Test de la Galaxy Tab 3 10 pouces de Samsung

Par ,

Après une version 7 pouces qui nous avait laissé un avis un peu mitigé, c’est au tour de la version 10 pouces de la Galaxy Tab3 de passer sur le grill. Espérons qu’elle soit plus convaincante que sa petite sœur. Nous testerons ici la version 16 Go tarifée à 379€, une version 32 Go sera également disponible début août. Positionnée en milieu de gamme, face à une Nexus 10 ou une Iconia Tab A700, par exemple, cette tablette devra lutter pour se faire une place. Constitue-t-elle une offre crédible ? C’est ce que nous allons voir.

Mise à jour 09/10/2017 : cette tablette tactile est obsolète. Nous avons testé la Galaxy Tab S3 de 2017 et nous vous la recommandons.

Commençons par les spécifications techniques :

  • Écran 10 pouces 1280 x 800 pixels
  • 1 Go de RAM et processeur Intel Atom Z2560 double cœur à 1,6 Ghz
  • GPU PowerVR SGX544MP2
  • Double caméra 3 Mpixel / 1,3 MPixel
  • Wifi g,n (5 Ghz) / Bluetooth / GPS.
  • LED Infrarouge
  • Slot Micro SD (cartes allant jusqu’à 64 Go)
  • 16 Go de stockage intégré
  • Batterie de 6800 mAh
  • Android 4.2.2 avec interface Touchwiz
  • Poids de 500 g.

Par rapport à la Galaxy Tab 2, ce sont des caractéristiques plutôt banales, à une exception près : le processeur ! Samsung a opté pour un SoC Intel, un Atom Clovertrail, plutôt que pour une puce à architecture ARM (Exynos, Tegra, Snapdragon, etc.), comme celles qui animent encore la quasi-totalité des autres tablettes. Un choix exotique, Intel est un petit nouveau dans le secteur, qui soulève des questions. Quid de l’autonomie de la machine ? Quid de la compatibilité ? Car les Atom sont incompatibles avec les processeurs ARM, en quoi cela modifie-t-il l’expérience utilisateur ? Nous allons voir qu’en fait, ça ne change… rien du tout ! Si certains en avaient encore besoin, la Galaxy Tab 3 est une preuve tangible qu’Intel peut désormais parfaitement s’intégrer dans des tablettes.

Test vidéo

Packaging

Comme toutes les Galaxy Tab de l’année (7, 8 et 10 pouces), la tablette nous arrive dans une petite boite en carton étrangement décorée « façon bois ». On y trouve la machine elle-même ainsi qu’un chargeur, un câble USB, et un casque stéréo intra auriculaire. Pourvu d’une télécommande (volume / play / pause), il peut aussi faire office de kit mains libres. Même si la qualité de l’ensemble est loin d’être spectaculaire, c’est un petit extra sympathique et qui peut dépanner.

Le contenu de la boite
Le contenu de la boite

 

La tablette

Ceux qui sont habitués au design Samsung ne seront pas déstabilisés par cette Galaxy Tab 3 10 pouces. À l’inverse de Google, Samsung opte pour une livrée blanche et des courbes douces qui pourront facilement trouver leur public. La machine est bien finie, même si son aspect « tout plastique » ne respire pas le luxe. Plus compacte qu’un iPad, grâce à des bords d’écran plus fins, la machine est également assez légère. Avec 500 g pile sur la balance, elle est plus svelte qu’un iPad 3 ou qu’une Nexus 10 (600g). La prise en main est donc très satisfaisante.

Sur la face avant, outre la traditionnelle webcam, on trouve un bouton « home » mécanique et deux boutons sensitifs pour le retour et le menu contextuel. L’interface Touchwiz peut ainsi se passer de l’éternelle « barre noire » qui offre ces fonctions sur les Nexus. Un plus esthétique à mon goût.

Sur les côtés, on trouvera une prise casque, un slot pour carte micro SD, un port mini-USB, une prise jack, la LED infrarouge et deux petits haut-parleurs offrant un son très correct, pour une tablette. On notera néanmoins que, malheureusement, Samsung n’offre pas de port mini-HDMI, ce qui est toujours dommage.

La face arrière offre une caméra de 3 Mpixel qui fait des clichés moches, comme la plupart des tablettes… Un appareil photo qui a au moins le mérite d’exister et qui peut s’avérer suffisant pour Twitter ou Instagram.

 

Allumage

L’écran de la Galaxy Tab 3 10 pouces est de bonne qualité. Lumineux, bien contrasté, il offre une colorimétrie moins chaude que la Nexus 7 et qui me paraît plus naturelle. Malheureusement, sa résolution est de 1280 x 800, comme la Nexus 7 mais … sur 10 pouces. Une densité de 160 ppi qui est bien loin de la finesse offerte par un iPad ou une Nexus 10. Sans même aller jusque-là, on aurait vraiment apprécié une résolution Full HD 1080p. Même dans cette gamme de prix, cela ne semble pas être une prétention extravagante en 2013, une Iconia A700 d’Acer se trouvant aujourd’hui à moins de 400 € en version 32 Go.

P1050941
Un écran d'accueil reposant…mais pas assez fin.

Interface et Usage

La Galaxy Tab 3 fonctionne sur Android 4.2.2 « maquillé » par l’interface maison Samsung : Touchwiz. C’est une question de goût, mais personnellement, je ne déteste pas touchwiz. Globalement, elle offre un look plus coloré et apporte parfois plus de clarté à l’interface d’Android, de nouveaux gestes et un clavier que je préfère à son homologue par défaut.

P1050945
Bienvenue sur Touchwiz !

Surtout, on remarquera la présence par défaut de plusieurs logiciels. Certains bienvenus, comme dropbox, Polaris Office, un navigateur de fichier, un lecteur vidéo, l’application télécommande universelle, etc. Cette dernière fait d’ailleurs plus que simplement afficher des boutons, heureusement. Elle offre un véritable guide de programme tactile permettant de rechercher une émission, de programmer son enregistrement, etc. De mon côté, si la reconnaissance de ma TV n’a posé aucun problème (heureusement, c’est une Samsung !), mon décodeur SFR évolution n’a rien voulu savoir. Le choix d’appareil est large néanmoins, et il reste toujours la ressource de contacter le service client, ce que je n’ai pas fait, je le reconnais. En bref, la télécommande « Peel »  est une fonction intéressante, bien que l’appli manque un peu de fluidité.

Peel Smart Remote (Galaxy Tab) - screenshot
Peel, la télécommande universelle de la Galaxy Tab

Bien sûr, on retrouve aussi Google Play et tous les logiciels Google. Ce n’est pas parce que la tablette fonctionne avec un CPU Intel que vos habitudes en seront chamboulées. L’immense majorité des applications Google Play sont disponibles et fonctionnelles. Magie ? Ben oui.

 

Houdini fait disparaître Intel : pouf !

Intel fait la traduction simultané ARM / x86 au besoin.

En effet, les CPU Intel et ARM sont aussi incompatibles que l’étaient les Mac et les PC il y a 10 ans. Pourtant, virtuellement toutes les applications Android classiques sont disponibles sur la Galaxy Tab 3 grâce à trois mécanismes différents. Tout d’abord, beaucoup d’applications Android utilisent la machine virtuelle « Dalvik ». A l’image de Java, celle-ci isole les applications du matériel. Une machine Dalvik « x86 » permet donc l’exécution de ces programmes sans aucune intervention, ni de l’utilisateur, ni du programmeur.

Pour les applications plus gourmandes, le code binaire « natif » est préférable, car plus efficace, c’est là que ça se complique. Dans le meilleur des cas, le développeur fournit une version de son programme compilée pour Intel et une autre compilée pour ARM. Par exemple, MX Player demandera le téléchargement d’un pack de « codec » spécifique Intel.

Enfin, si une application native n’existe qu’en code ARM, c’est « Houdini » qui rentre en scène. Houdini est une librairie Intel qui traduit à la volée le code binaire ARM en code x86. Les performances en seront bien sûr dégradées, mais si l’application n’est pas trop gourmande, son utilisation ne s’en ressentira pas ou très peu. Ce « tour de passe passe » permet à Intel de se faire oublier et d’attaquer le marché des tablettes Android sans le handicap lié à un écosystème séparé. C’est virtuellement tout Google Play qui est ainsi compatible avec les Atom.

Performances

Puisqu’Intel veut se faire oublier, oublions le et soumettons la Galaxy Tab 3 à notre batterie de tests habituelle. Rappelons qu’elle est équipée d’un Atom Z2560 à 1,6 Ghz. Il s’agit d’un processeur double cœur avec hyperthreading, ce qui fait qu’Android le considère comme un quadri-cœur. Par rapport à un vrai quadricœur ARM comme un Tegra 3, chaque cœur Atom « virtuel » sera un peu moins puissant, mais aura l’avantage d’une fréquence de 1,6 Ghz contre 1,3 Ghz pour un Tegra 3. L’un dans l’autre, on s’attend à des performances un peu en faveur d’Intel, d’autant plus qu’il est traditionnellement meilleur sur les calculs en virgule flottante.

Du côté graphique, le GPU PowerVR SGX544MP2 à 400 Mhz devrait offrir des performances très correctes, plus du double de celles d’un Tegra 3.

Quelques scores de tests synthétiques :

Antutu19984
Quadrant6370
SunSpider (Chrome)787 ms
BrowserMark1474
3D Mark (Ice Storm)6185

De bons scores, spectaculaires même, dans le cas de Sunspider. Rappelons que la Nexus 10 atteint seulement le score de 13772 sur Antutu. En détaillant ce dernier résultat, on obtient :

Nexus 10Galaxy Tab 3
RAM22683533
CPU Entiers30913441
CPU Flottants20493145
GPU 2D14381423
GPU 3D3801 (en 2464 x 1600)7545 (en 1280 x 800)
Nombre de cœurs (Fréquence)2 (1,7 Ghz)2 (1,6 Ghz)

Niveau CPU, l’Atom se permet donc de tenir la dragée haute à l’Exynos 5250 et à ses deux cœurs Cortex A15. Au niveau graphique, pas de miracle, le PowerVR obtient ce score en apparence excellent uniquement parce que l’écran de la Galaxy Tab 3 affiche 4 fois moins de pixels que celui de la Nexus 10.

À l’usage, la machine se montre réactive et agréable à utiliser. Les pages web se chargent en effet un peu plus vite que sur Nexus 7, mais pas non plus de manière spectaculaire. Les logiciels un peu plus lourds comme Google Earth ou les jeux 3D se comportent bien, même si on peut avoir des saccades ici et là lors de sessions “Gaming” (sous Real Racing 3 par exemple). Globalement, les performances offertes par la Galaxy Tab 3 10 pouces sont satisfaisantes et on ne les sent pas impactées significativement par les mécanismes de compatibilités qui peuvent s’opérer en coulisse…

Pour vous faire une idée de la réactivité générale de la machine, je vous invite à regarder le test vidéo suivant:

Connectivité

La tablette offre une connectivité sans fil Wifi N / Bluetooth et, ce qui est appréciable, un GPS. La possibilité de l’utiliser pour la navigation avec un logiciel adapté est un vrai plus. La sensibilité Wifi N (en 5 Ghz) est correcte et légèrement meilleure que celle d’une Nexus 7 tout en restant en deçà de celle d’un iPad.

La Galaxy Tab 3 se démarque de la concurrence en offrant une LED infrarouge permettant d’utiliser la tablette comme télécommande universelle intelligente. Après une courte phase de configuration, vous pourrez ainsi piloter votre TV et votre décodeur vidéo (neuf Box ou autre) avec votre tablette. Gadget ou pas ? A chacun de décider.

Autonomie

Avec sa batterie de 6800 mAh, la tablette a tenu 8 h en lecture vidéo, écran en luminosité maximale, wifi / Bluetooth activés et sans son. Il s’agissait passer un court métrage en 1080p, encodé en H264 et décodé en hardware par MX Player. Une autonomie tout à fait satisfaisante donc, car supérieure à celle d’une Nexus 10. Il semblerait que ça se confirme : les Atom offrent un rapport consommation / performances plus intéressant que les Cortex A15.

Conclusion Galaxy Tab 3 10 pouces

Noté par Tablette-Tactile.net: 3.5 étoiles
****1/2

Globalement, l’offre de la Galaxy Tab 3 10 pouces est crédible à ce niveau de prix : 379 €. Elle offre de bonnes performances et une bonne autonomie, une ligne svelte et un poids plume. Néanmoins, elle n’est pas non plus exempte de défauts. Une résolution d’écran trop basse et seulement 16 Go de stockage la mettent en difficulté face à une Iconia A700, par exemple, que l’on trouve à 389 €.

Face à une Nexus 10 16 Go à 399 €, la question se pose également. Si la finesse de l’écran ne vous fait pas immédiatement pencher pour la tablette Google, la présence d’un GPS, de la LED infrarouge, et surtout l’autonomie supérieure de la Galaxy Tab 3 pourront aussi vous séduire…

Les modèles 10 pouces ne manquent pas et la concurrence est rude. Samsung nous fait une proposition honnête avec la Galaxy Tab 3, mais échoue à nous conquérir totalement et sans réserve.

Finalement, elle est se rapproche plutôt d’un Kindle Fire (non HD), ce qui indique qu’elle est tout simplement proposée à un prix trop élevé d’une bonne cinquantaine d’euros.

D’ailleurs, on se demande même s’il était nécessaire de proposer une troisième génération de Galaxy Tab quand on voit le peu de choses améliorées par rapport à l’itération précédente. Une baisse de prix massive sur les Galaxy Tab 2 aurait peut-être été plus judicieuse, car aux alentours de 200 €, il est difficile de recommander l’achat de la Galaxy Tab 3.

Les plus :Les moins :
  • Design en rondeur et en douceur
  • Légère
  • Bonnes performances générales
  • GPS et LED infrarouge
  • Port micro SD
  • Bonne autonomie
  • Touchwiz, si on accroche…
  • Résolution de l’écran trop faible
  • Pas de mini HDMI
  • Pas de NFC
  • Appareils photo pas folichons
  • Prix correct, mais pas spectaculaire

 

le 27 2771
-
Article précédentArticle suivant
27 commentaires
  1. Problème pour jouer a real racing 3 perte de l,accélération et du freinage pendant la course???????

  2. Ma galaxy tab3 10pouces ne reconnais pas mon DD externe 2,5 pouces en 500Go branché grâce à un câble micro USB/USB (pas de soucis avec une petite clé USB de 4Go pour l’essai). Quelqu’un a une idée ou je perd mon temps?

  3. Bonjour,
    je viens d’acheter cette tablette en partie pour la fonction GPS et je n’arrive pas à le faire fonctionner. J’ai désactivé le wifi, mis en position voiture (pour avoir le son ?), je vais dans l’appli navigation, rentre le point de départ et le pont d’arrivée, prend ma tablette dans la voiture et rien ne se passe. sur la tablette, j’ai toujours la carte maps, mon point bleu se déplace mais pas de voix pour me dire si je dois tourner à droite ou à gauche, pas de route de dessinée avec la voie à suivre.
    Qu’est ce que je manque ???

    merci de vos conseils

  4. Moi je n’arrive pas a lire ma clé usb il ne la reconnait pas. J’ai acheté un cable pourtant. Est qu’il faut installer un programme?

  5. C’est normal qu’elle fait mieux que la nexus 10 le Soc de cette dernière gère une résolution bien plus élevée avec la même résolution la sgt3 serai minable.

  6. la galaxy tab 3 est mauvaise si vous desirez utiliser flash, car le flash ne marche pas sur une archi INTEL. C’est la raison pour laquelle je la rends. J’ai un IPAD et j’ai pris une tab Android pour le Flash (entre autres) et ce problème est redhibitoire

  7. Gros avantage comme sur la version tab2 son gps
    Un des plus puissant du marché précision au mètre
    Je l utile en randonnée en 4×4 et en bateau
    Avec une housse étanche elle est tres resistante
    Appareil photos et video de merde mais bon.
    Son bof bof
    Rapidité rien à redire
    Capacité wifi bonne
    Je recommande
    Prix oui cher mais pas plus qu un ipad

  8. Je voudrais installer adobe air pour winamax mais sa ne marche pas pourtant j ai flash player 11 a chaque fois j ai erreur 24 merci d avance

  9. bonjour, j’ai le meme soucis j’arrive pas a lire ma clé usb ni mon disque dur externe , rien ne s’affiche ni en notification ni en storage ni en fichier et y’a rien dans option ( j’ai meme essayer debogage usb mais toujours rien !!)

    1. J’ai finalement acheté une Tab 3 – Aucun problème avec la lecture de clefs USB. J’ai acheté un petit cable connecteur Micro-US -> USB ( 4 euros) et ma clef a été reconnue directement.

      1. J’ai réussi à connecté une clé USB (avec double port USB/microUSB). La clé est reconnue effectivement sans problème et l’on accède assez facilement au contenu – par exemple avec “mes fichiers”. En revanche, ce que je n’arrive absolument pas à faire, c’est afficher en mode diaporama, ou galerie, les photos qui sont stockées sur cette clé. Je ne peux que les faire afficher une par une ce qui enlève toute simplicité. Il semble que toutes les applis ne soient capables de lire que le contenu de la mémoire interne de la tablette. Est-ce que quelqu’un a été confronté au même problème ? Quelle est la solution ???
        Merci

  10. Seul bémol, il paraitrait impossible de lire un disque dur externe voir une clé USB. Avez vous testé cette option ? Merci

  11. Mets toute la mauvaise foie que tu veux, mais Intel pense même à abandonner le nom de Atom tellement il ne représente que du médiocre. Ses ventes on eu une baisse de 15% alors qu’ils n’avaient que des miettes en part de marché ! Compares si tu veux le meilleur Atom avec un “vieux” Galaxy S III, l’Atom est encore moins rapide. Les Intel + rapide que les meilleurs compatibles ARM sont énormément + cher et consomment bien +.

      1. Et c’est sans compter sur les Cortex-A57 !
        De toute façon le marché le + porteur (smartphone et tablette) n’a pas un besoin crucial de + de puissance : ce ne sont les + rapide qui se vende le +. Donc Intel ne pourra jamais reprendre le marché même s’il arrivait un jour à faire mieux que les compatibles ARM (peut être avec autre chose que le x86 ?… ). Intel reste et restera étouffé par la multitude de fabricants qui vend des SoC bien moins chère que lui.

  12. – Intel n’est pas nouveau sur le secteur, son Atom existe depuis 2008 et il y a plusieurs années qu’il y a des tab avec de l’Atom. Mais il y en a très peu vu qu’un Atom est très peu intéressant. Intel indique 15% de baisse de vente. Il se pourrait même que le nom Atom soit abandonné tellement il est synonyme de médiocre.

    – question rapidité c’est très très faible pour le leader du microprocesseur : dans un comparatif avec un Atom à 2GHz, donc 25% + rapide que cette Tab 3, du ARM fait encore 2,5 fois mieux !!! Et là il n’y a pas de baisse de rapidité avec l’émulation ARM…
    http://browser.primatelabs.com/geekbench2/compare/2209564/1970892

    – avec des caractéristiques comme des tab d’il y a 2 ans, ça fait très cher.

    1. Comparons ce qui est comparable. Cette tablette Toshiba n’est pas encore disponible. Elle est équipé d’un Tegra 4 qui, sans doute, est plus puissant qu’un Clovertrail, mais qui a pris du retard et qui n’est virtuellement pas encore sur le marché (à l’exception des rares Shield disponibles) quand les Z2560 le sont depuis des mois. Ensuite, le prix de la tablette Toshiba n’est pas communiqué, mais il est très probable qu’il ne soit pas du tout dans la même gamme que celui de cette galaxy tab3.

  13. Merci pour cet excellent test de la Galaxy Tab 3. Heureux possesseur d’une Tab 2, j’attendais la Tab 3 avec impatience. J’ai eu l’occasion d’en essayer une et mes conclusions sont les mêmes que les votres : c’est une bonne tablette 10 pouces, offrant une expérience Android très agréable. Elle intègre les indispensables (slot micro SD, GPS) et même les “nice-to-have” (infrarouge). Son prix est correct à mon sens, bien en rapport avec les spécifications de la tablette; c’est je pense un bon choix pour une première tablette ou pour le remplacement d’un matériel plus ancien.
    MAIS la grosse déception, c’est en effet la résolution de l’écran: Difficile d’expliquer ce choix de Samsung. Comme vous le notiez, avec un simple Full HD on aurait déjà été satisfait.
    Finalement, la Tab 3 apparait simplement comme une “Super Tab 2” (ce qui n’est pas mal, loin de là!).
    Mais bref, on reste un peu sur sa faim et pour le coup, beaucoup de possesseurs de Tab 2 hésiterons peut être à investir dans une Tab 3. Pour ma part, je reste avec ma bonne vieille Tab 2, avec laquelle je n’ai eu que des motifs de satisfaction depuis plus d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend