Notre test & avis sur l’iPhone 7 Plus : faut-il l’acheter ?

Meilleurs Prix Apple iPhone 7

Un peu plus de trois semaines après la sortie du nouveau smartphone haut de gamme de chez Apple, il est temps de voir si le 7 est aussi le chiffre parfait du côté de Cupertino. Voici notre test de l’iPhone 7 Plus.

Alors qu’il faudra encore s’armer de patience pour découvrir un iPhone en rupture avec le modèle présenté il y a maintenant deux ans, Apple semble avoir encore amélioré son vaisseau amiral, l’iPhone 7 Plus, afin de le rendre séduisant et en faire l’un des smartphones les plus puissants du marché. Nous verrons que si cet appareil à de quoi faire râler par certains aspects, il se présente aussi comme une belle évolution de l’iPhone 6S Plus qui nous avait laissé que de bons souvenirs l’an passé.

Avant de découvrir l’an prochain, à la même période, l’iPhone qui devrait marquer la nouvelle génération d’appareils pommés, il est donc grand temps de faire le tour de ce téléphone (mais est-ce encore un téléphone ?) 5,5 pouces sous toutes ses coutures.

Design et aspect du produit

L’emballage

C’est maintenant une habitude, celles et ceux qui achètent des appareils Apple savent que l’expérience démarre souvent dès l’emballage auquel était très attaché Steve Jobs en son temps. Apple perpétue la tradition depuis et l’on peut aisément dire que l’emballage est pour la firme californienne un reflet du produit, tout a été savamment étudié pour tenir dans une boite la plus petite possible.

Cette année, il y a d’ailleurs du changement, car si l’on avait l’habitude de voir apparaitre le smartphone une fois le couvercle ouvert, c’est la documentation qui apparait maintenant sur le dessus. Celle-ci est, comme toujours, succincte et ce n’est d’ailleurs pas un mal. En dessous, nous trouvons donc le smartphone dans son logement habituel.

iPhone 7 Plus

Pour accompagner le tout, Apple nous gratifie d’une prise secteur qui permettra de recharger l’appareil, ainsi que de son cordon Lightning enroulé bien au fond de la boite. Les écouteurs EarPods qui accompagnent le tout sont, cette année, présentés dans un étui en carton qui a comme désavantage de ne pas pouvoir accueillir de nouveau les écouteurs aussi facilement que lorsqu’ils étaient rangés dans une boite en plastique transparent. On regrette vraiment ce choix de la part d’Apple, même s’il peut se justifier par l’apparition au dos de ce petit emballage en carton de l’adaptateur Jack /Lightning qui ravira les nombreux possesseurs de casques et écouteurs.

Nous y reviendrons dans ce test, mais en abandonnant la connectique Jack, Apple a pris un risque qu’elle a tout de même amorti en offrant ce petit adaptateur. La firme à la pomme a su tirer des enseignements d’un épisode récent, à l’époque où la prise Lightning avait remplacé la prise 30 broches sur les iPhone 5 et où Apple avait laissé les acheteurs d’iPhone se débrouiller seul avec celle-ci. L’iPhone 5 ne proposait alors aucun adaptateur dans le coffret, ce qui avait eu pour effet de faire gronder dans les chaumières. Comme le disait le Steve Jobs des guignols à l’époque, il faut tout racheter, et dans les faits c’était presque vrai. Tim Cook revenant sur cet épisode récemment rappelait d’ailleurs qu’à l’époque Apple s’était trompé dans sa stratégie. Cette année, il n’y a donc pas de faux pas de ce côté-là et il ne sera pas nécessaire de changer de casques pour profiter de la musique sur cet appareil. On y reviendra aussi, mais il faudra tout de même choisir entre recharger son iPhone ou écouter de la musique, sauf à posséder un dispositif en Bluetooth pour écouter de la musique.

iPhone 7 Plus

Comme tous les ans, c’est le nécessaire vital que vous retrouverez dans le coffret, de quoi prendre en main votre appareil dans les meilleures conditions possible.

Les lignes et dimensions du produit

Nous le disions en préambule, si vous avez déjà possédé ou tenu dans vos mains un iPhone 6 Plus ou 6S Plus, vous retrouverez la même sensation avec ce 7 Plus. Nous aimons beaucoup ce design hérité de 2014 à la rédaction donc nous ne bondirons pas sur ce nouveau modèle qui n’en est pas un en terme de design. Nous retrouvons les lignes légèrement courbées de l’iPhone qui permettent de l’avoir bien en main, même s’il y a deux ans l’iPhone avait un côté savonnette qu’il a perdu avec le temps.

iPhone 7 Plus

Cette année encore Apple fait confiance à l’aluminium, même si le modèle noir de jais propose un revêtement en verre qui lui donne un très bel aspect. Ce dernier modèle, qui est certainement le plus beau de la gamme, est aussi le plus salissant, et de loin, en plus d’être le plus fragile. On sera curieux de voir comment celui-ci va évoluer dans le temps, mais Apple conseille d’ores et déjà de le protéger derrière une coque (pour ce faire, une nouvelle gamme de coques en cuir accompagne les nouveaux appareils).

Toujours sur le plan esthétique, on est plus que satisfait de voir s’envoler les deux affreuses bandes qui venaient barrer, à l’arrière du smartphone, la coque de celui-ci en haut et en bas. Il s’agit des antennes du téléphone qu’Apple a réussi à loger aux deux extrémités de l’appareil, les faisant, de ce fait, presque disparaitre. C’est un détail certes, mais c’est dans le détail que la firme californienne améliore chaque année son appareil phare.

iPhone 7

Côté dimensions et poids, nous ne rencontrons pas d’évolution, l’appareil fait toujours 15,8 cm en hauteur, pour 7,8 cm en largeur. Il fait aussi toujours une épaisseur de 7,3 mm pour un poids total de 188 grammes. Les plus attentifs auront remarqué qu’il avait perdu 4 grammes sur la balance, ce qui ne se ressent pas vraiment pour être tout à fait sincère. Faite donc de la place dans votre poche si vous n’avez jamais eu d’iPhone Plus avant, car, comme l’an passé et il y a deux ans, il prend tout de même de la place. Celles et ceux qui ont peur de le plier (ce fut la polémique qui a accompagné sa sortie il y a deux ans), Apple semble avoir rendu plus flexibles ses matériaux et le seul risque après pliage est surtout de voir l’étanchéité de l’appareil disparaitre.

Les coloris

Nous ne pouvions pas ne pas aborder ce point. De mon côté, j’ai opté pour ce qui représente encore mon modèle préféré, c’est-à-dire celui se rapprochant le plus du blanc, l’argenté. Si le dos est d’ailleurs couleur argent, la face avant est blanche. Pour retrouver une face avant blanche, vous pouvez aussi opter pour les modèles or ou or rose toujours au catalogue.

iPhone 7 Plus

Au rayon des nouveautés, exit le gris sidéral que je n’ai jamais véritablement porté dans mon cœur. Cette année, c’est la couleur noire qui revient en force avec deux tons différents, un noir mat et un noir de jais qui a beaucoup fait parler au moment de sa présentation. Il faut dire que le soir de sa Keynote, Apple n’en avait que pour cette déclinaison.

Proposant un noir profond doublé d’une protection en verre pour lui donner un aspect brillant et réfléchissant, ce noir de jais semble très beau au premier abord. Dans les faits, il l’est d’ailleurs. Seul petit problème, et il est de taille, en plus d’être plus fragile aux rayures et aux petits coups, ce noir de jais est aussi très salissant et retient comme personne les traces de doigts sur sa coque. Apple avertit d’ailleurs qu’il faudra veiller à protéger l’appareil si on veut faire durer son aspect brillant dans le temps. En bref, l’appareil est beau, mais ne le prenait jamais avec vous sans une protection. En résumé, prenez plaisir à aller le voir en boutique, mais n’achetez pas le modèle noir de jais sans être certain que vous le protégerez en permanence. Comme on le disait au chapitre précédent, Apple a d’ailleurs sorti de nouvelles coques pour iPhone au moment de la présentation de son nouveau modèle.

L’écran

Pas de changement radical en ce qui concerne l’écran du nouvel iPhone 7 Plus. S’il est quasiment acquis que l’an prochain Apple passera sur une nouvelle génération d’écran proposant de l’OLED, dont on dit qu’il sera incurvé d’une façon similaire à celui des Samsung (ce dont on peut douter), pour le moment il reste un écran LED de 5,5 pouces affichant du 1920 x 1080 pixels, soit une résolution de 401 ppp.

iPhone 7 Plus

Récemment encore, le site spécialisé DisplayMate accordait au nouveau smartphone d’Apple le titre de meilleur écran LED du marché sur un appareil mobile (titre décerné à partir de mesures diverses effectuées), autant dire que celui-ci est encore une fois de plus de bonne facture. Tirant peut-être légèrement un peu plus vers le jaune, il est présenté comme proposant des couleurs plus fidèles à la réalité. Dans les faits, il donne l’impression d’avoir activé la fonction True Tone de manière permanente alors que celle-ci n’est disponible que sur les iPad Pro 9,7 pouces. Il faut donc un petit temps d’adaptation à votre œil et certains forums regorgent de messages d’utilisateurs qui se plaignent de cette « anomalie » sur leur écran.

iPhone 7 Plus

La différence par rapport à l’an passé existe tout de même puisqu’Apple a révisé ce que l’on appelle le gamut. Pour les non-initiés, dont je fais partie, il s’agit tout simplement de la colorimétrie de l’appareil qui change en fonction du contenu qui est affiché sur l’écran. Pour le moment, les vidéos et les photos prises avec l’iPhone basculent automatiquement sur ce nouvel affichage des couleurs plus large. À terme, films et séries disponibles sur le Web y viendront aussi. Comme nous étions déjà très satisfaits de l’écran de notre iPhone 6S Plus, nous ne sommes évidemment pas déçus par ce nouvel écran.

Spécifications techniques

Caractéristiques générales

Avec Apple, nous avons pris l’habitude chaque année de découvrir le nouveau moteur de l’iPhone séparé en deux. D’un côté, le processeur qui se charge de distribuer la puissance pour effecteur les tâches principales et de l’autre, le co-processeur pour les tâches subalternes. Cette année, Apple enrichit encore ce duo pour proposer un processeur A10 Fusion couplé au co-processeur M10.

iPhone 7 Plus

Intégrant 4 cœurs, le processeur répartit les tâches de la façon suivante. 2 cœurs pour les activités les plus gourmandes et plus exigeantes cadencés à 2,34 GHz, 2 autres cœurs lorsque les activités sont moins exigeantes cadencés à 1,05 GHz. L’iPhone se retrouve capable de s’adapter en permanence selon la puissance demandée et les tâches qui exigent le moins de puissance vont aussi permettre au processeur de consommer moins, ce qui aura un impact sur l’autonomie de l’appareil. En résumé, lorsque vous consultez votre calendrier, relevez vos mails ou surfez sur le Web, ce sont les cœurs les moins puissants qui assurent le travail. Dès que vous allez lancer un jeu, les cœurs les plus puissants prennent le relais. C’est iOS qui est capable de déterminer quand la transition doit se faire, ce qui permet d’optimiser le fonctionnement.

Preuve que ce changement à son importance, Apple y a passé du temps lors de la présentation et promet au final, en moyenne, une heure de plus sur l’autonomie de l’iPhone, même si, comme on le verra plus bas, dans les faits ça ne se vérifie pas vraiment. Toujours est-il que ce processeur est vraiment plus puissant et c’est sans aucun ralentissement ni gêne que l’on pourra faire tourner les jeux les plus exigeants de l’App Store. Pour parler chiffre, Apple promet des performances améliorées de 40 % pour son CPU et de 50 % pour le GPU (par rapport au processeur A9 présent sur l’iPhone 6S Plus).

iPhone 7 Plus

Pour ce qui est de la mémoire vive, si l’iPhone 7 reste bloqué à 2 Go de RAM, côté iPhone 7 Plus on passe à 3 Go. L’ensemble a pour but de rendre l’appareil plus véloce et dans les faits ça se vérifie. Si vous travaillez sur de la vidéo, vous verrez que votre iPhone est plus rapide pour répondre à certaines de vos actions comme l’export du travail final.

Côté fonctionnalités réseau, Apple se dote toujours d’une puce Bluetooth prenant en charge la norme 4.2. On rappelle que cette année, plus que jamais, la puce Bluetooth est primordiale pour qui veut remplacer son casque filaire par un casque sans fil avec la disparition de la prise Jack. Vous pourrez facilement y connecter plusieurs appareils en même temps sans risque de conflit avec une consommation limitée sur l’autonomie de la batterie.

iPhone 7 Plus

Si l’on avait pu penser un instant qu’Apple allait ouvrir les possibilités de sa puce NFC, ce n’est finalement pas le cas puisque celle-ci sert toujours essentiellement à l’utilisation d’Apple Pay. Côté WiFi, Apple intègre une puce capable de gérer tous types de réseaux et plus que jamais, vous pourrez atteindre des vitesses phénoménales sur votre réseau domestique grâce à la prise en charge du MIMO depuis l’an passé déjà. En résumé, sur mon réseau fibre domestique, mon iPhone va aussi vite que mon ordinateur, soit 200 Mb/s environ.

Enfin, Apple a abandonné son stockage de base à 16 Go qui ne correspondait plus à rien du tout pour commencer sa gamme à 32 Go. Si ce stockage est couplé à un abonnement à iCloud, vous pouvez largement vous en sortir. Sinon, il faudra aussi jongler avec tout ce qui est installé sur l’appareil. Pour compléter la gamme, nous retrouvons le classique 128 Go qui nous paraît le modèle le plus approprié et pour les plus gourmands, il existe maintenant un stockage avec 256 Go, de quoi remplir son appareil de photos et vidéos en haute définition. Le modèle 128 est moins cher que le 128 de l’an passé, il nous paraît donc être celui qui aura le plus de succès sur cette génération d’iPhone. C’est celui que nous avons retenu de notre côté.

Un iPhone étanche

Comme nous sommes dans le cadre d’un test que j’ai réalisé personnellement, je ne vous cacherai pas que la nouvelle de l’arrivée d’un iPhone étanche m’a laissé plutôt de marbre. Il faut dire que je n’ai jamais fait tomber une seule fois mon appareil, encore moins dans l’eau et que je n’ai jamais eu l’idée d’aller prendre ma douche avec.

iPhone 7 Plus

Devant l’enthousiasme soulevé par cette nouvelle, je me suis donc dit que cette étanchéité devait intéresser pas mal de monde et j’ai découvert que la chute de smartphone dans la cuvette des toilettes était un vrai sport national pour certaines personnes. Dans ce cas, je ne peux donc que me ranger du côté des personnes qui, en plus de devoir aller rechercher leur précieux dans un endroit inapproprié pour un téléphone, voyaient cette terrible épreuve doublée d’une seconde, celui de découvrir que leur appareil était en panne.

Je vais être honnête avec vous, même dans le cadre de ce test, je n’ai pas plongé mon smartphone en immersion. Il m’est précieux, m’accompagne au quotidien et je ne suis pas bien certain que je me relèverais de la perte même d’une seule fonctionnalité. J’exagère un peu, mais ce n’est pas pour rien qu’Apple, même s’il annonce son iPhone étanche, ne garantit pas ladite étanchéité. Je laisse donc les autres faire et au vu des vidéos et autres tests de youtubeurs qui ont plongé leur smartphone dans de l’eau, je veux bien croire que celui-ci résiste à l’eau.

Ces mêmes tests mettent d’ailleurs en avant le fait que l’appareil fonctionne sous l’eau, mais en revanche il ne faudra rien attendre de l’écran tactile lorsque celui-ci est plongé. De même, Apple demande bien d’attendre 5 heures avant de recharger un iPhone qui aurait été plongé dans l’eau. Vous comprendrez aisément que si votre smartphone tombe à l’eau il ne sera pas bon à jeter à la poubelle, mais que l’on vous conseille de ne pas vous amuser à le faire (mais quelle idée !).

Nouveau bouton Home

Avec cette cuvée 2016, Apple a su aussi apporter de petits changements plutôt bien sentis et bienvenus, c’est le cas notamment de la disparition du seul bouton physique présent en façade, le fameux bouton Home. Alors, bien entendu, lorsque l’on regarde l’apparence de l’iPhone 7 Plus de loin on ne se rend compte de rien car la disparition du bouton physique ne veut pas dire la disparition de la fonctionnalité.

En effet, en lieu et place du bouton Home se trouve toujours un cercle sur lequel on viendra cliquer de manière artificielle pour allumer l’écran revenir au springboard ou encore faire apparaitre le carrousel d’applications ouvertes en double cliquant. Ce qui est impressionnant, c’est qu’il n’y a absolument rien à cliquer puisqu’il ne s’agit pas ici d’un bouton.

iPhone 7 Plus

En fait, Apple a doté son appareil d’un nouveau dispositif Taptic Engine qui permet de simuler le clic comme cela est déjà le cas sur les trackpads des derniers ordinateurs portables de la firme à la pomme. Le retour de force donne l’illusion de cliquer sur un bouton alors que dans les faits il n’en est rien. D’ailleurs, si vous essayez de cliquer lorsque le téléphone est complètement éteint, vous vous rendrez compte que rien ne se passe. Le smartphone a besoin d’être en fonctionnement pour pouvoir simuler le clic.

Ce nouveau bouton Home, à retour haptique, est véritablement agréable à utiliser, même s’il a tendance à dérouter au premier abord, au bout de quelques jours on y est complètement habitué. Via les réglages du smartphone, vous pourrez même choisir l’intensité du clic. Enfin, la disparition de ce bouton a deux avantages, cela rend l’iPhone plus étanche et cela limite les pannes et usures de cette pièce mécanique.

Terminons en parlant plus en détail du nouveau module Taptic Engine qui vient se loger dans l’iPhone à la place de la prise Jack (d’où sa disparition). La nouvelle gestion des vibrations permet de ressentir entre les mains des actions qui se produisent sur l’écran de l’iPhone. Des jeux pourront ainsi simuler des explosions ou des chocs, lorsque vous tournez une roulette pour sélectionner une date, vous la sentez rouler au creux de votre main (j’avoue que c’est véritablement bien rendu) et lorsque vous ferez descendre le panneau de notifications jusqu’en bas du téléphone, une petite vibration imitera à la perfection le rebond qu’il fait en arrivant en bas de l’écran. Le nouveau Taptic Engine fait véritablement partie de ces petits raffinements qui impressionnent toujours.

L’iPhone monte le son et coupe le cordon

D’ordinaire, les marques de smartphone ont pour habitude d’ajouter des fonctions et des éléments, mais d’en retirer, cela est beaucoup plus rare. Cette année, Apple a eu l’audace de faire de sa nouvelle génération d’iPhone le premier smartphone grand public qui allait se passer de la fameuse prise Jack (l’orifice dans lequel on vient brancher un casque ou des écouteurs).

iPhone 7 Plus

Pour Apple, c’est un risque calculé, car cette connectique n’est pas forcément nécessaire pour écouter de la musique depuis son appareil. Apple a rappelé lors de la conférence de présentation de ses nouveaux smartphones que la prise Lightning avait aussi été imaginée pour ça à l’origine. Le casque livré avec le smartphone est donc fort logiquement pourvu d’une connectique Lightning. Inutile de vous dire que cette paire d’écouteurs ne sera compatible qu’avec les appareils Apple embarquant cette connectique.

Pour celles et ceux qui ont un casque ou des écouteurs avec une prise Jack, pas de souci, comme on le rappelait plus haut, le coffret embarque un adaptateur qui permet de le connecter au Lightning de l’iPhone. Pour l’avoir testé, cela fonctionne très bien. Même les commandes sur les écouteurs ou le casque répondent bien depuis la récente mise à jour qui a gommé le bug qui rendait ces fonctionnalités inopérantes.

Idéalement, l’iPhone 7 Plus est fait pour être utilisé avec un casque Bluetooth. Apple a d’ailleurs fait la promotion de ses nouveaux casques sortis sous la marque Beats lors du dernier Keynote. J’ai moi-même testé l’iPhone plusieurs jours avec un casque Bluetooth de chez Bose (le dernier QC35) et je n’ai relevé aucun incident en ce qui concerne l’appairage ou la connexion entre les deux éléments. Nul doute qu’avec la disparition de cette prise Jack sur un produit phare comme l’iPhone, c’est un peu sa mort à plus ou moins long terme qui est annoncée.

iPhone 7 Plus

Pour rester sur la partie sonore, l’iPhone 7 Plus (et son petit frère le 7) est aussi le premier smartphone de la firme à la pomme à être dotés d’un système sonore en stéréo. Le premier haut-parleur se trouve au bas de l’appareil, comme sur les générations précédentes. Ne nous y trompons pas d’ailleurs, la rangée de trous situés à gauche de la prise Lightning ne délivre pas de son, mais permet de faire circuler l’air du côté du nouveau moteur Taptic Engine.

Le second haut-parleur est situé sur la partie haute de l’appareil, au niveau du haut-parleur qui permet d’écouter la conversation téléphonique. En plus d’un son stéréo, la présence de ce double haut-parleur permet aussi d’avoir plus de puissance pour celui-ci et donc, une meilleure portée. On ne vous conseillera pas encore d’écouter de la musique qu’avec le seul iPhone, mais il dépanne largement et propose une qualité audio bien supérieure par rapport à son prédécesseur.

En résumé, Apple enlève d’un côté une prise Jack qui est largement remplaçable, même si on pourra toujours regretter l’impossibilité d’écouter de la musique au casque tout en rechargeant son smartphone, mais propose un son de bien meilleure qualité avec la présence du double haut-parleur. Dans ce domaine, l’iPhone 7 Plus propose donc du mieux, et l’on ne peut que s’en réjouir.

Système d’exploitation (iOS 10)

Si vous venez régulièrement nous rendre visite, vous savez que tout a été dit ou presque sur iOS 10, le système d’exploitation livré avec les iPhone 7 et 7 Plus. Toujours sensible au fait qu’Apple développe conjointement son smartphone et son système d’exploitation, on a encore été pleinement satisfait de l’interaction entre la machine et le système qui la fait tourner. Toutefois, il y a aussi de nombreux motifs de déception comme on le verra plus bas avec la gestion de l’autonomie de l’appareil ou encore l’absence de nouvelles fonctionnalités spécifiques à l’iPad, et nous sommes très sensibles sur ce sujet-ci.

centre-widgets-iphone-7-plus

iOS 10 va cette année plus loin que la version de l’an passé pour gérer l’écran 3D Touch de l’iPhone 7 Plus par exemple. Les fonctionnalités spécifiques à la pression continue et forte sur l’écran se sont multipliées, de la possibilité de partager une application à la gestion des notifications que l’on reçoit. Pour la première fois, on a la sensation que 3D Touch n’est pas qu’un simple argument marketing, mais qu’il est bien et largement exploité au sein du système et des applications.

On ne pourra aussi que saluer de nouveau l’ouverture aux développeurs tiers de services comme Plans ou iMessage qui a comme conséquence directe de voir apparaître massivement sur l’App Store de mini applications ou des extensions qui permettent de rendre iMessage plus agréable à utiliser et plus ludique. De même, l’ouverture de Plans permettra à Apple de voir son système de cartographie se généraliser un peu plus.

iPhone 7 Plus

Les rafraîchissements sur certaines applications (Plans, Apple Music, News — application qui n’est pas encore disponible en France) sont les bienvenus, de même qu’une application HomeKit pour celles et ceux qui se sont lancés dans la domotique à la sauce Apple. Tout cela fait qu’au final nous avons un système d’exploitation parfaitement taillé pour l’iPhone et l’on ne peut que s’en féliciter. On ne le répétera jamais assez, mais la synergie entre l’appareil et le logiciel chez Apple reste l’un des véritables points forts de la marque.

Les capteurs photo et vidéo

Le double capteur, la grande nouveauté

Si l’appareil photo du nouvel iPhone 7 n’apporte pas grand-chose de nouveau, on ne peut pas en dire autant du 7 Plus. D’un point de vue purement esthétique, la petite proéminence qui est apparue en 2014 a doublé cette année puisqu’il faut accueillir deux capteurs sur le nouveau smartphone phare d’Apple. Les deux capteurs occupent la même zone au dos de l’appareil, mais ils prennent plus de place.

iPhone 7 Plus

Apple a donc franchit le pas là aussi et propose deux capteurs à l’arrière et un à l’avant. À l’arrière, les deux capteurs sont différents puisque le premier est un capteur classique (appelé grand-angle) alors que le second fonctionne comme un téléobjectif et permettra d’apporter à l’appareil un niveau de zoom sans dégradation de l’image. À l’inverse de certains smartphones qui proposent deux capteurs de même nature pour affiner l’image et sa définition, Apple parie sur un zoom optique avec deux capteurs de 12 mégapixels.

iPhone 7 Plus
Le cercle X2 permet de passer sur le second capteur

La première matérialisation de ce double capteur se traduit par une application Appareil Photo qui permet maintenant de zoomer jusqu’à 2x sans perte. On peut le faire en déplaçant un petit curseur matérialisé sur l’application par un cercle avec 1x à l’intérieur. Si vous êtes attentif, vous verrez qu’à partir d’un zoom qui dépasse le 2x, c’est le second capteur qui prend le relais avec comme conséquence une image légèrement décalée par rapport au zoom avant la zone 2x. Le zoom numérique, avec perte de la qualité de l’image, est capable de monter jusqu’à 10x, comme auparavant.

iPhone 7 Plus
Avec le zoom numérique

La première optique propose une focale de 28 mm et ouvre à f/1.8 alors que la seconde a une focale de 57 mm et ouvre à f/2.8. Les deux capteurs bénéficient toujours de la stabilisation de l’image qui sera surtout intéressante lorsque l’on se livrera à des sessions d’enregistrement vidéo. Pour le reste, les deux objectifs sont capables de se compléter pour obtenir l’image la mieux définie possible. D’ailleurs, le nouveau processeur d’images est annoncé comme faisant des merveilles de la part d’Apple. Dans les faits, l’appareil photo d’Apple est de bonne facture, mais à trop vouloir en faire, il a tendance à « aseptiser » certaines images.

Des nouveautés comme l’effet bokeh

Cette double optique et le nouveau processeur qui gère et traite les images permettra aussi d’utiliser l’appareil photo avec le fameux mode « Bokeh », c’est à dire avec un flou en arrière-plan. C’est lors de la mise à jour sous iOS 10.1 (qui pourrait arriver courant octobre) que la fonctionnalité sera disponible sur iPhone 7 Plus. Ce mode (appelé portrait) rappelle ce que l’on peut faire avec un appareil reflex, très pratique pour faire ressortir le sujet de sa photographie.

Enfin, nous voulions dire aussi un mot sur le flash situé à l’arrière de l’appareil puisqu’il possède 4 diodes au lieu de deux. Cela a pour effet de le rendre bien plus puissant et ainsi de capturer de manière plus fidèle les scènes faiblement éclairées. Pour celles et ceux qui utilisent aussi ce flash comme une lampe de poche (c’est mon cas), sachez que 3D Touch permet de faire varier l’intensité de cette lumière directement dans le centre de contrôle. C’est plutôt astucieux et très pratique comme amélioration.

iPhone 7 Plus

Terminons par le capteur situé à l’avant de l’appareil, celui destiné aux selfies et à Facetime, il a le mérite d’évoluer aussi pour proposer une résolution de 7 mégapixels contre 5 l’an passé. Ce capteur est maintenant capable de filmer en 1080p en proposant une image convenable. Les selfies seront donc mieux définies et lorsque le sujet est faiblement éclairé, la lumière de l’écran permet de simuler un flash (apparu sous iOS 9).

Vous aurez compris que côté photographie, cet iPhone 7 Plus s’en sort plus qu’honorablement. La grande nouveauté est bien entendu le double capteur, d’autant qu’elle est utilisée de manière plutôt intelligente. Le processeur pour la photographie apporte aussi des nouveautés non négligeables comme ce mode bokeh que l’on a hâte de pouvoir essayer. Le capteur avant est aussi un nouveau point fort de ce smartphone qui se révèle être plus que jamais un très bon appareil photo numérique d’appoint. On rappelle qu’il est toujours possible de filmer en 4K, même si l’écran de l’iPhone ne permet pas de visualiser la vidéo dans ce format (la résolution de l’écran est trop faible).

Performance et autonomie

Benchmarks

Antutu évalue les performances globales des tablettes. Le score le plus élevé est le meilleur.

iPhone 7 Plus

Comme on le voit à la lumière des résultats présents dans le graphique ci-dessus, l’iPhone 7 Plus est une véritable bête de compétition qui laisse très loin derrière ses concurrents, excepté peut-être le OnePlus 3. Si Apple n’a pas manqué de faire remarquer durant la présentation de l’appareil les caractéristiques impressionnantes de cette nouvelle déclinaison, dans les faits on a vraiment cette impression de puissance entre les mains dès lors qu’on commence à le solliciter.

L’autonomie

Jugé l’autonomie d’un appareil est toujours une chose un peu complexe et plus que la fiabilité d’un test purement technique qui vise à faire tourner une vidéo en continu, je me base surtout sur l’utilisation quotidienne standard de mon appareil pendant plusieurs jours avec comme comparatif le moment où je ressentirai le besoin de recharger mon smartphone.

Apple annonce cette année un modèle dont l’autonomie a été améliorée permettant de gagner jusqu’à une heure d’utilisation sur une recharge complète. C’est le nouveau processeur qui permet ce « petit miracle ». Dans les faits, je n’ai pas constaté d’évolution majeure de ce côté-là. En fait, l’autonomie est même un point qui m’a posé problème, car il semble qu’iOS 10 soit propice à vider la batterie de certains appareils plus que la normale.

iPhone 7 Plus

En attendant de voir arriver un correctif qui permettra de juger la véritable autonomie de l’appareil, on se rend compte que sur notre test habituel qui fait tourner une vidéo avec toutes les connexions ouvertes et les notifications actives, l’iPhone est capable de dépasser les 7 heures. Si cette autonomie apparaît comme un peu meilleure que l’an passé finalement, l’iPhone reste encore un appareil dont l’autonomie est le point faible.

Nous ne manquerons pas de juger celle-ci de nouveau lorsque les soucis liés à la mise à jour d’iOS 10 auront disparu. Ce n’est pas la première fois qu’iOS a un impact direct sur l’autonomie de l’appareil. Concrètement, si vous sollicitez l’iPhone 7 Plus intensivement dans la journée, ne manquez pas de prendre votre batterie avec vous afin de penser à le recharger une fois.

Conclusion iPhone 7 Plus

Tous les ans se pose la même question, faut-il craquer pour les nouveaux iPhone ? À la lumière de notre test, vous aurez compris que ce modèle 2016 ne propose rien de révolutionnaire tout en apportant quelques petites nouveautés bien trouvées comme le double capteur photo, le nouveau moteur Taptic Engine et la gestion Lightning du son (en lieu et place de la prise Jack). Pour autant, dépenser presque 1000 euros pour ces quelques changements paraît un peu exagéré (et c’est un euphémisme). Si l’on excepte les mordus de la firme à la pomme, on pourra juste vous conseiller d’attendre l’iPhone 8 qui sera certainement plus fourni en nouveautés. En revanche, si vous êtes à la recherche d’un smartphone sans avoir le modèle précédent, alors on vous conseillera d’y aller les yeux fermés tant l’iPhone est plus que jamais, avec ce 7 Plus, l’un des smartphones les plus complets et les plus puissants du marché. Avec ce 7 Plus, Apple continue dans la voie qui a été ouverte il y a maintenant 2 ans et ne cesse d’améliorer un modèle auquel on n’avait pas grand-chose à reprocher.

Noté par Vincent BEZIADE: 4.5 étoiles
****1/2

Meilleurs Prix Apple iPhone 7

le 10 523
Tablette(s) - Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

10 Comments

  1. Véhicule, Rech véhicule d’occasion même mécanique HS Carrosserie HS peinture HS Avec kilomètres très élevé Faire offre au 0753366599

  2. Recherche véhicule d’occasion même mécanique HS Carrosserie HS peinture HS FORT KILOMÈTRES tous vehicules même utilitaire tourisme 4X4 autres FAIRE OFFRE MERCI
    TÉL 07.53.36.65.99 État modèle marque KILOMÈTRES année indifférent achète tous A____Z
    SANS obligation d’achat 0753366599

  3. Je prend le risque
    Samsung ne se fou pas de là geul de c’est client.Chaque téléphone et nouveau ,différent et révolutionnaire.
    Appel sa fait 3 ans il nous serre le même plat et nous comme des mouton en suit.
    Samsung pren le risque de innovais afin de nous satisfaire.Si Samsung a une erreur de production sur un modèle car elle prend le risque de cherche l’évolution technologique et bien je félicite ce grand géant
    Appel n’est même pas capable de livrai c’est propore client Alor je comprend pas comment il peuve inventer quelle chose de nouveaux
    Appel et fini avec la mort de Stev job
    iPhone 6,6s et le 7 c’est exactement le même téléphone.disagne , écran est le même et la seul chose qui nous serre c’est en n’a améliorait l’appareil photo et la puce pour le rendre plus rapide.Ils nous prennes vraiment pour dès pignon hein !
    Essayer Samsung (7edge)svp vous comprendrai ma frustration

  4. Merci pour ce bon test.
    Les possesseurs d’iPhone 6 (plus) pourront craquer pour le 7 (plus): beaucoup plus rapide, meilleure caméra (surtout frontale 7Mp contre 1), vidéo 4K, plus de ram (les pages web ne se rechargent plus de façons intempestives). Ce dernier point est vraiment un plus.
    Mais nous autres possesseurs du 6s plus, on attendra peut être le 8.

  5. Ce modèle Plus souffre toujours du même problème : un encombrement trop imposant par rapport à sa taille d’écran. La concurrence fait bien mieux depuis longtemps et il est temps qu’Apple fasse enfin un effort dans ce sens.

      1. Sauf que la taille de l’écran est plus petite. Et le 7 a le même problème de rapport gabarit/taille d’écran qui pourrait être nettement amélioré.

    1. J’ai eu un temps le s7 edge mais l’intérieur de la main avait tendance à effleurer la touche retour quand je le manipulais avec une main. C’est vraiment désagréable.
      L’écran occupe une grande partie de la face mais la prise en main en est gênée par les touches sensitives placée trop bas.
      Problème que je ne rencontre pas avec le 6s plus.

  6. Commentaire complet et intéressant.
    Il est logique que si on a un 6S, voire un 6, il parait un peu superfétatoire d’acheter le 7, d’autant plus qu’Apple fait fuiter sur l’ iPhone de la 10ème année !
    Je tiens à signaler que iOS 10 + macOS ont vraiment des côtés sympas, certes plus ou moins copiés sur android, mais pratiques avec entre autres l’utilisation de plans pour les RDV, les « albums » proposés par lieux, dates, etc .

    1. Merci. Après, les plus impatients auront peut-être un peu de mal à ne pas craquer pour cet iPhone 7 Plus ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *