Apple Music découvrez les nouveautés de A à Z

Par ,

Faisant le constat que son modèle dominant basé sur l’achat de musique en ligne était en perte de vitesse, Apple se lance dans l’aventure du streaming autour d’une stratégie qui repose sur 3 piliers. Apple Music est donc bien le nom de l’offre du géant californien et à terme, on table sur 100 millions d’abonnés à la nouvelle offre musicale qui sera disponible dès le 30 juin.

Le moins que l’on puisse dire est qu’Apple ne fait pas dans l’originalité avec son offre de streaming. Reprenant les recettes qui marchent, Apple propose un large catalogue de titres, que l’on peut stocker hors-ligne sur son appareil personnel. Est ajouté à cela des listes de lecture et des radios et un réseau social finit d’accompagner cette première version de l’offre, un peu désordonnée et appelée à évoluer dans le futur.

Apple, une offre en 3 volets

Il y avait Spotify et Deezer, il va donc falloir composer avec un troisième poids lourd puisque depuis lundi soir, Apple est définitivement un nouvel acteur de l’industrie musicale en streaming. Apple ne se présente pas comme un petit nouveau puisqu’avec iTunes, la firme californienne avait déjà rebattu les cartes de l’industrie musicale en ligne il y a plus de 10 ans.

Pour le streaming, Apple ne pourra donc pas se targuer d’avoir été un précurseur, d’autant que son offre ressemble en tout point à ce que propose déjà la concurrence. Cette offre, présentée comme révolutionnaire par un Jimmy Iovine, arrivé chez Apple il y a un an en même temps qu’était acquise l’entreprise Beats, possède de beaux atouts et repose sur 3 axes.

Apple Music
Apple Music met en avant les artistes.

— un gros catalogue qui reprend dans les grandes lignes tout ce que l’on peut retrouver sur iTunes. Pourtant, au moment où nous écrivons ces lignes, les Beatles ne sont pas présents, faute d’un accord trouvé avec la maison de disque qui gère leurs intérêts. En plus de la musique, Apple proposera aussi de nombreux clips en HD.

— Un service de radios et des playlists personnalisées qui nous feront découvrir de nouveaux artistes en fonction de nos goûts.

— Un réseau social baptisé Connect qui sera capable de créer du lien entre les artistes et leurs fans.

De la musique partout, tout le temps et pour tout le monde

Pour entrer dans le détail, l’offre musicale sera intégrée à l’application Musique totalement redessinée pour l’occasion. Premier avantage de cette offre par rapport à la concurrence, tout iPhone, iPad ou iPod touch possède par défaut l’application Musique et chaque possesseur d’un iDevice est donc un client par défaut. Malin, Apple fait la part belle à son service de streaming de telle sorte que vos morceaux personnels stockés sur votre appareil se confondent avec la musique en ligne.

Apple Music
Siri est l'assistant virtuel qui se transforme en DJ.

Pour séduire le public, 3 mois sont offerts pour tester le service musical avant de passer sur un abonnement à 9,99 euros/mois. Sans publicité, avec la possibilité d’ajouter jusqu’à 6 appareils pour un même compte (moyennant un abonnement à 14,99 euros au bout du 3e mois), Apple fait tout pour convaincre les personnes seules et les familles d’opter pour cette offre. Spotify, dont l’application doit être téléchargée, ne bénéficie pas de la même force de frappe.

Apple permet même de stocker de la musique hors-ligne sur un appareil, dans la limite de 100.000 morceaux téléchargés sur un iPad ou un iPhone. Bien entendu, les morceaux sont protégés et ne peuvent pas quitter l’appareil mobile.

Niveau qualité sonore, Apple ne s’oppose pas à Tidal ou Qobuz en proposant de la musique en haute fidélité, mais se contente de fichiers encodés en 256 kb/s en AAC. De ce point de vue, Apple semble faire un mauvais choix puisque même les concurrents, Spotify et Deezer, proposent du 320 kb/s au format MP3. À l’écoute, avec un bon système audio, les fichiers encodés par Apple semblent en retrait. Heureusement, les 3 premiers mois d’essai permettront de se faire une idée avant de s’abonner.

Apple Music
Apple Music sera accessible facilement depuis tous les appareils pommés… mais pas seulement.

En plus de pouvoir écouter de la musique depuis un iPhone, un iPad ou un iPod touch, on pourra le faire depuis iTunes sur un Mac ou sur Windows et sur l’Apple TV après que celui-ci soit mis à jour cet automne. Il sera donc possible d’accéder à sa musique facilement en tout lieu et en toute circonstance.

Apple Music saura ce que vous aimez

Côté radio, Apple mise sur 3 personnalités qui prépareront des programmes susceptibles de nous faire découvrir de nouveaux bons artistes pour reprendre les termes de Iovine. Zane Lowe, Ebro Darden et Julie Adenuga travailleront depuis Los Angeles, New York et Londres pour inonder nos oreilles de bon son depuis la radio Beats One et ses déclinaisons.

Apple Music
Vos goûts musicaux seront passés au crible.

Dans le même esprit, Apple Music va sonder nos goûts musicaux pour nous proposer des listes de lecture en rapport avec ce que l’on aime. En allant fouiller dans notre historique d’achat sur iTunes et en nous demandant de sélectionner nos goûts musicaux, Apple espère nous faire découvrir de nouveaux artistes susceptibles de nous plaire. Si l’idée semble bonne, il faudra voir concrètement ce qui nous sera proposé. De plus, la concurrence possède déjà des fonctionnalités, sinon semblables, en tout cas s’en rapprochant.

Apple Music est aussi un réseau social

Enfin, et c’est certainement le point de l’offre le plus fragile, Connect est le réseau social qui permettra de mettre en rapport les artistes avec leurs fans. Beaucoup voient en Connect une résurrection du réseau social musical Ping qu’avait lancé Apple en 2010 avant d’être fermé 2 ans plus tard. En effet, la réussite d’un tel réseau social ne dépend que des bonnes intentions des artistes et de leur maison de disques et il n’est pas certain que celui-ci sera souvent alimenté.

Apple Music
Connect mettra en relation les artistes et leurs fans.

Sur Connect, les artistes auront la possibilité d’y ajouter des vidéos (clips, sessions d’enregistrement, messages pour les fans…), des morceaux (Démos, face B…), des paroles de chansons ou encore des photos. Il y a fort à parier que les artistes qui travaillent avec Apple alimenteront le réseau dans un premier temps, mais il sera intéressant de refaire un point sur celui-ci dans un an.

Quand l’univers Apple débarque sur Android

Avec Apple Music, la firme de Cupertino sort pour la première fois de son écosystème pour appareils mobiles en proposant une application pour Android. L’application ne sera pas disponible avant l’automne, mais elle aura le mérite d’exister et de proposer un service de streaming supplémentaire pour les gens restés sous Android.

Différence notable tout de même, les utilisateurs d’iPhone et d’iPad pourront accéder à certains éléments de Connect gratuitement, tout comme aux radios proposées par Apple, ce qui ne sera pas le cas sous Android. L’abonnement devrait être au même prix en revanche, que l’on soit sous iOS ou Android.

Apple Music découverte
Il sera possible de retrouver Apple Music sur Android.

Comme on a pu le voir, l’offre d’Apple se veut complète, et partant dans tous les sens. C’est certainement dans ce domaine qu’Apple aura du travail à l’avenir, car même l’application Musique perd en clarté et perdra certainement l’utilisateur en proposant dans un même lieu musique personnelle stockée sur l’appareil ou sur iTunes Match et service de streaming. De son côté, Connect pourrait avoir un destin semblable à Ping, sauf si les artistes jouent le jeu. Pour ce qui est de la radio, si les intentions sont bonnes, il n’est pas certain que c’est de cette façon que l’on consomme et découvre de la musique en 2015.

Si l’on ne peut être que ravi de voir un nouvel acteur de poids entrer dans la danse, rendez-vous est pris pour voir comment va évoluer l’offre et voir si Apple saura se montrer à la hauteur de ses ambitions qui sont d’avoir 100 millions d’abonnés dans un futur proche.

le 0 1029
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend