Une nouvelle étude confirme la supériorité des tablettes Android au Q2 2013

Par ,

Dans la même lignée que la précédente étude de BGR Group (et dans une certaine mesure celle de Chikita), Strategy Analytics révèle ses chiffres de vente de tablettes au second quadrimestre de 2013, avec une confirmation : les tablettes Android font désormais la course en tête.

Les chiffres ne sont pas ici détaillés par marque, mais uniquement regroupés par OS, on observe donc des grosses masses sensiblement différentes, et le jeu du nombre des acteurs paie – et de très loin – au profit de l’OS de Google.

Strategy Analytics : une nouvelle étude confirme la supériorité des tablettes Android au Q2 2013

C’est une chose somme toute très logique : les constructeurs ayant fait le choix des tablettes Android sont légion multipliant les modèles et les form-factors alors qu’Apple se limite en tout et pour tout sur 3 ans et demi d’existence dans le monde des tablettes modernes à 5 modèles. Et si le stock des tablettes dans les mains des utilisateurs reste majoritairement marqué d’une pomme, les nouvelles tablettes expédiées sont désormais clairement marquées d’un petit robot vert. Cela s’explique également par le poids des Whitebox tablets (tablettes low cost) qui pesaient pour 9,7 millions d’unités sur la même période.

Les mauvaises langues pourront donc dire que 50% des tablettes Android vendues sont des tablettes chinoises à bas coût, mais elles contribuent malgré tout à la pollution de la planète au développement du marché des applications Android devant l’App Store d’Apple.

Pour décrypter rapidement ces chiffres (et je vous renvoie au lien ci-dessous pour aller plus loin), les tablettes Apple perdent de la vitesse en ce qui concerne les parts de marché des expéditions (shipments) quand on les compare à la même période l’année dernière (passant de 17,6 millions de tablettes expédiées à 14,6 millions). Android double quasiment ses expéditions : 34.6 millions contre 18.5 millions. Les tablettes Windows progressent, fort-heureusement de quasi rien (200’000 unités l’année dernière Q2) à 2.3 millions d’unités au Q2 2013.

Mettons ici également en perspective l’une des dernières déclarations de Steve Ballmer (CEO de Microsoft) : « on a construit trop de Surface RT et on n’en a pas assez vendu ». Cela est assez révélateur de l’indicateur de shipment, qui n’est pas le plus fiable pris seul : des tablettes Expédiées ne sont pas forcément vendues ;-)

>> Pour aller plus loin, relire [Etude] l’iPad toujours très loin devant, mais la tendance pourrait s’inverser

source

le 0 760
-
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyer à un ami