Virus et malware sur Android, Trend Micro et le marketing de la peur

Par ,

trendmicro-logoL’éditeur d’anti-virus Trend Micro a sorti une étude rapportant que 700 000 applications Android seraient infectées par des virus ou malwares.

Tout d’abord commençons simplement par dire que les virus, malwares, trojans etc… c’est comme sur PC, sur mobile (smartphone/tablette) ça existe aussi ! Ce n’est pas vraiment une nouveauté car on en entend parler assez fréquemment depuis un à deux ans.

Android attire les vers

android-virusLa plateforme mobile la plus touchée serait Android selon les éditeurs d’anti-virus Trend Micro, BitDefender, Lookout, Avast et j’en passe surement beaucoup. Et ils ont raison ! Android, de par son impressionnante part de marché (80% des smartphones vendus sont sous Android), est la cible préférée des pirates informatiques; tout comme l’est Windows pour les ordinateurs, du fait de sa part de marché face aux systèmes UNIX (Mac OS X d’Apple et Linux et ses variantes).

Sauf que face à un déclin du marché du PC, tout les relais de croissance sont bons, et tout est bon pour s’attirer de nouveaux clients, même en rendant publique une étude assez floue sur certains termes.

Ainsi, avec sa nouvelle étude “Mobile Threats Go Full Throttle : device flaws lead to risky trail” – en français “Les menaces sur mobile mettent les gaz : les faiblesses des appareils conduisent à des routes dangereuses” – Trend Micro nous donne une multitude d’informations sur les risques que vous encourez à ne pas protéger votre smartphone ou votre tablette Android avec un anti-virus.

Dans le fond, ils parlent des différentes vulnérabilités de l’OS et des virus mis au point par de méchants pirates comme :

  • la vulnérabilité système ANDROIDOS_OBAD.A (OBAD pour les intimes)
  • le malware “Fakebank”
  • les faux anti-virus
  • etc

TrendMicro-top-Android-malware-families

 

TrendMicro-top-threat-distribution

720 000 applications Android vérolées ?

Le problème vient surtout des chiffres et du flou qui les entoure ! Selon Trend Micro, 718 000 applications Android seraient des malwares/virus; un nombre qui a doublé en 6 mois seulement !


TrendMicro-threat-numbers

 

Sauf que Trend Micro ne donne aucune information sur la provenance même de ses applications. Sont-elles sur le Google Play Store ? Proviennent-elles de stores alternatifs ? Proviennent-elles d’internet tout simplement ?

Le principal problème du système de “virus” est littéralement l’homme : c’est lui la faille même de la machine. Sur Android, aucune application ne peut s’installer sans que vous ne le souhaitiez, aucune application ne peut s’installer si l’option “installer des applications à partir de sources inconnues” est décochée dans votre onglet “paramètres/sécurité” (et elle est décochée par défaut !). En bref, vous ne pouvez pas être contaminé par un malware ou un virus si vous n’allez pas de vous même télécharger le fameux petit .APK (une application Android, ou .IPA pour une application iOS) sur un site internet obscur… tout ça pour ne pas payer cette application officiellement sur le Play Store.

Et bien sûr, il y eut des failles dans le système mais c’est aussi  la raison pour laquelle Apple et Google ont mis en place des systèmes de scanner de code d’application pour détecter les potentiels virus et les supprimer avant même que ces Apps ne soient disponibles sur leurs marchés d’applications.

Donc oui, c’est possible que près de 720 000 applications Android soient vérolées, mais vous ne les trouverez pas sur le Google Play Store. Vous les trouverez par vous-même, et dans ce cas-là, il est sûrement et ironiquement préférable pour vous d’installer un anti-virus comme Trend Micro & Co.

En dehors de ce type de comportement, et en faisant un minimum attention à ce que vous installez comme application (nom de l’éditeur, commentaires des utilisateurs, note de l’application, permission demandée à l’installation), l’étude de Trend Micro ne vous fera ni chaud ni froid…

Source : Trend Micro

le 2 1048
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. Merci Nicolas pour cette mise au point très claire :-) — Commentaire envoyé depuis l’application Android Tablette-Tactile à télécharger ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami