(Maj) Pokémon GO : Une version corrompue contenant un malware circule sur le web

Par ,

Le jeu Pokémon GO, développé The Pokemon Company et Niantic Labs, est enfin disponible sur iOS et Android dans plusieurs pays du monde. La France ne compte pas encore parmi ces pays, mais vous pouvez d’ores et déjà télécharger le fichier APK pour jouer à ce jeu révolutionnaire en réalité augmentée ! 

Pokemon GO est disponible sur iOS et Android

Depuis la sortie des premières versions bleues et rouges de Pokémon en 1996 (1998 en France), plusieurs générations de joueurs ont été marquées par ces petites créatures attachantes et combatives. Au fil des années, les épisodes de la série se sont succédé, et les amateurs de la franchise ont continué de partager un rêve commun : celui de pouvoir capturer des Pokémon dans la vraie vie.

Capturez des Pokémon en réalité augmentée

pokemon-go-ios

Le jour où des scientifiques parviendront à créer de véritables monstres de poche grâce au clonage ou à la mutation n’est pas encore venu, mais en attendant, le jeu mobile Pokémon GO vous propose de partir à la recherche à la recherche de ces drôles créatures grâce à la réalité augmentée. 

Le principe est aussi simple que bien pensé. En utilisant la caméra d’un smartphone Android ou iOS, l’application fait apparaître des Pokémon dans le monde réel. Comme dans le jeu original, le joueur peut alors les capturer en les affaiblissant pour ensuite les attraper à l’aide d’une Poké Ball. Par la suite, il pourra constituer son équipe de Pokémon, et les entraîner pour capturer des monstres plus puissants ou affronter d’autres joueurs au travers de combats de dresseurs.

Un jeu qui vous incite à sortir de chez vous

 


Fidèle au concept original, Pokémon GO reprend le principe des différents types élémentaires. Ainsi, selon la région et l’environnement dans lesquels vous vous trouvez, vous aurez plus de chances de trouver tel ou tel Pokémon. Par exemple, les Pokémon d’eau comme Carapuce ou Psykokwak sont plus susceptibles d’être rencontrés près d’une rivière ou sur une plage, tandis qu’un Chenipan de type insecte arpentera plus généralement les forêts et autres bosquets.

Par conséquent, à l’instar de Sacha dans le dessin animé, vous devrez voyager et voir du pays pour espérer attraper tous les Pokémon et compléter votre Pokédex à 100% ! Pour éviter au joueur d’avoir à surveiller sans cesse si un Pokémon se trouve à proximité, l’application lui enverra directement une notification pour l’avertir.

Les combats d’arène, un principe similaire à celui du jeu Ingress

pokemon-go-ingress

Tout comme dans la série de jeux Gameboy et Nintendo DS, on retrouve également les fameux combats d’arène. En effet, différents lieux du monde réel feront office d’arènes, qui seront ensuite disputées par les trois factions de dresseur. Chaque joueur peut rejoindre l’une de ces trois équipes, afin de les aider à conquérir les arènes puis à les défendre. Pour ce faire, chaque joueur de l’équipe peut assigner un Pokémon à la défense du territoire. Les membres de la faction devront donc collaborer pour conserver leurs arènes.

Ce principe s’apparente à celui du jeu Ingress, également en réalité augmentée. Pour cause, afin de développer Pokémon GO, la Pokemon Company s’est associée à Niantic Labs, le créateur d’Ingress. Les deux titres présentent donc plusieurs similitudes au niveau de leur gameplay.

Prix et disponibilité

Le jeu Pokémon GO est proposé sur l’App Store iOS et le Play Store Android gratuitement, mais plusieurs achats in-app compris entre 0,99 et 99€ sont proposés. L’application est disponible dès à présent, mais uniquement dans certains pays comme l’Australie, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande. Cependant, les utilisateurs d’Android peuvent dès à présent se procurer le jeu, y compris en France, grâce au fichier APK que vous trouverez sans doute facilement en cherchant un peu. Précisons toutefois que cette pratique est illégale !  

Une version corrompue contenant un malware circule sur le web

Par ailleurs, si vous décider de recourir à cette méthode, soyez extrêmement vigilants ! Selon l’expert en sécurité Proofpoint, une version de l’application contenant un malware baptisé Droidjack circule actuellement sur le web. Cet outil d’accès à distance installe une backdoor sur l’appareil et offre un accès complet aux hackers.

Cette version corrompue de l’application présente plusieurs différences avec la vraie. Elle demande notamment la permission de passer des appels, d’envoyer des messages, d’enregistrer de l’audio, ou encore de changer de réseau WiFi. Vérifiez donc attentivement les permissions demandées à l’installation pour éviter d’installer ce malware. La sortie officielle de Pokémon GO en Europe était prévue pour les jours à venir, mais Niantic Labs vient d’annoncer qu’il préférait travailler sur les problèmes de saturation des serveurs et repousser la sortie pour éviter les crashs survenus lors du lancement en Australie et en Nouvelle-Zélande.   

Êtes-vous intéressés par Pokémon GO ?

le 1 1898
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Télécharger un .apk, illégal ? Rapport à la distribution du produit ? non parce que sinon, utiliser des plateformes de DL alternatives c’est pas illégal, d’autant plus pour un software qui comme vous le dites, est gratuit. Une clarification serait la bienvenue. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *