iPad Pro : tout ce qu’il faut savoir sur l’iPad XXL officiel

Par ,

Initialement consacrée aux iPhone et à l’Apple TV, le Keynote de rentrée proposé par Apple a vu débarquer en grande pompe l’iPad Pro. Retour en détail sur la présentation de la nouvelle grande tablette d’Apple.

Voilà deux ans où à chaque fois que l’on aborde le sujet de l’iPad Pro, il fallait classer cela dans les rumeurs. Ce matin, celui-ci est enfin une réalité et même s’il faudra attendre novembre pour le découvrir, on peut déjà se faire une idée précise de ce que sera cette tablette. En résumé, de même que l’iPad mini était une version rétrécie de l’iPad de base, l’iPad Pro en est une version agrandie.

On le sait, depuis un peu plus d’un an les ventes d’iPad ne font que décroitre et l’iPad Pro est l’une des tentatives d’enrayer ce phénomène, même si la tablette, plus chère que les autres modèles, semble réservée à un marché de niche. Pour accompagner le tout et pour faire en sorte que la tablette se transforme en un ordinateur d’appoint, un clavier et un stylet ont été ajoutés au catalogue.

Un bel écran enfermé dans un iPad plus grand

La première chose sur laquelle les équipes d’Apple ont communiqué hier est la qualité d’écran capable de proposer 5,6 millions de pixels. La résolution de cet écran de 12,9 pouces fait que cet iPad Pro dépasse les fameux écrans Retina des MacBook Pro, qui, si vous les connaissez, proposent une image bluffante. Concrètement, nous avons du 2 732 x 2 048 pixels, soit du 264 ppp.

iPad Pro
L'écran a largement été mis en avant.

Cet écran a surtout comme gros avantage de proposer quasiment deux applications ouvertes en même temps et côte à côte (fonctionnalité multifenêtrage avec iOS 9) sans avoir à les redimensionner. En effet, l’iPad Pro représente quasiment deux iPad Air mis côte à côte. Cette fonctionnalité propre à iOS 9 acquiert tout son sens avec la nouvelle tablette d’Apple et l’on imagine bien tout ce que l’on va pouvoir faire avec. De même, la fonctionnalité picture in picture, qui permet de regarder une vidéo en même temps que l’on fait autre chose sur la tablette, s’avère plus confortable sur cette nouvelle tablette.

Les revêtements antireflet et anti trace de doigt semblent être les mêmes que sur l’iPad Air, ils nous avaient laissés un sentiment mitigé au moment du test et avec le temps, ce sentiment n’a pas changé.

iPad pro
Le multifenêtrage (Split View) est un point fort de cet iPad Pro.

On aura compris que l’iPad Pro s’articule surtout autour de son écran, dont on pourra tout de même regretter l’absence de la nouvelle technologie 3D Touch, alors que les rumeurs la voyait présente sur la grande tablette d’Apple. Il faudra certainement attendre la seconde version pour avoir droit à ce petit raffinement bien pratique.

Une bête de course

Cette année, Apple inaugure sa nouvelle génération de processeur, le A9. Ils équiperont les iPhone, mais surtout l’iPad Pro où il est décliné dans une version A9X. Il est, bien entendu, couplé au co-processeur M9 qui s’occupera d’être éveillé en permanence pour soulager le processeur.

Il est pour le moment compliqué de savoir ce que ce nouveau processeur a vraiment dans le ventre et l’on doit se fier à Apple pour évaluer ses performances. Non seulement ce processeur devrait permettre à l’iPad Pro d’être plus rapide que les ordinateurs portables du marché, mais il est annoncé aussi comme bien plus performant que le processeur A8. On ne manquera pas de tester un iPad Pro en comparaison avec l’iPad Air 2 pour en avoir le cœur net.

iPad Pro
Techniquement parlant, pas de grandes nouveautés à attendre.

Côté batterie, rien de bien nouveau puisque l’autonomie reste similaire à ce que l’on connait déjà, à savoir 10 heures. Pour la version 4G, l’autonomie perd une heure pour tomber à 9. Les dernières technologies en matière de connectique permettent d’avoir du Bluetooth 4.2, 23 bandes pour la 4G LTE et un WiFi deux fois plus rapide. Nul doute qu’il saura s’adapter à toutes les situations nomades. L’iPad Pro est compatible avec la carte SIM universelle développée par Apple… mais pas encore disponible chez nous.

iPad pro
4 haut-parleurs distribuent le son.

Si Touch ID, présent, arrive dans une nouvelle version certainement plus fiable et plus rapide, on peut déplorer que les capteurs photo de ce gros iPad ne soient pas ceux des nouveaux iPhone, mais des anciens iPad. Du 8 Mégapixels à l’arrière et du 1,2 à l’avant, voilà ce à quoi nous aurons droit. On pourra regarder de splendides images sur son iPad pro, mais pas forcément les produire.

L’écosystème iOS

On aurait pu penser, et ce fut très longtemps une thèse annoncée par les rumeurs, qu’Apple allait proposer une version différente de son OS pour cette tablette aux usages plus poussés que sur iPad Air, il n’en sera rien. Certes, il y aura le multifenêtrage (Split View), le picture in picture qui arriveront avec iOS 9, mais c’est loin d’être complet.

Concrètement, l’iPad Pro est une tablette que l’on pourra utiliser comme un ordinateur portable, mais avec les restrictions imposées par iOS. Ainsi, il faudra rester enfermé dans les applications proposées sur l’App Store ou passer par un navigateur pour effectuer des actions. Certes, l’App Store est large, mais cette restriction a de quoi refroidir celles et ceux qui souhaitaient remplacer le portable par une tablette et y retrouver des fonctionnalités analogues.

iPad Pro
Un raccourci existe pour iOS 9 avec la Smart Keyboard

Parmi les grandes absences que l’on peut (encore) déplorer, l’absence de la gestion du multicompte est vraiment dommageable. Si l’iPad Pro est fait pour circuler, il faudra alors se contenter de travailler tous sur le même compte.

Le retour en grâce des accessoires

L’iPad devait marquer l’entrée dans la génération post-PC et le signe le plus fort était la disparition du clavier, présent alors sous une forme tactile sur l’écran de la tablette. Force est de constater qu’avec l’iPad Pro, le clavier revient en force au sein d’un accessoire sobrement appelé Smart Keyboard (qui se connecte sur l’iPad via le Smart Connector, tout est smart).

Smart Keyboard
Apple propose maintenant un clavier pour son nouvel iPad.

Le Smart Keyboard est à la fois une Smart Cover et un clavier. Replié il protège l’écran de l’iPad pro, déplié il est un clavier/support qui transforme l’iPad en un ordinateur portable. Fin et souple, le clavier semble bien pensé, d’autant qu’il est autoalimenté grâce à la nouvelle connectique imaginée par Apple pour sa nouvelle tablette.

Le plus amusant reste l’apparition du Pencil, le stylet sobre et pratique imaginé par Apple. Il semble loin le discours de Steve Jobs qui se moquait de cet accessoire au moment de la sortie de l’iPhone. Les premières démonstrations de ce stylet qui s’adresse à un public restreint semblent être convaincantes et montrent un accessoire bien pensé et pratique qui devrait séduire certains professionnels qui en ont besoin. Attention toutefois, avec la taille (320 x 220 mm) et le poids de la tablette (713 grammes), il ne sera pas question de l’utiliser comme sur un Galaxy Note de chez Samsung.

iPad pro
Le Pencil semble taillé pour l'application Notes.

Au final, ces deux accessoires semblent plutôt bien conçus, ce qui n’est pas une mince affaire tant Apple n’a jamais brillé par le passé avec ses accessoires. Là aussi, il sera intéressant de les tester en condition réelle. Toujours est-il que l’application Notes qui a été revue pour iOS 9 semble taillé pour accompagner le Pencil.

Prix et date de sortie

L'iPad Pro sera disponible en novembre prochain comme indiqué par Apple. Les prix seront les suivants :

 

  • 799 dollars en version 32 Go Wifi
  • 949 dollars en version 128 Go Wifi
  • 1079 dollars en version 128 Go Wifi + LTE

Bien entendu les accessoires ne sont pas compris dans ces prix. Il faudra ajouter 169 dollars pour la housse clavier et pas moins de 99 dollars pour le stylet. Un tarif plutôt salé !

 

Quoi penser de l’iPad pro ?

De par son prix (de 799 à 1079 $), sa taille, son poids … l’iPad Pro n’est pas la tablette grand public que l’on transportera comme un iPad Air ou un iPad mini. Apple a clairement assemblé une tablette capable de remplacer un ordinateur portable et les deux accessoires présents en option ne viendront pas dire le contraire. De fait, cette tablette, qui s’adresse à un public restreint, ne connaitra pas les mêmes volumes de vente que l’iPad Air et l’iPad mini. Il apparait alors clairement que l’iPad Pro n’est pas la solution qu’Apple a trouvée pour relancer les ventes de tablette.

iPad pro
Hier, au moment de sa découverte sur scène.

Son écran de grande qualité, ses 4 haut-parleurs capables d’adapter le son en fonction du positionnement de la main, iOS 9, sa puissance… font tout de même de cette nouvelle machine une solution nomade séduisante qui ne manquera pas d’intéresser ceux qui hésitent toujours entre l’ordinateur ou la tablette.

Au final, Apple sort un produit plutôt séduisant, mais dont le principal reproche sera finalement de n’être qu’un iPad en plus grand. Avec cet iPad Pro, Apple propose la même recette que pour l’iPad mini, mais en bien plus cher. Il n’en reste pas moins que sur le papier cette tablette a tout pour elle, même si certaines absences semblent tout de même rédhibitoires.

le 1 770
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. C’est une blague. Cette tablette sort 2 ans après la Galaxy note pro 12,2 et ne fait pas forcément mieux.
    A l’époque les sites trouvaient la note pro cher (750E). Alors comparée à cette ipad 800E + 100E pour le pencil qui n’est pas forcément mieux que la techno Wacom. Pour ce prix là, vaut mieux attendre la surface pro 4! Au moins on aura un vrai pc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend