Non, Apple n’a pas inventé, ni breveté le pinch-to-zoom

Avec la fin du procès entre Apple et Samsung, tous les médias se sont épris du verdict plaçant Samsung comme ultime copieur asiatique du géant Apple. Et pourtant tous ont fait une erreur dans leur conclusion.

Article publié initialement le 5 septembre mais complètement d’actualité aujourd’hui.

Accrochez-vous car l’explication n’est pas aisée…

Rappelez-vous du champ de distorsion de Steve Jobs ; pour ceux qui n’aurait pas lu la biographie, Steve Jobs avait un talent incroyable pour modifier le réel. Il était capable de faire croire aux gens ce qu’il voulait. Par exemple, s’il disait à un de ses employés, que celui-ci pouvait effectuer une tâche en 10 heures alors que celle-ci devait prendre le double, l’employé acquiesçait (tout en sachant que c’était presque impossible) et arrivait à finir en 10 heures. Parfois ça marchait, parfois ça marchait pas, évidemment.

Maintenant, regardez ce champ de distorsion prendre effet lors de cette vidéo (avec le petit geste des mains à la 24-25ème secondes).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8JZBLjxPBUU[/youtube]

En effet, à ce moment-là, Steve Jobs annonce qu’Apple a breveté plusieurs gestes effectuables au doigt (ou à plusieurs) sur un iPhone. Et nous avons tous cru que le pinch-to-zoom en faisait partie. Sauf que pour les connaisseurs du système de brevet américain, la vérité est légèrement différente.

Ainsi après la lecture d’un article intéressant de Nilay Patel sur TheVerge, qui a étudié de plus près le brevet d’Apple sur le multitouch, voici ce qu’on apprend vraiment :

  • Réception d’une entrée de l’utilisateur, cette entrée représente un ou plusieurs points de contacts sur un écran tactile […].
  • Création d’un objet (action ou évènement en programmation) en réponse à l’entrée de l’utilisateur.
  • Déterminer si l’objet fait appel à un défilement ou à un geste en distinguant s’il s’agit d’un seul point de contact auquel cas l’action a effectué sera un défilement, ou de plusieurs points de contacts qui seront interprétés comme un (ou plusieurs) geste(s).
  • Effectuer une action de défilement.
  • Effectuer une action en accord avec le geste reconnu en redimensionnant la vue associée à l’objet (action/évènement) en recevant deux ou plus de points de contacts selon l’entrée de l’utilisateur.

Deux autres lectures de ce brevet réalisées par PatentlyApple et Engadget, datant de 2010, nous apprenne aussi que la petite subtilité de ce brevet tient à une question de temps :

  • Le geste effectué ajuste l’image par un zoom, une orientation ou une rotation ou autres
  • Le premier set de contacts (geste) est validé.
  • Un deuxième set de contacts (deuxième geste) est reconnu.
  • Une action est effectuée après la reconnaissance du deuxième geste, selon un délai pré-determiné.
  • Ce deuxième geste mène à une action sur l’image.

Apple détient bien des brevets sur certains gestes ((gestures en anglais)), mais ce n’est pas sur le pinch-to-zoom qu’Apple détient un brevet, c’est sur la manière de pinch-to-zoom. Ainsi, sur iOS, lorsque vous utilisez deux points de contacts (deux doigts généralement) pour effectuer un zoom sur une photo ou une page web, le deuxième point de contact doit intervenir peut de temps avant le premier (Faite l’essai d’un pinch-to-zoom en appuyant avec votre deuxième doigt 5 secondes après le premier ; c’est impossible).

Pour ceux qui pensaient qu’Apple entrerait en procès contre Google, ou même les autres constructeurs Android pour cette raison, sachez que cela ne devrait pas être le cas tant le brevet mentionné peut être facilement contourné.

Source 1 2 3

Meilleurs Prix Apple iPad 4 (écran Retina)

le 0 44
Tablette(s) - Marque(s) / Os :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *