Lenovo Yoga 510 14″ : notre test & avis du portable 2-en-1

Lenovo est très prolifique dans le secteur des hybrides et vient de renouveler son Yoga 510. C’est donc pour nous l’occasion de le tester.

Prix et spécifications

L’an dernier nous testions le Miix 700, un hybride fin et léger très convaincant, dans la veine de la Surface Pro 4 de Microsoft. Aujourd’hui, nous passons sur un modèle plus imposant et plus proche du PC portable que de la grosse tablette : le Yoga 510. La marque chinoise propose plusieurs déclinaisons dont le premier prix se situe à 449€. Pour ce test, j’ai reçu le modèle le mieux équipé, vendu à 799€ environ. En voici la fiche technique :

  • Ecran tactile 14″ Full HD 1920 x 1080 px
  • Processeur Intel Core i5-6200U
  • GPU AMD Radeon R5 M430 2 Go
  • 8 Go RAM
  • 1 To HDD
  • Ports USB 2.0 x 1, USB 3.0 x 2, HDMI, SD, RJ45, prise casque 3.5 mm
  • Wifi 802.11 b/g/n/ac, Bluetooth 4.0
  • Poids : 1.75 kg
  • Windows 10 Famille

Gamme Yoga oblige, le 510 est équipé de la charnière à 360° qui a fait le succès de la marque. Vous pourrez donc utiliser l’hybride comme un PC portable classique ou une tablette, en passant par diverses positions plus acrobatiques : tente ou chevalet. Comme je le disais plus haut, on s’approche vraiment plus du laptop que de la tablette, l’ensemble est donc assez lourd et épais. C’est cependant compensé par les nombreux ports disponibles et la présence d’un disque dur mécanique de 1 To. La polyvalence est donc un atout du Yoga 510.

Design

Pour ce test, j’ai reçu la version blanche du Yoga 510. Il est aussi disponible en noir. A l’ouverture de la boite, j’ai ressenti la même impression de qualité et de robustesse qu’avec le Miix 700. Bien qu’en majorité en plastique, la coque ne s’enfonce pas et parait très bien assemblée. Notez qu’aucune caméra n’est présente sur le dos de l’appareil, il y en a juste une à l’avant. Pour ma part, c’est loin de me déranger, la plupart des hybrides du marché proposant des APN de piètre qualité qui sont souvent inutilisables.

Le Yoga 510 est un engin imposant.
Le Yoga 510 est un engin imposant.

 

La coque arrière est en plastique. Notez l'absence d'appareil photo.
La coque arrière est en plastique. Notez l’absence d’appareil photo.

Toute la connectique est située sur la partie basse du Yoga 510. Le côté gauche comporte le port SD, l’USB 2.0, la prise casque et un emplacement anti-vol. A droite du clavier on a les deux ports USB 3.0, le HDMI et le RJ45. Comme vous pouvez le constater, c’est plus que complet ! Le seul bouton physique présent est celui d’alimentation, le volume se règle via le clavier.

La connectique est très complète.
La connectique est très complète.

 

Tous les connecteurs sont en grand format, ce qui est vraiment pratique.
Tous les connecteurs sont en grand format, ce qui est vraiment pratique.

Passons d’ailleurs au clavier. Il est enchâssé dans une protection en aluminium. Les touches sont espacées comme il faut et la frappe est agréable. Dommage cependant qu’il ne soit pas rétro-éclairé. Le pavé tactile est très large et suffisamment éloigné pour ne pas gêner lors de la rédaction. Son seul défaut est la sensibilité assez faible, mais ça se règle en quelques secondes dans les paramètres.

Le clavier est agréable à utilisé. Il n'est malheureusement pas rétro-éclairé.
Le clavier est agréable à utilisé. Il n’est malheureusement pas rétro-éclairé.

Sous l’hybride sont situés deux haut-parleurs certifiés Harmann. Le son est très bien rendu, mais si vous portez le Yoga 510 sur vos genoux vous n’entendrez plus rien du fait de l’emplacement des-dits haut-parleurs.

Les haut-parleurs délivrent un bon son mais sont mal disposés.
Les haut-parleurs délivrent un bon son mais sont mal disposés.

Le refroidissement du convertible est assuré par un ventilateur qui expulse la chaleur vers la grille arrière et celle sous la coque. Il reste relativement discret, mais encore une fois l’emplacement de la grille fait que vous sentirez la chauffe si vous portez le Yoga 510 sur vos genoux. En gros, la meilleure place pour lui est sur une table. Pas super pour un engin « tout-terrain »…

L'évacuation de chaleur s'effectue par l'arrière et le dessous de l'appareil.
L’évacuation de chaleur s’effectue par l’arrière et le dessous de l’appareil.

Pour finir, je vais aborder la charnière qui a fait la célébrité de la gamme Yoga depuis des années. Contrairement au Miix ou encore au Yoga Book, on a ici une charnière conçue d’un seul bloc. Fini donc le look « bracelet de montre » qui était plutôt classe. Ce choix a probablement été fait à cause du poids et de la taille de l’hybride. Tout fonctionne cependant très bien et peu importe la position, la tenue est impeccable. Lenovo continue de montrer sa maîtrise de cette technologie.

Les charnières permettent diverses positions comme ici en chevalet.
Les charnières permettent diverses positions comme ici en chevalet.

Niveau design le Yoga 510 est donc une belle réussite, malgré l’emploi de beaucoup de plastique. Le système de charnière à 360° est toujours au top et la connectique est très complète, ce qui rend l’engin plus que polyvalent. Néanmoins, il faut malheureusement oublier l’usage sur les genoux sous peine de masquer le son et supporter l’évacuation de chaleur.

Ecran

L’hybride de Lenovo est équipé d’une dalle tactile IPS de 14″ en Full HD, soit 1920 x 1080 px. Une définition relativement répandue à l’heure actuelle. J’aurais quand même aimé voir quelque chose de plus élevé comme sur le Miix 700 qui propose une dalle 2k pour le même prix. Malgré tout, l’écran du Yoga 510 reste agréable à utiliser avec de jolies couleurs et de bons contrastes. La luminosité manque néanmoins un peu de punch et la dalle est sensible aux reflets. En bref, ce n’est pas le Yoga 510 qui ira détrôner le superbe écran de la Surface Pro 4.

L'écran est joli mais manque de luminosité. La dalle est aussi très sensible aux reflets.
L’écran est joli mais manque de luminosité. La dalle est aussi très sensible aux reflets.

Interface et applications

Comme de nombreux PC 2-en-1, le Yoga 510 utilise Windows 10, l’OS de Microsoft. Il est ici fourni dans sa version Famille. Je ne vais pas m’étendre dessus, vous connaissez déjà probablement par cœur ce système d’exploitation qui a envahi nos PC depuis presque deux ans. Notez quand même que Lenovo reste assez ouvert et qu’il est possible d’installer des OS alternatifs GNU/Linux comme Ubuntu ou Fedora sur son convertible.

Le Yoga 510 tourne sous Windows 10 Famille.
Le Yoga 510 tourne sous Windows 10 Famille.

Voyons maintenant les applications pré-installées. Tout comme sur le Miix 700, le constructeur chinois fourni plusieurs applications de son cru. Il y en a cependant moins que d’habitude, ce qui n’est pas plus mal. La plus utile est probablement Lenovo Companion qui permet de faire les mises à jour importantes (pilotes, BIOS) et analyser la bonne santé du matériel en quelques clics.

Lenovo Companion permet de maintenir le Yoga 510 à jour.
Lenovo Companion permet de maintenir le Yoga 510 à jour.

Lenovo Settings est presque similaire mais s’attarde sur certains réglages spécifiques comme la batterie ou l’écran. Certains de ces paramètres ne sont pas accessibles autrement que par cette application, veillez donc à la conserver si vous voulez maîtriser votre hybride à fond.

Lenovo Settings permet quelques réglages supplémentaires.
Lenovo Settings permet quelques réglages supplémentaires.

Une autre application à utiliser dès la première utilisation est OneKey Recovery. Elle sert à créer une image de sauvegarde de votre système afin de le réinstaller à neuf en cas de besoin. Son utilisation est de plus très simple.

OneKey Recovery est à utiliser en priorité afin de sauvegarder une image du PC.
OneKey Recovery est à utiliser en priorité afin de sauvegarder une image du PC.

Vient ensuite Photo Master qui est une application de gestion des photos. Elle est plutôt basique et ne permet pas de retouches complexes, mais vous pourrez l’utiliser pour classer vos clichés et réaliser des diaporamas en quelques secondes.

Photo Master permet de classer et organiser vos photos avec simplicité.
Photo Master permet de classer et organiser vos photos avec simplicité.

La dernière application Lenovo pré-installée est REACHit. Vous pouvez la désinstaller d’office puisque le service a fermé ses portes en septembre 2016.

Le service REACHit a fermé ses portes il y a peu de temps.
Le service REACHit a fermé ses portes il y a peu de temps.

Afin de protéger votre convertible, la suite McAfee LiveSafe est aussi pré-installée en version limitée.

McAfee est pré-installé en version limitée sur le Yoga 510.
McAfee est pré-installé en version limitée sur le Yoga 510.

Dans l’ensemble les applis proposées sont assez utiles, surtout pour des débutants qui pourront gérer leur Yoga 510 sans avoir besoin de grosses connaissances en informatique. J’apprécie aussi le fait de pouvoir installer un autre OS sans soucis, chose assez rare encore de nos jours.

Performances

Avec son processeur Intel Core i5-6200U, ses 8 Go de RAM et son GPU AMD R5-430, l’hybride chinois se place en théorie au-dessus de ses concurrents au même prix, souvent équipés de Core M3/M5 et moins de RAM. Seulement voilà, l’usage d’un disque mécanique se fait immédiatement sentir. Le démarrage est souvent long, l’engin manque des fois de réactivité. Les habitués du SSD grinceront vite des dents. On lance parfois une action et on attend, sans trop savoir si ça a marché… Ce n’est pas permanent, rassurez-vous, mais c’est parfois un peu frustrant… Lors de votre achat, réfléchissez donc bien à votre priorité : le stockage important ou la réactivité ?

Concernant la puissance pure, les benchmarks sont plutôt bons, avec un score de 2149 points sur PCMark 8. La Surface Pro 4 avec son Core i5-6300U avait obtenu 2368 points et le Yoga Miix 700 en Core M5-6Y54 avait décroché 2133 points. Le Yoga 510 s’en tire honorablement. Son GPU lui permet même d’obtenir des résultats corrects sur des jeux 3D comme Borderlands : The Pre-Sequel, là où d’habitude les hybrides sont à la peine. Attention quand même, l’ensemble ramera si vous poussez les détails et la résolution à fond. Les jeux en 2D comme Darkest Dungeon ne lui poseront en revanche aucun problème.

Borderlands tourne mieux sur le Yoga 510 que sur les autres hybrides du marché.
Borderlands tourne mieux sur le Yoga 510 que sur les autres hybrides du marché. N’espérez néanmoins pas de miracles, les détails sont au minimum en 720p.

En dehors des lourdeurs provoquées par l’usage du disque mécanique, le Yoga 510 offre une bonne expérience. Sa grande taille permet une frappe agréable pour la bureautique et sa connectique fournie fonctionne très bien. Le wifi 5 GHz est de la partie et fonctionne très bien, le signal restant stable même loin de la Box. Les gros consommateurs de multimédia apprécieront le bon son fourni par les haut-parleurs Harmann, malgré leur positionnement peu pertinent. Le ventilateur reste relativement discret, voire inaudible tant que vous n’utilisez pas de programme trop gourmand.

Autonomie

L’autonomie est souvent le point noir des hybrides. Lenovo affirme que son Yoga 510 peut tenir jusqu’à 8h sur une seule charge. Comme souvent, c’est une estimation très optimiste. Afin de m’en assurer, j’ai fait tourner une vidéo sur Netflix pendant 2 h, la luminosité de l’écran étant réglée à 50%. Durant ce temps, la batterie aura perdu 38% d’autonomie. C’est un score passable, qui reste cependant comparable à ce qu’on peut observer sur de nombreux hybrides. Le Yoga 510 offre une autonomie qui sera à peine suffisante pour une petite journée de travail. En cas de besoin, il bénéficie de la charge rapide qui permet de le remettre d’aplomb en 2h30 environ, ce qui est plutôt rapide pour un hybride de cette taille.

Conclusion

Lenovo Yoga 510

7.5 sur 10
On aime Le design élégant / Le stockage important / La charnière à 360° / La qualité sonore / La connectique très fournie On aime moins Le positionnement des haut-parleurs et de la grille de ventilation / L'écran qui manque de luminosité / Le HDD qui ralentit les actions / Clavier pas rétro-éclairé / Poids et taille Un hybride imposant mais polyvalent Tout est dans le titre de la conclusion : le Yoga 510 n'est pas l'hybride le plus discret, mais il compense ça avec sa polyvalence. Gros stockage, connectique à foison, charnière à 360°, il est très complet. Son design soigné lui confère un aspect haut de gamme. Tout n'est pas rose malgré tout : l'écran manque de luminosité et le placement de certains éléments empêche de l'utiliser correctement sur les genoux. Ce ne sont pas de gros défauts heureusement. On vous recommande l'achat du Yoga 510 si la taille ne vous gène pas et que vous cherchez une machine polyvalente. Sinon il y a le Surface Book, mais le budget n'est pas le même !
le 0 194
- Marque(s) / Os :
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *