Test Samsung SmartTag+ : le tag Bluetooth idéal… pour les smartphones Galaxy

Par ,

Aujourd’hui, nous sortons un peu du périmètre des smartphones et tablettes pour tester le traqueur SmartTag+ de Samsung. Version améliorée du SmartTag, celui-ci embarque la nouvelle connectivité UWB qui permet – sur le papier – une localisation plus précise que le Bluetooth Low Energy. Il en résulte la possibilité d’utiliser la réalité augmentée afin de retrouver plus facilement les objets égarés. De belles promesses qu’il est tant de vérifier dans les faits.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Spécifications techniques

Avant de passer à l’ouverture de la boite, jetons un oeil aux caractéristiques techniques du SmartTag+. Comme vous le verrez, on reste sur quelque chose de très proche du modèle classique :

  • Dimensions : 40.9 x 40.9 x 9.9 mm
  • Poids : 14 grammes
  • Connectivité : UWB
  • Batterie : pile CR2032 – Autonomie de 165 jours max
  • Bouton : 1

Galaxy SmartTag+

En dehors de la connectique, impossible de différencier physiquement les deux versions du traqueur. Pour le SmartTag+, Samsung met à profit la connectivité UWB, plus précise que le Bluetooth Low Energy. L’inconvénient, c’est que cette technologie n’est disponible que sur les smartphones Galaxy les plus récents. Inutile donc d’investir dans le SmartTag+ à moins que vous n’utilisiez un Z Fold 2, un Note 20 Ultra, un S21 Plus ou S21 Ultra

La compatibilité est donc réduite à peau de chagrin, faisant du petit traqueur un appareil assez élitiste. Espérons que les choses évolueront dans le futur car il y a quelques fonctions très sympathiques qui valent le coup d’œil !

Prix

Le Galaxy SmartTag+ est un peu plus onéreux que son ainé. Il s’affiche à 39.90€ sur le site officiel de Samsung, soit 10€ de plus que le SmartTag en Bluetooth.

Le prix reste donc assez élevé, surtout face à des concurrents comme les traqueurs Tile commercialisés à moins de 30€. C’est le prix à payer pour profiter de la technologie UWB et de la réalité augmentée, des raretés dans le monde des traqueurs.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Design et finitions

C’est indéniable, le SmartTag+ respire la qualité. Le petit boitier en plastique est léger mais parait néanmoins robuste.

Il possède un aspect lisse, style peau de pèche, très agréable au toucher. Le bouton est dissimulé sous la coque, sous un discret marquage « Galaxy SmartTag+ » quasiment invisible.

Design SmartTag+

Comme tout traqueur qui se respecte, on dispose d’une attache sur le haut de l’appareil pour l’accrocher à des clés ou une sacoche par exemple.

Attache SmartTag+

Une petite fente est visible sous le SmartTag+, elle permet de l’ouvrir pour changer la pile. On distingue aussi un trou juste dessus. C’est celui du haut-parleur.

Ouverture SmartTag+

Aussi simple que ses concurrents, le SmartTag+ se démarque néanmoins avec une conception très robuste. Le traqueur de Samsung devrait être en mesure de vous suivre durant pas mal de temps avant de rendre l’âme !

Fonctionnement

Une fois sorti de sa boite, le SmartTag+ doit être lié à votre smartphone Galaxy. Comme nous l’avons vu précédemment, ce traqueur ne fonctionne qu’avec les modèles Note 20 Ultra, S21 Plus et S21 Ultra. Pour ce test, nous avons donc employé un Note 20 Ultra prêté par la marque pour l’occasion.

Connexion

L’appairage du traqueur se fait en toute simplicité via l’application SmartThings de Samsung. Il suffit de cliquer sur le bouton du SmartTag+ et de suivre les instructions à l’écran. En moins d’une minute, l’appareil est opérationnel. Il s’affiche ensuite dans votre liste d’objets connectés au sein de l’application. Vous n’avez plus qu’à attacher le petit traqueur à vos clés ou tout autre objet précieux à vos yeux !

Connexion SmartTag+

Utilisation

La première fonction du SmartTag+ est de retrouver vos objets perdus. Si vous égarez vos clés, il vous suffit d’ouvrir l’application SmartThings pour déclencher la sonnerie du traqueur. Celle-ci est suffisamment forte pour être entendue dans une grande pièce.

Menu SmartTag+

La détection se fait à partir d’une carte représentant le dernier emplacement connu du tag.

Carte SmartTag+

Trois choix s’offrent à vous :

  • Rechercher à proximité : le logiciel utilise la réalité augmentée pour vous donner en direct la position du traqueur.
  • Naviguer : le trajet vers votre SmartTag+ est calculé par le GPS du smartphone. Utile si vous êtes très éloigné du traqueur.
  • Faire sonner : déclenchez la sonnerie du tag. Pratique quand il est proche de vous, dans la même maison par exemple.

Si les fonctions « Naviguer » et « Faire sonner » sont classiques, celle qui met à contribution la caméra du smartphone est pour le moins originale. Quand elle est activée, il vous suffit de pointer le smartphone autour de vous pour remplir le cercle vert. Plus vous êtes proche, plus ce cercle se remplit.

Recherche SmartTag+

Pour aller plus loin, activez la caméra du smartphone. Vous verrez alors en réalité augmentée l’emplacement du SmartTag+. Le précision est d’ailleurs impressionnante, à une vingtaine de centimètre près environ. Un petit exploit dans le monde des traqueurs, rendu possible grâce à la technologie UWB à très large bande.

AR SmartTag+

Notez que si vous égarez le tag dans la nature, hors de portée de la technologie UWB, il n’est pas irrémédiablement perdu. Il peut en effet continuer à émettre des signaux réguliers qui seront captés par les autres utilisateurs de smartphones Galaxy. L’emplacement sera ainsi mis à jour anonymement afin que vous puissiez retrouver votre traqueur plus facilement.

Contrôle des objets connectés

Avec le temps, les tags sont vite devenus plus que de simples traqueurs d’objets fétiches. Le SmartTag+ peut ainsi servir de petite télécommande pour vos objets connectés.

L’application SmartThings vous laisse en effet la possibilité de configurer le bouton du tag à votre convenance. Trois actions sont possibles, dont deux personnalisables.

Scénarios SmartTag+

Avec un double appui, vous faites sonner le smartphone lié au SmartTag+. Pratique en cas de perte sous un coussin. L’appui simple et l’appui long sont quant à eux dédiés à une large panoplie d’actions. Vous pouvez par exemple allumer la lumière, exécuter un scénario d’automatisation ou encore changer le mode de sécurité de SmartThings Home Monitor. Plus vous possédez d’objets compatibles, plus les possibilités sont nombreuses.

Gardez quand même à l’esprit que les options sont basiques. Le SmartTag+ n’est qu’une simple télécommande avec un bouton, il n’ira pas vous faire le café, ni vous donner la météo !

Autres options

Pour terminer ce tour d’horizon, passons en revue les quelques paramètres du SmartTag+.

Vous pouvez personnaliser le volume, deux choix étant proposés : bas ou élevé. Vous avez aussi le choix entre 10 sonneries différentes.

Liste objets SmartTag+

Pour finir, un onglet permet de sélectionner à quel type d’objet est attaché le traqueur UWB. Ça permet de s’y retrouver plus facilement quand on en possède plusieurs.

Autonomie

Le SmartTag+ de Samsung utilise une pile bouton CR2032 pour assurer son fonctionnement. Le constructeur coréen indique une durée d’usage de 165 jours maximum, soit un peu moins de six mois.

Comme souvent, difficile de vérifier cette donnée sur quelques jours de tests. C’est d’autant plus difficile que l’indicateur de batterie du SmartTag+ est assez peu précis. Il indique seulement que la charge est suffisante si la pile conserve entre 16% et 100% de son autonomie.

En-dessous, vous recevrez un avertissement vous enjoignant à changer rapidement la pile CR2032. Mais aucune durée d’usage précise ne vous sera donnée, indiquant avec fiabilité le nombre de jours restant avant la panne sèche…

Conclusion

Le SmartTag+ est un excellent traqueur pour garder l’œil sur vos objets importants. Il est l’exemple même du grand potentiel de la réalité augmentée. Il se permet même de faire office de petite télécommande pour les objets connectés SmartThings. En bref, il est quasiment imbattable.

Sauf qu’il a un énorme défaut : le SmartTag+ n’est compatible qu’avec une minuscule sélection de smartphones Galaxy et pas les moins chers… Donc à moins d’être l’heureux possesseur d’un Note 20 Ultra, d’un S20 Ultra ou d’un S21 Plus, il sera totalement inutilisable. Une fermeture dans l’écosystème Samsung qui ne joue clairement pas en la faveur de ce tag.

La note de 9/10 est donc uniquement destinée aux quelques personnes qui possèdent un appareil Galaxy compatible. Pour les autres, il sera plus sage de se tourner vers le SmartTag classique en Bluetooth. Il n’utilise pas la réalité augmentée mais se montre plus largement ouvert.

Samsung Galaxy SmartTag+

9 sur 10
Les avantages Design sobre mais robuste / Bonne autonomie / La RA utilisée avec intelligence / Peut commander les objets connectés SmartThings Les inconvénients Compatible uniquement avec quatre smartphones Galaxy / Prix élevé / Indicateur d’autonomie peu précis
le 2 211
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. J’ai un Z Fold 2, et je n’ai pas de problèmes pour le faire fonctionner, donc la compatibilité n’est pas limitée à 3 smartphones.

    1. Bonjour,
      Exact, je n’avais pas inclus le Z Fold 2 qui lui aussi possède UWB. La compatibilité est donc limitée à quatre smartphones et non pas trois, c’est rectifié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend