Cyanogen OS : 10 infos à connaître sur cet OS prometteur

Par ,

Longtemps réservé aux utilisateurs de mobile les plus avisés, Cyanogen OS est projeté depuis quelques temps sur le devant de la scène. Cette médiatisation accrue fait notamment suite à l’investissement de géants comme Microsoft ou Foxconn dans le projet. Le système d’exploitation open source pourrait prochainement devenir un véritable concurrent pour Apple ou Google. Voici donc 10 choses à savoir sur cet OS mobile qui sort de l’ordinaire.

cyanogen-os

1 – Un dérivé d’Android

À l’instar des surcouches proposées par les grands constructeurs ( Touchwiz de Samsung, Sense UI d’HTC… ), Cyanogen OS est basé sur la version Open Source d’Android proposée par Google en libre accès.

Allègrement modifiée, cette version attire les utilisateurs grâce à ses nombreuses options de personnalisation. Ainsi, l’utilisateur peut choisir de conserver la version brute d’Android, similaire à celle d’un Nexus, ou bien modifier intégralement le système. Tout dépend de la volonté et des connaissances techniques de chacun.

2 – Cyanogen OS n’est lié à aucune marque de téléphone

hero-2+-cyanogen

Contrairement aux autres surcouches, Cyanogen OS n’est lié à aucun constructeur mobile. Tandis que Touchwiz ou Sense UI sont exclusivement réservés aux appareils Samsung et HTC, Cyanogen est proposé au bon vouloir des constructeurs à l’internationale.

Actuellement, les appareils les plus connus sous Cyanogen OS sont le Hero 2+ d’Alcatel ou encore le OnePlus One. Officiellement, Cyanogen est supporté par 70 appareils. L’entreprise indépendante qui développe le système d’exploitation se charge de l’adapter aux appareils produits par ses partenaires, de corriger les bugs ou d’ajouter des nouvelles fonctionnalités.

3 – Les applications pré-installées ne sont pas obligatoires

Dès le premier démarrage, tous les smartphones et tablettes comportent déjà plusieurs applications pré-installées. Qu’il s’agisse de jeux, d’applications bureautiques ou autres antivirus, elles sont généralement le fruit d’un partenariat ou du constructeur lui-même. Surnommées « bloatware » en raison de leur caractère intrusif et encombrant, ces applications sont bien souvent superflues voire inutiles. Face à ce phénomène qui tend à s’amplifier au fil du temps, il est juste de souligner que Cyanogen est l’un des seuls OS à autoriser la suppression pure et simple de ces applis pré-installées, toujours dans une volonté de personnalisation poussée.

Ainsi, les applications Microsoft implémentées à l’OS depuis peu peuvent être désinstallées, tout comme l’application de communication de Cyanogen.

4 – Cyanogen Inc veut proposer une alternative à Google

Les fondateurs de Cyanogen

Les créateurs de Cyanogen sont notamment connus pour leurs déclarations relativement virulentes à l’égard de Google. En effet, Kirt McMaster considère qu’en dépit du caractère open source d’Android, Google tend à imposer ses services aux utilisateurs. C’est notamment le cas au travers du Play Store, systématiquement présent sur les appareils Android. Ainsi, Cyanogen souhaite s’émanciper de Google et offrir à terme un véritable OS en open source.

Même si le projet est encore loin d’être abouti, l’entreprise pourrait parvenir à ses fins plus rapidement que prévu grâce à ses multiples partenariats.

5 – Ne pas confondre avec Cyanogen Mod

Cyanogen logo ancien

Bien avant Cyanogen OS, le projet Cyanogen Mod permettait d’ajouter des fonctionnalités aux premiers appareils Android. Rapidement, cette rom a acquis une forte popularité auprès des développeurs mais aussi des hackers. Ces derniers pouvaient l’utiliser pour expérimenter à loisir. C’est ainsi qu’est née la vaste communauté autour de Cyanogen.

Cependant, Cyanogen OS est un projet différent. La principale nuance est que toutes les fonctionnalités proposées sur Cyanogen OS sont stables et certifiées. CyanogenMod se réserve davantage aux utilisateurs qui souhaitent tester les nouvelles fonctionnalités dès leur apparition, peu importe les risques encourus. CyanogenMod peut être installé sur Cyanogen OS.

6 – L’écran de verrouillage est un peu différent

cyanogen-lockscreen

Lorsque un appareil sous Cyanogen OS est verrouillé, le fond d’écran proposé est légèrement différent des autres appareils Android.

Par exemple, si vous être en train d’écouter de la musique, un equalizer visuel apparait sur l’écran. Il s’agit là d’un détail, mais ce « petit plus » esthétique fait partie du charme de cet OS adulé par ses fans. En dehors de ces légères différences, les interactions et autres affichages de notifications sont similaires aux autres versions d’Android.

7 – Tracer des formes sur l’écran permet d’agir rapidement

?????????????????????????????????????????????????????????
?????????????????????????????????????????????????????????

Même lorsque l’écran est éteint, plusieurs gestes tactiles permettent d’interagir rapidement avec l’appareil sous Cyanogen OS. Par exemple, tracer un V sur l’écran permet d’allumer le flash de l’appareil, afin de s’en servir en guise de lampe torche.

Dessiner un cercle permet d’accéder instantanément à l’appareil photo. De même, le lecteur musical réagit aux glissements de doigts. Ces commandes tactiles intuitives permettent d’utiliser très rapidement son téléphone ou sa tablette. Encore une fois, il s’agit de petits détails qui font une grande différence avec le reste des OS.

8 – Le moteur de thèmes le plus complet du marché

cyanogen-moteur-themes

La personnalisation a toujours été le point fort d’Android face à ses concurrents. De plus en plus, les grands constructeurs tachent d’offrir des possibilités poussées aux utilisateurs, et il s’agit là d’un important argument de vente.

Pour autant, aucun des ténors du marché n’arrive à la cheville de Cyanogen OS en la matière. Le moteur de thèmes permet de personnaliser chaque détail de l’appareil : les boutons de navigation, l’écran de verrouillage, la barre de notifications, le clavier virtuel… et ce ne sont là que quelques simples exemples. L’utilisateur peut choisir parmi des thèmes complets, ou choisir point par point afin d’obtenir un résultat final unique qui lui ressemble. Grâce à la communauté, ce moteur de thèmes se développe très rapidement.

9 – Une amélioration audio efficace

cyanogen-maxx-audio

Intégré à Cyanogen OS, Maxx Audio est un outil permettant de régler la sonorité de l’appareil pour une expérience musicale optimale. Contrairement à de nombreux équivalents sur Android, celui-ci peut se targuer d’être efficace à la simple condition de se pencher sur les réglages et autres options.

Une fois configuré, la différence à l’oreille est bien réelle et saura ravir les utilisateurs mélomanes. En outre, Maxx Audio peut être désactivé ou activé à volonté et n’encombre pas l’écran de notifications.

10  – De nombreux appareils vont accueillir Cyanogen OS dès cette année

Malgré toutes les qualités de ce système d’exploitation, la liste des appareils compatibles ne comporte pas réellement de flagship particulièrement attrayant. Toutefois, les choses devraient rapidement être amenées à changer.

Grâce aux partenariats récemment signés avec Microsoft, Foxconn ou encore le fabriquant de processeurs Qualcomm, Cyanogen OS devrait connaitre un élan de popularité d’ici la fin de l’année 2015.

A la rédaction on est plutôt séduit par cet OS prometteur qui offrira une nouvelle alternative aux leaders Android & iOS. Êtes-vous tenté(e) par ce système d’exploitation ? En connaissiez-vous l’existence auparavant ? 

le 1 1292
-
Article précédentArticle suivant
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend