[Test] Fire Emblem Heroes : le premier grand jeu mobile de Nintendo

Par ,

Le jeu Fire Emblem Heroes, disponible depuis le 2 février sur Android et iOS, est le deuxième jeu mobile officiel de Nintendo, après Super Mario Run. Si le premier titre du Japonais développé pour smartphone se destinait au grand public, Nintendo renoue cette fois avec ses origines et propose un jeu qui ravira sans nul doute les gamers les plus exigeants. 

fire emblem heroes

Scénario

Dans Fire Emblem Heroes, le joueur incarne un puissant invocateur chargé de sauver le royaume d’Askr. Ce royaume est menacé par l’Empire Emblian, qui tente de conquérir l’univers tout entier. Pour empêcher cette invasion, le joueur doit invoquer des héros tirés des différents jeux de la saga Fire Emblem. Cette franchise, créée par Nintendo en 1990, comporte plus d’une quinzaine d’opus, et ce jeu mobile lui rend aujourd’hui hommage.

Au fil des 9 chapitres qui composent l’aventure, l’intrigue se développe au travers de dialogues illustrés entre les personnages principaux. Le scénario n’est pas le grand point fort de Fire Emblem Heroes, qui se présente finalement comme un crossover, mais on prend tout de même plaisir à regarder ces petites scènes servies par de magnifiques illustrations.

Graphismes et bande son

Visuellement, Fire Emblem Heroes est somptueux. Loin d’opter pour un moteur 3D de dernière génération, comme la plupart des gros studios de jeux mobiles, Nintendo reste fidèle à lui-même et s’appuie sur une direction artistique aux petits oignons, avec des personnages dessinés à la main par des illustrateurs de talent.

Pendant les phases de combat, le style graphique est plus simple et minimaliste, mais ce style convient davantage aux petits écrans des smartphones qu’un style plus détaillé qui devient vite moins lisible. Les couleurs sont vives, le style est japonais, et les fans de la série seront aux anges en redécouvrant leurs personnages favoris sous un jour nouveau.

En termes de bande-son, les musiques orchestrales correspondent tout à fait à l’atmosphère épique du titre. Les bruitages sont également très réussis.

Gameplay

Comme les autres épisodes de la saga Fire Emblem, Fire Emblem Heroes se présente comme un RPG tactique. Le joueur doit utiliser des orbes pour débloquer des héros parmi les 200 héros disponibles. Ces orbes peuvent être achetées avec de l’argent réel, mais peuvent aussi être obtenues en réussissant les missions.

Chaque héros a un rang, compris entre 1 et 5 étoiles. Les héros dotés de 5 étoiles sont extrêmement puissants, mais n’ont que 6% de chances d’être invoqués. Sur le long terme, l’enjeu est donc de parvenir à collectionner tous les personnages.

Avec les héros invoqués, le joueur constitue une équipe de combattants pour combattre les équipes ennemies, asservies par l’empire Emblian. Les phases de combat se déroulent sur une sorte d’échiquier. Le joueur déplace ses héros un par un sur les cases, et attaque les héros ennemis. L’objectif de chaque bataille est d’éliminer chaque personnage de l’équipe adverse.

Il existe trois types de héros : rouge, bleu et vert. Le rouge l’emporte sur le vert, le vert l’emporte sur le bleu, et le bleu l’emporte sur le rouge. La stratégie consiste donc à choisir les bonnes unités pour triompher de la configuration adverse. On compte également des héros neutres, comme les archers ou les voleurs.

En combattant, les héros gagnent de l’expérience et deviennent plus puissants. Ils reçoivent également des points d’aptitude leur permettant d’apprendre de nouvelles techniques de combat.

Vous l’aurez compris, Fire Emblem Heroes est facile à prendre en main, mais ses mécaniques de jeu sont très profondes. Les fins stratèges en auront pour leur compte, et les possibilités de personnalisation sont quasiment illimitées.

Durée de vie

On compte plusieurs modes de jeu. Le mode Histoire se compose de 9 chapitres. Après avoir fini un chapitre, le joueur débloque les difficultés Difficile et Expert qui lui donneront davantage de fil à retordre.

Le mode spécial permet de débloquer des personnages en gagnant des batailles tout en respectant certaines conditions spéciales. Par exemple, le joueur devra garder tous ses personnages en vie. Le mode arène quant à lui permet d’affronter les équipes d’autres joueurs (gérées par des ordinateurs) afin de se hisser dans le classement mondial.

La durée de vie est donc tout à fait correcte. Pour un jeu gratuit, Nintendo n’a pas lésiné sur le contenu. Notons toutefois que le joueur dispose d’une jauge d’énergie limitée. Une fois cette jauge épuisée, il devra attendre qu’elle se recharge pour pouvoir continuer à combattre. Il est possible de payer pour recharger la jauge, mais les 50 points quotidiens permettent de jouer quelques dizaines de minutes sans avoir à dégainer la carte bleue. On espère toutefois qu’un vrai mode multijoueur sera implémenté prochainement.

Verdict

 

9 sur 10
Avec Fire Emblem Heroes, Nintendo démontre tout son savoir-faire et son talent pour créer des jeux vidéo d'excellence. L'industrie du jeu mobile devra désormais compter avec le géant japonais, qui semble bien décidé à s'imposer.Ce jeu se place directement parmi les (rares) jeux mobiles gratuits dignes des meilleurs jeux vidéo. Les joueurs sont très satisfaits, et le titre écope d'une note de 4,6 étoiles sur le Play Store Android, avec plus de 100 000 avis. Espérons que Nintendo poursuive dans cette voie.
le 0 1213
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *