Test realme 9i : faut-il acheter ce smartphone à moins de 220€ ?

Par ,

Nouvelle année, nouvelle série pour les smartphones realme. Quelques mois après le realme 8i, l’entrée de gamme de la marque chinoise se voit remplacée par le realme 9i que nous testons aujourd’hui. Meilleures performances, autonomie améliorée, écran 90 Hz : voici un beau programme pour moins de 220€. Mais ces promesses sont-elles toutes tenues ? C’est ce que nous allons vérifier pas plus tard que maintenant.

realme 9i : spécifications techniques

Comme toujours, décortiquons d’abord la fiche technique du smartphone :

  • Écran 6.6’’ IPS – 2412 x 1080 px – 90 Hz
  • Processeur Snapdragon 680
  • 4 ou 6 Go de RAM
  • 64 ou 128 Go de stockage interne
  • Appareil photo dorsal : 50 MP + 2 MP + 2 MP
  • Appareil photo frontal : 16 MP
  • Ports USB-C, Jack 3.5 mm, port micro-SD
  • Dual nano-SIM
  • Wi-Fi 5, Bluetooth 5
  • Batterie : 5000 mAh – Recharge rapide 33W
  • Dimensions : 164.4 x 75.7 x 8.4 mm – Poids : 190 grammes
  • Android 11 avec surcouche Realme UI 2.0

Comme on le remarque vite, les changements par rapport à la précédente générations se veulent assez légers. Le poids et les mensurations sont un chouïa plus réduits. L’écran reste sur la technologie IPS mais perd en vitesse de rafraichissement. C’est toutefois compensé par la présence d’un SoC plus récent, le Snapdragon 680, qui vient en remplacement du MediaTek Helios G96. Ajoutons quand même que la recharge passe de 18W à 33W.

En dehors de ça, aucun changement majeur n’est à signaler. La partie photo semble inchangée, de même que tout ce qui touche à la connectivité.

Prix

realme est une marque qui pratique des prix très agressifs. Le 9i devrait donc avoir de quoi séduire les personnes qui ne veulent pas faire un gros investissement dans un smartphone Android haut de gamme. Le prix d’appel est ainsi fixé à 219€ pour le modèle de base, soit 20€ de plus que le realme 8i à sa sortie l’an dernier.

Design et finitions

realme est du genre à proposer des designs qui sortent de l’ordinaire. Bien qu’il soit entièrement constitué de plastique, le realme 9i reste assez sexy à l’œil.

Coque realme 9i

La coque avec son effet strié est particulièrement sympa, apportant une touche d’originalité sans pour autant faire trop tape-à-l’oeil. En revanche, le plastique brillant attrape très vite les traces de doigts et autres poussières… On pourra aussi reprocher au smartphone le module photo proéminent, mais c’est inhérent aux appareils à prix bas.

Design realme 9i

Le realme 9i se révèle aussi plus compact et léger que le 8i. Ça ne se joue pas à grand-chose mais à l’usage la prise en main est plus agréable. On a moins l’impression d’avoir une brique entre les mains, même si on reste avec un appareil relativement imposant au final.

Connectique realme 9i

La connectique reste de son côté tout ce qu’il y a de plus classique : micro-SD, USB-C et prise casque 3.5 mm. Cette année, le smartphone a d’ailleurs obtenu la certification HiRes. Cela ne veut en aucun cas dire que la qualité audio sera au rendez-vous, mais on peut toutefois espérer que le constructeur a fait quelques efforts sur la partie sonore.

Boutons realme 9i

Du côté des boutons, on retrouve la même disposition que le realme 8i. Le lecteur d’empreintes est donc déporté sur le bouton d’alimentation, placé sur le côté droit du smartphone. Tout tombe parfaitement sous les doigts, rien ne bouge, les finitions sont de bonne qualité.

Écran

Sans grande surprise, on constate que le realme 9i est équipé d’un simple écran IPS et non pas d’une dalle AMOLED comme sur le GT Neo 2. Le rendu est très proche de celui du 8i, avec une définition et une taille identiques.

Écran realme 9i

Le plus gros changement réside dans le taux de rafraichissement. Il passe à 90 Hz alors qu’il était de 120 Hz sur la précédente génération. Ce n’est cependant pas gênant à l’usage, on profite d’une très bonne fluidité. Le rafraichissement est d’ailleurs adaptatif, ce qui signifie que le smartphone va l’adapter à vos usages. On devrait ainsi profiter d’une meilleure autonomie tout en conservant une bonne fluidité.

À l’usage, on note quand même que la dalle a tendance à attraper un peu trop les reflets. L’écran est assez brillant, ce qui ne joue pas en sa faveur en extérieur, malgré une luminosité maximale suffisante.

Photographie

Le realme 9i ne fait pas de folies au niveau photographie. Le smartphone chinois reprend les mêmes modules que sur la précédente itération, à savoir un trio de 50 MP + 2 MP + 2 MP au dos et 16 MP en façade.

APN realme 9i

Les résultats sont donc très similaires à ce qu’il existait sur la série 8 en entrée de gamme. Le rendu des cliches en plein jour est correct malgré une surexposition régulière, mais dès qu’on passe sur une basse luminosité on sent que les capteurs sont à la peine.

Photo jour realme 9i

Photo nuit realme 9i

Le realme 9i devrait toutefois se révéler suffisant pour la majorité des utilisateurs, compte tenu de son prix serré.

Performances

Lors de notre test, le realme 8i s’était révélé assez décevant sur les performances en jeu, bien qu’il reste plus que correct pour les tâches moins gourmandes. Le Snapdragon 680 va-t-il faire mieux que le MediaTek Helio G96 ? La réponse est oui !

En plus d’être fluide dans l’interface et les tâches légères comme la navigation web, le realme 9i assure pas mal pour le gaming. Là où le Helio G96 était totalement à la ramasse sur Genshin Impact avec les détails au minimum, il est possible de jouer à ce jeu 3D avec les détails sur moyen sans qu’il rame. Bien entendu, la fluidité n’est pas optimale mais ça reste tout à fait jouable. Et tout ça sans chauffer.

Jeu realme 9i

Le realme 9i est donc une excellente surprise du point de vue des performances. Il nous semble un bon compromis pour les personnes qui ne veulent pas investir plus de 220€ dans un smartphone.

Multimédia

Le realme 9i, grâce à son grand écran, est un bon smartphone pour les amateurs de multimédia. Il se débrouille aussi pas mal pour la partie audio. La prise casque assure une bonne prestation. Certes, ce n’est pas aussi bon que sur un baladeur audiophile, mais ça devrait néanmoins suffire pour la plupart des utilisateurs qui pourraient être rebutés par la qualité souvent très basse des prises de smartphones.

Autonomie

Presque 50% d’autonomie en plus par rapport au realme 8i : c’est le temps annoncé par realme pour sa gamme 9i. Force est de constater que le constructeur chinois ne nous ment pas. Grâce à diverses optimisations logicielles et un SoC gravé plus finement, le realme 9i est un véritable montre d’endurance.

En 3h de téléchargement intensif avec l’écran allumé, le smartphone n’a perdu que 40% de batterie, ce qui est très peu. De plus, la consommation en veille est elle aussi très légère. Au final, il est très facile de tenir deux journée sans passer par la case recharge, même en jouant un peu durant ce laps de temps.

Le realme 9i se voit aussi amélioré sur la partie recharge. Il supporte maintenant la charge rapide à 33W, là où le 8i était limité à 18W. Inutile de dire que ça améliore grandement le confort, puisqu’il faut environ 70 minutes pour un plein complet, soit 30 minutes de moins que sur la précédente génération.

Conclusion

Le realme 9i vient gommer les principaux défauts de son ainé. Il est ainsi plus performant, plus endurant et un peu plus compact. Il n’y a que la partie photo qui reste en retrait, mais vu le prix demandé, on peut difficilement lui reprocher ce genre de concessions. Le dernier-né de realme est une bonne surprise qui séduira les utilisateurs avec un petit budget, y compris les gamers occasionnels. Pour la prochaine génération, on espère l’arrivée d’un écran AMOLED et d’une meilleure partie photo, ainsi que moins de bloatware au sein de l’interface.

realme 9i

8.5 sur 10
Les avantages Bonnes performances (même en jeu) / Prix attractif / Excellente autonomie / Design plus compact que le 8i / Recharge qui passe à 33W Les inconvénients Pas d’écran AMOLED / Coque salissante / Trop de bloatware au sein de realmeUI / Rafraichissement d’écran moins élevé que sur le 8i / Qualité photo qui stagne
le 0 224
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend