Résultats financiers d’Apple : l’iPhone au top, l’iPad à la peine

Par ,

Comme à chaque fin de trimestre, Apple a annoncé hier ses résultats financiers pour le troisième trimestre fiscal qui correspond au second trimestre calendaire. Si du côté de Cupertino on ne s’est pas livré sur les ventes d’Apple Watch, c’est encore l’iPhone qui est la grande vedette de ce trimestre, alors que l’iPad est toujours en recul.

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Apple. L’iPhone demeure la star des produits de la firme à la pomme. Le Mac s’en sort toujours aussi bien sur un marché de l’ordinateur qui est reparti à la baisse de manière générale. L’iPad est toujours en retrait par rapport à l’an passé et la firme californienne bat encore des records. La seule inconnue demeurait les ventes d’Apple Watch et la présentation des chiffres hier n’a pas permis de lever le voile, car on se refuse pour le moment à détailler les ventes de la montre chez Apple. Pour autant, une tendance se dessine, que l’on va essayer de vous expliquer.

Enfin, il semblerait encore une fois que ce soit le marché chinois qui ait soutenu cette croissance et ce trimestre record pour Apple. On sait que le marché chinois est devenu un véritable enjeu pour la firme à la pomme et que cette stratégie porte ses fruits. Il suffit de regarder le nombre d’ouvertures d’Apple Store au pays de Siam pour se convaincre que l’avenir d’Apple se joue aussi là-bas. De manière générale, sur une année, les ventes ont bondi de 112 % dans ce pays.

Encore une fois … des résultats records

C’est à chaque fois la même rengaine lorsque l’on parle du chiffre d’affaires et des bénéfices d’Apple. Une fois de plus, on aura fait mieux cette année que l’an passé du côté de Cupertino. Si du côté d’Apple on est toujours prudent puisque l’on tablait sur un chiffre d’affaires de 46 à 48 milliards de dollars, les analystes avaient programmé un CA de 50 milliards. Finalement, le chiffre pour cette période est de 49,6 milliards de dollars, là où il était de 37,43 milliards l’an passé à la même période (+ 32 %).

Apple

Pour ce qui est du bénéfice, l’an passé il était de 7,7 milliards de dollars alors que cette année il s’élève à 10,7 milliards (+ 37 %). Apple dispose d’un trésor de guerre de 202 milliards de dollars qu’elle peut investir comme elle le souhaite, dont 89 % placés en dehors des États-Unis. D’ailleurs, 64 % du chiffre d’affaires est réalisé en dehors du territoire états-unien.

L’iPhone, la star des ventes

Là encore, nous allons nous répéter en disant une fois de plus que l’iPhone reste la star de ce trimestre. D’avril à juin, il se sera encore écoulé pas moins de 47,53 millions de smartphones pommés. Sans les iPhone 6 et 6 Plus qui plaisent tant au marché asiatique (mais aussi mondial), il s’en était écoulé « seulement » 35,2 l’an passé à la même période. D’ailleurs, l’arrivée prochaine (d’ici 2 mois au moment de la rédaction) des nouveaux modèles a peut-être fait ralentir des ventes que l’on estimait à environ 50 millions chez les analystes.

iPhone

Pour autant, les iPhone 6 et 6 Plus semblent avoir la cote et par rapport à l’an passé, c’est une hausse de 35 % que l’on constate chez Apple. Tim Cook, en marge de la présentation des chiffres, a rappelé que cette croissance de 35 % est trois fois supérieure à la croissance du marché des smartphones. 27 % d’utilisateurs d’iPhone semblent avoir migré sur un nouveau modèle, alors que les switcheurs venus d’Android semblent être de plus en plus nombreux. Il y a fort à parier que les nouvelles tailles d’écran auront beaucoup joué sur ces deux phénomènes.

L’iPad continue de reculer

Alors qu’Apple annonçait hier l’arrivée de 13 nouvelles applications iOS pour les professionnels dans le cadre de son partenariat avec IBM, elle annonçait aussi des chiffres qui continuent d’être en fort recul par rapport à l’an passé. Si l’an dernier à cette période il s’était écoulé 13,27 millions d’iPad, cette année le chiffre est tombé à 10,93 millions de tablettes.

iPad

Lucas Maestri, responsable financier chez Apple, a rappelé que la firme californienne ne proposait pas de tablette d’entrée de gamme et que les clients possesseurs d’un iPad étaient très contents de leur tablette. Voilà deux arguments avancés pour justifier un taux de renouvellement qui n’a rien à voir avec l’iPhone et qui pourrait pousser Apple à faire évoluer sa stratégie pour ses tablettes comme on vous le rappelait récemment.

Le Mac fait de la résistance

Alors que le marché de l’ordinateur est de nouveau reparti à la baisse, le Mac semble encore une fois de plus tirer son épingle du jeu. Alors que l’an passé Apple vendait 4,41 % d’ordinateurs sur le troisième trimestre fiscal, il a réussi à en écouler 4,79 millions sur ce dernier trimestre. Ce chiffre en augmentation de 8,6 % est plus qu’honorable.

ventes de Mac Q3 2015

On ne sait pas si l’arrivée du nouvel ultra-portable, le MacBook, a eu une conséquence sur les ventes, car Apple a pris la mauvaise habitude de ne plus détailler la nature de ses ventes dans la catégorie des ordinateurs. Toujours est-il que dans un marché en recul de 12 %, Apple réussit encore un bel exploit non négligeable.

L’Apple Watch avec les autres produits

C’est presque l’annonce que l’on attendait avec le plus d’impatience… et qu’Apple n’a pas délivrée. En effet, comme elle le fait pour l’iPod, l’Apple TV ou encore ses bornes Internet, la firme à la pomme a glissé l’Apple Watch dans la catégorie « autres produits » sans mettre en avant les ventes d’Apple Watch.

La seule chose que l’on sait est que ce poste est passé de 1,76 milliard de chiffre d’affaires l’an passé à 2,64 milliards cette année. On peut très largement supposé que ce presque 1 milliard supplémentaire émane de la montre connectée. Partant d’un panier moyen pour la montre estimé à 500 dollars, les analystes en ont déduit qu’il s’est vendu 2 millions de montres au trimestre dernier.

Apple Watch app

Ce chiffre, loin d’être précis, n’a donc pas été précisé par Apple qui a pourtant déclaré, via la voix de Tim Cook en personne, que les ventes de la montre étaient meilleures qu’espérées. Il a d’ailleurs ajouté que les ventes étaient meilleures en juin qu’en avril ou en mai, de quoi mettre fin aux rumeurs qui voulaient que les ventes étaient en train de s’effondrer.

Il faudra donc se contenter de ces chiffres et des déclarations du responsable d’Apple pour ce qui concerne l’Apple watch. La seule chose qui est certaine est que la montre d’Apple, en dépit d’un prix élevé, reste celle qui se vend le plus sur le jeune marché des montres connectées.

Et du côté des services

Terminons par une autre rubrique qui regroupe de multiples activités comme iTunes, App Store, iBook Store ou encore Apple Pay, qui vient tout juste d’arriver sur le sol britannique. Là aussi le chiffre d’affaires est en hausse passant de 4,49 milliards en 2014 à 5,02 milliards en 2015. En fin d’année, il sera intéressant de mesurer l’impact d’Apple Music sur ce dernier chiffre puisque les premiers abonnements payants ne seront pas actifs avant octobre (après les 3 mois de gratuité).

Comme on a pu le voir, tout semble aller dans le meilleur des mondes du côté de Cupertino et c’est avec sérénité que l’on doit envisager la suite de l’année. Avec l’arrivée de nouveaux iPhone en septembre, un renouvellement des iPad en octobre et des Mac en décembre, Apple devrait trouver là ses facteurs de croissance pour l’année 2016. l’arrivée d’un iPad Pro pourrait relancer ce segment en perte de vitesse du côté de Cupertino alors que l’arrivée d’un nouvel Apple TV se fait toujours attendre aussi. Rendez-vous en octobre pour les chiffres du dernier trimestre fiscal de l’année, le second plus calme sur l’ensemble des douze mois. D’ailleurs, Lucas Maestri s’est avancé sur une estimation assez semblable au trimestre qui vient de s’écouler puisqu’il table sur un CA de 49 à 51 milliards de dollars.

le 0 775
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *