Honor 8 notre test & avis, faut-il l’acheter ?

 

Successeur du très bon Honor 7 de 2015, le Honor 8 adopte un nouveau design et des spécifications haut de gamme, le tout à un prix moyen de gamme. Vaut-il vraiment le coup ? Réponse dans ce test complet.

Design et caractéristiques techniques

Il y a quelques semaines, je testais un appareil de chez Honor, le 5X. Et il faut avouer que la marque chinoise, filiale de Huawei, a frappé fort avec ce fort joli smartphone à prix attractif. C’est donc avec impatience que j’attendais le Honor 8 qui se présente comme le nouveau flagship de la marque. Et les premières impressions ne laissent pas de marbre.

Pour moins de 350€, le terminal propose des spécifications solides :

  • Ecran 5.2″ Full HD 1920 x 1080 px
  • Processeur Kirin 950 à 2.3 GHz
  • 4 Go de RAM
  • 32 ou 64 Go de stockage
  • Port USB 2.0 Type-C, prise casque 3.5 mm, port infrarouge, Bluetooth 4.2, wifi 802.11 b/g/n/ac, NFC, port micro-SD
  • Double APN 12 MP et 8 MP
  • Batterie 3000 mAh
  • Dimensions : 145.5 x 71 x 7.45 mm pour 153 grammes
  • Android 6.0 avec surcouche EMUI 4.1

Meilleurs Prix Huawei Honor 8

Par certains points, le Honor 8 est meilleur que le Huawei P9 vendu à plus de 500€. Mais ce qui distingue le dernier-né de Honor est son design. Fini la coque en métal (sauf le contours), tout est maintenant en verre renforcé. Je craignais un peu que le tout soit trop similaire à ce que produit Samsung, mais il n’en est rien. Le design est franchement accrocheur. On a l’impression de tenir un vrai smartphone haut de gamme en main. Le seul inconvénient à l’emploi du verre est la prise rapide des traces de doigts, une vraie calamité ! Et sans coque adaptée, je crains que les micro-rayures ne fassent vite leur apparition (voyez du côté de notre sélection de housses et étuis pour le protéger efficacement).

Honor abandonne le métal au profit du verre.
Honor abandonne le métal au profit du verre.

A l’arrière, on retrouve un APN avec deux objectifs. Bien qu’ayant des spécifications similaires aux Huawei P9, il n’a ici aucune certification Leica. Au final, je ne suis pas sûr que cela change grand-chose pour la majorité des utilisateurs. Je reviendrai plus en détail sur les capacités photo du Honor 8 dans quelques paragraphes. La coque dispose aussi d’un lecteur d’empreintes digitales, un élément devenu classique sur de nombreux smartphones. Il fait cependant ici aussi office de bouton physique afin d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Le reste est quant à lui très classique. La charge s’effectue via le port USB Type-C. Celui-ci est situé à coté de l’unique haut-parleur qui délivre un bon son, sans pour autant être exceptionnel. La prise casque 3.5 mm se situe elle aussi sur la tranche basse.

Le Honor 8 utilise l'USB Type-C pour le branchement.
Le Honor 8 utilise l’USB Type-C pour le branchement.

Tous les boutons physiques sont situés sur la tranche droite, ils sont facilement atteignables avec le pouce. Le bouton d’alimentation présente un peu de jeu, c’est dommage.

Les boutons tombent bien sous le pouce.
Les boutons tombent bien sous le pouce.

On distingue sur la tranche gauche l’emplacement dual-SIM/carte micro-SD. Tout comme sur le Honor 5X, il faudra choisir entre deux cartes SIM ou une SIM et une carte micro-SD. Notez qu’une seule carte à la fois pourra gérer la 4G.

Le port SIM peut aussi utiliser une carte micro-SD.
Le port SIM peut aussi utiliser une carte micro-SD.

 

Le Honor 8 permet de gérer les SIM avec précision et de choisir le rôle de chacune.
Le Honor 8 permet de gérer les SIM avec précision et de choisir le rôle de chacune.

Sur le haut du téléphone on a un accessoire assez rare : un émetteur infrarouge. Celui-ci permet de contrôler par exemple une télévision ou une chaîne hi-fi. C’est assez sympa, c’est le genre de gadget que j’aimerai bien voir plus souvent.

Le honor 8 peut contrôler d'autres appareils via son émetteur infrarouge.
Le honor 8 peut contrôler d’autres appareils via son émetteur infrarouge.

Ecran

Lors de mon test du Honor 5X, j’avais apprécié la qualité de son écran. Il en va de même pour le Honor 8. Bien qu’il ne soit “que” Full HD, celui-ci affiche de belles couleurs vives et des noirs profonds. Si jamais les réglages de base ne vous conviennent pas, il est possible de modifier la température des couleurs dans les paramètres. Simple et efficace, chacun devrait y trouver son bonheur.

L'écran Full HD est de très bonne qualité.
L’écran Full HD est de très bonne qualité.

 

La colorimétrie est ajustable à la volée.
La colorimétrie est ajustable à la volée.

Autre nouveauté de ce Honor 8 : la protection des yeux. Les paramètres permettent de définir un filtre qui limite les rayons bleus afin de réduire la fatigue visuelle lors de vos lectures nocturnes. Une idée appréciable qu’on avait déjà vu sur la tablette Amazon Fire 7″.

Le Honor 8 adopte un mode nuit afin d'éviter la fatigue visuelle.
Le Honor 8 adopte un mode nuit afin d’éviter la fatigue visuelle.

Jusqu’à présent, le Honor 8 réalise presque un sans-faute ! Joli design, prise en main agréable, bel écran, spécifications attractives… Le tout à un prix raisonnable. Sera-t-il aussi performant du côté logiciel ? C’est ce que nous allons voir immédiatement.

Interface et applications

EMUI 4.1

En prenant en main le Honor 8 se pose nécessairement la question de la surcouche. EMUI 4.1 apporte-t-elle un réel plus à Android 6.0 ? Difficile d’y répondre avec objectivité, chacun y trouvera (ou non) chaussure à son pied. Son look l’éloigne en effet d’Android pur et l’approche plus d’iOS. Une constante dans les interfaces chinoises comme MIUI chez Xiaomi par exemple. Pas de tiroir d’applications, une zone de notifications avec affichage chronologique, des paramètres un peu fouillis… Un habitué de l’OS de Google devra prendre un peu de temps avant de retrouver ses marques. Pour ma part, une fois passé le premier cap, j’avoue avoir apprécié cette interface qui regorge de nombreux paramètres plus ou moins utiles. On peut ainsi assigner des actions au lecteur d’empreintes digitales : un glissement vers le bas ouvre les notifications, un glissement sur le côté fait défiler les photos de la galerie, etc… On a l’impression d’exploiter au mieux les fonctionnalités du capteur et d’aller au-delà de sa fonction sécuritaire.

EMUI ressemble fortement à iOS
EMUI ressemble fortement à iOS : pas de tiroir d’application, des icônes colorées…

 

Les boutons rapides sont modifiables comme sur CyanogenMod.
Les boutons rapides sont modifiables selon vos goûts, comme sur les ROM customisées.

 

Le capteur d'empreintes digitales peut se voir assigner des actions très pratiques.
Le capteur d’empreintes digitales peut se voir assigner diverses actions très pratiques.

On peut aussi utiliser les mouvements du smartphone pour diverses actions. Par exemple, si un appel rentrant se produit, il suffit de mettre le terminal à l’oreille pour décrocher immédiatement. Ou alors vous pouvez retourner le Honor 8 pour mettre en sourdine une alarme. C’est assez complet et le tout fonctionne très bien.

Le Honor 8 peut se contrôler avec les mouvements.
Le Honor 8 peut se contrôler avec les mouvements.

Il y a de nombreuses fonctionnalités, il est impossible de toutes les aborder dans ce test sans le rendre insipide. Je vais donc parler d’une dernière qui me semble pertinente : l’ajustement d’écran. Il est parfois compliqué d’écrire avec une seule main, mais EMUI pallie à ce problème en permettant de réduire la taille de l’interface. Un simple glissement sur la barre de navigation va diminuer l’affichage du côté souhaité. Pratique quand on a une main encombrée !

Honor 8 utilisé avec une seule main.
L’écran peut se réduire pour être utilisé plus facilement avec une seule main.

Pour conclure cette introduction à EMUI, on appréciera ou pas cette interface assez spéciale. Plus que le design ou les performances, je dirai qu’une grosse partie de votre réflexion avant achat doit se faire concernant cette interface. Bien que celle-ci regorge de fonctionnalités, il faut un certain temps pour s’y habituer et il est clair qu’elle ne plaira pas à tout le monde. Néanmoins, si on réussit à la dompter, elle regorge de très bonnes idées et s’avère très personnalisable.

Applications pré-installées

Pour ma part, j’aime avoir un smartphone ou une tablette neutre. Rien ne m’horripile plus que de voir un constructeur imposer un paquet d’applications pré-installées dont plus de la moitié ne me servira jamais et vient remplir inutilement de l’espace sur la mémoire. Si vous êtes comme moi, alors il faudra vous accrocher lors du premier allumage de votre Honor 8 flambant neuf. Le smartphone chinois est rempli de ce type d’applis : des démos de jeux, des outils inutiles ou encore Facebook que j’exècre particulièrement (je repasserai pour l’objectivité, désolé). Même s’il y en a moins que sur le 5X, c’est tout de même désagréable de devoir faire un tri alors qu’on doit déjà installer ses propres applications. Heureusement, la plupart du “junkware” peut se désinstaller du système. Et certaines applications s’avèrent assez utiles comme le “Contrôle Intelligent” qui permet de paramétrer l’émetteur infrarouge du Honor 8 pour contrôler votre TV à distance.

Les jeux pré-installés sont limités dans le temps.
Les jeux pré-installés sont limités dans le temps.

 

Le Honor 8 peut contrôler plusieurs appareils grâce aux IR.
Le Honor 8 peut contrôler de nombreux appareils grâce à son émetteur IR.

Honor propose aussi ses propres applications Musique, Vidéos ou encore Agenda qui bénéficient toutes d’un look soigné. On retrouve de même la suite Google et bien naturellement le Play Store.

Les applications de Honor sont très bien faites.
Certaines applications de chez Honor sont très bien faites.

Tout n’est donc pas à jeter, de toute façon vous ne pourrez pas. Dommage quand même que Honor s’entête à imposer des applications tierces à ses utilisateurs.

Appareil photo

Le Huawei P9 a lancé la mode des appareils photo à double objectif sur nos smartphones. Une mode reprise par Honor pour son fleuron. On retrouve donc un APN de 12 MP à l’arrière du terminal asiatique. Celui-ci n’est pas estampillé Leica, mais ça ne changera probablement pas grand-chose pour le grand public. L’application photo du Honor 8 est un vrai régal à utiliser, avec de nombreux modes comme Gourmet ou Light Painting. Même un débutant peut réaliser de jolis clichés et y appliquer des filtres en toute simplicité. D’ailleurs les photos prises par le smartphone sont très jolies et atteignent sans problème la qualité de terminaux comme le S7 Edge de Samsung ou le Oneplus 3. Même en basse luminosité, on échappe à la bouillie de pixels grâce à au flash LED. C’est donc une vraie réussite qui séduira aussi bien les amateurs que les photographes plus expérimentés.

Les clichés du Honor 8 sont de belle qualité en plein jour.
Les clichés du Honor 8 sont de belle qualité en plein jour.

 

Les clichés en basse luminosité ne sont pas trop horribles grâce aux deux objectifs.
Les clichés en basse luminosité ne sont pas trop horribles grâce aux deux objectifs.

L’appareil en face avant de 8 MP fait lui aussi très bien son boulot. Les amateurs de selfies apprécieront les quelques modes proposés permettant d’améliorer les prises de vue. Pour ce qui est vidéos, le Honor 8 peut filmer jusqu’en 1080p à 60 images par secondes. Il peut aussi faire des vidéos en time-lapse ou au ralenti à 720p. C’est donc assez complet.

Le honor 8 possède de nombreux modes photos et vidéos.
Le Honor 8 possède de nombreux modes photos et vidéos.

Performances

Contrairement à de nombreux concurrents, Honor utilise un processeur maison et non pas un Qualcomm Snapdragon. Le Kirin 950 est l’un des processeurs les plus puissants du fabricant, supplanté seulement par le Kirin 955. Avec ses 4 Go de RAM, le Honor 8 affiche de très bons résultats aux benchmarks, même si c’est inférieur aux meilleurs smartphones haut de gamme. A l’utilisation, c’est très fluide en toutes circonstances, même sur des jeux récents. Je n’ai pas eu de ralentissements à déplorer malgré l’utilisation d’une surcouche.

Score Antutu Honor 8 : 95906 points
Score Antutu : 95906 points

Du côté de la connectivité, le wifi en 5 GHz ne souffre pas de déconnexion ni d’instabilité. Idem pour le Bluetooth 4.2. Le Honor 8 est équipé du NFC, une application propriétaire permet d’ailleurs de créer des scénarios. En bref, pour 399€ vous en aurez pour votre argent, le terminal chinois se montre capable de surmonter toutes les situations : jeux vidéo, navigation Web ou lecture de vidéos Full HD.

Le Honor 8 s'en tire bien avec les jeux en 3D.
Le Honor 8 s’en tire bien avec les jeux en 3D.

Autonomie

Lors de mon test du Honor 5X, j’avais apprécié son autonomie plutôt bonne, surtout en veille. En est-il de même pour le Honor 8 ? Le terminal reste dans une bonne moyenne. Il peut ainsi sans problème tenir une journée complète à moins d’abuser de jeux vidéos récents. Lors de notre test d’autonomie qui consiste à faire tourner en boucle une vidéo Full HD avec la luminosité à 50% et le wifi activé, le smartphone a tenu 08h54.

Autonomie Honor 8

Tout comme sur le 5X, EMUI intègre un gestionnaire d’énergie qui permet de basculer dans divers modes : normal, intelligent ou ultra-conservateur. Ce mode ne garde que les fonctions vitales (appels et SMS) mais augmente grandement la durée de vie de la batterie. C’est pratique en cas d’urgence si aucune prise ne se trouve à portée. Concernant la charge, le Honor 8 utilise la charge rapide et rempli sa batterie de 3000 mAh en moins de 2h.

Le gestionnaire d'énergie permet une gestion facile de la batterie.
Le gestionnaire d’énergie permet une gestion facile de la batterie.

Conclusion

Meilleurs Prix Huawei Honor 8

Honor 8

9 sur 10
Points forts Excellent rapport qualité/prix Joli design APN efficace avec de nombreuses options Bonnes performances Interface très personnalisable Points faibles Surcouche EMUI parfois un peu brouillonne Trop d'applications pré-installées inutiles Coque en verre très salissante Jusqu'à présent, le <a href="https://www.tablette-tactile.net/test/oneplus-3-175864/" target="_blank">Oneplus 3</a> tenait le haut du podium dans le milieu de gamme. Mais avec l'arrivée du Honor 8, il a trouvé un concurrent sérieux. Certes, le Honor 8 est moins puissant et plus petit, mais il compense ça avec un superbe design, un appareil photo de qualité et une interface très personnalisable. Pour moins de 350€, il sera difficile de trouver plus attractif à l'heure actuelle, surtout si vous appréciez EMUI ou êtes prêt à prendre du temps pour appréhender ses nombreuses capacités. Honor signe donc un magnifique smartphone, digne successeur du Honor 7.
le 0 813
Tablette(s) : Huawei Honor 8 - Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *