Compte Google : données personnelles, historiques … comment les effacer ?

Par ,

Ce n’est plus une nouveauté : notre monde est connecté, partout, tout le temps. Mais jusqu’où cela va-t-il ? Un petit rappel ne fait jamais de mal. L'exemple de Google.

google-watching

Que c’est pratique quand le matin Google Assistant vous annonce quel temps il fait chez vous et qu’un bouchon risque de vous ralentir sur le chemin de votre travail. D’ailleurs, vous n’arriverez pas avant 23 minutes au dit lieu de travail. Une précision digne d’un chirurgien.

Et si vous ne vous rappelez plus où vous étiez il y a trois semaines à 15h32, Google le saura probablement. Vous ne me croyez pas ? Vérifiez donc le lien suivant. Ça y est, vous commencez à ressentir ce petit pincement dans la gorge qui vous dit « je me sens observé » ? Certes, j’exagère, mais à peine.

Positions Google

Sans tomber dans la paranoïa à la Jason Bourne, il y a de quoi avouer que les données qu’un géant comme Google possède sur vous sont nombreuses : position, emploi du temps, mails… Comment ça ? Vous ne saviez pas que tous vos mails sont décortiqués ? Posez-vous la question de savoir comment Google Assistant sait que votre prochain vol est prévu pour telle date, sur telle compagnie. Il ne l’a pas deviné tout seul.

Toutes les données sont sauvegardées (et réutilisées ?)

Cela ne vous suffit pas ? Faites-donc un tour dans l’historique de votre compte Google. Toutes vos recherches, qu’elles passent pas Chrome ou Google Assistant sont enregistrées. Vous avez demandé à Google Assistant d’envoyer un SMS à votre tendre et douce, tout est stocké dans les serveurs du géant de la recherche. Idem pour le service de compression des données mobiles. Afin d’économiser votre forfait, Google Chrome propose de compresser les pages Web que vous visitez. Procédure qui requiert un passage de tout ce trafic sur les serveurs de la firme. Au fait, combien de sites visitez-vous par jour ?

Idem pour vos vidéos sur YouTube, que ce soient les recherches ou les visionnages. Tous les services de la firme américaine enregistrent vos sollicitations. Mais attention, n’allons pas crier au voyeurisme, nous avons tous donné notre autorisation pour ce « pistage ». Rappelez-vous quand un message est apparu pour vous demander l’autorisation d’utiliser vos données de localisation. Comme beaucoup de monde, vous avez simplement appuyé sur « Oui » sans trop vous inquiéter des conséquences. Si vous avez choisi « Non », alors vos données ne sont pas sauvegardées, ouf !

Désactiver la sauvegarde automatique

Pour ceux qui souhaitent retrouver un semblant de vie privée, qu’ils se rassurent, il est possible d’empêcher l’accès à vos données. Pour cela, rendez-vous dans les paramètres de votre compte Google et suspendez les services que vous ne souhaitez pas utiliser. Il est possible de désactiver le suivi de votre position directement depuis votre terminal, que ce soit une tablette ou un smartphone, en allant à l’onglet « Accès aux données de localisation ». Sachez qu’en faisant ça, vous perdrez de la précision dans les applications comme Google Feed, qui se sert de vos historiques pour vous proposer du contenu.

Activités Google

Comment effacer cet historique ?

Et si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez effacer l'historique de vos recherches dans son ensemble. Pour cela, rendez-vous dans l'historique dont nous parlions précédemment. Cliquez sur “Supprimer l'activité” dans le menu à gauche de votre écran. Une fenêtre va s'ouvrir avec un menu déroulant. Pour tout effacer, choisissez “Toute la période” et cliquez sur la case bleue “Supprimer”. Voilà, tout votre passé sur Google est définitivement effacé. Ça soulage non ? Sachez aussi que si vous utilisez le mode “Navigation privée” sur Chrome, vos historiques ne sont pas conservés.

Supprimer historique Google

Le droit à l'oubli

Pour aller encore plus loin, la CJUE (Cours de Justice de l'Union Européenne) a obligé Google à mettre en place un formulaire de suppression intégrale des données de recherche dans le cadre du droit à l'oubli. Concrètement, vous pouvez demander à Google d'effacer un contenu internet qui indiquerait certaines de vos données personnelles. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire. Idéal pour effacer un vieux blog. En revanche, sachez que c'est Google qui décide en dernier recours si le contenu incriminé peut être effacé ou non en se basant sur plusieurs critères. Un vieil article sur Blogger ne devrait pas poser de problème. Mais si vous êtes fiché sur un site recensant les escroqueries par exemple, ça sera une autre paire de manche puisque l'information sert l’intérêt public.

Google Droit oubli

Des données aussi utile pour protéger vos appareils (volés)

Et si maintenant on voyait les choses sous un autre angles ? Si l'usage de nos données privées servaient à nous protéger ? Cliquez ici, ne soyez pas timides. Voici tous vos appareils reliés aux services de Mountain View, ainsi que les applications reliées à ces mêmes services. Grâce à ça, vous pouvez voir absolument tout ce qui se passe et quelles sont les applications utilisant votre compte Google. Il est possible de bloquer l'accès à ces applis, ce qui peut s'avérer utile si vous ne souhaitez plus les utiliser afin d'éviter la curiosité mal placée.

Applications tierces Google

L'omniprésence de Google permet aussi de savoir où est tel appareil à tel moment. Une fonction qui peut s'avérer pratique en cas de vol puisque vous pouvez bloquer à distance l'appareil Android concerné. Pour cela, il vous suffit de télécharger l'application Android Devices Manager sur le Play Store. Elle viendra lister tous vos terminaux et permet un blocage instantané ainsi que l'effacement intégral des données. Même si ça ne vous ramènera pas forcément votre tablette ou smartphone, ça aura le mérite de le rendre inutilisable.

Google Localiser mon appareil
Google Localiser mon appareil
Développeur: Google LLC
Prix: Gratuit
  • Google Localiser mon appareil Capture d'écran
  • Google Localiser mon appareil Capture d'écran
  • Google Localiser mon appareil Capture d'écran
  • Google Localiser mon appareil Capture d'écran

Comme nous venons de le voir, nos informations personnelles peuvent être à double tranchant. Une chose est sûre : elles circulent sur le Net quotidiennement sans qu'on s'en rende compte. Ce n'est pas forcément gênant dans 90% des cas, puisqu'il est possible de choisir ce qu'on diffuse ou pas. Cependant, on peut quand même se poser la question de la sécurité. En effet, que se passerait-il si des milliers de comptes GMail venaient à se faire pirater ? Un intrus ayant accès à vos identifiants Google peut avoir accès à l'intégralité des services, pas juste la boite de messagerie. C'est malheureusement ce qui s'est produit récemment, les adresses et mots de passe de plusieurs millions de personnes s'étant fait pirater et mettre en ligne… Les comptes se sont fait pirater depuis un site utilisant une identification par GMail, comme c'est souvent le cas. Mais les bases de données touchées étaient (heureusement) anciennes.

Comment se prémunir de tels risques ? En changeant régulièrement de mot de passe. Vous pouvez aussi utiliser la double identification en associant un numéro de téléphone à votre compte Google. Évitez de vous inscrire sur des sites qui ne vous semblent pas honnêtes. En gros : utilisez votre bon sens ! Avec quelques mesures simples, vous pourrez éviter de gros ennuis. Cela s'applique à tous les services Web que vous utilisez. Mountain View n'est pas la seule firme à utiliser vos données. que vous utilisiez un appareil Apple, Windows ou Android, la donne est la même.

Nous espérons que ce dossier vous aura permis de mieux maîtriser Google. Vous êtes maître de vos informations personnelles, faites-en usage à bon escient et tout ira bien. Sinon… Hé bien elle est encore loin l'époque où des hommes en noir viendront vous informer que vous êtes la cible d'un gigantesque complot gouvernemental ;-)

le 1 2089
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend