Notre test du Xiaomi Redmi Note 4, la phablette à moins de 230€

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons le test d’une phablette qui nous vient directement de Chine et n’est disponible qu’en import. Conçu par Xiaomi, que vaut le Redmi Note 4 par rapport à ses concurrents commercialisés en Europe ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet. Publié le 5/12/2016 maj 06/01/2017

Design et spécifications

Pendant longtemps, les smartphones chinois ont été catalogués comme de grossières copies des marques les plus connues, avec des prix très bas mais une qualité plus que douteuse. Cependant, les années aidant, la qualité n’a pas cessé d’augmenter alors que les prix restent toujours aussi attractifs. Xiaomi est l’une des ces marques qui monte en Chine et attire de nombreux fans, même hors d’Asie. Un engouement compréhensible quand on jette un œil à la fiche technique de cette phablette :

  • Ecran 5.5″ IPS Full HD 1920 x 1080 px
  • Processeur Helio X20 à 2.1 GHz
  • 3 Go de RAM
  • 64 Go de stockage
  • Port micro-USB 2.0, prise casque 3.5 mm, port micro-SD, emplacement double SIM, Bluetooth 4.2, wifi b/g/n/ac, émetteur infrarouge
  • APN 5 MP et 13 MP
  • Batterie 4100 mAh
  • Dimensions : 151 x 76 x 8 mm pour 175 grammes
  • Android 6.0.1 avec surcouche MIUI 8

Des spécifications plutôt complètes pour un prix de 225€ environ. Une version avec 2 Go de RAM et 32 Go de stockage est aussi commercialisée aux alentours de 155€. Comme de nombreux appareils asiatiques, le Redmi Note 4 utilise Android avec une surcouche lourdement modifiée ressemblant fortement à iOS, nommée MIUI. Notez que Xiaomi ne vend pas encore ses smartphones à l’international, nous avons donc fait importer notre appareil de test via le site Gearbest (site sérieux que nous avons testé plusieurs fois sans soucis).

Acheter Xiaomi Redmi Note 4

Passons maintenant au design, un élément souvent pointé du doigt dans les productions chinoises. Je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par la qualité de conception du Redmi Note 4. Celui-ci est doté d’une coque en métal de très bonne qualité avec des bords arrondis, tout comme l’appareil photo et le capteur d’empreintes digitales. Les bords sont rehaussés avec des liserés argentés. Même si ce n’est pas forcément très original, ce look a l’avantage d’être agréable à l’œil. La prise en main est elle aussi agréable, même si le terminal est un peu lourd avec 175 grammes au compteur.

Le Redmi Note 4 a un joli design arrondi.
Le Redmi Note 4 a un joli design arrondi.

La face avant est un peu plus décevante, la dalle en verre semblant être simplement posée sur le métal. A l’usage, je n’ai pas remarqué le moindre signe de faiblesse structurelle, c’est donc plutôt bon signe. En plus des classiques capteurs et du haut-parleur, Xiaomi a intégré trois boutons tactiles pour la navigation au sein de son interface. Notez que vous pouvez les désactiver comme sur le Oneplus 3.

Les boutons tactiles peuvent se désactiver si vous préférez les contrôles à l'écran.
Les boutons tactiles peuvent se désactiver si vous préférez les contrôles à l’écran.

Sur la tranche droite se situent les boutons d’alimentation et de volume, eux aussi en métal.

Les boutons physiques sont en métal comme la coque.
Les boutons physiques sont en métal comme la coque.

La tranche gauche contient la classique trappe pour les cartes SIM/micro-SD. Un emplacement est au format nano, l’autre au format micro pour y mettre au choix une seconde carte SIM ou une carte micro-SD.

Le Redmi Note 4 embarque deux SIM ou une SIM et une carte micro-SD.
Le Redmi Note 4 embarque deux SIM ou une SIM et une carte micro-SD.

La tranche basse est équipée du sempiternel port micro-USB ainsi que d’un micro et d’un haut-parleur. Ce dernier est d’ailleurs d’une qualité assez passable, manquant de punch et avec des basses peu audibles.

Le Redmi Note 4 utilise une connectique micro-USB 2.0.
Le Redmi Note 4 utilise une connectique micro-USB 2.0.

Pour terminer, le haut du Redmi Note 4 intègre la prise casque de 3.5 mm et un émetteur infrarouge comme sur le Honor 8. Ce dernier permet de contrôler une TV ou tout autre appareil à infrarouge. C’est assez sympa mais ça ne fonctionnera pas forcément avec n’importe quelle machine.

Le Redmi Note 4 possède un émetteur infrarouge.
Le Redmi Note 4 possède un émetteur infrarouge à coté de la prise casque.

 

Ecran

Doté d’une dalle IPS avec une définition Full HD, il faut avouer que la phablette de Xiaomi s’en tire très bien. Les couleurs sont très vives, les noirs sont très profonds et la luminosité assez forte pour garder les informations lisibles en plein jour. L’interface tire parfaitement profit de cette dalle en proposant des icônes colorées au style aplati. Les angles de vision sont eux aussi très larges sans avoir trop de pertes de couleurs. Sans nécessairement atteindre le même niveau que Samsung avec ses écrans AMOLED, le Redmi Note 4 est une vraie bonne surprise étant donné son prix serré. Les amateurs de multimédia devraient apprécier. Le seul petit défaut provient du réglage automatique de la luminosité qui a tendance à faire un peu n’importe quoi dans une pièce en demi-pénombre.

L'écran Full HD est de belle qualité.
L’écran Full HD est de belle qualité.

 

Les angles de vision sont larges et conservent bien les couleurs.
Les angles de vision sont larges et conservent bien les couleurs.

 

Interface MIUI

Ce test est pour moi l’occasion de découvrir la surcouche MIUI. Bien que le Xiaomi Redmi Note 4 soit livré de base sous MIUI 7, une mise à jour vers MIUI 8 est immédiatement proposée lors du premier allumage. C’est Noël avant l’heure ! Il semble que Xiaomi suive d’assez prêt ses smartphones en proposant des mises à jour régulières. Une initiative que j’apprécie tout particulièrement, à l’heure ou certains constructeurs ne proposent jamais de mise à jour système. Au premier coup d’œil, MIUI 8 m’a donné l’impression d’un mix entre EMUI 4.1 de chez Huawei/Honor et Touchwiz de chez Samsung, le tout saupoudré d’iOS. C’est donc très coloré, les icônes ayant un design aplati. Aucun tiroir d’application en vue, il faut tout ranger sur le bureau ou dans des dossiers. La zone de notifications est particulièrement bien faite, donnant la météo, un accès rapide aux paramètres ainsi qu’une barre de recherche.

La surcouche MIUI 8 est très colorée.
La surcouche MIUI 8 est très colorée.

 

La zone de notifications a un petit air de Touchwiz.
La zone de notifications a un petit air de Touchwiz.

Comme je le précisais plus haut, le Redmi Note 4 est disponible uniquement en import, ce qui pose quelques limitations. L’interface est ainsi entièrement en anglais, aucun moyen d’avoir le français actuellement. Autre gros bémol : pas de Play Store pré-installé. Il faut mettre les mains dans le cambouis pour y remédier, heureusement c’est très simple.

Play Store sur MIUI 8
Le Play Store n’est pas pré-installé sur le Redmi Note 4. Une manipulation simple permet d’y remédier.

Voici comment installer le Play Store sur MIUI 8

Une fois passés les premiers instants assez erratiques, MIUI 8 s’avère simple à prendre en main. La ressemblance avec EMUI 4.1 que j’ai testé récemment sur le Honor 8 m’a probablement bien aidé ! D’ailleurs, les options de personnalisation sont moins nombreuses. On peut quand même modifier le thème ou encore l’ordre des boutons d’accès rapides. Quelques indications sur les gestes à effectuer seraient d’ailleurs bienvenues.

Les thèmes sont modifiables afin de personnaliser le smartphone.
Les thèmes sont modifiables afin de personnaliser le smartphone.

Smartphone chinois oblige, la majorité des applications pré-installées sont en chinois. Certaines peuvent se retirer du système, d’autres non. Une fois le ménage fait, il en reste quand même beaucoup qui seront assez inutiles. Ce sont les petits inconvénients de l’import ! L’installation du Play Store ou de tout autre marché alternatif vous sauvera la mise, en permettant notamment la mise en place d’un clavier français et d’un navigateur adapté. Avec ses 64 Go de mémoire interne, le Redmi Note 4 sera en mesure de tout gérer sans soucis.

Appareil photo

Comme tout smartphone, le Xiaomi est équipé de deux appareils photo numériques. Celui en face avant fait 5 MP et celui à l’arrière 13 MP. Il embarque un autofocus ainsi qu’un flash à LED. C’est donc du classique même pour cette gamme de prix. L’application photo est dotée de nombreux filtres dont certains sont assez amusants. Les clichés pris en plein jour sont plutôt bons, dommage qu’on ne puisse pas en dire autant pour ceux en basse luminosité. Ces derniers sont flous, même avec le flash.

Les clichés sont de bonne qualité, sans pour autant atteindre le même niveau que les appareils haut de gamme.
Les clichés sont de bonne qualité, sans pour autant atteindre le même niveau que les appareils haut de gamme.

 

Les photos en basse luminosité sont loin d'être bonnes.
Les photos en basse luminosité sont loin d’être bonnes.

 

L'APN bénéficie de divers modes de prise de vue.
L’APN bénéficie de divers modes de prise de vue.

Dans l’ensemble c’est correct sachant le prix assez bas du terminal chinois. J’ai cependant constaté quelques plantages avec la caméra, obligeant à redémarrer le smartphone pour en retrouver l’usage. J’espère qu’une future mise à jour réglera ces problèmes. Pour la vidéo, c’est aussi très classique : 1080p et modes timelapse ou slowmotion. Xiaomi s’en tire bien et c’est tout ce qu’on attendait à moins de 230€.

Il arrive que la caméra se bloque, obligeant à redémarrer pour en reprendre le contrôle.
Il arrive que la caméra se bloque, obligeant à redémarrer pour en reprendre le contrôle.

 

Performances

Doté d’un processeur Mediatek Helio X20 à 10 cœurs et d’un GPU Mali T880, le Xiaomi Redmi Note 4 délivre de bonnes performances au quotidien. Que ce soit la navigation Web ou le multimédia, vous ne serez pas déçu. Ses vraies limites apparaissent lors de l’usage de jeux vidéo récents. Si Asphalt 8 tourne très bien avec les détails au maximum, il n’en est pas de même pour des titres plus récents comme Dead Effect 2. Le processeur chauffe vite, rendant la tenue en main assez désagréable en plus de provoquer des ralentissements. Le smartphone chinois reste cependant valable pour 90% des titres du marché, avec un score non négligeable de 71722 points sur Antutu.

Antutu Xiaomi Redmi Note 4
Score Antutu : 71722

 

Asphalt 8 tourne à fond sur le Redmi Note 4.
Asphalt 8 tourne à fond sur le Redmi Note 4.

Pour la connectivité, je n’ai pas eu de problème avec le wifi en 5 GHz, ni le Bluetooth 4.2 qui m’a servi à connecté mon Mi Band 2 de la même marque. En fait, la seule gène qui pourra rebuter quelques acheteurs est l’absence de la fréquence des 800 MHz pour la 4G, ce qui pourra peut-être vous pénaliser dans certaines zones. En dehors de ça les appels et SMS passent très bien, le smartphone réalise bien son office.

Autonomie

Doté d’une généreuse batterie de 4100 mAh, le Xiaomi Redmi Note 4 jouit d’une belle autonomie le rendant capable de tenir deux journées environ en usage léger (un peu de navigation Web, SMS et de courts appels). MIUI propose d’ailleurs quelques options pour gérer la batterie permettant de couper la synchronisation et le Bluetooth selon un planning réglable selon vos envies. Le processeur peut aussi fonctionner selon deux modes : standard ou performance, ce dernier étant plus gourmand en énergie. Pour vous donner une idée, le Redmi Note 4 aura tenu 08h51 lors de notre test qui consiste à faire tourner en boucle une vidéo Full HD H.264 avec la luminosité à 50% et le wifi activé. Un bon score pour cette phablette milieu de gamme. Dommage par contre que la charge rapide ne soit pas de la partie, il faut compter environ 3h pour une charge complète.

Xiaomi Redmi Note 4 autonomie

Conclusion Xiaomi Redmi Note 4

Xiaomi Redmi Note 4

8 sur 10
Points forts Design / Performances / Autonomie / Ecran très agréable / Prix Points faibles Pas de Play Store / Interface MIUI un peu fouillis / Pas de traduction en français / Poids élevé / Chauffe facilement Le Xiaomi Redmi Note 4 n'est certes pas exempt de petits défauts comme une interface un peu fouillis uniquement en anglais ou encore l'absence du Play Store (voir notre tuto pour l'ajouter). Son poids élevé peut aussi être un frein. Mais si vous n'avez pas peur de mettre les mains dans le cambouis et de passer un peu de temps à peaufiner vos réglages, vous ne le regretterez pas. Le Redmi Note 4 jouit d'un joli design, d'une bonne autonomie, de bonnes performances et d'un bel écran, le tout à un prix très attractif.

Acheter Xiaomi Redmi Note 4

le 3 1013
- Marque(s) / Os : , ,
Article précédentArticle suivant
3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *