Windows Phone : Microsoft sur le point d’abandonner son OS mobile

Par ,

Depuis 2016, les smartphones sous Windows Phone sont aux abonnés absents. Le système en lui-même n’a plus reçu de mise à jour majeure. Est-ce bientôt la fin ?

Un OS écrasé par la concurrence

Lancer un système mobile au milieu des géants que sont Android et iOS n’est pas une mince affaire. Si des OS libres comme Ubuntu Touch et Sailfish OS ont vite jeté l’éponge, on pouvait en revanche espérer que Microsoft ai les épaules pour réussir. La firme de Redmond a d’ailleurs mis les moyens pour attirer les développeurs en leur proposant de supporter financièrement leur travail, voire écrire des applications pour les gros éditeurs. On se souvient aussi du lancement de la gamme Lumia en partenariat avec Nokia. Des smartphones bien équipés pour l’époque et capable d’affronter les meilleurs appareils de Google et Apple.

Précommande du Lumia 950 & 950 XL

Malheureusement, la sauce n’aura pas prise. Face au faible taux d’adoption de Windows Phone, les développeurs ont vite négligé la plateforme. Et sans applications, pas d’utilisateurs… Un cercle vicieux qui condamne ainsi l’OS de Microsoft à une chute lente mais douloureuse. La firme de Redmond jette ainsi l’éponge après plusieurs années de combat. Aucun nouveau Windows Phone ne verra le jour, le HP Elite X3 sera donc le dernier représentant d’une espèce en voie d’extinction. Les rares utilisateurs de Windows Phone continueront cependant à bénéfice de mises à jour de sécurité ainsi que de résolution de bugs. En revanche, aucune nouvelle version majeure ne sera développée à l’avenir, scellant ainsi le destin du système mobile. C’est du moins ce que laisse entendre Joe Belfiore – un cadre de Microsoft – sur son compte Twitter.

Twitter Microsoft

Microsoft n’abandonne pas son action dans la mobilité

Si Windows Phone est un échec, ce n’est pas la seule carte dans la main du géant de Redmond. La firme développe depuis plusieurs années son propre lanceur alternatif sous Android. Nommé sobrement Microsoft Launcher (auparavant Arrow Launcher), ce lanceur intègre des services comme OneDrive et les fonds d’écrans Bing. Il rencontre un beau succès et fait partie de mes préférés à titre personnel. Toujours à l’état de bêta-version, ce lanceur est néanmoins très prometteur.

Microsoft Launcher
Microsoft Launcher
Développeur: Microsoft Corporation
Prix: Gratuit

La société américaine a aussi annoncé le lancement imminent de son navigateur Edge pour Android et iOS. Ajoutons à ça toutes les applications mobiles Office bien implantées depuis des années. Microsoft reste donc très présent dans le secteur de la mobilité en se centrant sur les services. Il n’est pas impossible qu’à force de partenariats des constructeurs intègrent par défaut les applications de Redmond sur leurs futures productions.

Que pensez-vous de la disparition de Windows Phone ? Utilisez-vous des smartphones avec ce système ? Donnez-nous vos avis dans les commentaires.

le 5 500
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
5 commentaires
  1. Pour ma part, Windows a vraiment très mal joué la partie. Si vous avez mis en place un OS et que vous avez ciblé les marchés émergents ds un premier temps, il est tta fait normal que vous travailliez avec les développeurs de ces marchés là. Vous ne pouvez pas parler de marché émergent et demander aux développeurs des pays riches de s’en occuper… Et d’ailleurs il y a de très bns développeurs ds ces pays là, et je viens d’apprendre que Microsoft avait mm proposé de financer les développeurs pour la création d’applications… Il auraient investi cette somme chez les développeurs de ces pays là qu’ils auraient eu un store hyper bien fourni et des applications répondant à leurs normes. Déçu… J’ai toujours été un grand fan de Windows et là j’utilise mon Windows phone, mais franchement c décidé je passe à Android.
    Et sans regrets vu que Microsoft même se soucie pas de nous. Basta

  2. En ce qui me concerne, ça fait 4 ans que je suis sur WP. D’abord Lumia 1020, puis 950XL. Et je ne suis pas déçu ! Le marketing on s’en fout un peu, le produit fonctionne très bien, et sans la multitude d’app existant sous android ou IOS, je survie très bien! Mon smartphone me sert autant pour le travail qu’à titre privé, et après avoir essayé android 15 jours dernièrement, je n’ai aucune envie de changer d’appareil ni de système d’exploitation !!! Plutôt déçu de cette annonce….

  3. Merci, ils auront tué Nokia pour rien…
    En envoyant Stephan Elop. Tout bousculer chez Nokia pour mieux y acheter Après….
    Un beau coup de pute qu’ils ont fait, et qui au final ne leur a rien rapporter….

    RIP Nokia, tu était le meilleur…

    1. Ça se discute. Nokia était très mal en point et se devait de trouver une position particulière en regard de Samsung et Apple. Utiliser le même OS que Samsung n’aurait que renforcé ce dernier. Il fallait donc un acteur tiers. Le choix vers l’OS de Microsoft était juste une option évidente. Elop étant un ancien de Microsoft, ce choix est devenu naturel.
      Il faut aussi voir que si l’OS de Microsoft n’a pas marché, il fut lors de son arrivée une influence majeure dans les avancées sur le design d’OS mobiles. Apple et Google s’en sont très largement « inspiré » depuis…
      Les appareils Lumia produits lors de leur précédente collaboration était parmi les meilleurs de Nokia. Une fois le rachat consommé, Microsoft-Nokia a eu plus de mal mais a produit aussi des appareils exemplaires.
      Leur échec edt en partie lié à de mauvaises décisions marketing de la part de Microsoft, mais avant tout lié au contexte général d’un web mobile privatisé, prisonnier des apps et des stores. Une main mise bien orchestrée par Apple et Google sui retiennent les développeurs et les utilisateurs dans leurs écosystèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *