VLC, le retour sur l’App Store ?

Par ,

Les développeurs d’Applidium ont déjà tenté de porter VLC sur iPhone et iPad, avec succès pendant quelques jours avec des milliers de téléchargements effectués, mais l’application a été retirée du magasin en ligne pour non respect d’accord de licence. En effet, jusqu’à maintenant, le logiciel VLC ne pouvait être réutilisé par un logiciel tiers.

20111227-101609.jpg

Le célèbre logiciel multi-OS, conçu par des français, a donc changé de licence et est/va passé/er de GPLv2 à LGPLv2.1 permettant à des logiciels tiers de tirer parti du lecteur multimédia, qu’ils soient sous licence GPL ou non. Ce changement ne prendra effet qu’à la prochaine mise à jour (1.2) de VLC. L’App VLC pour Android restera sur l’Android Market.

L’application iPhone et iPad développée par Applidium pourra donc revoir le jour dans les listes de l’App Store dans les prochaines semaines! C’est une bonne nouvelle quand on voit l’étendue des codecs lus par iOS à l’origine. Seuls quelques apps peuvent à ce jour revendiquer la palme de lire les vidéos de tous formats (ou presque) avec fluidité. Notons sur iOS la très bonne application Oplayer HD capable de lire les *.avi et autres très utilisés, mais plus encore.

L’application VLC était capable, comme Oplayer, de télécharger un fichier multimédia ouvert dans safari ou dans le navigateur web intégré à l’App. Il ne lui manquait que la possibilité d’exporter une vidéo et de redimensionner la taille en lecture.

Nous sommes pressés de voir à nouveau VLC sur les rails ! En espérant que l’App reste gratuite…

le 3 1560
-
Article précédentArticle suivant
3 commentaires
  1. Erreur dans l’article : C’est en LGPL et c’est ça qui change tout. IL faut relire les article avant de les publier c’etait une faute assez evidente http://www.videolan.org/press/lgpl-libvlc.html

  2. Le problème de conflit de licences est assez complexe. Selon les interprétations, il y avait conflit ou non entre les conditions d’utilisations d’iOS et de l’App Store, et celle de la GNU/GPL de VLC.

    Toujours est-il que les utilisateurs ont perdu l’opportunité d’utiliser un excellent lecteur multimedia supportant le flac (l’un des meilleurs formats audios compressé) par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend