Canonical annonce une version Ubuntu Phone OS

Par ,

Cette nouvelle sera probablement de nature à réjouir les utilisateurs d’Ubuntu dans le monde : Canonical a annoncé ce 2 janvier 2013 une version mobile pour les smartphones de son système d’exploitation. Un pas de plus est fait vers une version multi plateformes programmée pour avril 2014.

Après un teasing montrant un décompte au nouvel an sur le site d’Ubuntu, le compte à rebours a débouché le 2 janvier 2013 sur une annonce d’un système d’exploitation Ubuntu à interface tactile, spécialement dédié aux smartphones.

Le monde du mobile compte désormais un concurrent de plus à Android, iOS et Windows Phone. Le système peut fonctionner sur les terminaux équipés de processeurs ARM (Cortex A9 1 GHz, 512 Mo de minimum pré-requis), ainsi que x86. L’interface est basée sur le glisser, et non sur les icônes à la Android. En effet, les gestes, tel que le glisser du doigt de la gauche de l’écran vers la droite par exemple, fait apparaître une barre des tâches montrant les applications les plus utilisées. Une démonstration vidéo sera pour cela plus explicite, et la voici :

Plusieurs applications sont déjà disponibles, dont pour les plus courantes Facebook, Gmail, etc. Des webapps pourront également être installées sur le nouveau système de Canonical. Celles-ci sont facilement intégrables dans le système mobile, car elles peuvent être adaptées depuis la version PC (depuis la version 12.10 d’Ubuntu pour PC). Malheureusement, Canonical est encore à la recherche de partenaires. En effet, sans aucun fabricant pour fournir le système pré installé, il sera difficile de réussir à imposer son nouveau système à Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical. De plus, l’objectif avril 2014, pour la sortie de la version multi plateformes d’Ubunte parait bien lointain. En effet, alors que Microsoft n’a pas totalement réussi à faire accepter ses Windows Phone par une majorité d’utilisateurs, comment Canonical compte espérer là où la firme de Redmond est encore à la traîne derrière iOS et Android ?

En ce sens, plusieurs obstacles devront être surmontés : la relative ignorance du système par le grand public, l’image geek de celui-ci (Ubuntu est basé, comme Android, sur un noyau Linux, et est encore une distribution GNU/Linux pour PC dans l’esprit collectif). Comment ainsi détrôner iOS, et la puissance commerciale (et juridique) d’Apple, ainsi qu’Android, qui est préinstallé sur la majorité des smartphones de la planête ? La rapidité de développement d’Ubuntu, qui sort une version tous les 6 mois pour PC est un atout majeur. En ce sens, un système pour mobiles pourrait réellement apporter une valeur ajoutée si la compatibilité des smartphones y est assurée, comme la version Desktop. En effet, alors que les possesseurs de Samsung Galaxy Tab 8.9 attendent encore une potentielle mise à niveau vers ICS, les utilisateurs de la version PC d’Ubuntu ont l’opportunité de changer de version tous les 6 mois, cela gratuitement et en toute légalité. Si la compatibilité était assurée à chaque nouvelle version, l’assurance d’avoir un système à jour pourrait être un argument pour Canonical.

Voici la keynote virtuelle proposée par Mark Shuttleworth :

le 3 525
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
3 commentaires
  1. j’attend sa avec impatience serai une alternative a android qui plante beaucoup ei ios qui est trés bridé, pour le moment je n’ai pas essayer windows phone. Mais je connais bien linux et une version sur tablette et smartphone serais une grande révolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *