Test de la tablette professionnelle Lenovo Thinkpad

Par ,

De plus en plus de tablettes axées vers une utilisation professionnelle apparaissent ces temps ci, après le grand public, les constructeurs cherchent à conquérir le monde des entreprises. Pour suivre cette tendance, nous vous avons préparé un test de la ThinkPad à la suite de cet article…

Avant de commencer réellement le test, je tiens à rappeler que la ThinkPad est une tablette professionnelle, elle ne vise en effet pas le marché du grand public. La capacité qu'a la machine à faire tourner des jeux récents ou encore lire de la vidéo HD n'a donc ici pas d'importance.

I) Design et écran

La ThinkPad de Lenovo, une tablette professionnelle

La ThinkPad est une tablette particulièrement lourde (à partir de 0.75kg) avec une dalle tactile multitouch de 10.1″.

Son design carré, bien que pas très beau, est plutôt agréable surtout lorsque la tablette est posée sur une table ou sur les genoux.

Tout de même épaisse comme une demi pièce de 2€

Il me paraît évident que Lenovo ne cherche ici pas à faire une tablette super mobile mais plutôt un outil de travail agréable à utiliser sur une table ou avec un dock mais pas comme un magasine ou un livre.

La matière plastique utilisée à l'arrière est différente de celles que les autres constructeurs utilisent, lisse et légèrement molle, il est très confortable!

Le constructeur a pris l'initiative de rajouter 4 boutons physiques (dans un plastique un peu cheap cette fois): Accueil, Retour, Navigateur, le dernier empêche la tablette de changer d'orientation.

L'écran n'est pas d'une qualité exceptionnelle mais reste raisonnable: le blanc par exemple est un peu jaunâtre.

La lecture en extérieure n'est pas meilleure que les autres, son écran brillant et sa luminosité banale le place dans la moyenne.

Pour finir, l'angle de vision est de 178° et la glace est une gorilla (très résistante aux coups et rayures).

II) Interface et ergonomie

La tablette tourne sur android 3.1 avec une surcouche constructeur. Cette surcouche apporte des modifications sympathiques comme la possibilité de mettre des applications en favoris (accessible à tout moment en cliquant sur le bouton en forme de bulle).

Le clavier tactile flext9 n'est pas vraiment novateur, il est juste en accord avec le code typographique de la surcouche.

On a en plus le droit à quelques widgets maison dont la Launchzone et Social Touch.

La Launchzone (que vous pouvez voir ci-dessous) est un “widget d'accueil”, il vous propose ainsi des raccourcis vers vos courriels, vos documents audios, vidéos et à la consultation de magazines (avec Zinio).

SocialTouch est l'application de réseaux sociaux de Lenovo, bien pensée, vous pouvez consulter vos tweets, mails, fils facebook. Ça s'arrête cependant là, pas google plus ou d'autres réseaux professionnels tel que LinkedIn et c'est navrant.

Lenovo a annoncé qu'elle sera mise à jour vers android 4.0 Ice Cream Sandwich pour mai 2012 !

III) Internet

Lenovo n'a pas proposé d'application différente que le navigateur par défaut d'android pour naviguer sur internet, je ne vais donc pas m'attarder dessus.

Je tiens tout de même à vous dire que la fluidité n'est pas vraiment au rendez vous sur des sites non mobiles (google en version tablette compris).

Pour résoudre ce problème, je préconise d'utiliser un autre navigateur tel qu'Opera ou Dolphin Browser.

IV) Packaging d'applications et sécurité

La tablette possède une vingtaine d'applications “out of the box” (présente dès le premier démarrage). Les plus connus sont la suite Documents to go (10,99€ sur le market), eBuddy pour les services de messagerie instantanée, des outils de synchronisation dans le cloud, des markets alternatifs (app shop de Lenovo pour les applications, 7digital pour la musique et Acetrax Movies pour la VOD), une liseuse maison, Citrix (( Citrix permet de virtualiser des applications non-Android sur votre tablette ; comprenez que si vous souhaitez avoir les applications de la suite Microsoft Office sur votre tablette, Citrix vous le permet. Basé sur une offre en cloud, vous pourrez donc ouvrir vos documents dans leurs applications natives, telle qu’un document Word dans son application éponyme. On peut aussi y trouver des applications dédiées à l’architecture ou à la finance. )), l'antivirus McAfee, une application d'impression et une application de prise de notes (test vidéo ci-dessous).

Mais la sécurité est une question récurrente que les entreprises se posent avant d'acheter des tablettes, le constructeur a donc effectué un partenariat avec Absolute Software pour que l'appareil puisse être gelé et que les données soient supprimées en cas de perte ou de vol.

V) Performances

Côté performances, la tablette est dotée d'une puce nVidia Tegra 2 et de 1 giga de RAM.

Le résultat du test Quadrant n'est pas exceptionnel mais ce qui compte vraiment c'est le ressenti de l'utilisateur, or de ce que j'ai pu en voir, la navigation entre les menus et sur la page d'accueil n'est pas aussi fluide que sur d'autres Tegra 2 tels que l'asus eee pad transformer ou l'acer A500.

J'ai essayé Angry Birds dessus, l'ardoise le fait heureusement tourner sans problème.

VI) Connectivité

Une tablette visant le marché des professionnels se doit d'être complète au niveau des connectiques, je vous rassure tout de suite, Lenovo est au courant et y a fait attention lors de la conception de la ThinkPad.

La tablette possède ainsi un port HDMI, un port USB (taille normale) et Micro USB, un lecteur de cartes SD 3 en 1, un lecteur de carte SIM 3G (en option) et un jack 3.5mm (pour brancher un casque audio).

Une connectique complète

VII) Accessoires

Mais la tablette se caractérise aussi par ses accessoires, c'est d'ailleurs en partie ce qui la différencie des autres.

L'exemple le plus flagrant est son stylet que l'on peut astucieusement ranger dans une fente taillée expressément  pour cette raison, il a la capacité de transmettre à la tablette la pression exercée sur la mine (pour effectuer des tracés plus ou moins gros, comme avec un vrai crayon en somme).

On a ensuite le dock qui permet de tenir la tablette debout en mode portrait, cet accessoire est particulièrement utile si vous êtes tout le temps assis dans la même position (au bureau par exemple).

Le dernier accessoire que je voulais vous présenter est le clavier “folio” qui transforme votre tablette en un laptop, sans doute inspiré de l'Asus Eee Pad Transformer, la réalisation n'est plutôt pas mauvaise !

VIII) Conclusion

La ThinkPad étant axé vers le milieu professionnel, le design n'est pas vraiment fait pour des particuliers, elle est carrée, lourde et possède des boutons physique, la marque chinoise mise plutôt sur la résistance du produit.

Concernant les prix, la tablette revient assez chère pour un matériel qui commence déjà à se faire vieux.

Je pense qu'on peut dire que ce produit est globalement moyen, il y a de bonnes choses (les accessoires, le packaging d'applications et la mise à jour vers ICS) et de moins bonnes (la fluidité et le poids). Cependant, pour la défense du constructeur, il est normal de ne pas proposer un produit parfait quand on s'essaye à un nouveau marché.

La ThinkPad de Lenovo, une tablette professionnelle

Nous remercions Lenovo pour le prêt de cette tablette, vous pouvez l'achetez chez l'un des revendeurs suivants:

[wpci item=”65″ top=”30″ mode=”table”]

le 3 2256
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
3 commentaires
  1. ma tablette lenovo thinkpad est bloquée sur le logo lenovo, ça marche pas depuis 2 jours, elle reste coincé sue le logo

  2. Le fabriquant de toute évidence éprouve de nombreux problèmes avec les mises à  cjours. ÈA date, deux vagues avec de nombreux problèmes (dont une en cours actuellement). Il semble “apprendre” un nouveau monde.
    L’appareil éprouve aussi de nombreux problèmes avec le GPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend