iBooks installé d’office depuis iOS 8 permet l’augmentation de la lecture numérique

Par ,

Depuis l’arrivée d’iOS 8, Apple a fait évoluer son offre d’applications installées d’office sur les iPhone et les iPad. En plus des applications bien souvent présentes depuis le premier OS, ont été ajoutés Podcasts et iBooks. Cette dernière a notamment permis l’évolution de la lecture numérique depuis une tablette.

À son apparition en 2010, l’iPad se voulait être un appareil capable de favoriser la lecture numérique sur un marché où seules les liseuses avaient leur place, au côté des ordinateurs pas du tout pratique pour lire. S’il est vrai qu’un certain nombre de personnes se sont mises à lire sur tablettes, on ne peut pas dire non plus que les habitudes ont été bouleversées ensuite.

Il faut dire qu’un grand nombre de personnes qui achètent une tablette ne pense pas forcément à y installer des applications et c’est certainement l’une des raisons qui explique cela. L’application iBooks, qui permet de lire des livres numériques, n’étant pas installée par défaut, on en oubliait presque que l’on pouvait s’adonner à la lecture sur iPad.

iBooks iOS 7
L'offre sur iBooks est diverse et variée.

Apple a donc été plutôt bien inspiré de proposer d’office son application iBooks sur sa tablette et son smartphone avec l’arrivée d’iOS 8 à l’automne dernier. En effet, lors de la Digital Book World Conference, Keith Moerer, en charge d’iBooks, a révélé que chaque semaine ce sont un million de nouveaux utilisateurs qui visitent les rayonnages virtuels de la librairie en ligne d’Apple. Si toutes et tous n’achètent pas des livres et ne lisent pas sur leurs appareils, une bonne partie saute quand même le pas.

Voilà donc un chiffre impressionnant qui pourrait permettre à Apple de tirer des revenus considérables de son iBook Store dont il est toujours difficile de savoir ce qu’il génère exactement au moment où Apple présente ses chiffres à la presse.

L’autre facteur qui peut aussi expliquer cette évolution, ce sont l’arrivée des nouveaux smartphones avec des écrans plus grands qui rendent la lecture numérique plus agréable. Personnellement, si je ne lisais jamais de livre sur mon iPhone 5S, je me surprends à le faire de plus en plus souvent avec l’iPhone 6 Plus.

ios8-ibooks-100309289-large
L'application iBooks est maintenant installée sur iOS et OS X d'office.

De son côté, la qualité de l’application iBooks avec ses polices d’écriture, le mode nuit, le mode défilement (dont je ne peux plus me passer) a rendu aussi plus simple la lecture sur une surface vitrée.

Le SNE (Syndicat National de l’Édition) s’était d’ailleurs penché sur la lecture numérique dans notre pays l’été dernier et avait révélé que celle-ci était en hausse constante, même si les achats d’ouvrages numériques ne dépassaient pas encore les 5 %. Mais avec presque 10 millions de Français équipés d’une liseuse ou d’une tablette, une large partie de la population est en mesure de lire des ebooks.

Avec un taux d’équipement français, mais aussi mondial, qui ne cesse de progresser, avec une offre d’ouvrages de plus en plus pléthorique disponible et avec des habitudes qui sont en train d’évoluer, il semble acquis que la lecture numérique à de beaux jours devant elle. Il est donc intelligent de la part d’Apple d’avoir glissé d’office l’application iBooks sur ses appareils, et ce ne sont pas les premiers chiffres dévoilés qui viendront dire le contraire.

le 0 1155
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend