Android : Kit Kat progresse toujours et Gingerbread continue sa chute

Par ,

Comme c’est le cas à chaque début de mois, Google vient de publier ses données sur la répartition d’Android. Et le moins que l’on puisse dire c’est que, même si la fragmentation est toujours très forte, les versions récentes du système d’exploitation de Mountain View s’imposent de plus en plus.

Ainsi, Kit Kat, qui n’était présent que sur 13.6% des appareils Android au mois de Mai, a réalisé une belle ascension, flirtant désormais avec les 18% de part de marché (17.9% exactement). Cela correspond donc à une augmentation de plus de 4 points en un mois, un score plutôt très bon. On observe une évolution similaire pour Jelly Bean, l’ancienne version estampillée 4.1 perdant près de 2 points en un mois tandis que la version la plus récente, 4.3, grappille quasiment 1 point par rapport au mois précédent. Cependant, toutes versions confondues, Jelly Bean continue sa régression, passant de plus de 58% de taux d’occupation à 56.5% tout en restant au-delà de la barrière symbolique des 50%, ce qui lui permet de conserver son statut de leader.

Données du mois de Mai 2014
Données du mois de Mai 2014

Les anciennes versions telles que Gingerbread et Froyo continuent à perdre des utilisateurs même si ces dernières semblent vouloir persister pour encore un bon bout de temps. En effet, après une perte de quasiment 3 points au mois de Mai, Gingerbread a freiné sa chute, se contentant d’une régression de seulement un point en Juin. Quant à Froyo il semble stagner depuis déjà quelques temps, en ne chutant que de 0.1 point par rapport au mois de Mai. Bien évidemment, la présence de Froyo reste anecdotique, ce dernier ne récoltant que 0.8% des appareils Android ce qui le rend très peu répandu, néanmoins Gingerbread semble entamer une période de stabilisation alors que près de 15% des utilisateurs d’Android l’utilisent toujours. 

androidévolution-juin
Données du mois de Juin

Des données qui sont donc toujours logiques même si Gingerbread ne semble pas prêt à être rayé de la carte de sitôt et continue à faire de la résistance, se positionnant même devant la mouture 4.3 d’Android en termes de parts de marché. Sa persistance pourrait être l’une des causes de la volonté pour Google de proposer des smartphones abordables mais disposant des dernières moutures de son OS maison. 

le 0 1185
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend