Test NordVPN : le top pour protéger sa vie privée sur le web ?

Par ,

À notre époque où la surveillance de masse est devenue monnaie courante, les VPN se sont vite taillés une place de choix. Il y en a un en particulier dont le nom ressort fréquemment : NordVPN. Très médiatisé ces dernières années, ce Virtual Private Network se targue d'être l'un des plus sécurisés et surtout l'un des plus rapides du marché. Qu'à cela ne tienne, nous avons tenu à le vérifier dans les faits. Après plusieurs jours de tests intensifs sur plusieurs appareils, voici notre verdict.

Ceci est un test sponsorisé. Il a été mené avec la même rigueur que les tests habituels publiés sur ce site, résultats à l'appui. 

NordVPN, c'est quoi ?

NordVPN est comme son nom l'indique un VPN ou Virtual Private Network. Un réseau privé virtuel permet d'encapsuler les données d'un client dans un tunnel chiffré vers un serveur situé – presque – n'importe où dans le monde. En gros, imaginez que vous preniez l'autoroute seul dans un gigantesque tunnel, sans aucune autre voiture susceptible de vous rentrer dedans. Personne ne peut vous voir et interagir avec vous au sein de cet espace protégé. Un VPN est donc un bouclier très efficace contre le piratage et la surveillance.

L'autre atout des VPN – pas seulement NordVPN – est de masquer votre IP réelle. Comme vous le savez probablement, votre box internet possède une adresse IP publique qui permet de l'identifier lors de votre navigation sur le web. C'est comme une plaque d'immatriculation liée à votre box. En utilisant un VPN, vous pouvez à loisir changer cette adresse IP publique.

NordVPN Android

En quoi est-ce utile ? Pour contourner le blocage géographique appliqué par certains sites internet. Les adresses IP sont spécifiques à chaque pays. Par exemple, il est impossible d'accéder aux musiques HiRes du site HDTracks si on ne réside pas aux USA. Avec un VPN, ce n'est plus un problème. Je peux ainsi continuer d'acheter légalement mes musiques préférées en faisant croire au site concerné que j'habite à Washington par exemple.

En plus de ces principales fonctionnalités, NordVPN ajoute quelques autres possibilités comme un kill switch. Ce VPN se veut donc très complet avec des mises à jour régulières.

Tarifs de NordVPN

Comme tout service, un VPN est généralement payant. S'il ne l'est pas, c'est que vous êtes le produit et que vos données sont certainement revendues derrière…

Tarifs NordVPN

NordVPN est probablement l'un des VPN les plus abordables du marché. Il propose plusieurs formules :

  • Abonnement 1 mois : 10.64€/mois
  • Prix annuel : 6.22€/mois
  • Formule 2 ans : 4.44€/mois
  • Abonnement 3 ans : 3.11€/mois

Le moins cher est bien évidemment le tarif sur 3 ans, puisque le mois revient à seulement 3.11€ au lieu de 10.64€. C'est pas moins de 70% de réduction par rapport au tarif mensuel de base. Inutile de dire que c'est très attractif !

Sachez toutefois que cette offre est provisoire. Il ne vous reste que quelques jours pour en profiter. Et si jamais vous n'êtes pas sûr de l'utilité d'un VPN, sachez que NordVPN propose une garantie “satisfait ou remboursé” de 30 jours. Vous pouvez donc vous rétracter durant cette période et obtenir un remboursement intégral si jamais vous n'êtes pas convaincu du service.

Voir les offres NordVPN

Spécifications techniques de NordVPN

NordVPN est un fournisseur VPN qui possède une longue expérience derrière lui. Il bénéficie ainsi d'une infrastructure de très belle qualité avec pas moins de 5105 serveurs dans 59 pays du monde. Certains concurrents en possèdent plus, mais rares sont ceux à proposer autant de fonctionnalités que NordVPN : double VPN, serveurs obfusqués et même des serveurs Onion pour une utilisation du réseau Tor. Si nécessaire, vous pouvez aussi demander une adresse IP dédiée.

Comme nombre de ses concurrents, NordVPN met à disposition de ses utilisateurs des serveurs spécialisés dans le streaming et le P2P. C'est souvent là que réside le point faible des VPN car il est difficile d'assurer de bons débits quand il faut ajouter une couche de chiffrement par dessus du streaming à grande vitesse.

Niveau compatibilité, le fournisseur VPN panaméen voit large en prenant en charge les plateformes suivantes :

  • PC : Windows, MacOS, GNU/Linux
  • Appareils mobiles : Android et iOS
  • Autres : Android TV, Chrome, Firefox

Le type de chiffrement utilisé est le classique AES-256, actuellement le meilleur de sa catégorie. S'il est possible d'utilise OpenVPN pour les transmissions, NordVPN met à disposition des usagers son propre protocole nommé NordLynx. Ce dernier assure en théorie de meilleurs débits que son homologue open-source vieillissant.

Les possesseurs d'un abonnement NordVPN pourront connecter au maximum six appareils en simultané. C'est un bon score, mais certains fournisseurs permettent des connexion illimitées sur un seul compte…

Notre prise en main de NordVPN

Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Pour ma part, j'utilise depuis plusieurs années VPN Unlimited. Ce test fût l'occasion pour moi de changer un peu de crèmerie et de voir ce que NordVPN a dans le ventre.

Interface smartphone et tablettes

Pour ce test, j'ai utilisé un smartphone Oneplus 8 sous Android 10. Si vous possédez un iPhone, l'interface devrait être identique.

Une fois les identifiants rentrés, on arrive sur une mappemonde stylisée. Pour protéger immédiatement le smartphone, il suffit d'appuyer sur le bouton Quick Connect. La connexion se fera alors automatiquement sur le serveur le plus rapide à disposition. Vous pouvez aussi choisir manuellement votre serveur parmi ceux destinés au P2P ou ceux qui sont obfusqués.

Interface NordVPN

Pour accéder aux paramètres, il suffit de cliquer sur la roue dentée en haut à gauche de l'interface. D'ici, vous pouvez activer CyberSec, un service anti-malware. On trouve aussi une option très pratique qui permet d'accéder aux appareil situés sur le réseau local. Pour ma part, j'ai trouvé ça fort utile pour utiliser mon Chromecast sans avoir besoin de couper le VPN, chose dont est incapable VPN Unlimited !

Paramètres NordVPN

NordVPN se pare aussi d'un kill switch. Si vous perdez la connexion au serveur VPN, cette fonction coupe internet automatiquement. Libre à vous de l'appliquer sur toutes les applications ou juste une partie. La fonction Split Tunneling fait en quelque sorte l'inverse en désactivant le VPN pour les applications désirées lorsqu'il est actif.

L'ensemble est plutôt complet. J'aurais néanmoins aimé une carte des serveurs plus claire. Là, on voit juste un indicateur pour nous dire quel pays possède des serveurs, sans plus…

Interface GNU/Linux

Cela fait plusieurs semaines que j'ai définitivement abandonné Windows pour passer à Ubuntu. La bonne nouvelle, c'est que NordVPN est aussi disponible pour les distributions GNU/Linux. La mauvaise, c'est qu'il n'y a pour le moment aucune interface graphique disponible. Tout passe donc par la ligne de commande, à l'ancienne…

Interface Linux NordVPN

L'installation se fait aussi en ligne de commandes, il suffit de suivre les instructions du site officiel. Rien de bien méchant. Quand c'est fait, vous n'avez plus qu'à contrôler NordVPN avec les commandes suivantes :

  • nordvpn c pour vous connecter automatiquement
  • nordvpn d pour vous déconnecter du serveur actuel

Pour aller plus loin, la liste détaillée des commandes GNU/Linux est visible sur cette page. Le fonctionnement du client GNU/Linux est totalement transparent. C'est d'ailleurs bien ça le problème : rien n'indique s'il est en activité ou non, à moins d'aller farfouiller dans le terminal…

Tests de vitesse

Étant possesseur d'une connexion ADSL2+ de piètre qualité, il est indispensable pour moi de posséder un VPN qui n'alourdisse pas trop les temps de chargement. Le VPN que j'utilise habituellement est loin d'être une flèche, ce qui fait que je ne l'active que pour certaines tâches précises. Quelle ne fût pas ma joie en voyant que NordVPN ne ralentissait presque pas ma navigation !

Pour mes essais, j'ai utilisé l'application de test Speed Test sur le Oneplus 8. J'ai comparé les débits d'abord sans VPN, puis en passant par un serveur NordVPN situé à Paris et enfin un autre situé aux USA. J'ai obtenu les scores suivants :

  • Sans VPN depuis Marseille : 14.9 Mbps en descendant – 0.96 Mbps en montant
  • Serveur à Paris : 13.8 Mbps en descendant – 0.84 Mbps en montant
  • Serveur aux USA : 13.4 Mbps en descendant – 0.82 Mbps en montant

Comme vous pouvez le constater, les pertes sont très légères même en sélectionnant un serveur à l'autre bout de la planète. C'est suffisant pour profiter du streaming sur Netflix depuis les États-Unis en Full HD ou pour télécharger vos musiques préférées depuis des sites géo-bloqués.

NordLynx : plus de vitesse et plus de sécurité pour vos communications

Depuis des années, les divers fournisseurs de VPN du monde s'appuient sur le protocole OpenVPN. Bien qu'ouvert et efficace, ce dernier commence à montrer de gros signes de vieillesse. Il faut dire qu'il en est actuellement à plus de 6 millions de lignes de code, ce qui le rend lourd à exécuter et à maintenir. Mais la relève arrive avec WireGuard.

NordLynx

WireGuard, c'est le nouveau protocole qui agite le monde des VPN. Conçu avec seulement 4000 lignes de code, ce dernier est bien plus léger et efficace qu'OpenVPN tout en restant aussi sécurisé. Plusieurs prestataires dont Mozilla et NordVPN testent activement WireGuard depuis quelques mois. Mais NordVPN va plus loin en y ajoutant une couche de sécurité supplémentaire destinée à protéger l'anonymat des utilisateurs. Le résultat ? Il s'appelle NordLynx et vous ne pourrez plus vous en passer !

Comme vous avez pu le voir sur les tests de vitesse précédents – tous réalisés avec NordLynx – les débits sont presque aussi bons que sans le VPN. Pour profiter des prestations haut de gamme de ce nouveau protocole, il suffit de l'activer dans les paramètres de votre application et d'activer NordLynx. Son utilisation sera totalement transparente.

NordLynx est en test intensif depuis 2019. Son déploiement est effectif depuis le 24 avril sur les applications mobiles et PC. N'hésitez donc pas à en profiter dès maintenant !

Conclusion

Je dois bien l'avouer, NordVPN m'a réconcilié avec les VPN. En effet, ma précédente expérience avec VPN Unlimited était loin de m'avoir convaincu. Mais grâce à ses excellents débits et ses fonctionnalités originales, NordVPN se montre vraiment séduisant. L'interface pour smartphones et tablettes est on ne peut plus simple, permettant une connexion très rapide. J'ai particulièrement apprécié le fait de pouvoir utiliser les appareils sur mon réseau local sans devoir couper le VPN pour autant !

Le seul point noir de NordVPN est sa version GNU/Linux très pauvre, sans aucune interface graphique. On a l'impression de revenir au temps des dinosaures, ce qui donne une fois de plus l'idée fausse que GNU/Linux n'est destiné qu'aux experts de la ligne de commande…

En dehors de ce petit couac, je dois bien dire que j'ai du mal à reprocher quoi que ce soit à NordVPN. Mêlant hautes performances et tarifs attractifs – via les abonnements annuels – ce VPN est clairement LE meilleur du moment !

Voir les offres NordVPN

Un VPN incontournable !

8.5 sur 10
Les avantages Prise en main très simple / Très bons débits / Nombreuses fonctionnalités / Prix attractifs / Multi-plateforme Les inconvénients Carte des serveurs minimaliste / Prix au mois assez élevé hors abonnement / De la ligne de commande sur GNU/Linux, sérieusement ?
le 0 567
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend