifications

Au rayon des petites nouveautés appréciables et inattendues, on retrouve aussi les contacts favoris au-dessus des applications ouvertes dans le multitâche. En deux clics, on accède ainsi aux personnes à qui l’on aime envoyer des messages ou que l’on aime appeler. De leur côté, Mail et safari reçoivent aussi de petites nouveautés appréciables, avec une application Mail qui se rapproche de ce que fait Mailbox lorsque l’on veut archiver un message. Mail est aussi capable de faire glisser au bas de l’écran le mail en cours de rédaction pour revenir à l’application. Au passage, Spotlight s’améliore aussi et ressemble un peu plus à ce qu’est capable de faire le Spotlight pour Mac.

Mail

Au niveau de la communication avec le Mac, l’iPad sera capable d’envoyer et de recevoir des documents via AirDrop, mais aussi de communiquer avec l’ordinateur avec la possibilité de continuer un mail sur iPad lorsqu’il a été commencé sur un Mac. Le Mac peut aussi servir à envoyer des SMS ou encore répondre aux appels que vous recevez sur votre téléphone. L’interactivité entre tous les appareils est vraiment de mise, cela se vérifie aussi avec la photo puisque si le flux de photos disparait, c’est bien parce que toutes les photos sont disponibles automatiquement sur tous les appareils avec la prise en charge des modifications en temps réels.

AirDrop

À noter que pour l’occasion, Apple casse les prix sur le stockage iCloud avec du 5 Go toujours offert, mais un forfait à 0,99 $/mois pour 20 Go ou encore 3,99 $/mois pour 200 Go (la parité euro/dollar devrait être appliquée). Pour rester sur iCloud, on note avec beaucoup de satisfaction l’arrivée d’une application sobrement appelée iCloud Drive qui permet d’y retrouver tous ses documents stockés sur iCloud pour les modifier plus simplement. Cet ingénieux système permet de remplacer avantageusement l’application Aperçu que l’on vous avait annoncée. On pourra continuer sur une application différente un document créé initialement sur une application prenant en charge la fonction iCloud.

Photo

Le clavier aussi connaît de belles évolutions, en commençant par le fait qu’iOS 8 s’ouvre et permettra aux développeurs de proposer de nouveaux claviers que les utilisateurs pourront adopter ou non. Pour ce qui concerne le clavier par défaut, rebaptisé QuickType, il vous proposera automatiquement des mots en fonction du contexte de vos phrases. Ce clavier intelligent n’est pas sans rappeler ce que l’on trouve déjà sur Android, là encore les utilisateurs seront satisfaits de voir cette fonctionnalité bien pratique franchir le cap et venir se poser sur iPad et iPhone. Ce clavier qui stocke les données en local (vos résultats ne sont pas partagés) sera disponible en français.

clavier

La communication est à l’honneur avec de belles améliorations pour l’application iMessage qui peut envoyer de petites vidéos, des messages audio et qui propose une meilleure gestion des discussions groupées. La fonction « Tap to talk » est celle qui permettra d’envoyer les messages audio et vidéo très rapidement, elle est symbolisée par un demi-cercle sur lequel on fera glisser son doigt en fonction de ce que l’on veut.

iMessage

Apple sur le terrain de la santé…

La santé à la sauce Apple s’appellera finalement Health (et nom HealthBook comme cela a souvent été évoqué) et sera dans un premier temps un centre d’informations qui reprendra les données de tous les appareils santé présents sur le marché et qui intégreront les outils du HealthKit qu’Apple a mis en place (on peut imaginer que Nike s’y mettra très vite). On peut aussi penser que cette annonce ouvre la voie à la future montre connectée d’Apple qui pourra venir dialoguer nativement avec l’iPhone. L’utilisateur pourra choisir ce qu’il veut suivre et partager, avec à terme la possibilité d’envoyer ses données à des hôpitaux ou des centres de santé. On peut penser que cette fonctionnalité va surtout se développer aux États-Unis et qu’il faudra un long moment avant qu’elle ne traverse l’Atlantique. La confidentialité des données sera garantie.

Health

En parlant de confidentialité, un kit pour les développeurs permettra d’intégrer la technologie Touch ID sur les applications avec toujours comme mot d’ordre, les données ne quitteront pas le téléphone et la puce qu’elle contient. Comme on vous le rappelait récemment, cette technologie devrait arriver sur les tablettes d’Apple cet automne.

Touch ID

Les développeurs ont d’ailleurs été gâtés puisqu’un nouveau langage de programmation, annoncé comme plus simple et plus rapide a lui aussi vu le jour en cette soirée très riche en annonces en ce qui les concerne. Ce langage, baptisé Swift, devrait permettre de simplifier les choses en ce qui les concerne. En étant plus pragmatique, on dira que c’est de fait un nouveau langage à apprendre.

Swift

… et de la domotique

La domotique non plus n’a pas été oubliée, même si comme on vous le rappelait samedi, il ne s’agira pas pour Apple de s’engager sur ce terrain, mais de proposer aux fabricants et développeurs les outils pour une bonne intégration des appareils divers à l’écosystème d’Apple. Le kit de développement, baptisé HomeKit, permettra ainsi à l’iPhone ou l’iPad de piloter divers appareils en faisant appelle à Siri par exemple. Des marques comme Withings, Netatmo, iHome ou Philips ont déjà répondu présents et l’on a hâte de voir comment cela se traduira concrètement avec nos appareils.

Homekit

Apple, qui avait beaucoup à nous présenter ce soir, est aussi passé très vite sur un certain nombre de choses comme l’intégration de Shazam à Siri, Siri dont le comportement évoluerait légèrement ou encore les photos panoramiques que l’on retrouve sur iPad et du texte enrichi pour l’application Notes. L’App Store permettra désormais de pouvoir tester une application bêta via TestFlight et le système de recherche d’une application a largement été revu.

Siri

Apple a pris un peu plus de temps pour présenter Family Sharing qui permettra de partager au sein d’une famille (6 personnes différentes au sein d’une même famille) des applications, des livres, de la musique ou encore des vidéos qui ont déjà été achetés. En plus de cela, il sera possible de partager sa position ou encore la position de ses appareils. Pour rassurer un peu les parents, si les enfants veulent effectuer un achat, ils devront demander l’autorisation au préalable.

family Sharing

Avec iOS 8, Apple améliore déjà ce qu’il avait déjà, à savoir iOS 7 et propose une multitude de nouveaux outils aux développeurs afin de leur permettre de proposer de nouvelles expériences aux utilisateurs (comme la possibilité de faire interagir deux applications ensemble, traduire un texte sous Safari par exemple). Les nombreux nouveaux kits de développement, le nouveau langage de programmation, l’amélioration de l’utilisation de la puce A7 (le Framework Metal) et quelques nouveaux services vont permettre à Apple d’accentuer l’expérience riche avec cet OS que l’on attend pour la rentrée en version définitive et toujours gratuitement.

Nous suivrons l’évolution des bêtas et nous ne manquerons pas de revenir en détail dans les semaines à venir sur tout ce qui a été présenté aujourd’hui.

le 0 684
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *