Microsoft : la Surface Pro sauve la division tablette du géant de Redmond

Par ,

Grâce aux bonnes ventes de la Surface Pro, Microsoft évite d’affoler les actionnaires de la marques avec son dernier bilan financier.

« Ouf, notre plan a marché« , c’est en substance ce qu’ont du se dire les dirigeants de Microsoft lorsqu’ils ont annoncé leur résultat financier du troisième trimestre 2013.

cours-de-la-bourse-Microsoft-YTD-2013

Cotation boursière de Microsoft au NASDAQ

Notre transformation en entreprise hardware et software progresse petit à petit, et nous lançons une large gamme de produits cet automne à destination des professionnels et du grand public.

Nos nouveaux services commerciaux nous aideront à élargir nos horizons de marché, et nous voyons beaucoup de consommateurs excités à propos du lancement de la Xbox One, de la Surface 2 et de la Surface Pro 2, et bien évidemment à propos de tous les autres appareils sous Windows 8.1 et Windows Phone 8.

Steve Ballmer, CEO de Microsoft.

Nous avons accentué l’accent sur le travail entre les différentes équipes, ce qui nous a permis de générer un record de revenus sur notre premier trimestre bien que nous soyons en pleine période de transition. Nos renouvellements de contrat avec les entreprises se sont bien passés, et nos ventes de services et d’appareils pour le grand public s’améliorent.

Nous faisons des investissements stratégiques dans des domaines tels que l’innovation technologique, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et le cloud afin de construire les bases d’un meilleur avenir et créer de la valeur actionnariale à long terme.

Amy Hood, directrice financière de Microsoft.

Ainsi, pour ce troisième trimestre fiscal de l’année 2013, Microsoft a enregistré un revenu de 18,53 milliards de dollars dont un profit de 5,24 milliards de dollars; soit une augmentation de 15,7% de ses revenus et de 17% de son profit net.

Dans ce revenu et ce profit, on peut compter les surprenantes bonnes ventes des tablettes de Microsoft, alors qu’au début de l’année 2013, rien n’était garanti (voir Devices and Consumer Hardware).

microsoft-segment-revenue

A l’origine de ces ventes, on peut évidemment dire avec simplicité que la Surface Pro s’est bien vendue, et que la Surface RT s’est aussi mieux vendue que prévu; mais ce ne serait pas tout à fait juste. En effet, par plus d’une fois Microsoft a baissé le prix de ses tablettes et par plus d’une fois les promotions ont permis d’écouler plusieurs milliers de tablettes.

Et c’est cette stratégie qui a été payante ! Elle a permis à l’entreprise américaine de limiter la casse en vendant beaucoup de tablettes, aux dépens de la marge brute qui s’est écroulé de -54%.

Avec les Surface 2 et Surface Pro 2, Microsoft devrait renouveler une année de ventes correctes, mais on espère que cette fois-ci, le nouveau constructeur n’aura pas à brader ses tablettes pour les vendre.

Source : Microsoft

le 2 965
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. Je veux bien que ce soit décalé, mais de trois mois en avance ? Ca ne serait pas plutôt du premier trimestre 2013 ?

    1. En fait, dans le rapport, il s’agit du troisième trimestre 2013 et des prévisions des résultats financiers du premier trimestre fiscal de 2014 (Fiscal Year Q1 2014).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend