Archos : de l’innovation Made in France au rebadgage

Soumis à une rude concurrence, le secteur du High Tech ne laisse que très peu de chances aux entreprises Françaises, la plupart des géants du secteur étant basés en Asie ou en Amérique. Néanmoins, Archos, fabricant Français de matériel High Tech a su résister pour l’heure à cette déferlante étrangère, mais à quel prix ?

Fondée en 1988, la société Française Archos fut d’abord spécialisée dans les baladeurs numériques. Ce fut également, aux alentours des années 2000, l’une des premières entreprises à réussir à intégrer un disque dur mécanique au sein d’un baladeur portatif. Pionnière dans plusieurs domaines, l’entreprise n’a cependant jamais réussi à s’imposer sur le marché, notamment à cause d’une communication assez limitée (peu de publicités, etc…). Mais cette petite entreprise a bien changé, à tel point qu’elle n’est plus aujourd’hui que l’ombre d’elle même.

Une entreprise en difficulté

Ne le cachons pas, les résultats financiers d’Archos n’ont jamais été très positifs, l’entreprise renouant avec les profits une année pour ensuite afficher des pertes plus ou moins importantes l’année suivante. L’entreprise se focalisait également très souvent sur ses produits, oubliant le marketing et la communication ce qui lui a valu une visibilité toujours plus réduite. Se lançant en 2009 sur le marché des tablettes avec l’Archos 5 IT, Archos a vite été oublié avec l’arrivée d’Apple sur le secteur quelques mois plus tard. Et ce n’est malheureusement pas tout, au fil des générations, la concurrence s’est accentuée.

archos

Des lancements qui accumulent les erreurs

De plus, presque toutes les générations de tablettes avaient droit à un défaut qui faisait fuir les acheteurs. Parmi les pires erreurs, on peut noter le lancement de la neuvième génération de tablettes Archos. Après une annonce en grandes pompes au Ritz, le constructeur a rapidement accumulé les erreurs, d’abord en retardant de plusieurs mois la sortie de ses tablettes, puis en commercialisant des versions  » Turbo « ,  » Classiques  » , etc… où le consommateur était souvent perdu puis en livrant des appareils défectueux, ces derniers affichant de nombreuses bulles sur leur écran après un léger appui sur la coque dorsale. Une accumulation d’erreurs qui a sûrement fait perdre au Français une grosse quantité de clients potentiels. Cette génération sera d’ailleurs la dernière où Archos ne dévoilera que des produits conçus à Igny, en France. Peu après, le constructeur a commencé à miser de plus en plus sur des produits  » rebadgés « , comprenez conçus et fabriqués en Chine sur lesquels Archos a juste apposé son logo et retravaillé le logiciel. C’est également cette année que la dernière tablette conçue par Archos verra la jour : la 101XS.

La 101XS, dernière tablette conçue en France
La 101XS, dernière tablette conçue en France

 

Une entreprise Française qui ne conçoit plus rien en France

Pire, l’Archos GamePad, une console de jeux accueillie favorablement par la presse, n’a pas eu droit à un successeur cette année. Il faut dire qu’entre temps, des restructurations chez Archos ont fortement réduites l’effectif en R&D, le fabricant ne misant désormais plus que sur des produits rebadgés, qu’il s’agisse des smartphones proposés par la marque ou encore des tablettes. De plus, les revendeurs Français tels que la Fnac, Darty, etc… proposent de moins en moins les produits Archos au fil des générations, il faut dire que le constructeur n’attire plus réellement. En effet, des marques comme Asus, Acer, HP, Lenovo, etc… se sont lancées sur l’entrée de gamme avec une meilleure qualité de fabrication et un rapport qualité/prix bien plus attractif que celui proposé par Archos, le constructeur Français voyant ainsi ses revenus diminuer fortement. Le dernier bilan financier du groupe n’est pas non plus rassurant. Archos semble cependant décidé à poursuivre dans la voie (il faut dire qu’il n’a plus réellement le choix) du rebadgage de produits Asiatiques. De plus, et cela ne joue clairement pas en sa faveur, Archos est l’un des seuls  » constructeurs  » qui n’améliore pas toujours les caractéristiques de ses appareils d’une génération à l’autre.

On peut notamment citer la nouvelle génération de smartphones Hélium qui ne devrait intégrer que 512 Mo de RAM quand la version actuelle intègre 1 Go. 

le 15 382
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
15 commentaires
  1. Ma tablette Archos ne fonctionne qu’avec un reseau Wifi et je ne peux pas me connecter a Internet avec une CLé.ramzi

  2. Même si l’article aurait un côté dénigrant les produits et la stratégie d’Archos (comme certains lecteurs le font remarquer) il n’empêche le ressentiment que j’ai d’Archos transparait dans cet article et il me semble qu’elle appartient à la majorité des opinions envers cette entreprise. Cependant je leur souhaite la réussite et le développement de produits innovants (comme android sur tv, radio et telephone de domicile, gamepad, visière pour realité augmenté, smart home etc.) qui me disent qu’Archos ne fait pas que du rebadgé pure.

  3. En tant que journaliste « high tech », tu es soumis à une déontologie, qui entre autres règles, t’astreint à une obligation de délivrer une information de qualité, en t’appuyant sur des sources fiables.
    Si tu n’as pas le statut de journaliste, tu n’en es pas moins tenu à un devoir d’honnêteté et de rigueur. Je te rappelle que tu as des responsabilités, tant auprès de tes lecteurs, que des entreprises, auxquelles tu es susceptible de porter préjudice par de grossières approximations.

    Les informations que tu délivres sont, au mieux approximatives, au pire parfaitement erronées. C’est une grossière caricature de l’histoire de la marque et de sa stratégie.

    Voila un certain nombre de questions élémentaires qui, compte tenu de l’objet de ton article, auraient du être abordées: combien Archos emploie-t-il d’ingénieurs? Quelle est leur proportion dans le total des effectifs? Quel est le budget de la R et D? Combien pèse-il dans le budget de la boîte? Est-ce significatif? Archos dépose-t-il des brevets? A quelle fréquence? Combien la boîte en possède-t-elle? Quels sont les produits développés par Archos? Quelle est l’implication de la R et D dans les produits dits « rebadgés »? Archos se réduit-il à Archos? Quid de logic instrument? Quelle stratégie/perspective avec cette boîte?

    Comment peux-tu soutenir qu’Archos ne conçoit plus rien en France sans avoir abordé ces points?Je t’invite à rechercher ces informations, pour te rendre compte de l’approximation absolue dans laquelle tu nages.

  4. Franchement, à part l’helium 45, qui à 512 mo…….c’est le seul en helium à être si peut équipé et encore kit kat le fait tourner sans problème.

    Comme le disent certains, avant d’écrire, trempe 5 fois ta plume dans ton encrier….ou tape cinq fois ton texte avant de descendre une boîte française.

    Ca sent le pro wiko avec sas kite 4g à la mord moi le noeud

    1. Je m’excuse, mais franchement Wiko c’est à reléguer au même titre qu’Archos, à la différence que les produits Wiko sortent peu après l’annonce et pas très longtemps après.

      Je note juste que toi, et les autres, considéraient qu’il est normal de rabaisser les caractéristiques d’un appareil d’une génération à l’autre sous prétexte que  » ça marche quand même « … Et le pire c’est que l’Hélium actuel, aussi vendu 99€, a plus de RAM, donc pour le même prix, plusieurs mois après, ils auraient au moins pu conserver les mêmes caractéristiques voire les améliorer un peu. Point.

      Je ne dénigre pas Archos, je constate la direction prise par l’entreprise qui est loin d’être la meilleure (Memup est mort de cette stratégie de rebadgage et MPman est muet depuis plusieurs mois) et constate également que les résultats financiers de l’entreprise sont loin d’être bons. allez un petit tour ici pour s’en convaincre : http://www.daily-bourse.fr/resultats-ARCHOS-chiffre-affaire-FR0000182479.php

      Enfin, il faut tout simplement se rendre à l’évidence, la capacité d’innovation d’Archos est passée à la trappe et l’entreprise ne fait plus que du rebadgage sur quasi toutes ses gammes (au moins les smartphones et tablettes, le doute est permis sur les objets connectés à la limite et encore). C’est tout. C’est de la constatation, je ne vois pas où est le dénigrement.

  5. Valentin, tu n’es en rien objectif. Ou alors ton article ne le traduit pas tant les approximations et erreurs sont nombreuses.
    Et tu continues dans ta réponse à mon commentaire :
    – Le 50 Platinum premier du nom était proposé à 200€ lors de sa sortie, aujourd’hui le 50b Platinum est proposé à 130 euro. On est donc loin du « tarif équivalent »…

    Quant à considérer que la GamePad 2 est une petite évolution de la GamePad 1, c’est au mieux être ignare au pire être profondément malhonnête. Le design n’a rien avoir, le hardware n’a rien à voir… et les retours critiques n’ont rien à voir. J’utilise une GP2 au quotidien, donc je suis très bien placé pour le dire.
    La XS101 2 est une simple évolution, oui. Mais elle reste pour autant « designed by Igny ». A moins bien sûr que tu réussises à me trouver le fabricant chinois qui en est à l’origine.

    Quant aux nouveau Hélium – la série « b » – tu les as testé ? Marrant, il me semble qu’ils ne sont encore qu’annoncés…

    Enfin, les objets connectés « smart home » sont « designed by Igny » également pour la grande majorité. Ou sinon, là encore, envoie tes sources.

  6. Et oui valentin, tu es bien triste dans tes écrits
    Mais Archos est toujours en vie.
    Tu n’as pas connu les autres informations qui donnaient Archos mort avant l’AV400.
    Les objets connectés sont là même si Archso peine à les mettre en vente chez les grands distributeurs….

    Pour avoir vu des téléphones sous 4.4.4 en 512mo, c’est tout à fait suffisant et de plus tu oublies de dire que c’est du 64bits.

    Il est vrai que je connais cette marque depuis le début, que je peux la critiquer mais en toute connaissance.

    Bref ce n’est pas une dent que tu as contre Archos mais un dentier complet mais pourquoi donc ?

  7. Archos fait bien mieux que Nokia, l’as toujours fait, il y a personne d’autre qui reste en Europe. Franchrment tu comorends rien du rebadgage, tous lea iphones sont des rebadgage, tu crois vraiement qu’apple a des ingenieurs r&d a Cupertino? Ils ont absolument rien tout l’electroniwue du monde est concue en Chine. Ca n’empeche pas a Archos et autre d’aller en Chine et guider la conception dans une direction qui ameliore la situation sur cette planete! Et arrete de dire qu’une compagnie qui fait des centaine de million d’euros de r!venu a des problemes financier, c’est juste con de dire ca!

    1. Charbax – apple a plusieurs milliers d’ingénieurs à cupertino et des équipes en Chine … En logiciel, electronique, meme le design de leur microprocesseur c’est eux qui le font. Ils ont racheté anobit en Israël qui conçoit et produit de la mémoire flash, le concepteur et fabricant du lecteur d’empreinte digitale etc… Vous n’y connaissez rien, lisez leur reporting financier et vous verrez environ 5 milliards de dollars à la R&D, plus une dizaine en CAPEX pour les machines outils qu’ils concoivent et mettent dans les usines de leurs partenaires… Ils sous traitent l’assemblage et la fabrication des composants, c’est tout mais contrôlent tout l’amont et l’aval de la supply Chain… Renseignez vous avant de délirer comme d’habitude, votre aigreur sur la déconfiture d’archos qui devient un simple importateur à valeur ajoutée côté logiciel vous aveugle….

    2. Et archos ne fait pas des centaines de millions, péniblement 160 en perdant de l’argent… Soyez honnête – sur les dix dernières annees, combien d’argent archos à gagné en cumulé? Zero…Nada… Zip… Ils ont perdu près de 100 mlllions d’euros pris dans la poche des actionnaires et la maigre Trésorerie qui leur reste provient de la dernières augmentation de capital et des PACEOs qui ont suivi… Le cours de bourse depuis le RITZ a été divide par 5 pratiquement… Vous n’allez pas nous dire que c’est le signe d’une societe qui n’a pas de problèmes…

      Sur le fond, l’article est à charge il est vrai, et pas complètement bien renseigné, mais d’une manière générale il est réaliste, archos est en train de changer de métier pour être un importateur et distributeur à valeur ajoutée. Le commerce ce n’est pas forcément moins noble que l’ingénierie…

  8. C’est vrai que la qualité Archos n’est plus ce qu’elle est. J’ai encore mon Archos 7 160 Go qui fonctionne encore comme au premier jour (même la batterie où je peux encore me faire la trilogie du seigneur des anneaux sans recharger une fois la bestiole). Par contre, Je ne peux pas en dire de l’Archos 5 Hélium (enfin, je crois que c’est celui-là) qui m’a laché au bout d’à peine un an.

  9. Salut Valentin,
    Il va falloir revoir un peu ton argumentaire pour troller Archos…

    Certes l’entreprise a largement revu son business model pour survivre mais ton discours est émaillé de nombreuses erreurs :
    – quid de la tablette xs101 2 ? Quid du gamepad 2 et son succès critique ?
    – quid des objets connectés ?

    Quant aux smartphones qui régressent d’une génération à l’autre, pas de bol, ils sont justement appréciés de la presse (gamme Hélium ou 50b Platinum par ex). Et oui, contrairement à toi, la R&D d’Archos connait suffisamment bien Android pour savoir que KitKat requiert moins de mémoire à performances égales…

    Bref, stop le troll et essaie de juger en prenant le recul nécessaire…

    1. Salut Thocan,

      Alors concernant les tablettes, je m’excuse mais ne pense pas qu’entre la 101XS1 et la 101XS2 la R&D ait fourni énormément d’efforts vu que c’est exactement la même base, le même clavier, etc… juste quelques composants à changer sur la carte mère et un firmware à adapter légèrement… Bref les derniers vrais produits Made In Igny c’est les 101XS et GamePad. La GamePad 2 est une exception, et Archos a globalement repris la GamePad 1 en modifiant quelques légers détails et les composants, mais l’effort de conception ne s’est pas porté sur des produits au design ou aux fonctionnalités novatrices par rapport à la génération précédente.
      Quant aux objets connectés, c’est également du rebadgé, comme le reste de la gamme Archos, actuellement quasi 100% de leurs produits sont rebadgés, ils veulent même plus faire les MàJ, pourtant promises plusieurs fois, comme sur les Hélium première génération… Et je ne suis pas le seul à trouver ça honteux.

      Concernant les Hélium B, oui forcément ça tourne  » correctement  » avec 512 Mo de RAM parce que Kit Kat demande moins de ressources mais ça n’empêche pas que ça n’est pas correct d’abaisser les performances d’une génération à l’autre, qui plus est à tarif équivalent… Est-ce que parce que Windows 8 est plus optimisé que Seven et Seven plus optimisé que Vista on doit mettre dans les ordis des processeurs moins puissants et moins de RAM, à prix équivalent et une année après ? Non ! Les nouveaux Hélium d’Archos sont autant chers que la gamme actuelle et sont moins performants, et je ne trouve pas ça normal, le principe même du marché High Tech c’est justement que les coûts baissent donc on peut intégrer des meilleurs composants et s’offrir des appareils plus performants d’une année à l’autre pour le même prix, pas mettre des composants moins bons sous prétexte que ça marche quand même comme ça…

      Heureusement que tout le monde ne suit pas la stratégie d’Archos, sinon on diminuerait la taille des batteries avec Android L, bah oui, Android L consomme moins que Kit Kat grâce au Project Volta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *