Xolo Win Tablet : La première tablette à intégrer un SoC AMD

Par ,

Depuis le temps qu'on l'attendait de pied ferme sur le marché des tablettes, AMD, le principal concurrent d'Intel sur le marché des processeurs pour PC de bureaux, a récemment annoncé une feuille de route visant à introduire des SoC sous son propre nom dans le marché des tablettes. 

La première tablette à intégrer les SoC d'AMD ne sera cependant pas issue du catalogue d'un mastodonte du secteur tel qu'Asus, Samsung, Acer ou encore Apple mais Xolo, fabricant bien moins renommé dans le domaine. Ce dernier a donc lancé sa Xolo Win Tablet , qui est apparue sur le site Flipkart pour 19 990 RS, monnaie indienne qui équivaut à environ 249€. Un tarif qui lui confère un positionnement en plein dans le milieu de gamme. Notons que le tarif lors d'une commercialisation en Europe pourrait être surélevé jusqu'à 300/350€ à cause des différents taxes, de plus nous ne savons pas si cette dernière atteindra un jour nos contrées.

xolowintablet1

Pour ce tarif, vous aurez droit à une feuille de caractéristiques assez banale, peut-être même un peu trop. Il faudra ainsi se satisfaire d'une dalle d'une dimension de 10.1″ et dotée d'une résolution de 1366×768 pixels. Le processeur qui animera le tout proviendra du catalogue d'AMD, il s'agira d'un Temash A4-1200 équipé de 2 coeurs opérant sous une fréquence d'1 GHz. Ce dernier sera épaulé par une carte graphique Radeon HD8180. Ce SoC sera un APU, domaine de prédilection d'AMD, dont le processeur sera articulé autour d'une architecture x86. Il faudra compter sur 2 Go de RAM afin de le seconder, un minimum sous Windows 8.1 afin de profiter d'un multitâche correct et d'une bonne fluidité. Le stockage interne atteindra 32 Go qui pourront toutefois être étendus par le biais d'un port Micro SD.

xolowintablet2

La connectique sera cependant assez restreinte, il faudra se contenter d'un port Micro HDMI accompagné par son homologue Mini USB pour ce qui est de la connectique filaire tandis que seule une puce WiFi constituera la partie sans fil. Il n'est pas fait mention d'un module Bluetooth et celui-ci semble être aux abonnés absents, une absence difficilement justifiable sur un appareil avec un tel positionnement tarifaire. Les capteurs photos sont également assez légers, la caméra dorsale ne pouvant réaliser des clichés d'une résolution supérieure à 2 Mpixels tandis qu'il faudra se contenter d'1 Mpixels pour la webcam dédiée à la visio-conférence.

Sans faire rêver, cette tablette est unique car il s'agit d'un des premiers modèles du commerce à intégrer un SoC AMD, fondeur jusqu'ici absent du marché des tablettes en laissant la voie libre à son rival de toujours : Intel. Il serait intéressant de voir comment se débrouille l'AMD Temash à l'utilisation sans oublier les performances de la puce graphique Radeon HD8180 qui le seconde, AMD étant plutôt réputé pour faire de bons APU à des tarifs abordables. On peut également se demander pourquoi aucun des mastodontes du secteur n'a tenu à être le premier à intégrer des SoC AMD au sein de ses tablettes. Intel a-t-il déjà trop distancé AMD ou les constructeurs sont-il frileux à adopter les SoC d'un nouvel arrivant sur le secteur ?

le 1 1749
-
Article précédentArticle suivant
1 commentaire
  1. Deux coeurs AMD à 1GHz… J’espère que ce Temash sera efficace car sinon ça sera un peu léger face à Intel.
    En plus les dernières annonces concernant des tablettes s’appuyant sur des Atom 37xx sont à des prix inférieurs (mais moins de 10 pouces aussi).
    Bref à suivre mais leur choix techno/prix est assez risqué je trouve…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend