iPhone 7, Apple Watch Series 2, iOS 10… Apple à l’heure de la rentrée

Par ,

Ce 7 septembre marqué la grande rentrée d’Apple avec sa traditionnelle Keynote présentant les nouveaux appareils mobiles. Il fut question d’iPhone 7 et 7 Plus et d’Apple Watch Series 2 essentiellement.

Le rituel est maintenant bien huilé chez Apple, c’est aux alentours de 19 heures (en France), que Tim Cook est monté sur la scène du Bill Graham Civic Auditorium de San Francisco pour lancer cette Keynote de rentrée (après une vidéo introductive du patron d’Apple poussant la chansonnette avec James Corden). Une introduction originale qui a le mérite de dépoussiérer un peu le genre. Cette introduction avait aussi pour objectif de mettre en lumière l’émission de James Corden, Carpool Karaoké, qui sera diffusée sur Apple Music. Au passage, on y a appris qu’Apple possédait 17 millions d’abonnés payants à Apple Music. On rappelle que le service de streaming a subi un joli lifting avec l’arrivée d’iOS 10.

Pour rester dans l’univers de la musique, Tim Cook a rappelé la tenue prochaine du festival Apple Music de Londres (anciennement iTunes Festival) en rappelant les têtes d’affiche de cette manifestation. Le festival démarrera dans une dizaine de jours et pourra être suivi sur l’Apple TV par exemple (mais aussi sur iPhone, iPad et Mac).

iPhone 7
Super Mario arrive prochainement sur iOS

Côté App Store, Tim Cook a aussi rappelé le chiffre phénoménal de 140 milliards de téléchargements d’applications sur la boutique en ligne. La croissance de la boutique numérique reste impressionnante puisqu’elle affiche une évolution de 160 % entre juillet et aout. L’autre grande nouvelle concernant l’App Store est l’arrivée de la saga Super Mario sur les appareils de la firme à la pomme. Le premier jeu sur iOS de la franchise s’appellera Super Mario Run, il possédera un mode Battle où l’on pourra affronter ses amis. La date de sortie, comme le prix de l’application, n’est pas encore connue. Nous prendrons le temps d’y revenir au moment de sa sortie.

Toujours en introduction, Apple est revenu sur son implication dans le domaine de l’éducation. Tim Cook en a profité pour rappeler que l’éducation fait partie de l’ADN d’Apple et que cela se manifeste, entre autres, avec la participation de la firme californienne au programme ConnectED qui vise à l’équipement informatique des écoles américaines. Dans cette optique, Apple distribuera de nombreux iPad dans les écoles pour les enseignants (4.500) et les élèves (50.000).

iWork
iWork permet le travail en collaboration directe

À la surprise générale, car on pensait qu’Apple avait abandonné sa suite bureautique, Apple a accordé une place dans cette soirée à iWork. C’est Susan Prescott qui est montée sur scène pour cette occasion. La suite iWork (Keynote, Numbers et Pages) permettra la collaboration en temps réel. Ce mode collaboratif en temps réel permet à plusieurs personnes de travailler en même temps sur le même document. Pour ce qui est des applications en tant que telles, elle ne semble pas véritablement évoluer (et c’est vraiment dommage).

7, le chiffre parfait pour l’iPhone

Depuis son apparition, plus d’un milliard d’iPhone ont été vendus. Avant d’entrer dans le vif du sujet, Tim Cook est revenu sur ce chiffre et a enchainé avec les principales nouveautés d’iOS 10. Du nouveau design de l’application Plans en passant par l’application HomeKit, les autocollants au sein d’iMessage ou le clavier prédictif, les nouveaux aspects ont été rapidement passés en revu. Dans l’ensemble, iOS 10 est vraiment agréable à utiliser d’ailleurs (voilà déjà plus d’un mois que j’utilise iOS 10 sur mon appareil principal).

Côté domotique, Tim Cook a pris un peu de temps pour détailler HomeKit et annoncer que plus d’une centaine de constructeurs intègrent cette technologie au sein de leurs appareils et accessoires.

iPhone 7
Les iPhone 7 en version Jet Black

C’est ensuite l’iPhone 7 qui a été révélé. Ce sont d’ailleurs les deux capteurs photo au dos de l’appareil que l’on a vu apparaitre en premier sur la vidéo d’introduction à l’appareil. Comme toujours, c’est Phil Schiller qui s’est chargé de la présentation des nouveautés des deux smartphones version 2016.

Côté design, on a pu apercevoir la nouvelle finition Jet Black, un noir brillant avec une surface de verre qui recouvre l’aluminium. Cette finition a ceci de particulier qu’elle ne dispose que d’un stockage de 128 ou 256 Go (alors que les autres existent aussi en 32 Go).

iPhone 7
En plus d’être brillant, l’iPhone est maintenant étanche

Comme prévu, le bouton Home a lui aussi évolué. Phil Schiller n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler tous les usages liés à ce bouton (Apple Pay, Siri, multitâche…). Il a été redessiné pour être plus fiable et plus réactif et il intègre la fonctionnalité Taptic Engine. C’est ce moteur qui permet de simuler un clic, car, comme annoncé, ce n’est plus un bouton physique.

iPhone 7
Le bouton Home est virtuel et géré par Taptic Engine

Le nouvel iPhone possède aussi une grande nouveauté, il est désormais résistant à l’eau et à la poussière. On pourra éclabousser son smartphone ou encore le faire tomber dans l’eau sans risquer de le rendre inopérant.

L’appareil photo a lui aussi évolué. Sur l’iPhone 7, il n’y a qu’un capteur, mais celui-ci offre maintenant la stabilisation. Un objectif à six lentilles ouvrant à f1/8 est présent sur le smartphone. Le capteur est annoncé comme 60 % plus rapide et 30 % plus efficace que son prédecesseur. Côté flash, il possède maintenant 4 LED pour une meilleure luminosité. Dans le même temps, le processeur compense maintenant la lumière naturelle avec la technologie Flicker Sensor. Le processeur est capable d’effectuer plus de 100 milliards d’opérations à chaque fois que l’on prend un cliché. Avec la stabilisation, ce sont aussi les Live Photos qui s’améliorent.

iPhone 7
Le double capteur de l’iPhone 7 Plus permet d’avoir des photos somptueuses

Côté iPhone 7 Plus, le smartphone possède deux appareils à l’arrière. Comme sur iPhone 7, les capteurs sont de 12 mégapixels. L’un des capteurs est en grand angle et l’autre en téléphoto. L’association des deux permet de zoomer en limitant la perte, notamment. La seconde caméra peut aussi servir pour modifier le focus ou encore créer le fameux effet « bokeh » présent sur l’invitation. Les sujets principaux des photos sont mis en avant grâce à ce double capteur. Les photos prisent sur iPhone 7 Plus se rapprochent de celles que l’on peut prendre avec un appareil reflex.

iPhone 7
La caméra frontale évolue légèrement aussi

La caméra frontale, celle qui permet de faire des selfies, est maintenant capable de faire des clichés avec un objectif de 7 mégapixels. Les mêmes fonctions qu’à l’arrière sont disponibles pour cette caméra frontale.

25 % plus lumineux, l’écran du nouvel iPhone est aussi amélioré. Avec un gamut élargi (comme sur iPad Pro ou iMac), l’écran est encore de meilleure qualité. Bien entendu, il intègre toujours la technologie 3D Touch. C’est Ian Spalter, responsable du design chez Instagram, qui a fait la démonstration sur scène des nouveaux capteurs et du nouvel écran de cet iPhone 7.

iPhone 7
L’écran de l’iPhone 7 se veut plus lumineux que la génération précédente

Côté audio, l’iPhone n’est pas en reste puisque le haut-parleur se trouve maintenant de chaque côté de l’appareil pour un son stéréo. Les deux haut-parleurs fonctionnent ensemble pour une bien meilleure qualité audio à la manière de ce que l’on retrouve sur les iPad Pro.

Comme prévu, la prise Jack a disparu et laisse place à l’EarPod qui se connecte via la prise lightning. Bien entendu, Apple propose un adaptateur qui permet de faire fonctionner tous les casques et écouteurs Jack sur les nouveaux smartphones. La bonne nouvelle est que cet adaptateur sera livré avec l’iPhone 7 et 7 Plus. Pour justifier la disparition de la prise Jack, Phil Schiller explique que le ligtning peut faire de l’audio (il a été pensé pour ça dès le départ), qu’Apple avait besoin de la place et que le futur est le sans-fil. Cela lui a permis d’enchainer sur l’autre nouveauté de la soirée, les AirPods.

iPhone 7
L’iPhone 7 délivre maintenant un son stéréo

Phill Schiller a donc profité de l’occasion pour présenter les AirPods. Ces écouteurs sont totalement sans-fil et ne sont pas reliés l’un à l’autre. C’est une nouvelle puce, baptisée W1, que l’on retrouve dans ce dispositif. Le casque possède une autonomie de 5 heures en fonctionnement et de 25 heures au sein de sa boite (la boite est capable de les recharger jusqu’à 5 fois). Si l’on ne sait pas quel protocole utilisent exactement ces écouteurs (certainement le Bluetooth), l’on sait qu’ils se connectent automatiquement à tous les appareils associés au compte iCloud de l’utilisateur (iPad, iPhone, Apple Watch…). Un microphone est présent sur ces écouteurs dont la forme un peu particulière nous laisse pour le moment dubitatif.

iPhone 7
Les AirPods, l’autre grande nouveauté d’Apple

Pour rester du côté des casques et écouteurs, Des Solo 3 Wireless et des PowerBeats Wireless vont voir le jour chez Beats (qui appartient à Apple), toujours dans l’optique d’accompagner au mieux les nouveaux iPhone.

Côté Apple Pay (arrivé en France dans le courant de l’été), la puce NFC a évolué pour accueillir la technologie Felica qui permettra de fonctionner au Japon.

A10
Le processeur A10 fait tourner l’ensemble

Côté performance, c’est le processeur A10 quad-core qui se loge au sein des nouveaux iPhone. 40 % plus rapide que le processeur A9, le processeur possède deux cœurs dédiés, moins puissants, qui permettent d’allonger l’autonomie de la batterie. Le nouveau GPU six cœurs est lui annoncé comme 50 % plus puissant que la génération précédente. Ces nouvelles performances vont permettre de voir arriver de nouveaux jeux jusqu’alors impossibles à porter sur un smartphone comme F1 2016. Des jeux de niveau console sont annoncés. Toutes les améliorations de ce nouvel iPhone permettent d’obtenir la meilleure autonomie jamais obtenue sur un iPhone (le point faible historique de cet appareil).

iPhone 7
On retrouvera la meilleure autonomie disponible sur un iPhone

Comme annoncé aussi, l’iPhone 7 et 7 Plus démarre avec 32 Go de stockage et passe ensuite au 128 et 256 Go. Côté tarif, il faut compter sur un prix d’entrée de 769 euros pour la version 32 Go de l’iPhone 7, 879 euros pour le modèle à 128 Go et 989 euros pour la version 256 Go. Côté iPhone 7 Plus, le tarif d’entrée est de 909 euros pour le modèle 32 Go, 1019 euros pour le 128 et 1129 euros pour le 256 Go. À partir du 9 septembre, il sera possible de le pré-commander alors qu’il faudra patienter jusqu’au 16 septembre pour l’avoir entre les mains.

Au niveau des coloris, le Jet Black, présenté plus haut, rejoint l’or, l’or rose, l’argent et la version black. À noter que si la version Jet Black vous intéresse, il faudra forcément l’acheter en 128 ou 256 Go, car il n’existe pas en 32 Go.

iPhone 7
Pour le prix, l’adaptateur Lightning / Jack est fourni dans le coffret

Pour terminer, iOS 10 sera disponible le 13 septembre prochain, en même temps que Watch OS 3. macOS Sierra sortira un peu plus tard puisqu’il est annoncé pour le 20 septembre. À noter qu’il n’a pas été question de Mac ce soir.

Apple Watch, arrivée de la Series 2

18 mois après la sortie de la première version de l’Apple Watch, Apple a dévoilé la seconde version de sa toquante connectée. Tim Cook, en introduction, en a profité pour nous dire qu’Apple était maintenant le deuxième constructeur de montres à l’échelle mondiale, bien calé derrière Rolex.

C’est Jeff Williams qui est monté sur scène pour dévoiler les contours de l’Apple Watch Series 2 puisque tel est son nom (la première devient l’Apple Watch Series 1). Il est revenu sur les nouveautés qu’apportera Watch OS 3 qui permettra à la montre d’être plus rapide. Des nouvelles options présentes sur l’application iMessage en passant par le multitâche et les nouveaux cadrans mettant en avant les 3 cercles d’activité, il est revenu sur ce que nous avions découvert en juin.

Apple Watch
Watch OS 3 arrive très prochainement

Les développeurs semblent avoir déjà adopté les nouveautés de WatchOS 3, mais la nouveauté du côté des développeurs qui a réjoui l’assistance est l’arrivée de l’application Pokémon GO sur Apple Watch. Pour l’occasion, c’est le PDG de Niantic qui est monté sur scène pour présenter l’application.

Pokémon GO sur Apple Watch permettra de cumuler les kilomètres pour faire éclore ses œufs, de récupérer les objets présents sur les Pokéstops ou enverra une notification lors de l’apparition d’un Pokémon. L’application sera disponible d’ici la fin de l’année sur la montre d’Apple et autant dire qu’elle devrait rencontrer un joli succès.

Apple Watch
L’application Pokémon GO arrive sur Apple Watch

C’est ensuite que la montre a été présentée. Lors de la vidéo d’introduction, on a pu se rendre compte que cette seconde version serait étanche, chose qui allait être confirmée lors de sa présentation détaillée. Que ce soit pour surfer, nager, ou encore prendre sa douche, l’Apple Watch est maintenant capable de résister à l’eau (jusqu’à 50 mètres de profondeur). Un gros travail a été fait par les ingénieurs pour « fermer » la montre et la protéger de l’eau, essentiellement au niveau du micro. Découlant de l’étanchéité de la montre, de nouveaux exercices sont disponibles au sein de l’application Activité en lien avec la piscine.

Apple Watch
Apple met en avant l’étanchéité de sa montre

Côté spécifications techniques, la montre embarque un processeur dual-core Apple S2 annoncé comme deux fois plus rapide que la première version. Couplé à Watch OS 3, la montre devrait se montrer plus réactive et le processeur peut faire tourner des applications à 60 fps.

Autre nouveauté de taille, l’apparition d’un GPS au sein de la montre qui permettra d’être plus précis sur les activités et le sport réalisé. Il sera aussi possible d’aller faire son footing sans son iPhone et retrouver l’itinéraire exact que l’on aura parcouru. D’ailleurs, une carte affichera l’itinéraire sur iPhone et montrera les zones de couleurs différentes en fonction de l’effort fourni (marche, course…).

Apple Watch
L’Apple Watch Series 2 intégrera un GPS

La montre arrive aussi dans une nouvelle déclinaison blanche en céramique. En plus de l’acier et de l’aluminium, il est maintenant possible d’avoir une montre d’un blanc perle. De nouveaux bracelets accompagnent aussi la deuxième version de la montre d’Apple. Une version de l’Apple Watch développée en collaboration avec Nike est maintenant disponible. C’est Trésor Edwards de chez Nike qui est venu en parler. La montre possède un bracelet spécifique, elle est avant tout taillée pour la pratique sportive. Cette version de l’Apple Watch vous encouragera à courir toujours plus. Ce modèle développé avec Nike existe en 4 coloris et l’on doit bien dire qu’elle a une belle allure.

Apple Watch Nike
Une Apple Watch a été développée conjointement avec Nike

Côté prix, l’Apple Watch Series 2 sera disponible à partir de 419 euros pour le modèle aluminium en 38 mm. Lorsque l’on passe sur du 42 mm, il faut rajouter 30 euros pour arriver à la somme de 449 euros. Pour la version acier, il faut compter sur un tarif démarrant à 649 euros (38 mm) et passant à 699 euros (42 mm) avec un bracelet sport. Selon les bracelets, les prix peuvent monter jusqu’à 1249 euros. La nouvelle version blanche en céramique coûte 1449 euros (38 mm) et 1499 euros (42 mm) alors que la version Nike est plus accessible avec un tarif commençant à 419 euros (38 mm) et se terminant à 449 euros (42 mm). Vous aurez compris qu’elle est au même tarif que la version aluminium puisqu’elle embarque aussi ce matériau.

Il est toujours possible de personnaliser sa montre

Vous aurez noté au passage la disparition des modèles en or, même si la version aluminium possède des finitions or rose et or. L’Apple Watch Series 1 se trouve toujours présente au catalogue. La nouvelle montre sera disponible dès le 16 septembre, alors que WatchOS 3 sera rendu disponible le 13 septembre prochain.

C’est par une prestation musicale de la chanteuse Sia que s’est refermée cette Keynote de rentrée qui a fait la part belle aux produits nomades. Il y a fort à parier qu’une nouvelle conférence sera organisée afin de présenter la nouvelle gamme de Mac tant on imagine mal Apple faire l’impasse sur l’ordinateur.

le 0 789
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami