HTC One Max : un lecteur d’empreintes qui laisse sceptique les premiers utilisateurs

Par ,

Il semblerait que la reconnaissance d’empreintes soit la nouvelle fonctionnalité que l’on risque de voir apparaître sur bon nombre d’appareils en cette fin d’année et durant l’année prochaine. Si l’on ne sait pas encore s’il sera disponible sur les futurs iPad, le HTC One Max présenté très récemment en possède un … pas des plus commodes selon les premiers retours.

Même s’il existait avant, c’est avec l’arrivée de l’iPhone 5S que le capteur d’empreintes pour déverrouiller son appareil a été mis sous les feux de la rampe, déclenchant de nombreuses critiques (essentiellement portant sur la sécurité) et beaucoup d’enthousiasme aussi. Toujours est-il que cette fonction baptisée Touch ID pourrait se retrouver prochainement embarquée sur les futures tablettes de la firme à la pomme et que cela donnera des idées à bien d’autres constructeurs.

Il n’aura d’ailleurs pas fallu attendre très longtemps pour voir un nouvel appareil embarquant un tel dispositif arriver sur le marché dit des « phablets », ces appareils hybrides entre la tablette et le smartphone. Présenté cette semaine, le One Max est le tout dernier appareil de chez HTC qui espère en faire un concurrent du Galaxy Note 3 (sans le stylet).

Les premières personnes qui l’ont eu entre les mains se sont beaucoup intéressées à cette nouveauté qu’est ce fameux capteur d’empreintes et le moins que l’on puisse dire est que les premiers retours sont plus que mitigés.

De The Verge en passant par AndroidCentral ou encore Pocket-lint, les critiques fusent sur ce lecteur d’empreintes dont la première chose à retenir est son mauvais positionnement puisqu’il est situé au dos de l’appareil, juste en dessous du capteur photo, ce qui fait que l’on aura tendance à confondre les deux si l’on essaye de le toucher. Si Pocket-lint nuance un peu la chose en affirmant qu’avec le temps on s’y habitue, notons tout de même que l’emplacement n’est pas des plus commodes.

max3_1
un capteur d’empreinte jugé trop proche de l’appareil photo

Pour AndroidCentral, la chose a tellement mal été pensée qu’un grand nombre des utilisateurs testera la fonctionnalité et s’en lassera tout aussi rapidement et finira par la désactiver. Rien à voir donc avec Touch ID qu’une grande partie de la presse spécialisée avait trouvé très pratique et parfaitement situé.

De plus, The Verge nous rappelle qu’il faudra d’abord déverrouiller l’écran avant d’utiliser le capteur d’empreintes, cette double manipulation rendant encore moins pertinente l’utilisation d’un tel dispositif. Ce qui aurait pu être l’un des atouts de cet appareil se transforme presque en inconvénient pour celui ou celle qui aurait envie d’utiliser cette fonctionnalité.

Si Apple a réussi à faire en sorte que son capteur d’empreinte fasse partie intégrante de l’appareil, ici le capteur d’empreintes est apparent et l’utilisateur devra faire glisser son doigt dessus plutôt que de le poser. Cette manipulation n’est pas si incommode que cela lorsque l’on tient le téléphone à pleine main, mais elle peut pousser l’utilisateur à s’y reprendre à plusieurs reprises, car le capteur n’est pas si large.

HTC One Max

Enfin, si Apple permet de le déverrouiller avec 5 doigts, HTC ne peut en enregistrer que 3, ce qui n’est pas si handicapant dans la mesure où ici on ne se servira quasiment jamais du pouce pour déverrouiller son appareil.

Au final, si HTC a voulu proposer un système basé sur la reconnaissance d’empreintes pour débloquer l’appareil, on ne peut pas dire pour autant qu’elle a réussi son coup avec ce HTC One Max qui souffre en plus de son aspect trop volumineux. Voilà donc une leçon à retenir pour les prochains modèles qui décideront d’incorporer un tel dispositif.

max8_0

Si le design et la qualité du One Max sont largement mis en avant lors des premiers tests effectués, il s’avère que cette machine possède aussi quelques points faibles dont le capteur d’empreintes est l’un des plus significatifs. Copie à revoir dans les mois à venir pour HTC afin de rendre le dispositif plus pratique et intuitif.

À noter que l’appareil sera disponible sur notre territoire dans le courant du mois de novembre au prix de 699 euros, nous aurons certainement l’occasion de vous en reparler.

le 2 1042
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. Ce lecteur d’empruinte est pratique mais c’est encore loin d’être révolutionnaire. C’est encore un gadget de plus sur le htc. Je pense que cette boîte devrait plus se contenter de développer plein de fonctionnalités innovantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami