Les casques audios à réduction de bruit

Par ,

Vous serez probablement amenés un jour à écouter de la musique sur votre tablette, ou regarder une vidéo dans un environnement bruyant : voyage en train, avion, ou en transport en commun quelconque. Comment faire pour ne pas se détruire le tympan en mettant le volume à fond ?

Les deux principales solutions sont : la réduction passive et la réduction active du bruit. La première consiste en une solution mécanique, la deuxième en une solution électronique.

Ecouteurs intra auriculaires Denon

La réduction passive de bruit se présente sous deux formes principales. Dans la première forme, les écouteurs des casques audios à arceaux recouvrent entièrement l'oreille. Le casque est de type « circum aural ». La fabrication faite de membranes spéciales, isole du bruit extérieur (comme le casque Sync de Howard Leight par exemple). C’est le type de technologie employée dans les casques anti bruit de chantier, qui équipent bien souvent les EPI (Equipements de Protection Individuels). Dans la deuxième forme, des écouteurs avec des embouts souples se placent dans l’oreille afin d’en boucher complètement l’orifice, ce qui arrête également le bruit extérieur. Les écouteurs de ce type s’appellent des « intra auriculaires ». Les écouteurs intra auriculaires sont assez efficaces dans la réduction du bruit, ils agissent comme des bouchons d’oreille. Les écouteurs intra auriculaires de qualité sont assez onéreux, du fait de la miniaturisation de la technologie.

Ecouteurs intra auriculaires Creative EP-3NC avec réduction active du bruit

La réduction active est une solution électronique. Elle consiste en l’envoi d’un signal de fréquence inverse à celle du bruit environnant, ce qui annule le son ambiant dans l’écouteur. Le bruit ambiant est capté par un micro et un signal est envoyé dans les écouteurs, en même temps que la musique. Cette technologie, assez coûteuse, n'est pas toujours miraculeuse. Elle est néanmoins efficace dans la plupart des cas sur les basses fréquences. Les meilleurs casques à réduction active sont couplés à une réduction passive qui annule les hautes fréquences sur des casques de type circum aural, voire même intra auriculaire (modèle Creative EP-3NC). Les constructeurs annoncent une réduction du bruit jusqu’à 99 %, il est évident qu’il ne faut pas forcément se fier à ces chiffres. Malheureusement, les magasins physiques proposant les matériels en test se font de plus en plus rare.

[wpci item=”40″ top=”5″ mode=”table”]

La qualité des systèmes électroniques embarqués est généralement proportionnelle au prix pratiqué. Les marques Sennheiser, Bose, Creative… proposent des casques de bonne qualité, d’après la majorité des tests proposés sur le net. Certains casques à arceaux d’entrée de gamme sont dits « supra aural » avec une taille d'écouteurs plus petits (Sennheiser PXC-250). Ces modèles ont l'avantage de la mobilité grâce à leur plus petite taille. Quelques modèles intègrent un boîtier enfermant l’alimentation et le système électronique sur lequel est relié le fil du casque ou des écouteurs. Le système électronique peut néanmoins tout à fait être intégré dans les écouteurs, ainsi que les piles bâtons comme sur le modèle QuietComfort 15 de Bose par exemple. Enfin, pour celles et ceux qui souhaiteraient s'affranchir du câble, le casque Halo 2 de Jabra peut se déconnecter et fonctionner en bluetooth, tout comme le Nokia BH905i, en associant la réduction active du bruit.

 

QuietComfort 15 de Bose

 

[wpci item=”41″ top=”5″ mode=”table”]

A la lecture de cet article, quelle que soit la technologie que vous choisirez, n'oubliez pas que l'écoute prolongée à un volume sonore trop élevé peut provoquer des lésions auditives IRREVERSIBLES, et ce, quel que soit votre âge. Aussi, même avec un casque sans fil ou des écouteurs à réduction du bruit ambiant, l'écoute de musique ou vidéo doit se faire à un volume sonore raisonnable.

 

le 6 1775
-
Article précédentArticle suivant
6 commentaires
  1. Pour posséder le bose qc25 (la version qui suit le qc15 présenté ici), je peux dire que c’est un bon casque. La réduction active du bruit est bonne. Le casque est léger. Le son est bon. Par rapport aux casques à la mode type Beat by dr. Dre, la majeure différence est liée à la réduction du bruit. D’un point de vue qualité, les 2 sont bons mais ne mettent pas l’accent sur la même chose : le Beat de dr.Dre fait plus ressortir les basses par exemple.

  2. Disons que je ne souhaitais pas forcément faire un guide d’achat, mais plutôt un article présentant la technologie.
    Le Sennheiser PXC 250 II est à 130 euros, tout comme le Creative Aurvana X-FI et c’est plutôt la fourchette basse pour de la réduction active de bonne qualité.

    Pour moins de 100 euros, on trouve le JVC HA-NC250, ainsi que le Tinteo ABA 122, mais ce sont des modèles que je connais moins.

  3. Etant musicien, j’ai fini par ne quasiment plus écouter de musique au casque, car, selon moi, la musique s’écoute à fort volume. :-)
    Cet article est sympa, mais j’aurais bien aimé voir des modèles moins couteux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend