AMD et Intel dévoilent leurs futurs SoC à destination des tablettes

Par ,

AMD, Intel, les deux éternels rivaux sur le domaine des processeurs pour ordinateurs viennent tout deux de dévoiler leur stratégie à venir sur le marché très porteur des appareils mobiles, tablettes incluses. 

Déjà bien implanté sur le secteur des tablettes, le fondeur Américain Intel vient de dévoiler un successeur à ses SoC Bay Trail : les Cherry Trail. De son côté, AMD vient d'officialiser Amur, des puces articulées autour de cœurs en Cortex A57 couplées à une partie graphique exploitant la technologie GCN (Graphic Core Next), que l'on retrouve notamment sur les cartes graphiques d'AMD. Deux stratégies différentes en somme, Intel tentant depuis son arrivée de populariser l'architecture x86 dans le monde des appareils Android, avec un certain succès, quand AMD se contente de reprendre une architecture ARM, où la concurrence fait rage, en y ajoutant son savoir faire maison en termes de performances graphiques.

amdprocesseursmobiles

Se contentant d'une gravure en 20nm, comme de nombreux constructeurs de puces ARM, AMD risque malheureusement d'avoir du mal à imposer ses différentes processeurs face aux ténors du domaine, parmi lesquels on peut citer le Tegra K1, le Snapdragon 805 ou encore les Exynos de Samsung. Intel continue ses évolutions en précisant que les Cherry Trail seront gravés en 14 nm, de quoi offrir des performances revues à la hausse en plus de diminuer la consommation énergétique. 

AMD-versus-Intel

Au final, on retrouve d'un côté Intel, qui a popularisé l'architecture x86 sur Android et qui dispose d'un savoir faire dans le domaine et de l'autre côté AMD, nouvel entrant sur le secteur des tablettes et qui a opté pour de traditionnels cœurs ARM. L'avenir nous dira qui d'Intel ou d'AMD aura fait le meilleur choix même si AMD risque d'avoir du mal à se démarquer de la concurrence à moins de proposer une partie graphique très performante ou encore un rapport qualité/prix excellent. Si AMD suit sa stratégie actuelle, il se pourrait bien que ses processeurs soient plus performants que la concurrence à un tarif équivalent voire inférieur, mais il faudra probablement plus que cela pour convaincre les différents constructeurs de les intégrer au sein de leurs produits.

le 0 1107
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend