Dell XPS 13 : notre test de l’un des meilleurs ultraportables de 2018

Par ,

Comme chaque année – ou presque – les constructeurs renouvellent leurs machines phares. Dell n’y coupe pas et lance ainsi une évolution de son célèbre XPS 13. Après plusieurs jours de test, voici venue l’heure du verdict.

Design Dell XPS 13

Prix et spécifications

Le XPS 13 nouveau est arrivé. Toujours plus fin, toujours plus léger et toujours plus puissant, l’ultraportable américain ne déçoit pas avec des spécifications haut de gamme toujours aussi alléchantes.

De multiples configurations possibles

Pour ce test, j’ai reçu l’un des modèles les mieux équipés : écran 4K, processeur Core i7-8550U, 16 Go de RAM, 512 Go de stockage SSD. Un petit monstre de puissance qui coûte pas moins de 1849€. C’est autant que l’Acer Swift 7 ultra-fin, mais avec un équipement bien plus conséquent.

On trouve bien entendu des configurations plus abordables, à partir de 1399€ avec processeur Intel Core i5-8250U, 8 Go de RAM, écran FHD et 256 Go de SSD. Les prix sont ainsi suffisamment étalés pour convenir à tous les utilisateurs. Notez qu’on trouve des XPS 13 fournis avec Ubuntu 18.04 et non Windows 10. On ne peut qu’approuver une telle ouverture de la part de la marque américaine !

Design

Le XPS 13 (2018) ressemble fortement à son comparse hybride que j’avais testé en début d’année, le XPS 13 2-en-1. On retrouve ainsi une machine dont la coque est composée d’aluminium monobloc de très bonne qualité.

Coque aluminium XPS 13 Dell

La partie clavier adopte toujours un revêtement en gore-tex. En plus d’être original, ce type de revêtement a l’avantage de très bien absorber la chaleur. Il est de plus très confortable pour poser les poignets. Le seul inconvénient est l’usure qui risque de vite marquer les endroits sollicités régulièrement.

Une connectique très réduite

Le Dell XPS 13 (2018) est un ultrabook aux dimensions réduites – 302 x 199 x 11.6 mm – et très léger avec seulement 1.21 kg sur la balance. On se doute donc qu’il a fallu faire quelques sacrifices, comme toujours dès qu’il s’agit de la course à l’encombrement.

XPS 13 connectique droite

XPS 13 connectique gauche

La connectique est ainsi à l’image du PC portable : très légère. On doit se contenter de deux ports USB-C – compatibles Thunderbolt 3 – sur la tranche gauche. Le côté droit arbore un autre USB-C 3.1 – compatible DisplayPort – et un port micro-SD, le tout complété par une prise casque 3.5 mm.

La bonne nouvelle, c’est que les deux ports USB-C du côté gauche peuvent servir à la charge. Je reste néanmoins sur ma faim, comme c’est souvent le cas sur les ultraportables qui voient leur connectique se réduire d’année en année.

Ecran

L’écran 13.3″ UHD – 3840 x 2160 px – du XPS 13 en met plein la vue dès les premières minutes. La dalle IPS produit de très bons contrastes, ainsi que des couleurs vives, le tout saupoudré d’une luminosité capable de monter très haut. L’ensemble tire cependant un peu vers le bleu.

Ecran 4K Dell XPS 13

Mais ce qui séduit immédiatement c’est la finesse des bords. L’écran prend 87% de la face avant, ce qui est énorme sur un ultrabook. On se trouve ainsi avec un châssis qui fait une taille équivalente à un PC de 11″ classique, mais qui abrite un écran de 13.3″. C’est impressionnant et fort agréable à l’usage !

Une dalle tactile pas forcément utile

Dell fait cette année le choix d’adopter une dalle tactile pour son XPS 13. Elle est donc brillante et attire facilement les reflets.

Bordures Dell XPS 13

Mais je m’interroge surtout sur la pertinence d’une version tactile alors que cet ultraportable n’est clairement pas destiné à un usage hybride. Le clavier ne pivote pas à 360°, il n’est pas amovible. Dès lors, pourquoi choisir un écran tactile alors que le XPS 13 2-en-1 assure déjà le rôle de PC hybride ? Un choix étrange qui semble difficile à justifier.

Interface

Pas de surprises de ce côté-là, on retrouve le classique Windows 10 Famille embarqué sur le Dell XPS 13. Il est en revanche intéressant de noter que l’ordinateur est doté de diverses sécurités compatibles avec Windows Hello : la caméra et le lecteur d’empreintes digitales. Ce dernier est situé à même le bouton d’allumage.

Lecteur empreintes Dell XPS 13

Ces deux sécurités biométriques fonctionnent très bien, apportant un confort non négligeable.

Applications pré-installées

En dehors des logiciels classiques et totalement inutiles que Microsoft tente de nous imposer à chaque installation, le XPS 13 embarque quelques applications constructeurs. Dell Command Update est la plus pratique d’entre elle, permettant de mettre à jour les pilotes importants pour le système.

On trouve aussi Killer Control Center qui permet de gérer avec finesse la connexion WiFi. On peut ainsi définir un plafond de vitesse pour chaque application utilisant le réseau. Pratique pour les amateurs de téléchargement ou de streaming.

Performances

Dell n’y va pas avec le dos de la cuillère en équipant son ultrabook  de processeurs Intel Core i5 et i7 de 8ème génération. J’ai eu l’occasion de tester le Core i7-8550U épaulé par 16 Go de RAM. Cet emport haut de gamme permet au petit PC portable d’être toujours au top, peu importe les tâches.

Des performances au top

L’absence de GPU dédié l’empêchera juste de jouer aux jeux AAA les plus gourmands. L’ensemble reste cependant idéal pour le reste des tâches dévolues à un appareil de ce type. La bureautique, la navigation Web et le visionnage de vidéos ne lui poseront ainsi aucun problème. Même le montage de photos et vidéos devrait rester possible sans trop de ralentissements.

Finesse et puissance Dell XPS 13

Le revêtement en gore-tex du clavier permet de conserver une frappe agréable même quand l’ultraportable chauffe. Au final, le seul désagrément provient du ventilateur qui se fait entendre quand il est fortement sollicité. Rien de bien méchant, le son peut vite être couvert avec un peu de musique.

Benchmark

Afin de m’assurer de la puissance du Dell XPS 13 (2018), je l’ai soumis au benchmark PC Mark 10. Le score est éloquent : 3490 points. Il écrase ainsi la plupart des hybrides dans la même gamme de prix, y compris la Surface Pro (2017) qui est certes plus âgée.

Confort de frappe

Si comme moi vous tapez beaucoup de texte, le confort est essentiel. Le Dell XPS 13 est heureusement très bien doté de ce point de vue.

Clavier Dell XPS 13

Le clavier chiclet répond bien, même si les touches m’ont parues un peu dures au premier abord. Le rebond est cependant bien dosé. Le revêtement doux du clavier est très agréable pour poser les poignets. Ajoutez à ça un rétro-éclairage sur deux niveaux et vous aurez un excellent allié pour la bureautique !

Autonomie

Le XPS 13 (2018) est doté d’une batterie incroyablement endurante. Durant mes essais, j’ai utilisé l’ultrabook américain comme mon ordinateur principal : écran à 50%, navigateur Vivaldi avec une dizaine d’onglets ouverts dont certains sur des tableurs et traitements de texte, avec entre temps quelques sessions de plusieurs dizaines de minutes sur Netflix ou Spotify. Un usage bureautique/multimédia plutôt classique donc.

Résultat des courses : il aura tenu sans aucun problème la journée entière, soit plus de 8h de travail. Un vrai petit monstre d’endurance, ce qui est plutôt impressionnant compte tenu de son encombrement très réduit.

Conclusion

Dell réussit une fois de plus à placer son XPS 13 dans le haut du panier. Le design impressionne clairement, proposant un PC de 13″ dans un châssis de PC 11″. Le petit ultrabook peut ainsi être emporté partout. Il s’avère idéal pour la plupart des usages grâce à son superbe écran et son autonomie monstrueuse, le tout jouissant de très belles performances.
Il faut cependant faire quelques concessions, à commencer par une connectique assez pauvre, comme toujours avec des ordinateurs ultra-fins. On peut aussi s’interroger sur la pertinence de la dalle tactile qui n’apporte pas grand-chose.
Malgré ces menus défauts, le Dell XPS 13 est un incontournable de cette année pour qui cherche un ultrabook haut de gamme taillé pour la mobilité.

Un ultrabook toujours au top !

8.7 sur 10
Les plus Encombrement réduit / Ecran 4K superbe et quasiment sans bordures / Performances / Autonomie / Existe en version Ubuntu Les moins Prix élevé / Dalle tactile pas forcément pertinente / Ventilateur un peu bruyant / Connectique limitée Conclusion Dell XPS 13 (2018) Dell réussit une fois de plus à placer son XPS 13 dans le haut du panier. Le design impressionne clairement, proposant un PC de 13" dans un châssis de PC 11". Le petit ultrabook peut ainsi être emporté partout. Il s'avère idéal pour la plupart des usages grâce à son superbe écran et son autonomie monstrueuse, le tout jouissant de très belles performances. Il faut cependant faire quelques concessions, à commencer par une connectique assez pauvre, comme toujours avec des ordinateurs ultra-fins. On peut aussi s'interroger sur la pertinence de la dalle tactile qui n'apporte pas grand-chose. Malgré ces menus défauts, le Dell XPS 13 est un incontournable de cette année pour qui cherche un ultrabook haut de gamme taillé pour la mobilité.
le 0 284
- Marque(s) / Os : ,
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *