Test de l’iPad Pro : Seulement un iPad en plus grand ?

Meilleurs Prix Apple iPad Pro

Présenté en septembre et sorti en novembre, l’iPad Pro est la troisième déclinaison de la tablette phare d’Apple après l’iPad Air et l’iPad mini. Plus grande et plus puissante, peut-on seulement réduire cette nouvelle tablette à un iPad juste un peu plus grand ?

Attendu pour 2016 au plus tard, nous avons finalement eu la bonne surprise de voir arriver la nouvelle tablette d’Apple en cette fin d’année 2015. Ressemblant à s’y méprendre à un iPad Air qui serait passé sous un rouleau compresseur, l’iPad Pro est à première vue un iPad aux plus grandes dimensions.

Pourtant, à l’intérieur de cet iPad, Apple y a mis de nombreux ingrédients que l’on ne retrouve dans aucune autre tablette. Souvent comparé à tort à un ordinateur, Apple voudrait surtout que cet iPad soit avant tout une tablette capable d’épauler les professionnels dans certaines tâches quotidiennes. Pour cela, elle a vitaminé sa tablette qui, comme on le verra, s’avère être un très bon outil autant pour un usage personnel que professionnel.

Spécifications techniques

Comme nous le disions d’entrée, ce sont surtout au niveau des performances et des spécificités techniques de l’appareil que cette nouvelle tablette se démarque de ses prédécesseurs chez Apple. D’abord, nous avons un écran qui passe au 12,9′, ce qui n’est pas rien, vous vous en doutez.

iPad Pro de face
Présenté comme léger, l’iPad Pro est le plus lourd des appareils mobiles chez Apple

L’iPad Pro ne s’adresse pas non plus, en apparence, à la même clientèle que les iPad Air ou l’iPad mini. Ici, avec la dénomination « Pro » accolée à la tablette, Apple cherche clairement à séduire une clientèle qui a fait de cet iPad un outil de travail. Avec un accessoire comme le Pencil pour l’accompagner, nous voyons clairement quels sont les domaines d’activités que vise Apple. Pour autant, la tablette peut aussi devenir un « ordinateur personnel » si l’usage professionnel que vous en faites n’est ni trop poussé, ni trop spécifique. Un enseignant peut très bien faire de cette tablette un outil de travail et de divertissement sans aucun souci par exemple.

Caractéristiques générales et accessoires

Comme souvent dans ce genre de test, nous allons commencer par aborder la question du processeur puisque c’est l’élément essentiel qui déterminera la rapidité de la tablette. Ici, rien de connu puisque nous avons un A9X que seule cette tablette utilise. Pour qu’il soit le plus performant possible, il est épaulé par 4 Go de RAM qui permettent de faire tourner plusieurs applications en même temps sans subir le moindre ralentissement. Dans les faits, la tablette est un monstre de rapidité et jusqu’à présent, elle n’a jamais donné le moindre signe de faiblesse en terme de puissance. Pour accompagner le processeur A9X, Apple a aussi inclus un co-processeur de mouvement M9 qui permet de soulager le processeur de toutes les tâches « subalternes ».

Côté écran de la bête, nous retrouvons de l’inédit encore une fois avec une diagonale de 12,9′ capable d’afficher une image de 2732 x 2048 pixels, cela représente du 264 ppp (pixels par pouce). Clairement, si ce n’est pas ce qu’Apple fait de mieux, il sera quand même très compliqué de distinguer les pixels à l’œil nu.

Performances de l'iPad Pro
Apple nous promet de grandes performances avec cet iPad Pro

L’écran laminé, qui permet aussi l’extrême finesse de cette grande tablette (6,9 mm), permet d’avoir l’image la plus lumineuse possible avec cette impression d’avoir le doigt directement posé sur celle-ci. Toutefois, qui dit écran plus large dit traces de doigt encore plus visible. Même si l’écran est dit avec revêtement oléophobe pour les éviter, il faudra penser à le nettoyer de temps en temps.

L’iPad Pro est pour le moment livré avec deux accessoires officiels de chez Apple. Le premier est une Cover qui fait office de clavier et qui vient s’appairer avec la tablette en utilisant le Smart Connector. Cet accessoire, logiquement baptisé Smart Keyboard, a le désavantage de n’être disponible qu’au format QWERTY pour le moment. Il faudra s’armer d’encore un peu de patience pour le voir arriver au format AZERTY.

Pencil iPad Pro
Le Pencil a été pensé pour l’écran de l’iPad Pro

L’autre accessoire, dont on vous proposera un test détaillé prochainement, est le Pencil. Voulu comme un crayon pour iPad est non pas comme un stylet, il utilise la connexion Bluetooth de la tablette pour correspondre avec celle-ci. Design simple et simplicité d’utilisation sont les maitres mots de cet accessoire qui devrait faire le bonheur des graphistes et des dessinateurs numériques.

Connectique et réseau

Pour ce qui est de cette partie, l’iPad Pro ressemble assez à ses ainés, les iPad mini et Air. Comme toujours, nous retrouverons la connectique Lightning qui permettra de le recharger. La nouveauté, et nous en parlerons ailleurs dans ce test, c’est la présence du nouveau Smart Connector qui permet, pour le moment, d’associer la tablette avec un clavier tout en l’alimentant.

smart connector de l'iPad Pro
Smart Connector est une nouvelle technologie qui permet de connecter des accessoires sur l’iPad Pro

La tablette compte surtout de nombreuses connexions sans fil, que ce soit le Bluetooth, le WiFi ou encore le cellulaire. Commençons donc par le cellulaire en rappelant qu’il n’est disponible que sur les modèles 128 Go. La puce est capable de gérer des réseaux cellulaires LTE permettant d’atteindre des débits jusqu’à 150 Mbit/s. Dans les faits, nous n’avons pas pu vérifier faute d’avoir un appareil avec la 4G, mais la puce semble être la même que celle qui équipe les petits iPad.

Côté Bluetooth, la norme dans les appareils Apple de 2015 est le 4.2 et ce grand iPad ne déroge pas à la règle. On rappelle que ce Bluetooth, en plus d’être efficace, est très économe en énergie et offre de bonnes performances. D’ailleurs, le Pencil se connecte avec l’iPad pro via le Bluetooth et pour le moment nous n’avons eu aucun souci à déplorer.

Côté WiFi, les performances de la tablette sont particulièrement bonnes puisqu’elle exploite aux maximums les réseaux existants en France. Capable de monter jusqu’à un débit théorique de 866 Mbit/s avec un réseau compatible, lors de nos tests l’iPad Pro a atteint sans souci les 205 Mbit/s sur un réseau fibre 200 Mbit/s de chez Orange. Autant dire qu’elle exploite pleinement la connexion Internet domestique et qu’il se passera quelques années avant que l’iPad Pro ne soit pris en défaut sur ce point.

port Lightning iPad Pro
Pas d’USB 3 mais toujours un port Lightning pour recharger la tablette

Une fois de plus, la connectique sans fil de l’iPad Pro est complète et permettra de se connecter aisément même loin de chez soi. Appareil conçu pour la mobilité avant tout, l’iPad Pro ne déçoit pas, même si l’on n’en attendait pas moins.

La fonctionnalité « Partage de connexion » ou « continuité » entre son iPhone (ou un autre appareil) et l’iPad Pro permet même, sans jamais avoir à sortir son smartphone pommé de sa poche, d’utiliser le réseau cellulaire du téléphone pour naviguer sur son iPad.

Design et aspect du produit

L’emballage

C’est Steve Jobs qui tenait absolument à ce que l’expérience produit commence par l’emballage et pendant plus d’une dizaine d’années, Apple s’est échiné à reprendre ce principe au point d’avoir inspiré de nombreuses autres sociétés dans ce domaine. Tout naturellement, l’iPad Pro reprend les grands concepts érigés par le co-fondateur d’Apple et la tablette sera ainsi livrée dans une belle boite familière, se rapprochant plus en terme de taille de la boite renfermant un MacBook plutôt qu’un iPad.

emballage iPad Pro
L’emballage de l’iPad Pro s’avère très volumineux

À l’intérieur vous y retrouverez la grande tablette, mais aussi un adaptateur secteur 12 Watts ainsi qu’un câble Lightning qui aura le mérite d’être plus long que les câbles livrés avec les iPhone ou les iPad Air et mini. Cette nouvelle longueur de câble permettra de se trouver plus loin d’une prise secteur tout en pouvant travailler sur son iPad Pro tranquillement. Comme l’autonomie de la tablette est plutôt correcte, on le verra plus bas, vous ne ressentirez peut-être pas le besoin de l’avoir toujours avec vous ce câble.

Une documentation très succincte et l’accessoire permettant d’ouvrir le chariot à carte SIM pour les modèles cellulaires finissent d’accompagner l’ensemble. Comme toujours, Apple se contente du strict nécessaire et les esprits chagrins, dont je fais partie, regretteront l’absence au minimum des écouteurs livrés avec l’iPhone.

Le design de l’iPad Pro

Au niveau du design de la tablette, celle-ci ressemble à s’y méprendre aux autres modèles de la gamme, que ce soit l’iPad Air 2 ou encore l’iPad mini. On retrouve un grand écran entouré de bords blancs ou noirs selon le modèle, avec le bouton Home en bas et l’appareil photo frontal au sommet. Sur la tranche droite, on retrouve les boutons du volume et le logement pour la carte SIM pour les modèles WiFi et cellulaire. Sur le haut nous retrouvons le bouton pour démarrer la tablette et la prise Jack alors qu’en bas on trouvera l’entrée Lightning.

iPad Pro vs gamme iPad air & mini
l’iPad pro est le nouveau venu dans la famille, et il ressemble aux autres appareils

La grosse différence avec les autres tablettes de chez Apple est la présence de 4 haut-parleurs dont deux sont situés en haut et les deux autres en bas. Ce nouveau système sonore permet à l’iPad Pro de diffuser un son stéréo et permet aussi de répartir le son vers les haut-parleurs qui ne sont pas obstrués par les mains de l’utilisateur. Cette disposition est bien pensée et donne une nouvelle dimension sonore à la tablette.

Haut Parleurs & son sur iPad pro
4 haut-parleurs sont présents pour un son stéréo puissants

L’autre nouveauté, beaucoup plus discrète, apparait sur la tranche gauche de la tablette. 3 cercles aimantés au centre du côté gauche nous rappellent que l’iPad Pro inaugure une nouvelle connectique baptisée Smart Connector. Pour le moment, cette connectique sert essentiellement aux claviers comme celui de chez Logitech (voir notre test ici) qui fonctionne dès lors avec l’iPad Pro sans avoir besoin d’être rechargé. En effet, si cette connectique permet à l’iPad de recevoir de l’information, il permet aussi d’en donner ou d’alimenter un appareil externe. Pour rappeler ce fonctionnement, Apple a d’ailleurs baptisé sa cover/clavier le Smart Keyboard.

iPad Pro face à la gamme Apple
La tablette est proche de son design de ce qu’Apple fait déjà

Pour faire court au niveau de son design, on dirait un iPad qui aurait passé sous un gros rouleau compresseur et qui se serait étalé en longueur et en largeur. De ce fait, on aurait peut-être aimé quelque chose de différent, car de ce point de vue, la tablette n’a rien de surprenant.

Les dimensions de la tablette

C’est certainement le point sur lequel il y a le plus à dire, car finalement, la réelle nouveauté de cette tablette réside dans ses dimensions. On reviendra plus bas sur son écran de 12,9’ qui rapproche de fait l’iPad Pro d’un MacBook 13’.

dimensions de l'iPad Pro
La taille de cet iPad est à la fois un atout et un inconvénient

Si vous aimez les petites dimensions de l’iPad mini et sa qualité d’écran ou la dimension d’origine de l’iPad Air 2, vous ne serez peut-être pas attirés par cet iPad Pro qui, tenu entre les mains, prend quand même de la place. Avec ses 30,5 cm de hauteur, 22 de largeur et presque 0,7 cm d’épaisseur, vous aurez entre les mains quelque chose d’imposant. Il est bon d’ajouter à tous ces chiffres le chiffre le plus important, et celui qui fait que vous sentirez l’iPad Pro une fois pris en main, ses 713 grammes (723 pour la version cellulaire).

Autant le dire de façon honnête, ce que l’on gagne en confort de travail ou de consultation on le perd dans l’utilisation générale de l’appareil. Il est déjà compliqué de le tenir à une main plus de 5 minutes (même plus de 2 minutes) et à deux mains, il vaut mieux avoir quelque chose pour le poser. Pour ma part, j’ai choisi de le poser sur un coussin iProp adapté pour l’utilisation d’une tablette.

Taille de l'iPad pro
L’iPad Pro, à gauche, est bien plus grand que ses ainés

De même, ne comptez pas trop l’emporter avec vous en le glissant dans votre sac, sauf à avoir un sac assez grand pour le ranger. Il faudra prendre en compte un peu d’épaisseur supplémentaire (et de poids) si vous souhaitez y ajouter une housse de protection. Le confort gagné par la présence d’un écran plus grand est donc annihilé par l’encombrement de la tablette dans une utilisation quotidienne classique. Pour ma part, elle est toujours posée sur un support ou alors elle est posée sur l’une de mes jambes qui est repliée sur l’autre. Pour travailler, je la laisse dans sa coque Logitech en compagnie du clavier CREATE.

L’écran de la tablette

Nous avons déjà abordé ce point un peu plus haut et nous allons nous concentrer sur ce que cet écran de 2732 x 2048 pixels apporte réellement. Le premier aspect qui se dégage assez rapidement est la qualité générale de celui-ci avec des noirs très profonds, des blancs qui le sont réellement et une colorimétrie parfaite que des sites plus spécialisés dans ce domaine ont mise en avant.

Avec un contraste de 1667:1, le résultat est tout simplement bluffant et cela fait dire à ces quelques sites spécialisés qu’il est le meilleur écran qu’une tablette embarque aujourd’hui. La résolution permet aussi de faire disparaitre tous les pixels à l’œil nu ce qui amène un confort de navigation parfait qui permettra de rester des heures dessus dans des conditions optimales.

écran et luminosité sur l'iPad Pro
La luminosité s’adapte automatiquement avec iOS 9

De son côté, la dalle tactile se montre très réactive et les nombreux tests qu’elle a subit lui donne un temps de latence de 23 ms, soit un résultat excellent, même s’il est en deçà de l’iPad Air 2. Ce temps de latence minime aura surtout pour effet de donner au Pencil les caractéristiques d’un vrai crayon que vous promèneriez sur une feuille de papier.

Côté usage, si le grand écran n’améliore pas la qualité de lecture d’ouvrages littéraires, en revanche, la lecture de bandes dessinées devient un véritable plaisir. Regarder un film ou une série prend aussi une autre dimension, surtout si on ajoute à la qualité et la taille de l’écran la présence des quatre haut-parleurs. De même, naviguer sur le net devient plus confortable, même s’il faut toujours prendre en considération la taille de l’iPad Pro lorsqu’on le tient entre les mains.

iPad Pro
L’écran est 78 % plus grand que celui d’un iPad Air 2 et possède 5,6 millions de pixels

De  fait, l’iPad Pro est non seulement une machine pratique pour réaliser certaines tâches professionnelles, mais en plus il est un appareil très agréable pour la consultation de contenus. Si vous imaginiez que l’iPad Pro était un iPad Air, mais en mieux du fait de la taille de son écran, vous avez totalement raison. Le revers de la médaille sera la taille, le poids et l’encombrement général de la tablette.

Le système d’exploitation de l’iPad Pro (iOS 9)

L’iPad Pro est livré avec iOS 9 installé dessus et ne nous mentons pas, c’est le système le plus perfectionné qui soit pour cette tablette, même s’il est loin de faire l’affaire. C’est vrai qu’iOS 9 a inauguré cette année le mode Split View ou encore le Picture in Picture, deux fonctionnalités particulièrement bien pensées pour l’iPad Pro, mais iOS 9 possède encore de nombreuses lacunes.

Fonctionnalité Split View sur l'iPad Pro
Heureusement que la fonctionnalité Split View existe

N’oublions pas qu’iOS est un système d’exploitation créé pour les iPhone et qu’il a fini par venir s’installer sur les écrans plus grands de l’iPad. Sur l’iPad Pro plus qu’ailleurs, cela se voit. En vrac, on mettra en avant les icônes très espacées sur l’écran, des applications pas pensées pour un grand écran ou encore l’impossibilité de déplacer une fenêtre du bout des doigts sur l’écran de l’iPad.

On peut penser légitimement que le prochain OS mobile de la firme à la pomme essayera de combler certaines des faiblesses que présente iOS 9, mais en attendant il faudra faire avec. Ne nous plaignons tout de même pas, car Split View et Picture in Picture permettent tout de même de faire plus de deux choses à la fois, ce qui aurait vraiment été désolant si ça n’avait pas été le cas.

Les raccourcis clavier sur iOS 9
iOS 9 inaugure aussi les raccourcis clavier

De ce point de vue, l’iPad pro ne permet pas encore de remplacer l’ordinateur. Je peux parfois me retrouver avec 3-4 fenêtres ouvertes en même temps sur l’écran de mon Mac alors que je ne peux pas aller au-delà de deux fenêtres ouvertes à la fois sur celui de l’iPad Pro. Un mode qui permettrait de fenêtrer une application (ou une image) à la manière de ce que l’on connaît avec Picture in Picture (seulement pour la vidéo) serait le bienvenu par exemple.

Même les applications développées par Apple affichent plus de vide qu’autre chose. De Notes à Mail en passant par les Rappels, les applications affichent de nombreuses zones « blanches » qui fait que l’écran se retrouve bien souvent vide. D’ailleurs, les applications proposées par Apple ne sont pas toujours les meilleures. La meilleure preuve de ce phénomène est à chercher du côté des traitements de texte où le jour du lancement de la tablette c’est Word de Microsoft qui avait été mis en avant et non Pages. Dans les faits, il faut avouer que l’application appartenant à la suite Office est bien meilleure que celle développée par Apple.

Picture in picture Apple
Picture in Picture permet de suivre un programmé télé en écrivant un mail par exemple

Si la tablette est en soi un monstre de puissance et si elle est complète, on ne peut pas encore en dire autant du système d’exploitation qui l’accompagne, de même que les applications développées par Apple. Heureusement que l’App Store est riche en programmes en tous genres qui permettent de compenser les faiblesses entrevues depuis la sortie de l’iPad Pro.

Les capteurs photo et vidéo

Bon, disons-le tout de suite, l’iPad Pro n’est pas du tout un appareil pour faire de la photo et l’on ne risque pas de voir régulièrement des personnes tenant ce gros iPad à bout de bras pour immortaliser des moments importants. Personnellement, je trouve que prendre une photo avec un iPad Air est déjà contraignant, alors forcément, avec un iPad Pro ça devient plus que laborieux.

Pourtant, l’iPad Pro propose la même chose que pour les iPad Air et mini, un capteur sur l’arrière de l’appareil et un sur l’avant. Celui sur l’avant de l’appareil, baptisée caméra FaceTime HD est de la même résolution que pour l’Air et le mini, 1,2 mégapixel. Cette caméra pourra servir pour vos sessions FaceTime ou Skype et en règle générale, elle remplit bien son office. De même que pour faire une photo avec le capteur arrière, faire un selfie avec le capteur situé à l’avant ne sera pas aisé si vous tenez l’iPad à une main.

Capteur photo de l'iPad Pro
En dessous du bouton marche/arrêt, vous retrouverez le capteur photo à l’arrière de l’appareil

À l’arrière, le capteur propose du 8 mégapixels et ce sera amplement suffisant pour s’en servir comme capteur d’appoint capable, par exemple, de numériser des documents avec les applications adéquates. iOS 9 permet d’effectuer des vidéos, que ce soit au ralenti ou en accéléré. De même, vous pourrez effectuer des photos panoramiques ou encore des photos carrées.

Nous ne nous attarderons pas trop sur cet aspect, car ce n’est pas très décisif, d’autant que finalement l’iPad Pro se trouve doté des mêmes capacités que l’iPad Air et l’iPad mini sur ce point-là. Il faudra plus penser à s’en servir comme d’un appareil d’appoint, et si la photo était l’un des critères importants pour vous, alors vous devriez vous tourner vers des tablettes plus petites qui vous assureront une meilleure prise en main.

Performances et autonomie

En cours de mise à jour avec les données de la Surface 3, Surface Pro 4 et Google Pixel C

Benchmarks

Sunspider est un benchmark qui teste la réactivité du navigateur internet. Le score est exprimé en milliseconde, et le temps le plus petit est le meilleur.

Performance de l'iPad Pro

Nous avons surtout cherché à comparer la dernière génération de tablettes en provenance de chez Apple et nous voyons clairement que l’iPad Pro est de loin la plus réactive de toutes. La navigation est d’ailleurs l’un des gros points forts de cet iPad, même si l’iPad Air 2 n’est pas très loin de faire aussi bien, malgré le fait qu’il est sorti il y a déjà une année.

Linpack évalue la puissance de calcul du processeur, et c’est le score le plus élevé qui est le meilleur. La première partie concerne un test qui ne sollicite qu’un cœur du processeur (utilisation quasiment ordinaire d’une tablette).

Linpack ST iPad Pro

Aussi étrange que cela puisse paraitre, au regard des caractéristiques de la bête et de sa puissance, les tests effectués placent les iPad Air 2 et mini 4 devant. Les résultats sont serrés toutefois et les 3 tablettes d’Apple se valent quasiment.

Le second test sollicite tous les cœurs du processeur, dans une utilisation plus intensive de la tablette.

Linpack MT iPad Pro

Dans ce second test ou le processeur est encore plus sollicité, l’iPad Pro arrive là aussi légèrement en retrait par rapport aux iPad Air 2 et mini 4. Les résultats mettent juste en lumière le fait que la dernière génération de tablettes propose de belles performances générales.

Antutu évalue les performances globales des tablettes. Le score le plus élevé est le meilleur.

Antutu iPad Pro

Comme précédemment, nous avons un iPad Pro dont les résultats sont légèrement en dessous des iPad Air 2 et mini 4. L’iPad pro a de bonnes performances, n’oublions pas que le taux de rafraichissement ou encore que l’écran plus grand exigent plus de cette tablette que des autres, il n’est donc pas anormal de voir l’iPad Pro légèrement en retrait.

L’autonomie

Qu’importe la tablette, Apple promet 10 heures d’autonomie quoiqu’il arrive. Durant notre test, qui sollicite l’écran de la tablette en permanence tout en maintenant ouvertes les différentes connexions réseaux, nous ne sommes pas arrivés loin de ce résultat. On rappelle aussi que ce type de test permet surtout de comparer de manière brute les tablettes entre elles, mais que le meilleur test reste encore celui de l’utilisation quotidienne.

De ce point de vue, nous n’avons pas vraiment eu de déception. En tout cas, jusqu’à présent je n’ai jamais réussi à faire en sorte que la batterie tombe en dessous des 25 % en utilisation normale à la maison. Pourtant, les premiers jours on sollicite beaucoup l’appareil qui fait figure de nouveauté.

Surfer sur le Net, lire, regarder une vidéo ou encore dessiner un peu, l’iPad Pro gère toutes ces activités sans difficulté et sa batterie de 10.307 mAh tient parfaitement le coup. Le seul point négatif viendra peut-être du temps qu’il faut pour la recharger puisqu’il faut compter entre 4 à 5 heures pour une charge complète. Autant vous dire que la nuit, en plus de mon iPhone ou mon Apple Watch, il y a maintenant l’iPad Pro qui se recharge.

Si votre questionnement portait alors sur la capacité que l’iPad Pro aura à vous accompagner durant une journée de travail ou de cours, ont peut tout de suite vous dire qu’il y arrivera sans avoir besoin d’être alimenté ou rechargé. De ce point de vue, il peut être un bon compagnon pour les professionnels.

autonomie iPad Pro

Comme on peut le voir sur les résultats, l’iPad Pro est dans la fourchette de ce que propose Apple avec une autonomie meilleure que pour l’iPad Air 2 et en dessous de ce que propose l’iPad mini 4. Encore une fois, ces tests ne représentent pas vraiment un usage normal et votre iPad Pro tiendra sans difficulté la journée sans avoir besoin d’être rechargé.

Conclusion Apple iPad Pro

Noté par Eddy Maniette 4.0 étoiles
****

Une bonne tablette, un moins bon ordinateur

En conclusion de ce test, il est temps de répondre à la question, est-ce que finalement l’iPad Pro ne serait pas seulement un iPad juste plus grand. À cela, nous apporterons deux réponses. Si l’on met de côté les accessoires de ce nouvel iPad, nous serions tentés de répondre oui. En effet, à part un écran plus grand, l’iPad Pro ne propose rien de nouveau que l’on ne connaisse pas encore sur l’iPad Air et l’iPad mini. Certes, cet écran plus grand permet alors un meilleur confort de travail et peut, dès lors, se voir accoler la mention « Pro », mais ça fait un peu juste tout de même pour envisager de remplacer un ordinateur par cette tablette. Pourtant, lorsqu’on y ajoute ses accessoires, cet iPad Pro prend une autre dimension pour devenir un outil pratique pour certaines professions. Si le Smart Keyboard permettra de travailler plus facilement sur du traitement de texte par exemple, c’est surtout le Pencil qui est l’accessoire indispensable de cette tablette, si vous travaillez dans le design, le graphisme ou encore si la présence d’un stylet manquait à votre pratique. Vous aurez compris que cet iPad Pro est en réalité un iPad grand public dont certains usages professionnels se trouvent facilités par la présence d’accessoires externes. Pour autant, l’iPad Pro reste certainement l’une des meilleures tablettes qui soient passées entre nos mains, car elle reprend tout ce que l’on aime dans la tablette d’Apple, en y ajoutant un grand écran d’excellente facture qui rendra l’utilisation quotidienne, personnelle ou professionnelle, plus agréable. Si la taille, le poids et le prix de cet iPad Pro ne sont pas des freins pour vous, alors dites-vous que vous aurez certainement ce qu’Apple a fait de mieux en matière de tablette entre les mains.

Meilleurs Prix Apple iPad Pro

le 3 295
Tablette(s) - Marque(s) / Os :

3 Comments

  1. Bon test vraiment est honnête surtout.
    Moi j en suis ravis est niveau autonomie dans ma configuration je tiens 13h38 en lecture vidéo continue.

  2. Après avoir hésité j’en ai acheté un. Je dirais qu’il est tout sauf Pro, et c’est peut-être ce qui m’a poussé à le prendre !
    C’est une excellente « télé » qui peut nous suivre partout (via mycanal et toutes les applis des chaines qui sont très pratiques quand on va à l’étranger)
    Je lis bien plus agréablement Mail que sur mon MBA 11″. J’y ai connecté très facilement différents claviers bluetooth (AZERTY et QWERTY). On peut néanmoins faire avec pas mal de courriers, de rapports via icloud pour les récupérer.
    Pour les comics il ser très bien lorsque les applis (ex comixology) seront optimisées
    Il n’est pas si lourd que ça avec le cover Apple.
    Chose curieuse : j’utilisais un iPad Air et un iPad mini (le premier) et bien maintenant c’est mon iPad Air cellular qui remplace le mini, le mini paraissant un iPhone « pro » !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *