[Etude] Le marché des PC en hausse après 6 ans de chute

Par ,

L’avènement des appareils tactiles en 2010 aura porté un coup dur aux PC. Ce marché en lent déclin depuis 6 ans remonte la pente pour la première fois. Voici les chiffres – encourageants – relevés par une étude de l’institut IDC.

Une croissance timide qui dépasse les prévisions

Au quatrième trimestre 2017, ce sont pas moins de 70.6 millions de PC – fixes, portables et hybrides – qui ont été vendus dans le monde entier. Soit une remontée de 0.7% par rapport à l’année précédente pour la même période. Un résultat qui dépasse les prédictions de l’institut IDC qui prévoyait pourtant une baisse de 1.7%. En tout, ce sont 259.5 millions d’unités qui ont été vendues tout au long de l’année 2017, soit 0.2% de moins qu’en 2016. L’an dernier aura été le plus stable depuis 2011 pour le marché des PC.

Graphique ventes PC mondiales 2017

IDC explique ce regain de vigueur par la chute du marché des tablettes. La plupart des constructeurs se sont détournés des petits appareils tactiles pour retrouver leurs premiers amours : les PC portables de type ultrabook, notebook et hybrides. Le marché des PC gaming a aussi été d’un bon secours pour cette croissance inattendue. C’est HP qui caracole en tête des constructeurs, avec 22.7% de parts de marché pour toute l’année 2017, devant Lenovo (21.1%) et Dell (16.1%). Apple arrive en 4ème position, avec une évolution positive de 5.9% probablement due au renouvellement de ses Mac. En revanche, Acer et Asus peinent à convaincre, accusant des pertes respectivement de 0.5% et 8.3% en 2017 par rapport à 2016.

Graphique PC étude IDC 2018

L’Europe et l’Asie fortes consommatrices de PC, les USA en retrait

D’un point de vue géographique, l’orient est de plus en plus demandeur de PC. La Chine et le Japon ont vu les demandes augmenter. Les causes ? La fin du support de Windows 7 par Microsoft prévue pour 2020 et les PC consacrés au jeux vidéo. Les ventes sont aussi remontées au dernier trimestre avec les fêtes et soldes. L’Europe aussi a été très demandeuse, particulièrement en PC portables. En revanche, c’est tout l’inverse pour les USA qui ont vu une baisse de la demande tant au niveau des PC de bureau que des notebooks, malgré de bonnes ventes durant les périodes de fêtes.

Si les chiffres montrent une hausse timide pour la fin de l’année 2017, ils sont néanmoins révélateurs. Passé le boom des tablettes, le bon vieux PC, qu’il soit portable ou fixe, reste une valeur sure à l’heure actuelle. L’augmentation de puissance des machines ainsi que l’explosion de la VR ont permis aux machines gaming de s’imposer un peu plus dernièrement. Il ne reste qu’à espérer que l’avenir continue en ce sens, le marché des PC ne s’étant pas porté aussi bien depuis 2011.

Source : étude IDC

le 0 1508
- Marque(s) / Os : , , , ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *