iPad mini 4, l’évolution en douceur (prix et caractéristiques)

Par ,

Au milieu des nouveaux iPhone 6S, de l’iPad Pro ou encore de l’Apple TV, Apple a aussi renouvelé sa petite tablette, l’iPad mini. Des changements en douceur, mais intéressants, pour une tablette qui peut donner l’impression d’être délaissée par Apple.

Steve Jobs s’était longtemps opposé à l’apparition d’un petit iPad et c’est finalement un peu contre son avis qu’était sorti il y a 3 ans l’iPad mini. Si dès l’année suivante elle était équipée d’un écran Retina pour le plus grand bonheur de ses utilisateurs, l’an passé elle ne devait quasiment pas évoluer (hormis l’arrivée de Touch ID). Nous attendions cette année avec impatience pour voir comment allait évoluer la petite tablette toujours au catalogue.

Le moins que l’on puisse dire est que l’on ne s’est pas appesanti sur l’iPad mini lors du Keynote de mercredi soir. Montre en main, cela n’aura pas pris plus d’une minute sur les deux heures de show. Il faut dire que mercredi soir on semblait n’avoir d’yeux que pour la nouvelle grande tablette, l’iPad Pro. L’iPad mini 4 est né dans l’ombre de la nouvelle tablette. Déjà présente au catalogue et disponible dans les Apple Store, elle semble avoir totalement passé inaperçue.

Des changements qui se font en douceur

La première bonne nouvelle concernant la petite tablette d’Apple vient du prix qui ne bouge pas. L’iPad mini 4 démarre toujours à 399 euros pour le modèle de base avec un stockage de 16 Go et sans la 4G pour finir à 725 euros avec un stockage de 128 Go et la présence de la 4G. 3 coloris sont toujours disponibles, argenté, gris sidéral et or. Pas d’or rose au catalogue pour l’iPad mini. L’iPad mini 3 sort du catalogue où subsiste l’iPad mini 2, seul modèle alternatif à l’iPad mini 4.

iPad mini 4
Le processeur A8 permet de gérer Split View.

Côté design, en apparence la tablette parait ne pas avoir évolué… en apparence seulement. Dans les faits, Apple a réduit l’épaisseur de la petite tablette de 18 % grâce à l’écran LCD fusionné au verre, comme sur l’iPad Air 2. Au passage, de même que pour sa grande sœur, l’iPad mini 4 voit disparaitre son bouton latéral qui permet de verrouiller la rotation de l’écran ou mettre l’iPad en silencieux. Pour ce qui est du poids, elle est juste sous la barre des 300 grammes dans sa version WiFi.

À l’intérieur, pas mal de choses ont changé, à commencer par le processeur. Si l’iPad mini 4 n’adopte pas le nouveau processeur A9, elle bénéficie du A8 qui la rapproche de l’iPad Air 2 (A8X pour l’iPad Air 2). Ce processeur A8 semble s’appuyer sur 2 Go de RAM puisque la petite tablette est capable de gérer Split View sur son écran. Apple se montre toujours discret sur la RAM, mais les premiers retours semblent confirmer la présence de 2 Go de RAM. Le processeur A8 est couplé au co-processeur M8.

iPad mini 4
Son écran rendu plus fin permet à l’iPad mini de gagner 18 % d’épaisseur.

Côté photo, l’iPad mini passe d’un capteur de 5 Mégapixels à 8 Mégapixels, alors qu’à l’avant on reste sur du 1,2 Mégapixel. Là encore, l’iPad mini 4 rejoint l’iPad Air 2 qui n’a pas bougé dans ce domaine.

Apparu l’an passé, le capteur Touch ID est toujours de la partie, les composants qui permettent à l’iPad mini 4 de se connecter au Bluetooth, au WiFi ou à la 4G sont aussi les mêmes que sur l’iPad Air 2, avec entre autres la technologie Bluetooth 4.2, l’une des rares nouveautés de l’iPad Air 2 cette année.

Une tablette vraiment séduisante

Avec un design qui n’évolue pas, mais une tablette rendue plus fine, ses nouveaux composants qui la rende plus puissante et surtout pleinement compatible avec iOS 9, l’iPad mini 4 apparait comme une très bonne tablette aux performances quasi similaires à l’iPad Air 2. Elle présente un rapport qualité/prix raisonnable (pour un produit Apple), même si le modèle le plus cher la met au niveau d’un iPad Pro.

iPad mini 4
L’iPad mini 4 est capable de faire tourner toutes les applications de l’App Store.

Comme on le supposait, Apple n’a en revanche pas touché à son iPad Air 2 qui a encore une belle année devant lui. La tablette est encore très largement performante pour ne pas avoir besoin de cure de jouvence cette année.

De son côté, l’iPad mini 4 continue son bonhomme de chemin et pourrait finalement être la bonne surprise de cette année en ce qui concerne les ventes tant sur le papier elle semble posséder de nombreux atouts. Nous ne manquerons pas d’en reparler prochainement, pourquoi pas lors d’un test complet de cette nouvelle itération.

le 0 1129
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend