Tiny Thief : faut-il craquer pour le dernier Rovio ?

Par ,

La société finlandaise Rovio est de retour avec un nouveau titre sur notre appareils tactiles. Faut-il l'acheter ?

feature-tiny-thief

Après la célèbre série des Angry Birds (dont l'éditeur a annoncé lundi le prochain épisode : Angry Birds Star Wars II qui proposera entre autres nouveautés de scanner un jouet physique pour le téléporter dans le jeu) Rovio a tenté de s'éloigner de cette licence, conscient probablement que l'indigestion d'oiseaux arrivera tôt ou tard. Ces tentatives auront été plus ou moins éloignées de leur titre phare : notamment Bad Piggies (construisez une machine pour emmener les cochons sur un parcours) et Amazing Alex (racheté et relooké par l'éditeur) où il fallait assembler des objets pour créer un enchaînement d'actions physiques, Tiny Thief est un nouveau puzzle-game sorti ces derniers jours sur Android et iOS.

Madame prend sa douche et Monsieur dort profondément : profitons-en.
Madame prend sa douche et Monsieur dort profondément : profitons-en.

Principe du jeu

C'est d'abord les graphismes soignés qui sautent au visage. Comme mentionné dans mon mini-test dans Tablette Café n° 34, ils sont ce qu'aurait dû être Zelda dans le character design des derniers opus. On tombera vite amoureux du personnage principal (un voleur) équipé d'une frange blondinette proéminente tout à fait 1200's… C'est ce petit voleur que vous incarnerez donc et qui devra résoudre des énigmes dans chaque tableau. On a désormais l'habitude avec les jeux Rovio : finir un niveau, c'est simple. Le finir avec tous les défis (3 étoiles) c'est plus compliqué. Si Angry Birds base le niveau d'étoiles sur le score, ici, le niveau d'étoiles correspondra à différents objectifs (parmi lesquels, trouver le furet qui vous sert de compagnon et qui apparaîtra brièvement, ou bien sûr voler des objets après un enchaînement d'actions).

Le Schérif collecte des impôts (même les chiens viennent lui déposer un os). Il est temps de mettre fin à ce racket !
Le Schérif collecte des impôts (même les chiens viennent lui déposer un os). Il est temps de mettre fin à ce racket !

Les principaux adversaires sont des gardes patibulaires car évidemment, ils défendent un ordre injuste opprimant les plus pauvres ; le voleur, lui, est un gentil voleur car bien sûr, il vole les riches pour aider les plus démunis. C'est-y pas mignon… Vous l'aurez compris, le scénario n'est pas détonnant.

Un gameplay simple mais séduisant

Il n'empêche que l'on a pas besoin d'un scénario innovant pour se plonger rapidement dans le gameplay. Tiens, le gameplay, parlons-en justement : il vous suffira de taper du doigt à l'endroit où vous voudrez que votre personnage se déplace. Lorsqu'il passe devant un élément du décor, ou un objet sur lequel interagir, un bouton apparaît qui vous permet de déclencher une action. A vous bien sûr de les déclencher au bon moment. Ce gameplay peut paraître simpliste (d'autant que le didacticiel est très bien fait) mais c'est justement parce qu'il se fait oublier qu'il est adapté à la résolution des puzzles.

Le pirate et ses lieutenants essaient de dérober le scarabée d'or du temple. Comment les éloigner et s'en emparer avant eux ?
Le pirate et ses lieutenants essaient de dérober le scarabée d'or du temple. Comment les éloigner et s'en emparer avant eux ?

Les niveaux sont nombreux (bien qu'ils s’enchaînent assez vite ; on imagine que de nouveaux niveaux seront proposés) et il est difficile de lâcher le jeu. C'est non seulement le gameplay, simple mais approfondi, allié à des graphismes attachants, des animations dignes des dessins animés Disney, qui vous feront immanquablement sourire, sinon rire, lors de certains passages. Je me suis surpris à rire quand je parvenais à coincer tête la première un garde dans un tonneau, ou quand je parvenais à en éloigner un autre, dégoutté par l'odeur d'un fromage dont la date de péremption était probablement atteinte.

Un niveau tout en sucre qui plaira aux filles !
Un niveau tout en sucre qui plaira aux filles !

Dernier point : une mention spéciale pour les succès que vous débloquerez parfois par inadvertance : par exemple “Vous avez ouvert 3 fois le rideau de douche” : une série de petites victoires personnelles du Game center (pour l'application iOS).

Conclusion

En conclusion et pour répondre à l'article : doit-on craquer ? La réponse est oui ! Ceux qui connaissent Spy Mouse seront ravis de trouver des sensations très comparables aux puzzles de la petite souris.

L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. :-(
L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. :-(
le 0 1102
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend