Gérer la mairie du bout des doigts : Monsieur le Maire et son iPad !

Par ,

Article invité par un Maire un peu particulier, qui gère sa mairie du bout des doigts grâce à son iPad. Découvrez comment les tablettes peuvent être bien utiles à certains élus pour gagner en réactivité !

Gérer la mairie du bout des doigts : Monsieur le Maire et son iPad !Agé de 49 ans, Julien DIDRY est Maire de Bras sur Meuse (commune de 750 habitants) depuis 2001, 1er vice-Président de la communauté de communes de Charny et vice-Président des Maires de Meuse. Au-delà de ses mandats d’élu locaux, il est cadre dans une entreprise de 600 salariés.

Gérer la mairie du bout des doigts

Pas toujours simple de conjuguer une activité professionnelle et un mandat électif.  En 2001, dès ma première élection, j’ai organisé la Mairie autour du numérique. L’arrivée des tablettes a apporté encore plus de souplesse. Explications.

Même si je m’y arrête tous les jours, je ne suis pas en permanence à la Mairie. Avec ma tablette, je peux consulter, travailler et signer des documents à distance. Ma caisse à outils ? Un iPad, un espace de stockage en mode nuage (Cloud pour les anglophones) et une application de gestion des fichiers PDF.

A la Mairie, la secrétaire me transfère sur mon espace de stockage les documents préalablement numérisés. Je peux donc les consulter n’importe où avec une connexion wifi ou mobile. Lorsqu’une signature est nécessaire, il me suffit d’utiliser une application qui me permet d’apposer le tampon et de signer avec un stylet. Petite anecdote : Dans une commune de 750 habitants, le Maire est disponible 7 jours sur 7 et 24H/24 et même quand il est en vacances.

L’an dernier, prenant ma seule semaine de congé annuelle, un habitant m’a appelé pour une signature urgente sur un document. La Mairie étant fermée, je lui ai demandé de me l’envoyer par fax (il ne disposait pas de scanner pour me l'envoyer par mail et j’ai un système gratuit qui me permet de recevoir les fax sur mon email au format PDF). Cinq minutes plus tard, le document était réceptionné, signé et renvoyé. Et tout cela s’est passé à la plage…

Bien entendu, j’utilise aussi ma tablette pour la gestion des mails, le suivi des mes comptes Twitter et Facebook, le suivi des travaux du personnel communal ou encore la consultation d’une revue de presse à partir d’un lecteur de flux RSS. Bref, mon iPad m’est indispensable aujourd’hui.

Applications que j'utilise le plus :

Ce que j'utilise le plus sur mon ipad (au-delà de l'outil mails) :

Il y en a encore d'autres, mais qui présentent moins d'intérêt dans le cadre de mon mandat.

Un grand merci à Julien DIDRY pour son témoignage plus qu'intéressant !

 

le 8 1693
-
Article précédentArticle suivant
8 commentaires
  1. M Ambroise,

    Pour votre information j’utilise une smartphone (ou ordiphone en bon français de France) N97mini de chez Nokia fabriqué en Finlande…
    pour ce qui est de l’ordinateur je vous invite à faire un tour sur  http://www.ashelvea.com, vous y découvrirez peut-être qu’en Midi-Pyrénées on fabrique depuis plusieurs années des ordinateurs, notamment le plus propre au Monde.
    Je ne dit pas que ces solutions sont parfaites et adaptables à tous mais en matière d’achat à chacun sa responsabilité (économique) et son éthique (droits de l’Homme).
    Si vous avez mieux, je suis preneur.

    Cordialement

    (Et merci d’éviter d’insulter les gens en les traitant d’hypocrites.)

    1. On peut faire de l’hypocrisie sans être un hypocrite ;) Ca n’était pas (en tout cas dans ma bouche) une insulte et je vous prie de bien vouloir m’excuser si vous l’avez pris comme tel.

      En effet, le N97 est bien fabriqué en Europe.
      quand à l’Ashelva (que je ne connaissais pas, merci pour la découverte) est certes propre, mais pas si Français que ça.

      La mémoire vive, le disque dur, le processeur et l’écran (au moins sa dalle) sont fabriqués probablement en Asie voire peut-être aux USA pour le processeur.

      Au delà de cet exemple qui semble en effet être une moins mauvaise pratique que les autres, l’hypocrisie que je dénonçais réside d’avantage dans le fait que les “tablettes” ne sont pas en soi un problème spécifique de la fabrication chinoise, car les postes de nos chers élus et autres collectivités sont je pense bien différents de ces Ashelva.

      Je vous rejoins cependant : ce que l’on apprend sur les usines et fournisseurs d’Apple (et consors) n’est pas du tout acceptable. Il n’y a cependant pas d’alternative crédible (technologiquement et en terme de positionnement tarifaire comparable) existant à ce jour. Même si nous les appelons de nos voeux bien évidemment.

    1. Parce que l’ordinateur (ou le téléphone !) avec lequel vous écrivez ce commentaire n’est pas en toute ou partie Made in China ? Je pense qu’il faut être un peu réaliste et arrêter l’hypocrisie !

  2. Ou comment promouvoir le made in china dans un pays qui compte 10 % de chômeurs. Une Honte pour un élu de la République française

    1. Parce que l’ordinateur (ou le téléphone !) avec lequel vous écrivez ce commentaire n’est pas en toute ou partie Made in China ? Je pense qu’il faut être un peu réaliste et arrêter l’hypocrisie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend