Test de l’iPad mini 4 : petit mais performant !

Par ,

Plus d’un mois après sa sortie, on se plonge dans la nouvelle petite tablette d’Apple avec un test complet de celle-ci qui revient sur l’ensemble des nouveautés, ses points forts et ses points faibles. L’occasion pour nous de revoir l’iPad mini sur notre banc d’essai, après une année passée sans entendre parler d’elle, ou presque.

Avant de nous plonger plus en avant dans ce test, rappelons que l’iPad mini est certainement la tablette d’Apple la moins désirée à l’origine. Lorsque les premiers échos se firent de la possible apparition d’une tablette plus petite que l’originale, Steve Jobs répondit par la négative en rappelant que l’iPad faisait une bonne taille.

iPad mini 4
Voici venir la quatrième itération de la petite tablette d’Apple

Rappelons aussi que depuis plus d’un an maintenant, la tendance est à l’agrandissement des écrans après qu’elle fut au rétrécissement. Au regard de ces deux éléments, on comprend aisément pourquoi cet iPad qui, on le verra, à de grandes qualités, soit devenu le parent pauvre des iPad.

L’an passé, l’iPad mini avait d’ailleurs inauguré le nouveau cycle des mises à jour de l’iPad, à savoir, un renouvellement tous les deux ans. Juste avait-on vu apparaître la technologie Touch ID et un nouveau coloris sur la troisième itération apparue en 2014. C’est peu de dire que nous étions impatients de voir comment Apple aller faire évoluer sa petite tablette.

D’ailleurs, le jour de sa présentation, nous n’avons rien vu puisqu’Apple aura consacré une quinzaine de secondes à sa nouvelle tablette. Il faut dire qu’entre l’iPad Pro, les nouveaux iPhone et l’Apple TV 4, on a avait de quoi tenir le public en haleine ce soir du 9 septembre du côté de San Francisco.

Nous allons donc un peu réparer de cette injustice en prenant notre temps pour vous parler de l’iPad mini 4, certainement l’une des meilleures tablettes du marché. Elle est disponible à environ 400€ :

Spécifications techniques

On le sait, les tablettes d’Apple de dernière génération font souvent partie des tablettes les plus complètes du marché et en cela, l’iPad mini 4 ne fait pas démentir cette constatation. Presque aussi puissante que l’iPad Air 2 mais dans un format de poche, l’iPad mini 4 est un véritable concentré d’énergie difficile à prendre en défaut.

iPad mini 4 vs iPad Air 2
L’iPad mini 4 en compagnie de l’iPad Air 2… son grand frère

De plus, avec un meilleur écran, un poids allégé et une finesse accrue, on pourra tenir cette tablette entre les mains des heures sans se fatiguer, avec un confort de visionnage optimal. La première prise en main de cette nouvelle tablette est excellente, et les caractéristiques techniques de la machine y sont pour beaucoup.

Caractéristiques générales

Commençons ce tour en parlant d’un point essentiel à toute tablette, son processeur. Si l’iPad mini fait l’impasse sur le bluffant processeur A8 X qui équipe l’iPad Air 2, elle embarque tout de même un A8 relativement semblable à celui que l’on trouve dans les iPhone 6 et 6 Plus. Toutefois, à l’inverse des iPhone, ce processeur A8 est accompagné de 2 Go de RAM pour permettre, entre autres, de faire fonctionner deux fenêtres en côte à côte avec la fonction Split View.

Cette évolution de deux générations entre l’iPad mini 3 et le 4 se ressent tout de suite puisque l’on a une tablette véritablement véloce qui ne souffre d’aucun ralentissement avec iOS 9. Le Split View comme le Picture in Picture fonctionnent à la perfection et c’est finalement parce que l’écran n’est pas très grand qu’elles seront moins pratiques que sur un iPad Air 2 ou le futur iPad Pro.

Split View iPad mini 4
Le Split View fonctionne parfaitement bien avec cette mini tablette

Comme pour les iPhone, l’iPad mini 4 est doté d’un co-processeur qui analyse les mouvements et permet de ne pas solliciter le processeur en permanence pour des activités comme l’analyse des déplacements. Il s’agit ici du co-processeur M8, celui qui fonctionne naturellement avec le processeur A8.

D’un point de vue extérieur, le cercle argenté autour du bouton home rappelle que la technologie Touch ID est présente, mais c’était déjà le cas l’an passé. On regrettera juste que ce capteur ne soit pas le même qui équipe les nouveaux iPhone, car comme on l’abordait dans le récent test de l’iPhone 6S Plus, celui-ci fait des merveilles.

On reviendra dessus lorsque l’on abordera l’aspect esthétique de la tablette, mais la perte de poids et l’affinement de celle-ci ne se font pas vraiment au détriment des performances et de la qualité générale du nouvel iPad mini 4, même si l’on mettra un bémol pour ce qui concerne la batterie.

iPad mini 4 vue de côté
Le bouton qui verrouillait la rotation a disparu de la tranche droite

En effet, au niveau des caractéristiques, le point faible viendra très certainement de cette batterie dont la capacité de 5.124 mAh est en retrait par rapport aux 6.471 mAh de celle de son prédécesseur, l’iPad mini 3. Même si Apple annonce une autonomie similaire de 10 heures et 9 heures pour le modèle WiFi et cellulaire, dans les faits, l’iPad mini 4 est en retrait sur ce point.

Par contre, si Apple n’a pas communiqué dessus, le son de l’iPad mini 4 est bien meilleur que sur les générations précédentes… à condition de ne pas mettre sa main sur les haut-parleurs situés au bas de l’appareil. On espère vraiment qu’à l’avenir, tous les iPad proposeront un système similaire à l’iPad pro qui délivre du son de tous les côtés et qui sait s’adapter si un haut-parleur est obstrué.

Design et aspect du produit

L’emballage

De même qu’Apple ne fait pas évoluer le design de son appareil, qui est le même depuis le début, l’emballage ne change pas non plus. Comme toujours, vous recevrez l’iPad dans la traditionnelle boite blanche avec la photo de l’iPad mini dessus.

iPad mini 4 vs iPad Air vs iPhone 6S
La gamme des appareils mobiles Apple s’enrichit du nouvel iPad mini 4

À l’intérieur, là aussi nous avons du classique avec la tablette, un adaptateur secteur, la documentation succincte et le petit accessoire pour ouvrir le chariot où l’on doit loger la carte SIM pour la version cellulaire et WiFi. Le câble lightning est aussi dans le coffret, il permettra de le relier à un ordinateur où à l’adaptateur secteur pour recharger la mini tablette.

Les lignes et les dimensions de la tablette

Nous en parlions quelques lignes au-dessus, la tablette a perdu du poids et s’est affinée. Très concrètement, si elle embarque toujours un écran de 7,9 pouces, elle ne fait plus que 6,1 mm d’épaisseur pour 7,5 sur la génération précédente et ne pèse plus que 299 g (pour la version WiFi). Même si l’iPad mini n’était pas la tablette la plus lourde, cette cure minceur lui fait le plus grand bien et son confort d’utilisation s’en trouve accru.

De gauche à droite, l'iPad Air 2, l'iPad mini 4 et l'iPhone 6S Plus
De gauche à droite, l’iPad Air 2, l’iPad mini 4 et l’iPhone 6S Plus

Le châssis en aluminium continue tout de même de conférer à l’iPad mini 4 cette solidité et cette robustesse que l’on sent à l’usage. En résumé, bien que plus fine, l’iPad mini est toujours aussi solide et cette impression de solidité se devine dès la prise en main.

Toutefois, cette finesse accrue n’est pas sans inconvénient, car ce nouveau format a poussé les équipes d’Apple à faire comme avec l’iPad Air 2, faire disparaitre le bouton latéral qui verrouillait la rotation de la tablette (ou mettait celui-ci en silencieux). Même si ce n’est pas le bouton que j’utilisais le plus, celui-ci pouvait être bien pratique dans certains cas. Il faudra donc penser à verrouiller la rotation de sa tablette directement depuis le centre de contrôle, c’est une nouvelle habitude à prendre.

L’écran de la tablette

C’est certainement l’autre bonne surprise de cette nouvelle tablette, en plus de ses nouvelles dimensions et son nouveau poids. Tout comme Apple avait réussi à affiner l’iPad Air en fusionnant les multiples couches qui composent la dalle, elle en a fait de même pour la petite tablette.

L'écran de l'iPad mini 4
Les couleurs sont superbes et il est agréable de lire sur l’écran de l’iPad mini 4

Au final, nous avons un écran dont les couleurs sont mieux restituées. Plus fin, l’écran donne aussi l’impression d’avoir directement l’image sous le doigt, ce qui améliore grandement la consultation et le travail sur cet iPad mini 4.

Le traitement appliqué à cet écran fait que les reflets sont moins nombreux, il sera ainsi plus agréable d’utiliser l’iPad en extérieur. Même si l’écran reste du LCD et non pas de l’OLED (technologie utilisée par Samsung, entre autres), la qualité des noirs et les contrastes restent largement corrects.

iPad mini 4
L’écran de l’iPad mini 4 en détail

En résumé, en plus d’être fine et légère, la tablette possède un écran de grande qualité qui rend la navigation agréable. Le seul point faible vient de la taille de cet écran qui empêche les gros doigts d’être totalement à l’aise, même si Apple a fait un travail sur iOS pour faire en sorte que l’on réussisse à voir s’afficher ce que l’on avait saisi ou sélectionné.

Connectique et réseaux

Sur ce point aussi l’iPad mini 4 s’avère largement suffisant pour gérer tous les réseaux que l’on va retrouver en France. Côté Bluetooth, nous retrouvons les derniers standards avec du 4.2 qui permet d’être efficace et économe en énergie lorsque l’on connecte l’iPad avec un périphérique (ce test est écrit avec un clavier connecté en Bluetooth sur l’iPad mini 4 et celui-ci ne souffre d’aucune latence).

Antennes de l'iPad mini 4
La tablette permet de se connecter partout et tout le temps

Sur les modèles équipés de la connexion cellulaire, nous retrouvons un nouveau modem capable de gérer plus de réseaux LTE. Concrètement, en plus d’être plus rapide, ce modem permet de se connecter dans bien plus de pays du monde. Le test étant réalisé avec un modèle uniquement WiFi, nous n’avons pas pu nous rendre compte du gain de performances.

Enfin, du côté du WiFi aussi nous avons une nouvelle puce, capable de prendre en compte le WiFi 802.11ac. Cela se traduit, là aussi, par des performances accrues lors d’une connexion sur un réseau WiFi à haut débit. Dans les faits, les vitesses en upload et download sont en nette amélioration. Sur un speedtest domestique réalisé depuis l’application Speedtest sur le même réseau fibre, on obtient une vitesse de 189,77 Mb/s en download pour l’iPad mini 4 alors qu’elle n’est que de 117,26 Mb/s sur l’iPad mini 2. En upload, la différence est moins flagrante entre les 72,61 Mb/s pour l’iPad mini 4 et les 68,48 Mb/s pour le 2. Le confort de navigation s’en trouve donc amélioré sur cette nouvelle version, pour le plus grand plaisir de l’utilisateur.

Le système d’exploitation (iOS 9)

Que ce soit au moment de sa sortie, dans nos tutoriels, dans le test réalisé sur l’iPhone 6S Plus, nous avons tout dit, ou presque, sur iOS 9. Ici, ce qui va nous intéresser, ce sera de voir comment se comportent les nouvelles fonctionnalités du système d’exploitation sur la nouvelle tablette d’Apple.

Picture in Picture est une autre nouveauté très fonctionnelle sur iPad mini 4
Picture in Picture est une autre nouveauté très fonctionnelle sur iPad mini 4

Nous ne reviendrons pas sur le problème de la taille de l’écran qui fait qu’une fonctionnalité comme Split View n’est pas aussi confortable sur le mini que sur l’iPad Air ou même l’iPad Pro, pour lequel elle semble avoir été pensée.

Dans les faits, là encore, une fonction comme Split View ou encore le Picture in Picture ne souffrent d’aucune latence. Par exemple, regarder une vidéo dans un coin de l’iPad en même temps que jouer à un jeu gourmand en ressource ne posera pas de problème.

De même, Split View permet d’afficher deux éléments sur le même écran en pouvant passer de l’un à l’autre de manière très naturelle. Les 2 Go de RAM ne sont ainsi pas de trop et permettent à la nouvelle petite tablette de bénéficier de tous les raffinements et nouveautés proposés par iOS 9. On rappelle pour la petite histoire que l’iPad mini 3 est capable de gérer le Picture in Picture et Over View, mais ne gère pas la fonctionnalité Split View qui permet d’afficher deux applications sur le même écran.

iOS 9 est un plaisir à utiliser sur iPad mini 4
iOS 9 est un plaisir à utiliser sur iPad mini 4

À n’en pas douter, les composants embarqués dans cette petite machine devraient aussi lui permettre d’assumer une grande partie des nouveautés qui seront présentées avec iOS 10 (ou X) l’an prochain. La tablette pourrait ne pas être mise à jour en 2016, mais pour autant, elle ne deviendra pas obsolète de si tôt.

Les capteurs photo et vidéo

Sans devenir un véritable appareil photo, l’iPad mini 4 améliore grandement aussi son capteur et permet d’avoir sous la main un appareil d’appoint capable de faire de beaux clichés. Je n’ai jamais compris les personnes qui se servent de l’iPad comme d’un appareil photo (surtout l’iPad Air, et encore plus l’iPad Pro), mais cet iPad mini 4 devient un appareil photo convaincant malgré tout, et pratique à l’usage, car la taille de l’appareil reste raisonnable.

Appareil photo sur l'iPad mini 4
Le capteur photo a été amélioré

En ce qui concerne le capteur, nous passons donc d’un 5 mégapixels (qui était juste) à un 8 mégapixels qui permet d’avoir des images plus grandes et mieux définies. Grâce à son nouveau processeur, l’appareil photo et la caméra s’enrichissent de nouvelles fonctionnalités comme le mode rafale ou encore le timelapse (vidéo au ralenti).

iPad mini 4
On peut facilement retoucher ses photos depuis la tablette

Comme l’iPad mini 4 ne bénéficie pas d’un flash, on le déconseillera pour les scènes sombres, même si le résultat s’avère bien meilleur dans ce cas que pour la génération précédente. Le rendu des couleurs est lui aussi bien meilleur, comme on le disait plus haut, l’iPad mini 4 peut alors se transformer un appareil photo d’appoint si vous ne voulez pas transporter avec vous 36 appareils.

Performances et autonomie

Il serait un peu vain de comparer frontalement l’iPad mini 4 à l’iPad mini 3 tant l’évolution entre les deux est significative. On rappelle que l’an passé l’iPad mini bénéficiait d’un A7 qui a maintenant 2 générations de retard. L’absence de réelles nouveautés l’an passé avait aussi frustré les personnes qui avaient attendues une évolution significative de la petite tablette d’Apple. En se lançant dans les tests cette année, nous avons bien conscience que nous avons sous la main une tablette qui tient la route, et ce ne sont pas cette batterie de tests qui dira le contraire.

Benchmarks

Sunspider est un benchmark qui teste la réactivité du navigateur internet. Le score est exprimé en milliseconde, et le temps le plus petit est le meilleur.

iPad mini 4

Sur cette première mesure, on voit clairement que l’iPad mini 4 arrive presque à rivaliser avec l’iPad Air 2, la référence chez Apple. Le gain est aussi visible entre l’iPad mini 4 et les iPad mini de génération précédente (iPad mini 2 et 3).

Linpack évalue la puissance de calcul du processeur, et c’est le score le plus élevé qui est le meilleur. La première partie concerne un test qui ne sollicite qu’un cœur du processeur (utilisation quasiment ordinaire d’une tablette).

iPad mini 4

En utilisation normale, le gain de performances par rapport à la génération précédente (iPad mini 2/3) est plus que doublé. Dans ce domaine, l’iPad mini 4 arrive même presque à rivaliser avec l’iPad Air 2, ce qui donne une idée des possibilités de ce processeur A8 dont on connaissait déjà les performances.

Le second test sollicite tous les cœurs du processeur, dans une utilisation plus intensive de la tablette.

iPad mini 4

Avec une utilisation plus intensive du processeur, l’écart est moins net entre l’iPad mini 4 et les générations précédentes. Toutefois, la petite tablette est presque toujours au même niveau que l’iPad Air 2.

Antutu évalue les performances globales des tablettes. Le score le plus élevé est le meilleur.

iPad mini 4

Dans ce dernier domaine, l’iPad mini 4 s’en sort très bien, même s’il est encore loin de son grand frère l’iPad Air 2 qui reste le meilleur parmi les appareils testés.

L’autonomie

Les tests d’autonomie sont intéressants, car ils permettent de comparer de manière presque « clinique » l’autonomie d’un appareil par rapport à un autre. Pour autant, il ne reflète pas complètement l’usage normal d’une tablette et c’est aussi pour cette raison qu’il est intéressant de laisser passer quelques jours entre la sortie d’un appareil et son test. Ce laps de temps permet de juger de la véritable autonomie d’un produit par rapport à un usage régulier qui associe relevé de mails, consultation de pages Web, vidéo, audio et réseaux sociaux à profusion. De ce point de vue, l’iPad mini 4 est quasiment au même niveau que ses prédécesseurs, les iPad mini 2 et 3.

Depuis que j’ai l’iPad mini 4, il me suit tous les jours dans mon sac et il est devenu mon allié dans le travail quotidien. Je le sollicite souvent, ça lui arrive parfois de rester allumé pendant de longues heures et il est parfois connecté à un clavier en Bluetooth. Malgré cela, je ne suis jamais tombé en dessous des 30 % en fin de journée. En bref, si j’emporte toujours mon chargeur avec moi au cas où, je n’ai jamais eu besoin de m’en servir, même après une journée de travail intensive.

iPad mini 4

Malgré une autonomie en léger recul, on voit que l’iPad mini 4 s’en sort tout de même relativement bien, surtout par rapport à la génération précédente. C’est aussi le résultat d’un OS mieux pensé qui sollicite un peu moins le processeur sur certaines phases (les jeux par exemple) et qui offre donc une meilleure autonomie à la tablette.

Conclusion Apple iPad Mini 4

Noté par Tablette-Tactile.net 4.5 étoiles
****1/2

Si vous aimez les tablettes qui font 7,9 pouces, l’iPad mini 4 est certainement la meilleure du marché, que ce soit en terme de design, d’ergonomie ou encore de performances. Grâce à son nouveau processeur et son nouvel écran, nous avons là un appareil qui affiche des images bluffantes, et qui le fait rapidement. Bien accompagné par un iOS 9 qui propose des nouveautés orientées iPad, la petite tablette d’Apple dans sa version 2015 est impeccable. Bien entendu, on lui reprochera comme tous les ans son prix (plus élevé que la concurrence), son manque de connectique ou son environnement fermé, mais ne comptez pas sur Apple pour évoluer sur ces 3 sujets. Les inconditionnels de la firme à la pomme y trouveront là un appareil très fonctionnel, très rapide et qui a l’avantage de se glisser partout, les autres y trouveront les mêmes qualités d’ailleurs. Qu’on se le dise, l’iPad mini grandit tranquillement à l’ombre de l’iPad Air et maintenant de l’iPad Pro, et cette quatrième génération permet à la petite tablette d’Apple de prendre une nouvelle dimension.
le 13 2983
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
13 commentaires
  1. Salut Marika Cherche une tablette la quel choisir!

    (Marika cherche une tablette laquelle choisir, c’est mieux pour moi car je suis la meilleure de ma classe en dictée (oui, je suis encore à l’école, j’ai 10 ans))

    Je pense que l’iPad Mini 4 est mieux que les trois autres… À part si tu veux attendre que le 5 sorte!

    Moi je suis en train de vouloir acheter le 4.

    Gros bisous <3!

  2. Bonjours tout le monde , je me demande quel ipad mini doit je choisir le 1,2,3,4 ??Quel est le meilleure qualité/prix ??Merci de m’aidais ♥ Bonsoir a tout merci de me répondre rapidement .

    1. Tout dépend surtout de votre budget. Avec un budget restreint, on vous conseillera l’iPad mini 2 qui reste une très bonne machine. Parfois, on peut trouver le 3 à un bon prix aussi. Si vous avez un budget plus conséquent, alors on vous conseillera le 4 sans hésitation.

  3. iPad Mini4 + cellular est le meilleur choix à faire. Cependant, le manque de flash constitue un handicap pour des endroits peu éclairés.

    1. Selon toute vraisemblance, un flash devrait être intégré pour la prochaine génération d’iPad mini.

  4. Les arguments de Pas c…. (connard?) sont vraiment dignes d’une cours de collège. Et son niveau intellectuel n’a apparemment rien à lui envier!

  5. Pour moi la plupart des tablettes sont spectaculairement plus performantes dés lors que pour 3 ou 4 fois moins cher elles font pareil, et même parfois plus, que l’iPad.
    En ce qui concerne les frais de développement toutes les marques y sont soumises. Et ces derniers temps Apple se contente de copier la concurrence. C’est pas cher ça !
    Avant c’était l’inverse mais c’etait … avant.
    Pour les défaut inhérents à Apple (que vous avez l’honnêteté de signaler) aucune autre marque ne s’en sortirait sans crouler sous les critiques de la presse.
    Défauts rédhibitoires sauf si c’est la pomme.

    La presse spécialisée est loin d’être incompétente, mais elle gentiment achetée je pense. Les vœux de fin d’année avec la petite boite jointe font toujours recette. Et c’est moins cher qu’une campagne de pub…
    Je continue à recevoir et lire vos articles, souvent intéressants, mais cette permanente complaisance envers Apple est fatigante.
    Seuls les mac méritent leur excellente réputation.
    Bonne après midi.

    1. Bonjour “Pad C…” !
      Je me permets de vous répondre pour rectifier vos affirmations.
      Sachez que Apple est une des seules grosses marques avec qui nous n’avons AUCUN contact et que nous achetons TOUS les produits de la marque afin de les tester. C’est d’ailleurs le cas pour la majorité des produits que nous testons sur le site et sachez que même quand la marque nous les prête nous restons totalement libre et indépendant. Parfois ça ne plait pas et certains marques ne donnent plus trop de nouvelles … tanpis on se débrouille et on continue à parler d’elles en bien ou mal tant que cela reste juste et justifié !

      Ce point est très important à nos yeux donc il me semblait important de vous le préciser.

        1. Aucun risque car pratiquement tous les journalistes font pareil. Et pourtant le produit est loin d’être spectaculairement performant !
          Mais de complaisance en complaisance le message est diffusé et il faut reconnaître que cela révèle du génie d’arriver à faire passer pour du haut de gamme des produits tout juste moyens !

          Bizarre aussi que toutes les rédactions soient en IPad et IPhone … Ce ne sont pourtant que les produits les plus chers. Pas les meilleurs*
          Bizarre, comme c’est bizarre …

          * Sauf les “mac” indiscutablement supérieurs à la concurrence.

          Bonsoir.

          1. “Et pourtant le produit est loin d’être spectaculairement performant !” L’avez-vous essayé ? Prenez-vous en compte le développement conjoint iOS et matériel ? Pour vous, qu’est-ce qu’une tablette spectaculairement performante ? Au passage, le terme spectaculaire n’apparaît pas une fois, mais bon. Si la presse spécialisée loue dans son ensemble cette tablette, pour vous c’est donc qu’elle est incompétente (ou achetée) dans son ensemble si je comprends bien.
            Pour le reste, j’avoue ne pas avoir tout compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *