Vers une guerre des prix sur le segment des tablettes 7-8 pouces ?

Par ,

Dans un contexte de ventes moroses, Lenovo et Acer s’apprêtent à lancer une guerre des prix sur le segment des tablettes 7 et 8 pouces pour la fin d’année. Avant de les faire disparaître de leur catalogue ?

iconia-b1-730

Confrontés à la double concurrence des fabricants en marque blanche et des bonnes ventes de Phablettes et Smartphone, les constructeurs de tablettes d’entrée de gamme de 7 et 8 pouces comme Lenovo ou Acer ne comptent pas se laisser faire. Comme nous l’apprend Digitimes, ces deux constructeurs ont décidé au mois d’octobre de baisser sensiblement les tarifs de leurs produits d’entrée de gamme, faisant ainsi passer la A7-40 de Lenovo (en version 8 Go) sous la barre des 100 dollars, alors que son concurrent taiwanais plaçait lui aussi sa Iconia B1-730HD (toujours avec 8 Go) à 99 dollars.

Sur le front des modèles 8 pouces, idem avec une baisse de tarif de 149 à 125 dollars pour la A8-50 (16 Go) de Lenovo. Des prix qui sont amenés à encore baisser d’ici la fin 2014, sous la pression de la concurrence entre fabricants mais aussi entre distributeurs. D’ailleurs, Asustek n’a pas tardé à réagir, ramenant le prix de sa ME181 (8 pouces, 16 Go) de 199 à 154 dollars. A l’inverse, d’après les analystes de Digitimes Research, des concurrents qui hésiteraient à baisser leurs prix, comme Amazon avec ses Fire HD 7, risquent fort de se retrouver avec des palettes de produits invendus.

Autre conséquence à prévoir de cette offensive tarifaire des « grands » constructeurs, la réplique à venir des « petits » et autres fabricants en marque blanche. Si un modèle d’entrée de gamme venant de Lenovo ou Acer est facturé en cette fin d’année moins de 100 voire moins de 80 euros en grande distribution, combien pour son équivalent « no-name » ? 40, 30, 20 euros ? A moins que les fabricants asiatiques ne décident de monter en gamme, afin de proposer des produits présentant une valeur ajoutée plus conséquente, par exemple en multipliant le nombre de références avec connectivité Cellulaire en plus du Wi-Fi.

La fin des petits formats de tablette ?

Reste que toutes ces ajustements ont peu de chance d’enrayer le déclin des ventes de ces tablettes petit format. Les phablettes avec leurs grands écrans ont le vent en poupe, et de l’autre coté du prisme, les ultra portable hybrides (sous Windows ou Android) connaissent eux aussi un fort engouement. Si bien que, coincées entre le marteau et l’enclume, les tablettes 7 et 8 pouces risquent fort de disparaitre assez vite du catalogue des fabricants. Avant, peut être, de réapparaitre dans quelques années sous forme de wearable, insérées par exemple dans les manches d’un blouson.

De votre coté préférez-vous les phablettes ou les tablettes de 7/8 pouces ?

le 0 332
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend