reMarkable paper tablet : la tablette e-ink pour dessiner et prendre des notes

Par ,

reMarkable paper tablet est une liseuse grand format de 10.3″ qui veut non seulement remplacer votre paperasse, mais aussi vous procurer le plaisir d’écrire et de dessiner comme sur papier.

reMarkable paper tablet

Malgré les difficultés des liseuses à effectuer une percée face à la concurrence des tablettes traditionnelles, elles ne cessent d’évoluer pour offrir le meilleur compromis possible entre le digital et le confort de lecture sur papier.

Une start-up norvégienne nommée ReMarkable veut rejoindre les mastodontes du marché de la liseuse dominé par Amazon. Elle vient de lancer la paper tablet qui n’est pas tant une tablette tactile, mais un appareil de prise de notes allant plus loin que les liseuses classiques.

Avec son écran e-ink d’une diagonale de 10.3″ et son stylet actif de 2048 niveaux de pression, la paper tablet permet d’écrire et de dessiner avec une latence marginale, tout en procurant des sensations proches de l’écriture sur papier. Son slogan a d’ailleurs été bien choisi : lire, écrire et dessiner, le tout sur le même gadget.

lecture sur reMarkable paper tablet

reMarkable paper tablet : la fiche technique

Elle n’a pas de quoi faire rêver les amateurs de puissance, et cela n’a rien de surprenant puisque cette liseuse n’a pas pour but de remplacer votre tablette. Pour assurer les fonctions qui sont les siennes, l’appareil peut compter sur son écran de 10,3 pouces (1872 x 1404 px) doté de la technologie e-ink. Il embarque un processeur ARM Cortex-A9 cadencé à 1 GHz, épaulé par 512 Mo de RAM et 8 Go de stockage.

La reMarkable Paper Tablet est par ailleurs très fine, avec des dimensions de 177 x 256 x 6.7 mm pour un poids d’à peine 350 grammes. Côté système, elle tourne sous Codex OS, un dérivé de Linux optimisé pour les écrans e-ink.

remarkable-3

L’appareil n’est pas encore prêt pour la vente. La commercialisation est prévue pour débuter en août 2017, mais les précommandes sont déjà ouvertes au tarif préférentiel de 379 $. Il passera à 529 $ au lancement. Cette approche semble inspirée du système de pré-commande des plateformes de financement participatif. À vous donc de juger de l’opportunité de pré-commander dès maintenant si le cœur vous en dit.

le 1 3387
-
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Bonne idée!

    mais petits bémols : le prix, et le système d’exploitation (dans le sens ou si le produit reste confidentiel, alors le développement de ce système sera probablement limité) La possibilité d’installé un autre système plus répandu pourrait en rassurer plus d’un (genre Android).

    ++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *