iPhone 6 Plus, retour sur la première phablette d’Apple

Par ,

Présenté ce mardi 9 septembre, Apple a livré son premier smartphone avec un écran de 5,5 pouces que l’on peut ranger au rayon des phablettes. Annoncé conjointement avec l’iPhone 6 4,7 pouces et l’Apple Watch, isolons un peu cette nouvelle machine proposée par la firme à la pomme et tâchons de voir quelles sont ses qualités.

Alors qu’Apple, encore emmenée par Steve Jobs, a longtemps trouvé que la taille d’écran proposée par l’iPhone, puis l’iPhone 5, était la bonne, nous avons assisté mardi à un revirement total puisque la firme à la pomme ne s’est pas contenté de proposer un modèle avec un écran plus grand, mais bien deux.

L’iPhone 6 se met à la taille de la concurrence et l’iPhone 6 Plus entre dans le cercle fermé, mais appelé à grossir très rapidement, des phablettes. Appareil à la fois plus grand que le smartphone et plus petit que la tablette, l’iPhone 6 Plus devient une sorte de chainon manquant entre l’iPhone et l’iPad mini. D’ailleurs, on peut légitimement se poser la question de l’avenir de l’iPad mini avec l’arrivée de cet iPhone dont la taille devrait être suffisante pour faire ce que l’on faisait sur l’écran du petit iPad.

Ne nous y trompons pas, avec l’iPhone 6 Plus, Apple lorgne avant tout du côté du continent asiatique où ce format d’écran a le vent en poupe. En Amérique et en Europe, il commence à y avoir aussi une véritable demande pour ces appareils et il était hors de question pour la firme de Cupertino de passer à côté de ce marché. À défaut d’innovation, Apple a fait preuve de réalisme et cela semble bien être la marque de fabrique de Tim Cook.

iPhone 6 Plus

À la question faut-il céder à la tentation d’acheter cet appareil, la réponse dépendra de vos usages et surtout de votre intérêt pour les produits de la firme à la pomme… ainsi que de vos finances. Une fois encore, comme pour son Apple Watch, le prix est largement supérieur à ce que propose la concurrence pour un produit qui au premier abord semble en tout point identique (voir même inférieur dans certains domaines comme celui du capteur photo) au reste de la troupe.

Pour commencer, et cela pourrait être un argument suffisant, l’iPhone 6 Plus est un appareil iOS, un écosystème riche et complet de plus d’un million d’applications. Arrivée dans une version 8 très convaincante, iOS demeure l’un des systèmes d’exploitation les plus intéressants et Apple se permet même de donner à l’iPhone 6 Plus de nouveaux comportements comme les applications Contacts, Calendriers, Messages, Rappels… qui fonctionnent comme sur iPad. Le Springboard peut aussi se mettre en mode paysage et une double pression sur le bouton Home fait descendre l’écran au niveau de vos doigts pour que vous puissiez continuer de faire fonctionner votre appareil à une main. Autant de trouvailles ou d’ajouts bienvenus pour une utilisation aisée de cet appareil volumineux.

iphone6_5045196

D’ailleurs, pour revenir sur les spécificités de l’iPhone 6, on ne concédera qu’une seule fausse note, le capteur photo qui dépasse légèrement à l’arrière de l’appareil, excroissance qui démontre la volonté d’Apple de rendre tout toujours plus fin ses produits. Avec ses 7,1 mm d’épaisseur et ses bords légèrement arrondis, la philosophie est de faire en sorte que cet appareil, malgré sa taille imposante, réussisse à tomber parfaitement dans votre main. Au niveau des dimensions, l’iPhone 6 Plus fait 15,8 cm de hauteur pour 7,8 cm de largeur. Avec un écran plus petit que le Note 3 de chez Samsung, l’iPhone 6 Plus est légèrement plus grand en hauteur et plus lourd (bien que plus fin).

Apple a très largement aussi insisté sur la qualité de son écran qui passe de Retina à Retina HD avec une dalle qui propose une résolution de 1920 x 1080 pixels, soit du 401 ppp. En bref, c’est ce qu’Apple propose de mieux, d’autant que divers traitements sont appliqués sur cet écran comme un filtre polarisant ou encore des pixels à double transistor. Toutes les personnes qui ont pu avoir ce nouvel iPhone entre les mains ont été impressionnées par l’écran, en relativisant toutefois puisque l’écran de l’iPhone 5S était déjà d’une grande qualité. Sans avoir la meilleure densité de pixels du marché, l’iPhone 6 Plus aura sans conteste l’un des plus beaux rendus.

iPhone 6 Plus écran

La chose se retrouve en ce qui concerne l’appareil photo. Une fois de plus, Apple a amélioré son appareil photo en permettant d’avoir des pixels de 1,5 micron, plus gros pour un meilleur rendu. L’iPhone 6 Plus uniquement bénéficie aussi d’une stabilisation optique de l’image, en complément d’un focus amélioré sur les visages, d’une mise au point plus intelligente et de son flash True Tone, déjà présent l’an passé. Là où le bât blesse, c’est qu’Apple reste toujours sur un capteur 8 millions de pixels qui, même s’il fait l’affaire, commence à faire pâle figure face à la concurrence. Dur de rogner une photo largement avec 8 millions de pixels. On ne parle pas non plus du capteur en façade, prisé par celles et ceux qui s’adonnent aux selfies, qui reste sur du 1,2 million de pixels. Alors oui Apple continue d’avoir l’un des appareils photo sur mobile les plus convaincants, sans compter qu’il fait de superbes vidéos, mais on doit se contenter ici du minimum alors que la firme californienne aurait pu faire bien mieux.

iPhone 6 PLus photo

Pour compenser quelques petites faiblesses, l’iPhone 6 Plus a quand même comme avantage de nous offrir une autonomie plus conséquente que son petit frère. Ici, 12 heures sont annoncées pour une utilisation intensive. Si cette autonomie annoncée est supérieure au Note 3 par exemple, il faudra quand même voir à l’usage si l’appareil tient toutes ses promesses. Apple peut convaincre de potentiels acheteurs d’iPhone de passer sur le 6 Plus grâce à ce seul argument tant l’autonomie continue d’être le talon d’Achille de l’iPhone, de plus en plus souvent moqué par la concurrence (qui parfois ne fait pas mieux dans la réalité).

Le processeur A8 (dont on ignore la RAM) aidé du co-processeur M8 qui inaugure un baromètre cette année, font des merveilles à ce que l’on peut lire chez les premiers testeurs de l’appareil. Là aussi, malgré une RAM plus faible que chez la concurrence, l’iPhone est un téléphone connu pour sa rapidité et sa réactivité. Les composants des nouveaux modèles ne sont pas encore connus en détail, mais nul doute qu’il faudra s’attendre à un iPhone 6 Plus bien véloce et qui devrait le rester avec les futurs systèmes d’exploitation.

iPhone 6 Plus processeur

Le même constat est fait pour la connectivité de la phablette, WiFi ac, Bluetooth LE, puce 4G LTE, fonctionnalité VOLTE pour faire transiter les appels par la 4G (pas encore activée sur les réseaux français, hormis Bouygues) et surtout l’arrivée de la NFC qui pourrait bien marquer le décollage de cette technologie séduisante, mais qui peine toujours à s’imposer. Avec l’ensemble de ces composants et iOS 8, l’iPhone 6 Plus est capable de se connecter sur les réseaux les plus rapides, 4G+ y compris, et saura basculer d’un réseau à l’autre facilement pour une connexion quasi permanente. Alors que l’iPhone avait pris du retard au démarrage de la 4G, l’iPhone 6 Plus est maintenant bien armé, sur notre territoire, pour les différents réseaux déployés par les opérateurs.

iPhone 6 Plus Touch ID

Pour revenir sur la NFC, l’iPhone 6 Plus se destine à devenir un terminal de paiement à l’avenir et Touch ID prend ici tout son sens puisque le lecteur d’empreintes vous permettra de régler vos achats du bout des doigts. Si vous n’avez pas envie de sortir votre iPhone 6 Plus et que vous allez investir dans la future montre d’Apple, celle-ci permettra de faire la même chose.

Enfin, terminons sur le prix de cet appareil qui ne manquera pas de faire grogner puisque Apple fait payer 100 euros de plus le grand modèle par rapport au 4,7 pouces. Nombreux seront aussi ceux qui vont râler, car Apple commence sa gamme avec un 16 Go à 809 euros, saute ensuite vers un 64 Go à 919 euros et termine avec un appareil qui passe la barre symbolique des 1.000 euros puisque le 128 Go (nouveau stockage) est vendu à 1.019 euros. Il sera intéressant de voir comment se portent les ventes de ce modèle, même si Apple prend toujours un malin plaisir à ne pas détailler ces chiffres de vente.

iPhone 6 Plus prix

Pour savoir s’il faut céder à ce modèle, on serait tenté de répondre que si vous envisagiez d’investir dans une tablette et que vous avez un smartphone, vous avez ici un appareil d’une grande qualité capable de faire un peu les deux. Pensez aussi à avoir des poches assez larges pour le faire rentrer, car si vous le voulez plus pratique, on vous conseillera alors de vous tourner vers le modèle 4,7 pouces. Enfin, tout dépend surtout de votre budget, car à plus de 1.000 euros le modèle avec un stockage maximal, voilà un achat qui doit être réfléchi avant d’être fait.

Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous faire part de nos premiers retours et d’un test complet de celle-ci dès qu’elle sera entre nos mains. Si les premiers retours extérieurs sont plutôt élogieux envers cette nouvelle gamme d’iPhone, n’oublions pas qu’Apple ne fait ici que perfectionner un produit qui connait un succès depuis des années déjà et les nouveautés de ce cru 2014 ne font que coller à ce que propose la concurrence. Reste qu’à l’arrivée, l’iPhone 6 Plus semble être une phablette de premier ordre que la concurrence ne doit pas voir arriver d’un bon œil.

le 2 910
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant
2 commentaires
  1. 2 jours après la keynote j’en suis à peu près aux mêmes conclusions que vous en lisant les différentes prises en main . En voyant aujourd’hui que le Note 4 sur Amazon.com est à 899$, je me suis dit que le Plus n’est pas si cher que ça !
    C’est un fait qu’avec un iPhone Plus je laisserai de côté l’iPad mini. Avec Apple je suis assuré d’avoir un bon matériel et quant aux caractéristiques techniques de l’ APN si elles ne sont pas au top sur le papier, je pense que je ne serai pas déçu.
    Et puis comme vous dites il y a iOS avec de bonnes applis auxquelles je suis habitué et dont je n’ai pas trouvé l’équivalent sur android. Je crois de plus que iOS 8 + Yosemite + icloud revu devient un ensemble cohérent. Ah c’est dur de quitter Apple, et pourtant j’ai aussi de Samsung !

  2. Ne pas oublier qu’il est tout à fait possible d’étendre la capacité du disque par un disque wifi ou des petits appareils se connectant aussi, et qui permettent de lire clés, cartes Sd ou micro, disques durs… Donc beaucoup de possibilités pour un encombrement minime…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend