Test de la tablette YziPocket de Evi : une chouette tablette low-cost à moins de 130€

Par ,

Evi est une société française spécialisée dans les tablettes tactiles depuis 2007. Ayant premièrement privilégié l’OS Windows 7, l’entreprise a commencé à produire des terminaux low-cost sous Android en 2012. Aujourd’hui, nous allons vous faire découvrir la YziPocket, une tablette tactile au format 7″ destinée aux budgets réduits.

evigroup_yzipocket1

 

Remerciements : J’adresse un grand merci à David et Nicolas pour leurs renseignements et le prêt de la tablette. Pour retrouver toutes les productions de Evi, rendez-vous sur le site officiel : Evi. Et pour commander la YziPocket – ou une autre tablette Evi – la boutique en ligne est disponible à l’adresse suivante : Yzi.

Avertissement : Les tablettes tactiles testées dans nos lignes peuvent être légèrement différentes des modèles commerciaux. Le site Tablette-tactile.net ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable d’éventuelles modifications matérielles et/ou logicielles apportées par le constructeur. Il en va de même pour les promesses de mise à jour promises par les constructeurs. Sur ce, bon test !

 

1 – Packaging

La boîte de la YziPocket est ce qu’il y a de plus simple : ton blanc et sobriété sont de mise. C’est plus sympa que les emballages flashy de Mpman ! Personnellement, j’aime beaucoup cette simplicité, dont la tablette bénéficie aussi. A l’ouverture, on trouve les éléments suivants :

  • Tablette YziPocket
  • Notice explicative
  • Câble USB OTG
  • Câble USB pour le transfert de données
  • Chargeur secteur

On a donc le minimum syndical, mais un cordon HDMI et des écouteurs n’auraient pas été de trop. Idem pour une lingette de nettoyage, l’écran attrapant très vite les traces de doigts. La notice en français est très bien faite, simple et en couleur, les débutants pourront donc vite prendre en main la machine en quelques minutes.

 

La boite est simple et sobre
La boite est simple et sobre

 

L'équipement fourni est relativement complet, même si certains concurrents font mieux...
L’équipement fourni est relativement complet, même si certains concurrents font mieux…

 

La notice en couleur est très bien faite pour les débutants !
La notice en couleur est très bien faite pour les débutants !

 

La tablette en elle-même présente les caractéristiques suivantes :

  • Ecran 7″ IPS capacitif avec une résolution de 1024 x 600
  • Processeur mono-core A9 WonderMedia 8850 cadencé à 1.2 GHz
  • GPU Mali 400 MP dual-core
  • 1 Go RAM DDR3
  • 8 Go de mémoire de stockage dont 1 Go pour les applications
  • Connectique : micro-USB, micro-SD jusqu’à 32 Go, mini-HDMI, casque 3.5 mm
  • Wifi 802.11 b/g/n
  • Webcams 0.3 MP et 2 MP en faces avant et arrière
  • Batterie 3000 mAh avec une autonomie annoncée de 7h en bureautique et 15 en musique
  • OS Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich

C’est plutôt sympathique, vu le prix affiché : 129€. La tablette d’Evi bénéficie d’une très belle conception, le dos étant en aluminium, il n’y aucun craquement, seuls les boutons de volume et d’allumage font un peu “cheap” et semblent peu solides du fait d’un certain jeu. D’ailleurs, le volume est disposé étrangement, puisqu’il faut appuyer vers le bas pour monter le son et sur le haut pour le descendre. Une disposition bien mystérieuse et surtout loin d’être pratique… Pour le reste, il n’y a rien de particulier à dire, toute la connectique est située du côté droit de la tablette et plutôt bien disposée. Le terminal est aussi très léger, avec 280 grammes et des mensurations très fines : 184 x 120 x 6 mm. C’est actuellement la tablette 7″ la plus légère que j’ai eu entre les mains, c’est vraiment très agréable !

 

La tablette est sobre et classique, c'est très agréable.
La tablette est sobre et classique, c’est très agréable.

 

Le dos en aluminium est très classe !
Le dos en aluminium est très classe !

 

La connectique est complète et opérationnelle.
La connectique est complète et opérationnelle.

 

Le haut-parleur est situé à gauche et bien disposé, dommage qu'il soit un peu faiblard...
Le haut-parleur est situé à gauche et bien disposé, dommage qu’il soit un peu faiblard…

 

Pour conclure avec l’aspect physique, je dirais que Evi a réalisé un excellent boulot avec cette YziPocket. La conception est vraiment excellente et loin devant les concurrents de cette gamme de prix, qui proposent d’ordinaire des tablettes tactiles bien plus épaisses et dotées de matériaux moins agréables à l’oeil et au toucher. C’est donc une écrasante réussite pour la YziPocket qui passe n°1 sur le podium des terminaux à moins de 130€  (du moins pour la conception) !

 

2 – Ecran

Interface principale entre la machine et l’utilisateur, l’écran doit être travaillé avec soin, peu importe le prix de la tablette. Bien évidement, inutile d’attendre du Rétina avec une résolution HD sur la YziPocket, il faut être réaliste ! En fait, le bon côtoie le moins bon. Visuellement, c’est plus que correct puisqu’on a une dalle en plastique – qui attrape énormément les traces de doigts, soit dit en passant – dotée de l’IPS et d’une résolution de 1024 x 600, ce qui est le minimum actuellement, bien que certaines machines plus chères n’embarquent que du TN. Le petit détail qui fâche est la finition : le rétro-éclairage est visible quand on incline trop la bestiole, ce qui fait un peu cheap mais n’entrave pas le fonctionnement normal. La luminosité est correcte, même si le réglage minimum rend l’écran quasiment noir et inutilisable. Les couleurs rendent plutôt bien aussi, on en a pour son argent.

 

L'écran IPS est bien pour le prix, mais souffre pas mal des reflets.
L’écran IPS est bien pour le prix, mais souffre pas mal des reflets.

 

 

Le rétro-éclairage est apparent dans certains angles, mais c'est assez discret.
Le rétro-éclairage est apparent dans certains angles, mais c’est assez discret. Ici en haut à gauche…

 

Tactilement parlant, c’est un peu plus décevant. Bien que capacitif, l’écran réagit très mal sur les bords, ce qui devient une vraie galère quand il faut cliquer sur une petite icône planquée dans un coin… Par exemple, fermer un onglet avec Chrome relève de l’exploit ! Sinon, tout le reste de la surface tactile répond plutôt bien, malgré certaines carences avec des jeux 3D qui demandent beaucoup d’actions rapides. La tablette n’étant pas prévue pour ce genre d’usage, ce n’est donc pas bien gênant.

Vous l’aurez compris, la YziPocket rentre donc dans une bonne moyenne pour qui saura faire abstraction des petits défauts. L’IPS apporte un réel confort, surtout pour le prix. Mais voyons maintenant ce qu’il en est de l’offre logicielle.

 

3 – Offre logicielle

Comme vous avez put le voir au début de l’article, la YziPocket est propulsée par Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich. Malgré son âge – plus d’un an déjà ! – l’OS de Google fait toujours des merveilles sur tablette, surtout qu’il bénéficie ici de quelques ajouts légers mais néanmoins fort bien pensés. On peut ainsi faire disparaître et apparaître à volonté la barre de tâches : ce n’est pas nouveau en soit, d’autres marques utilisent déjà ce procédé, mais il est ici réalisé à merveille ! Lorsque la barre est masquée, l’écran prend toute la place possible et on évite surtout des clics malheureux sur la touche de retour par exemple. Et si on veut faire apparaître les boutons, il suffit de faire glisser rapidement le doigt de bas en haut de l’écran. Simple, mais furieusement efficace, certains devraient en prendre de la graine ! L’ajout d’icône aux bureaux se fait aussi via un système de “gesture” : un pincement fait apparaître l’ensemble des bureaux et les widgets qu’il suffit ensuite de déposer où on le souhaite. L’idée a été mise en place sous Honeycomb, mais a disparu avec ICS, pourtant elle est aussi très efficace, la preuve ici.

 

Le système de bureaux est très bien pensé.
Le système de bureaux est très bien pensé.

 

Il est aussi possible faire des captures d’écran directement en un clic sur une icône dédiée dans les notifications, ce qui a été fort utile pour ce test ! En dehors de ça, le reste est très classique, mais tourne très bien. L’offre logicielle en elle-même est relativement dépouillée, mais la présence du Play Store permet de palier à ça. GMail et Chrome sont aussi intégrés et se mettront à jour après l’activation du Play Store. Evi fourni aussi la suite bureautique Seline, mais elle n’est pas pré-installée sur la tablette. Pour l’obtenir, il faut envoyer un mail à http://evi.biz/support avec une copie de la facture afin d’obtenir un lien de téléchargement. Procédé étrange, mais tant que ça fonctionne, pourquoi pas ? D’ailleurs la suite est très bien faite, permettant de lire les formats Office et d’éditer des documents. Les PDF sont aussi lus, c’est donc très complet et l’essentiel est réuni dans une seule application.

 

La suite Seline permet de lire et éditer tous types de documents.
La suite Seline permet de lire et éditer tous types de documents.

 

En dehors de ça, les applications classiques sont de mise : navigateur Android, explorateur de fichiers, agenda, lecteur vidéo, galerie, etc… Le point positif, c’est que toutes ces applications ont vraiment un format tablette. D’ordinaire, les applis low-cost sont assez mal foutues, ressemblant à des reliquats de l’air Froyo/Gingerbread, avec des grosses icônes baveuses et moches… Ici, c’est clair et précis, réellement pensé pour les tablettes. Ça semble banal, mais c’est assez peu fréquent pour en tenir compte ! Comme je le disais plus haut, vous disposez de 1 Go pour le stockage des applis, le reste étant utilisé par le système (2 Go) et la mémoire pour vos fichiers multimédias (5 Go).

 

Les applications pré-installées sont conçues pour les tablettes, c'est très agréable.
Les applications pré-installées sont conçues pour les tablettes, c’est très agréable.

 

Le petit problème qui pourra en fâcher certain est la sélection étrange opérée sur le Play Store. Certaines apps sont ainsi notées comme “incompatibles” alors qu’elles pourraient très bien fonctionner sur la YziPocket : Google+ est si lourd que ça ? Et des monstres de gourmandise comme Real Racing 3 ne sont pas masquées… C’est assez bizarre, mais l’ensemble des productions connues et utiles restent abordables en majorité. On notera aussi que la recherche vocale est intégrée, ce qui est assez peu fréquent sur les tablettes low-cost.

 

Certaines applications sont étrangement incompatibles...
Certaines applications sont étrangement incompatibles…

 

Passons maintenant à ce qui est pour moi le premier gros bémol de cette YziPocket : le transfert de fichiers entre la tablette et un PC. Durant le test, il m’a été impossible de transférer du contenu de la tablette vers mon PC fixe sous Windows XP, ni sous Linux. En revanche, la copie du PC vers la tablette semble fonctionner sur XP. Ayant pris contact avec Evi, il s’avère que la YziPocket n’est pas compatible avec Windows XP et n’est prise en charge qu’a partir de Windows 7… Honnêtement  ça m’a vraiment fait grincer des dents, c’est la première fois que je vois ça avec une tablette Android… Il m’a donc fallu utiliser GDrive et DropBox pour transférer mes fichiers, c’est lourd ! Possesseurs de Win XP, vous êtes prévenus, prévoyez une carte micro-SD ou des applis de stockage en ligne pour vos transferts de fichiers.

 

Il faut passer par GDrive pour transférer les fichiers. Il y a plus pratique...
Il faut passer par GDrive pour transférer les fichiers. Il y a plus pratique…

 

Voici pour le tour d’horizon de l’offre logicielle. Comme vous l’avez vu, il y a du bon et du moins bon – surtout pour les utilisateurs de XP – mais dans l’ensemble c’est correct. Le Play Store est une denrée rare à ce prix, donc malgré quelques limitations, on ne pourra que se féliciter de sa présence. Voyons maintenant ce que la machine a dans le ventre !

 

4 – Performances

I – Benchmarks

Pari audacieux que de lancer une tablette avec un processeur mono-core dans cette époque saturée de dual-core et quad-core, pourtant Evi s’en sort plutôt bien sur le coup ! Dotée d’un processeur WonderMedia 8850 (Cortex A9) mono-core cadencé à 1.2 GHz et 1 Go de RAM DDR3, la YziPocket n’a a première vue pas les caractéristiques correctes pour tenir le coup dans la course à la puissance dont est victime le marché tactile. Mais après usage, il s’avère que la machine est très bien optimisée ! Lors des tests, le fonctionnement a été très fluide et rapide, le terminal répondant au doigt et à l’oeil. Il faut vraiment enchaîner les applications et les téléchargements simultanés pour mettre le processeur à genoux ! Et malgré ça, je n’ai pas eu de reboot sauvage, ni de plantage irrémédiable. Pourtant, en puissance pure, le matériel est plutôt à la ramasse :

  • Antutu : 3828 points
  • Quadrant Standard : 1127 points

C’est donc très bas comparé aux standards actuels, mais de la puissance brute ne suffit pas si il n’y a pas d’optimisation à côté. Ici, c’est optimisé aux petits oignons et ça se sent, c’est un réel plaisir !

 

antutu

 

 

Sans titre quadrant

 

 

II – Jeux vidéo

Comme souvent, les tablettes low-cost sont loin d’être des bêtes de course pour le gaming. D’ailleurs ce n’est pas leur vocation première, mais il faut avouer qu’une fois encore la YziPocket m’a surpris en faisant tourner pas mal de jeux 3D relativement gourmands. A titre d’exemple, Dead Trigger ou encore Shadow Gun : Dead Zone tournent plutôt bien sur la tablette d’Evi. Quelques temps de chargements sont longs, mais dans l’ensemble je n’en attendait pas autant, c’est une bonne surprise ! Bien sûr, il ne faut pas espérer faire rouler des jeux Tegra sur la YziPocket, mais il y a de quoi faire quelques heureux, fans du casual gaming. Les productions en 2D ne posent aucun soucis au processeur, Angry Birds Space est d’ailleurs pré-installé.

 

Dead Trigger fonctionne très bien sur la YziPocket, les fans de zombies apprécieront !
Dead Trigger fonctionne très bien sur la YziPocket, les fans de zombies apprécieront !

 

Angry Birds Space est pré-installé .
Angry Birds Space est pré-installé .

 

On notera quand même un échauffement important de la tablette en situation de jeu intense, du côté droit, ce qui devient vite désagréable à la longue…

III – Audio et vidéo

La tablette d’Evi fourni ce qu’il faut pour lire les fichiers multimédia jusqu’au 1080p. L’écran IPS permet de profiter d’une belle qualité d’image, il est quand même dommage de constater quand même que là aussi la machine chauffe pas mal, gâchant un peu le plaisir d’un long visionnage… Le haut-parleur est aussi d’assez basse qualité, le son restitué étant généralement trop faible, même monté au maximum. Amis mélomanes, privilégiez donc les écouteurs ou un casque ! Il n’y a cependant pas de grésillements à signaler. Vous l’aurez compris, la YziPocket fait son boulot pour le multimédia, il n’y pas vraiment de quoi casser trois pattes à un canard, le minimum est présent.

 

Le 1080p est décodé sans problème.
Le 1080p est décodé sans problème.

 

IV – Connectivité

Comme je le précisais dans le premier paragraphe, la connectique est bien fournie. Reste à voir si tout fonctionne à l’usage ! Sur ce point, je dirais que c’est très correct la plupart du temps, malgré l’USB OTG qui ne fonctionne pas toujours comme il faudrait. Par exemple, un clavier AZERTY est sans cesse reconnu en temps que QWERTY, malgré le réglage intégral de la tablette en français… Le branchement simultané d’une souris et d’un clavier via un HUB fonctionne bien, mais les disques durs externes ne sont pas détectés. C’est donc assez mitigé pour le port USB, qui n’est pas exploité à fond par la YziPocket.

C’est en revanche bien mieux pour le reste de la connectique : le HDMI et le micro-SD fonctionnent très bien, il n’y a pas eu de problème particulier lors des tests. Idem pour la prise Jack 3.5 mm, le son est clairement audible avec un casque ou des écouteurs.

Le Wifi est très bien aussi, j’ai effectué le test avec Wifi Analyser à l’étage et dans une pièce fermée, le signale reste stable et suffisamment fort pour utiliser correctement la tablette. Par contre, j’ai eu quelques coupures de courte durée, mais un reset de la machine semble avoir réglé le problème.

 

Le Wifi fonctionne relativement bien, même éloigné de la box.
Le Wifi fonctionne relativement bien, même éloigné de la box.

 

V – Web

La YziPocket est fournie avec deux navigateurs : Chrome et Android. Étonnement, le surf est bien plus rapide et agréable avec le navigateur Android, Chrome se révélant assez poussif et n’affichant pas bien les vidéos en Flash… Heureusement, les dernières mises à jour améliorent un peu les résultats, même si les performances de cette application restent décevantes. J’ai donc réalisé les tests avec le navigateur de base, ça a été un vrai plaisir ! Les pages s’affichent vite, seuls les gros sites en Flash comme Canal+ mettent du temps à s’afficher. Comptez moins de 5 secondes pour charger une page complète et commencer à zoomer dans tous les sens en défilant à gauche et à droite. Le processeur tient bien le coup, c’est très bien optimisé ! Les vidéos en Flash se chargent assez vite et ne coupent pas souvent, la navigation est donc très agréable avec cette petite tablette.

 

Chrome n'est pas toujours au point...
Chrome n’est pas toujours au point…

 

... mais le navigateur Android rattrape bien le coup !
… mais le navigateur Android rattrape bien le coup !

 

VI – Autonomie :

Nous attaquons maintenant ce qui est pour moi LE gros point négatif de cette YziPocket : la durée de vie. D’après le site d’Evi, la machine dispose de 7h d’autonomie en bureautique et 15h en musique au maximum. Soyons honnêtes, c’est une grosse utopie ! Après 2h14 à faire tourner Big Buck Bunny, qui est une vidéo en 1080p H.264, avec l’écran à 50% et le Wifi activé, la tablette a rendu l’âme… Par acquis de conscience, je contacte Evi qui m’affirme qu’il faut rôder la batterie en effectuant des charges et décharges complètes, couper le Wifi, baisser la luminosité, etc… En gros, pour profiter de quelques minutes de plus, éliminez les composants essentiels de l’engin ! Je ne doute pas de la bonne foi d’Evi, mais après deux semaines à suivre de tels conseils – qui sont aussi donnés aux clients lors de l’achat – rien n’y fait, la YziPocket ne tient pas plus de 3h30 sans forcer… L’indicateur de charge baisse de 5% en 5% et les 15 derniers pourcents disparaissent en moins de 2 minutes, ce qui laisse penser à de sérieux soucis d’optimisation de ce côté… Et pour couronner le tout, la charge ne peut pas se faire par le port USB, sans compter qu’il faut plus de 5h de charge complète : faites le calcul, c’est loin d’être génial !

 

Le test vidéo donne à peine plus de 2h d'autonomie... Grosse déception !
Le test vidéo donne à peine plus de 2h d’autonomie… Grosse déception !

 

Sans titre autonomie

 

 

5 – Conclusion du test de l’YziPocket d’Evi

Noté par Tablette-Tactile.net: 3.5 étoiles
****

Commercialisée sur le site d’Evi, la YziPocket coûte actuellement 129€ TTC. Malgré quelques défauts gênants, comme l’autonomie ou le transfert de fichiers sous XP/Linux, elle reste néanmoins une très bonne tablette d’entrée de gamme, qui bénéficie d’une très bonne optimisation et de performances plus que correctes. J’ai eu beaucoup de plaisir à l’utiliser et j’espère sincèrement que les prochaines productions de la société française continueront sur cette voie en améliorant les détails qui coincent. Ne vous fiez pas aux caractéristiques sur la boite, qui pourront sembler “has been” face à la concurrence, la puissance ne fait pas tout ! En conclusion, la YziPocket est une tablette sans prétention, mais diablement efficace pour qui sait s’accommoder de quelques défauts.

 

Les +Les –
  • Belle conception, légère et solide
  • Ecran IPS très confortable
  • Play Store pré-installé
  • Une vraie tablette pensée comme telle
  • Bonnes performances globales
  • Navigation Web rapide et fluide
  • Suite Seline bien conçue et complète
  • Autonomie en dessous de tout…
  • Transfert de fichiers sous XP ou Linux bancal
  • Des finitions pas géniales (rétro-éclairage, boutons physiques)
  • Quelques applications bizarrement incompatibles sur le Play Store
  • Ça chauffe vite sous le capot !
  • Pas de charge via USB
  • USB OTG plutôt limité

 

[ Mise à jour du 20/03/2013 ] : Lors du test, l’autonomie s’est avérée très basse, il semblerait cependant que le modèle de prêt soit défectueux, puisque le même test réalisé par Evi indique une durée de vie de la batterie de 4h07, ce qui est quand même beaucoup mieux que 2h14 ! Si vous rencontrez le même problème, malgré de nombreuses heures de charge, n’hésitez pas à retourner votre tablette en SAV si votre garantie est toujours valable.

Screenshot_2013-03-18-07-56-59

 

[ Mise à jour du 05/04/2013 ] : Histoire de conclure le test en beauté, voici deux vidéos afin de présenter la YziPocket. La première se concentre sur le déballage et la tablette en général :

La seconde présente brièvement la suite Seline qui fait office de lecteur PDF, documents Word, Excel et PowerPoint :

 

[ Mise à jour du 06/04/2013 ] : Une bonne nouvelle pour les possesseurs de la YziPocket : une mise à jour vers Android 4.1 Jelly Bean est prévue dans quelques semaines. Je ne manquerais pas de vous tenir au courant dès la sortie et un petit tutoriel sera là pour aider les débutants à en profiter !

le 9 1097
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
9 commentaires
  1. Bonjour

    Trés déçu par la tablette EVI acheté en décembre pour noël, impossible de la charger 3 mois aprés achat ( donc bien en garantie).Porté chez le vendeur pour une éventuelle réparation coût environ ds les 80 e.a ma charge.
    Difficile à digérer .Et maintenant on me propose une autre tablette EVIYZI WIDE2 à 179 e.Donc vs immaginez le prix que va me couter enfin 1 tablette .(179e et 180e) 359e.Je cherche le geste commercial et tant pis pour moi de vouloir acheter français.Je n’ai plus confiance.

  2. Achat en 2013 d’une yzi 2 :

    2014 : première panne logicielle, la machine de démarre plus et reste bloquée. Réinstallation faites.
    Réinstallation devient impossible après plusieurs répétitions de la panne, contact avec le SAV et changement de la version d’android via clé USB.
    La tablette fonctionne mais je perds l’application pour rechercher dans les dossiers, les versions gratuites sont moins stable (l’appli plante de temps en temps)
    Réinstallation du système 3 fois depuis cette date, j’ai dû le re-télécharger via votre SAV.
    J’ai encore perdu mes données et les applications. Difficile d’utiliser la tablette en sachant que je peux tout perde du jour au lendemain.
    début 2015 : La tablette voyage peu et pourtant, l’objectif de l’appareil photo coté dos se déplace et la moitié de l’image est noire.
    Puis maintenant l’écran se décollant (des grains de poussières glissaient sous la vitre) vient de se briser sous mon pouce lors de la saisie de l’appareil.

    Cela fait beaucoup de panne pour un même appareil et je pense sincèrement qu’un geste commercial de votre part est nécessaire.
    Je partagerais mon expérience du lowcost à la française mais j’attends de voir ce que vous êtes capable de proposer.
    J’avoue que j’espère et demande depuis les premières pannes un échange standard car les défauts de fabrication se cumulent.

    Je ne suis pas prêt à investir un somme trop importante dans les réparations car je préfère garder cette somme pour investir dans un appareil d’une autre marque.
    Sauf si vous êtes capable de changer cette tablette une bonne fois pour toutes.

    Je suis persuadé qu’il n’est pas possible de vendre à grande échelle des produits qui se brisent dans les conditions normale d’utilisation.
    Je la savais fragile et j’en ai pris soin mais là c’est trop.
    Réponse d’evigroup : Pour les plantages logiciels, vous comprendrez que cela n’est pas forcément imputable au matériel lui-même mais plutôt aux logiciels.
    Pour le reste, une utilisation de 2 ans et demi ne me permet pas de juger de la vitesse de la dégradation. N’oubliez pas que la Yzi2 état une tablette entrée de gamme, avec des finitions en accord avec son tarif.

    1. Bonjour,

      En effet, votre tablette semble souffrir de sérieux défauts de fabrication. Pour ma part, je n’ai pas constaté de tels défauts lors de mes tests ni après. J’en ai même offert deux à des amis et je n’ai jamais eu de tels retours.
      Quand au SAV de chez Evi, je n’ai jamais eu de soucis avec eux, ils sont en général très réactifs. Mais dans votre cas c’est plus épineux car comme votre tablette a plus de deux ans, elle est hors de toute garantie, même la garantie européenne de deux ans que pas mal de vendeurs tentent de passer sous silence… De plus, les machines low-cost “vivent” difficilement plus de deux ans étant donné la qualité du matériel embarqué à l’intérieur. Je n’ai malheureusement pas de solution miracle à vous proposer, l’investissement dans une autre marque de meilleure qualité restant probablement la solution la plus envisageable et la plus sûre.
      Une réparation dans un magasin spécialisé peut très vite couter cher, plus de 50€ pour un écran.

      Cordialement,
      Johan

    1. En général, les tablettes Android permettent l’accès Ethernet via USB. N’ayant pas ce type d’adaptateur, je peux cependant pas être sûr à 100%, vous devriez vous adresser au SAV d’Evi pour de plus amples renseignements.

  3. Moi, c’est carrément le contraire du commentaire ci-dessous, ma yzipro me convient bien (surtout compte tenu du prix) et l’assistance répond très très très vite. Après, je n’ai pas eu de pannes, mais pour m’aider à configurer, ils ont été là !

    Et pour le clavier, pourquoi ne pas prendre l’ultrathin de Logitech pour iPad fatruc ? C’est ce que j’ai fait, il se connecte en bluetooth et fonctionne parfaitement avec la yzipro.

    1. Effectivement ils répondent très rapidement, j’en ai encore eu la preuve ce matin, ca ne fait par partie de mes griefs.
      Je ne connaissais pas ce clavier logitech qui a effectivement l’air très bien, mais mettre la moitié du prix de la tablette dans le clavier: non merci. En attendant j’ai trouvé le moyen de m’en passer.

  4. J’ai eu moi aussi affaire à cette société concernant 2 tablettes Yzi et Yzipro, et je suis globalement satisfait du matériel compte tenu du prix. Par contre:
    – aucun suivi logiciel pour les tablettes déjà vendues. Même si les nouvelles tablettes bénéficient d’une mise à jour Android, celle vendue avec une version plus ancienne ne sont pas mises à jour: extremement frustrant de conserver android 4.0 sur ma tablette alors que JB est disponible avec un support multi utilisateur ! J’ai encore un peu de mal à m’en remettre
    – des devices annoncés jamais vendus comme le clavier yzipro qui a été pour moi un gros argument pour son achat.
    – des spécifications mensongères: ma yzipro était annoncé avec un écran IPS (c’est même inscrit sur la boite) alors que c’est un écran TN de moindre qualité, décevant aussi car argument de poids pour l’achat

    bref, bon matériel pour le prix chez evi, mais carton rouge pour le sav pas très professionel !

  5. Je confirme, très bonne tablette pour le prix. J’ai eu l’occasion de tester la version 7 pouces. Par contre très déçu par la société à qui j’ai écrit 2 fois pour faire un test sur mon blog, je n’ai jamais eu de réponse, même négative…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *