Objets connectés, le point sur le marché et ses perspectives d’avenir

Par ,

Smartwear et accessoires connectés, la panoplie du technophile

Par delà notre mobilier, ce sont également nos vêtements et le moindre de nos gadgets qui sont en passe de devenir des objets connectés. Dans la continuité des « smartwatches » ( montres connectées ) la technologie nous vétira bientôt de la tête aux pieds.

Les bracelets connectés

Inauguré en France par le Nike Fuel Band, début 2013, les bracelets connectés font office de rudiments dans le petit monde des objets connectés. Disponibles pour une centaine d’euros, ils de destinent aux sportifs et permettent de relever vos données physiques ( rythme cardiaque, nombre de pas, distance parcourue… ) pour ensuite estimer les efforts à fournir pour atteindre vos objectifs. De nombreux modèles, plus ou moins performants en fonction de leur prix, sont disponibles sur le marché.

De fait, les derniers arrivants tentent de se démarquer avec des spécificités. C’est le cas du Nex Band, destiné aux gamers ou du MEMI, réservé aux femmes. Par ailleurs, le support tend lui aussi à se diversifier, avec par exemple l’oreillette connectée BITbite ou le D-Shirt, T shirt connecté de Cityzen Sciences ( start up Lyonnaise ).

Le porte-clé connecté

wistiki
L’exemple même du gadget qui ne paye pas de mine, mais va révolutionner nos quotidiens. Grâce à « wistiki », commercialisé fin novembre, vous ne perdrez plus jamais vos affaires ! Discret, ce petit objet accroché à vos affaires peut-être géolocalisé depuis votre appareil mobile. Ils en existent plusieurs sur le marché comme Gablys lancé tout récemment.

La semelle connectée

digitsole
La Digitsole de Glagla Shoes permet tout bonnement de régler la température de vos semelles depuis votre appareil mobile … amis du confort, réservez déjà votre paire pour Janvier 2015 !

 

Page précédente : Mobilier connecté, quand la maison prend vie


 

Un monde trop connecté ?

Vous l’aurez compris au travers de ces exemples, la frontière entre internet et le monde tangible s’étiole peu à peu, et tend à devenir de plus en plus imperceptible.
Si les amateurs de technologie et autres fans de science-fiction peuvent d’ores et déjà se réjouir, on peut se poser la question des dangers d’un monde « sur-connecté ».

Plusieurs spécialistes émettent déjà des réserves quant au risque d’espionnage et violation de l’intimité des utilisateurs. En effet, toutes les données recueillies par les bracelets électroniques sont collectées par les mêmes data analysts qui étudient nos habitudes sur le web. De plus , contrairement à une utilisation individuelle sur un écran d’ordinateur par exemple, les objets connectés peuvent interagir avec les personnes qui nous entourent, parfois contre leur gré. C’est le cas avec le Google Glass par exemple, qui peut filmer les passants à leur insu.

Au final, les objets connectés pourraient constituer une forme d’intelligence globale à laquelle nous serons soumis avec ou sans consentement. Notre dépendance à internet s’en trouverait également accrue pour peu que nous nous y habituions un peu trop.

Par ailleurs, cette abondance de gadgets connectés, à l’utilité parfois relative (on retiendra le sex fit, un anneau qui mesure vos performances sexuelles) pourrait relancer une fièvre consommatrice dans les ménages. Cette attitude est certes profitable à l’économie, mais déraisonnable pour l’individu. C’est d’autant plus dommage qu’elle tendait à s’essouffler depuis ces dernières années avec une prise de conscience et un retour à l’essentiel.

Toutefois, l’internet des objets n’en est qu’à ses balbutiements, et nul ne peut prédire quelle tournure s’apprêtent à prendre les évènements.

Et vous, êtes-vous séduits par les objets connectés ? Quels sont ceux qui vous tentent le plus ?

le 1 699
-
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. le marché connecté devrait permettre à la France d’entrer dans l’avenir en position plutôt intéressante car nous sommes plutôt novateur sur le sujet. Reste encore les craintes face aux données, le piratage, … mais globalement notre mode de vie devrait vite et bien évoluer sur le sujet grace aux objets connectés. Meilleure analyse e notre quotidien et donc meilleure consommation avec à la cles moins de gaspillage, une meilleure activité physique, un meilleure environnement. Reste encore à voir ce que vont faire les Apple et Google et autre Samsung ou LG face à ca. Sur http://www.eboow.com ils vous montrent bien ce qui va se faire et se fait avec ls thématiques qui sont concerné si vous voulez creuser un peu la question

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *