Test du tensiomètre d’iHealth : suivez votre tension sur votre tablette

Par ,

Second objet connecté dédié à la santé qui nous vient de chez iHealth et l’on y retrouve encore la simplicité d’utilisation et la fiabilité des appareils de cette marque américaine. Ce tensiomètre sans fil va vous permettre de suivre le plus facilement du monde la courbe de votre tension sur votre smartphone ou votre tablette (iOS et Android) après avoir pris les mesures, le plus facilement du monde.

Test vidéo du tensiomètre iHealth.

Nous continuons donc d’explorer l’univers des objets connectés dédiées à la santé avec cette fois-ci un tensiomètre, appareil qui va servir à mesurer votre tension, votre onde de pouls et votre fréquence cardiaque. Véritable objet santé, ce tensiomètre aura comme grand avantage de vous permettre, en toute simplicité, de prendre votre mesure pour ensuite l’envoyer à votre médecin ou le stocker sur votre tablette.

Le packaging.

Comme nous vous l’avions déjà dit, les couleurs de la marque iHealth sont le blanc et l’orange et ce sont encore ces deux couleurs qui dominent sur la boite qui renferme l’appareil. Si la boite est relativement volumineuse, c’est que l’appareil l’est lui aussi, tout au moins bien plus gros que le simple oxymètre que nous avons vu la fois passée. Ici, l’appareil reprend les dimensions d’un tensiomètre classique, celui que vous retrouvez chez le médecin.

Avec l’appareil, dans le coffret vous trouverez la documentation qui vous permettra une utilisation optimale de ce tensiomètre. Si vous ne l’avez pas sur vous, l’application développée par iHealth vous rappellera la position à adopter pour avoir les données les plus fiables possibles. Un cordon qui permet de recharger la batterie est présent, il se connecte sur un prise USB, il est complété par une petite trousse dans laquelle on pourra glisser notre accessoire.

tensiomètre iHealth
Le nécessaire se trouve dans le coffret.

Le coffret est donc complet, il est prêt à l’emploi et à ce stade, il ne manque que l’application à installer sur son smartphone ou sa tablette pour pouvoir l’utiliser.

Pour ce qui est de l’accessoire lui-même, il se présente sous la forme d’un brassard que l’on viendra attaché autour du bras, selon des positions bien précises, et sur ce brassard un large module permet d’embarquer la batterie et la connexion Bluetooth. Si ce large module, blanc, n’est pas sans rappeler une souris de chez Apple, il prend de la place et n’est pas des plus gracieux. Toutefois, c’est le prix à payer pour s’affranchir des fils et on oublie très rapidement sa présence.

L’application compagnon.

On vous le disait en préambule, bien que son nom nous fasse penser à Apple, ce produit est aussi compatible avec les tablettes et smartphones Android via la même application que pour iOS. Loin d’être développée pour ce produit uniquement, l’application se présente comme un tableau de bord qui est capable de récolter de multiples informations en fonction des produits de la marque iHealth que vous possédez.

L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. :-(

iHealth MyVitals
iHealth MyVitals
Développeur: iHealth Labs Inc.
Prix: Gratuit
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran
  • iHealth MyVitals Capture d'écran

Une partie de cette application, qui se découpe en plusieurs fenêtre, permettra donc de visualiser sur un graphisme dynamique, l’historique de ces relevés. Il sera possible d’y retrouver le détail de ces relevés qui compilent tensions systolique et diastolique, fréquence cardiaque et qui vous propose une moyenne. Si la présentation en graphique est pratique, il est possible d’afficher une présentation en liste plus lisible.

Si vous possédez d’autres appareils, ces données que vous récolterez depuis le tensiomètre viendront en compléter d’autres, comme votre activité physique, l’évolution de votre poids ou de votre sommeil. Si l’interface n’est pas la plus jolie ni la plus ergonomique que l’on ai vu, il s’avère que toutes ces données combinées ensemble prennent du sens et que la firme iHealth propose aussi de retrouver ces mesures depuis son site, sur sa session.

tensiomètre 1

En parlant de session, l’application s’adresse à toute la famille car elle est capable de gérer de multiples utilisateurs. Pour le reste, vous pourrez envoyer vos mesures par mail, une bonne idée pour tenir au courant votre médecin de votre santé sans bouger de chez vous. Vous pourrez aussi partager vos résultats sur Twitter ou Facebook, mais très franchement je cherche encore qui cela pourrait bien intéresser.

La grande force de cette application est quand même sa lisibilité, car elle propose une interface simple et claire qui permet à l’utilisateur, même novice, de s’y retrouver facilement. Gratuite, ces applications sont pratiques, mais semblent souffrir de quelques bugs encore qui sont souvent signalés dans les commentaires. À l’usage, nous n’avons pas rencontrés de soucis particuliers.

Les caractéristiques du tensiomètre d’iHealth.

Si iHealth a développé et propose depuis peu un tensiomètre qui se met autour du poignet, le modèle que nous avons testé est encore celui qui se met autour du bras et que l’on connaît si bien puisqu’il ressemble à s’y méprendre à celui du médecin. Fonctionnant en Bluetooth, il demandera que vous ayez réaliser l’appairage au préalable avec votre tablette. Le Bluetooth est reconnu facilement, la connexion ne prend pas plus de 15 secondes.

Aucun bouton, sinon marche/arrêt pour forcer l’allumage et l’arrêt de l’accessoire, n’est présent sur le tensiomètre. C’est donc depuis l’application que vous allez lancer la mesure en appuyant sur le bouton “test” en bas à droite. Le tensiomètre brassard se referme avec un scratch.

tensiomètre iHealth 3
Le tensiomètre utilise le Bluetooth pour fonctionner.

Pesant à peine 135 grammes, vous le supporterez facilement sur votre bras. le gros avantage d’un tel accessoire est bien entendu l’absence de fil et une certaine fiabilité qui lui vaut d’être approuvé par les principales organismes de santé comme la FDA aux États-Unis, l’AFSSAPS en France ou la Certification Médical en Europe (CE). Il s’agit donc d’un dispositif santé fiable, pour le peu que vous réalisiez les mesures dans les conditions qui vous sont indiquées. Il va de soi qu’un tel accessoire ne serait en aucun cas le substitut d’un vrai médecin, mais il peut être un allié efficace pour un suivi santé au quotidien. Avant de vous procurer un tel produit, rien ne vous empêche donc d’en discuter avec votre médecin.

Enfin, l’autonomie d’un tel produit dépend de son usage, mais ne vous attendez pas à devoir le recharger tous les jours ni même une fois par semaine. Une fois chargé, l’appareil perd à peine 10 % en faisant une mesure / jour pendant une semaine. Là-aussi, c’est l’application qui vous accompagne qui vous permettra d’en savoir plus sur l’état de la batterie, un élément vraiment pratique.

Le fonctionnement du tensiomètre.

Allumez le Bluetooth de sa tablette, lancer celui du tensiomètre, connectez-les ensemble et c’est terminé. En 30 secondes les deux dispositifs sont capables de dialoguer et cette simplicité est un vrai atout pour un tel appareil qui se destine au grand public. Ce ne sera d’ailleurs pas forcément aussi simple pour trouver comment lancer la mesure depuis l’application, nous aurions aimé quelque chose de plus clair pour indiquer où se rendre pour lancer la mesure. Disons-le franchement, après 2-3 essais, on a l’appareil bien en main.

Comme chez le médecin, dès que la mesure est lancée, le brassard se resserrre sur notre bras avec un bruit qui accompagne ce mouvement. Il est à noter que la mesure peut-être stoppée en route. En même temps que le dispositif vous serre le bras, l’onde de votre pouls apparaît sur l’écran de la tablette et la mesure définitive apparaît elle aussi une fois l’étau desserré.

tensiomètre iHealth 2
Le module n’est pas sans rappeler les souris Apple.

Si lancer le dispositif ne prend pas plus de 30 secondes, la mesure en elle-même est très courte aussi, bref, vous pouvez facilement et rapidement prendre votre tension, même à l’extérieur grâce à la pochette de rangement qui accompagne l’accessoire.

Une fois que la mesure apparaît, elle est automatiquement collectée et ajoutée à votre historique et vient compléter le graphique qui récapitule vos mesures. Vous pouvez, lorsque vous les affichez en mode liste, en supprimer, si la mesure a mal été effectuée par exemple. Vous pouvez aussi filtrer vos mesures ou encore les envoyer par mail, vraiment une option très pratique.

Pour qui et à quel prix ?

La question de savoir à qui ce produit se destine est toujours intéressante car objectivement tout le monde peut acheter un tel dispositif. Maintenant, les personnes qui ont une santé qui demande une surveillance régulière ou celles et ceux qui n’aiment pas se rendre chez le médecin y verront-là l’outil idéal pour réaliser les examens de routine à la maison. maintenant, comme on le rappeler plus haut, posséder un tel accessoire ne doit pas vous éloigner des spécialistes de la santé.

tensiomètre 2

Aussi, la possibilité de créer plusieurs profils sur l’application permet d’utiliser ce dispositif pour plusieurs personnes. Cet investissement pourra donc être amorti facilement si vous êtes plusieurs à l’utiliser. Il est à noter que si pour le moment les personnes âgées qui aimeraient surveiller leurs tensions ne sont pas forcément le public ciblé dans la mesure où ils ne possèdent que très rarement smartphones et tablettes, il n’en sera pas de même dans quelques décennies. Vous aurez compris que l’avenir est brillant pour ce type d’accessoire connecté.

Pour ce qui est du prix, vous le trouverez en ligne ou dans certaines boutiques spécialisées comme la FNAC pour 100 euros environ. C’est donc un investissement tout de même, mais un investissement qui va vous permettre de suivre facilement votre santé au quotidien.

Notre verdict

Comme la fois dernière pour l’oxymètre, nous avons là un produit très design et très facile à emporter avec soi avec l’absence totale de fils pour son bon fonctionnement. Sa simplicité d’utilisation, couplée à l’application qui l’accompagne (et compatible Android avec ça) en fait un accessoire santé grand public qui ne demande pas d’avoir des connaissances spécifiques pour le faire fonctionner. Si cette même application n’est pas un modèle d’ergonomie, elle vous sera très utile si vous comptez vous équiper d’autres produits iHealth dans le futur. Fiable et pratique, voilà l’équipement idéal pour éviter le syndrome de la blouse blanche… qui a parfois la fâcheuses habitude faire monter la tension du patient et ainsi fausser les résultats.

le 3 2563
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
3 commentaires
  1. Désolé mais l’appli android v2 obligatoire ne peut être installée sur une tablette (la mienne est une Samsung Tab S 10.5). Elle ne fonctionne que sur smartphone (le mien Samsung S4)

  2. Dommage que le prix n’est pas indiqué ici..
    Ce produit m’irait bien, moi qui suis sujette à l’hypertension.

    1. Le prix est indiqué dans la rubrique “Pour qui et à quel prix ?”, il faut compter une centaine d’euros. Il y a un lien vers le site d’iHealth, il est aussi disponible dans certaines boutiques comme la FNAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *